Publication : saturation ou maturité ?

Paul OZOUF

Rédacteur en chef de Journal du Japon depuis fin 2012 et fondateur de Paoru.fr, je m'intéresse au Japon depuis toujours et en plus de deux décennies je suis très loin d'en avoir fait le tour, bien au contraire. Avec la passion pour ce pays, sa culture mais aussi pour l'exercice journalistique en bandoulière, je continue mon chemin... Qui est aussi une aventure humaine avec la plus chouette des équipes !

Manga : votez pour vos nouveautés préférés du premier semestre 2018

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Thibault RENOU dit :

    Très bon article, qui reflète l’importante part du manga dans le marché français de la bande dessinée.
    A noter que, si Clair de Lune met en pause toutes ses séries coréennes N&B, l’éditeur s’est relancé sur les séries japonaises… Mais l’arrêt des séries coréennes est clairement un manque de respect envers les lecteurs (enfin bon, on peut difficilement faire pire que Panini, vous me direz…)

    Sinon mauvaise nouvelle malheureusement pour la boutique Manga Space (ça m’a fait plaisir de voir Romain donner son point de vue dans cet article ^^), qui ferme ses portes à la fin du mois de Mars… 1 librairie de plus à rejoindre la trop longue liste des librairies fermées depuis 2011, à Paris mais aussi dans d’autres villes de France! Maintenant il faut se poser la question : la faute revient-elle aux grands réseaux de distribution (type FNAC, Leclerc, etc), à la vente en ligne (Amazon), ou à l’avancement du livre numérique (j’exclus d’office le piratage)? Une étude serait intéressante sur ce sujet, je pense (pas forcément par vous, bien évidemment 🙂 )

    • Paul Ozouf dit :

      Thibault > merci du compliment. Pour Clair de Lune disons que c’est mal géré effectivement. Et pour Manga Space j’ai cru comprendre que Romain a d’autres projets, heureusement. Enfin, oui ça ferait un beau dossier, sur la vente de Manga aujourdhui. C’est dans la boite à idée en tout cas, j’espère bien pouvoir développer ça un jour 🙂

      • ToxicReader dit :

        Bonjour, ces articles sont très intéressants et bien complets. J’avoue que pour le coup du numérique, si c’est l’une des raisons, ça me ferait peur car moi et le virtuel pour tous les produits culturel, jamais de la vie 🙂

        J’aurai une question. On parle toujours de surproduction en France (romans, BD/mangas et même aussi en ce qui concerne les albums CD de musiques et de DVD/Blu-Ray Disc où le nombre de nouveautés par trimestres est de plus en plus importante et de plus en plus dingue et aussi les jeux de plateaux avec pour en 2014 un nombre de sorties record hallucinant à plus de 4000 nouveautés). Donc tout le secteur des produits culturel est dans la même situation. Moi ça me dérange pas du tout car la variété est du coup impressionnante et comme ça tout le monde peut être content. Faut dire aussi que j’achète énormément de choses, et pas forcément que les produits les plus en vues du moment, comme les mangas. Je touche à tout. Je m’intéresse à tout, pas de préférence alors pour des gens comme moi, ce n’est pas un souci 🙂 Mais pour les éditeurs et aussi les libraires, j’avoue que ça doit pas être simple avec ce flot de nouveautés.

        Ma question est : est-ce que vous savez le nombre de sorties par mois, voir par ans, de mangas au Japon ? Alors je suis bien conscient que le nombre de la population n’a absolument rien de comparable et tout mais je serai bien curieux de le découvrir.

        Merci de votre réponse par avance 🙂
        Cordialement.

        • Paul Ozouf dit :

          Merci du compliment. Excellente question, on se renseigne et on vous répond 🙂

        • Paul Ozouf dit :

          J’ai la réponse : 12 000 mangas chaque année en moyenne, soit 1 000 par mois ! Impressionnant, non ?

          • ToxicReader dit :

            Wahoouuuh !!! Alors là, je me doutais que le nombre serait élevé mais à ce point là…Alors justement, c’est ça qui est très intéressant 🙂 En France, en lisant vos articles (qui sont, au passage, très bons à lire sur les sorties par mois), on à entre 100-200 sorties par mois. Ce qui est déjà assez dingue. Et rien “qu’avec” ça, on parle de surproduction. Ce qui est juste. Mais alors là où ça m’intrigue, c’est que comment les japonais arrivent à faire de la place aux sorties (aussi bien les lecteurs que les boutiques) avec en moyenne 1000 titres par mois alors que nous on à déjà du mal à suivre avec 100-200 titres ?? La différence est tellement impressionnante !! Pour eux il doit y avoir une sur-sur-sur-surproduction, alors :-d

            C’est exactement pareil pour les livres (les romans, notamment). Quand je vois en France tout ce qui sort, c’est fou fou FOU ! Et quand je regarde les sorties en Amérique mais c’est à croire que chaque habitants de ce pays à écrit un livre dans leurs vies. Alors après oui, la différence de population entre la France et les USA/Japon n’est pas comparable mais quand même. Ils doivent avoir les mêmes questions que nous quant à savoir si il y à une saturation ou pas. Toujours aussi passionnant les différents marchés de la culture 🙂

            Et merci pour votre réponse 🙂

  1. 19 mars 2015

    […] Bilan Manga 2014* Bilan Manga 2014 : vers un renouveau ?* Publication : saturation ou maturité ?* Ventes 2014 : vers de nouveaux cycles…* Éditeurs : cinq années de […]

  2. 19 mars 2015

    […] Bilan Manga 2014* Bilan Manga 2014 : vers un renouveau ?* Publication : saturation ou maturité ?* Ventes 2014 : vers de nouveaux cycles…* Éditeurs : cinq années de […]

  3. 31 juillet 2016

    […] Bilan Manga 2014* Bilan Manga 2014 : vers un renouveau ?* Publication : saturation ou maturité ?* Ventes 2014 : vers de nouveaux cycles…* Éditeurs : cinq années de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *