[Interview] Yamatogawa et ses mangas (dé)culotés

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 18 mai 2016

    […] vous avions déjà présenté YAMATOGAWA dans une interview réalisée à Japan Touch en 2014. Ce mangaka fût le fer de lance de Taifu lors […]

  2. 23 septembre 2017

    […] très apprécié dans nos contrées, au même titre que YAMATOGAWA, Yuzuki N’DASH propose des dessins frais, proche des standards mangas […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *