L’Eigagenda : toutes les sorties cinéma et DVD de janvier !

Pour bien commencer l’année 2016, voici 2 films à ne manquer sous aucun prétexte en janvier, tout comme l’avant première du nouveau film de Masashi ISHIHAMA à découvrir au Grand Rex. Pour les autres sorties, suivez le guide !

Eigagenda Janvier 2016

Au cinéma :

Le 13: Le Garçon et la Bête de Mamoru HOSADA

Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes… C’est l’histoire d’un garçon solitaire et d’une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure qui dépasse l’imaginaire…

Si vous aimez HOSADA, n’oubliez pas qu’un coffret regroupant ses œuvres est sorti le mois prochain dernier !

Le 27: Les Délices de Tokyo/An de Naomi KAWASE

Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ». Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable… Pour en savoir plus, retrouvez notre critique du film réalisée lors de sa projection au Festival de Cannes.

En sortie DVD/Blu Ray

Le 6: Piano Forest edition ultime Combo Blu-ray + DVD de Masayuki KOJIMA

Lorsque le jeune Shuhei arrive dans sa nouvelle école, ses camarades de classe lui parlent d’une forêt magique où trône un piano capable des plus belles mélodies. Pianiste depuis sa plus tendre enfance, Shuhei n’ose croire à cette rumeur. Or le piano existe bel et bien, et sa musique provient du talent d’un jeune prodige, Kai. Commence alors une aventure qui liera nos deux inséparables amis jusqu’à un concours national de piano pour jeunes talents.

Le 20: Miss Hokusai de Keiichi HARA

En 1814, Hokusai est un peintre reconnu de tout le Japon. Il réside avec sa fille O-Ei dans la ville d’Edo (l’actuelle Tokyo), enfermés la plupart du temps dans leur étrange atelier aux allures de taudis. Le ‘fou du dessin’, comme il se plaisait lui-même à se nommer et sa fille réalisent à quatre mains des oeuvres aujourd’hui célèbres dans le monde entier. O-Ei, jeune femme indépendante et éprise de liberté, contribue dans l’ombre de son père à cette incroyable saga artistique.

Film d’animation phare de la rentrée de septembre nous n’avions pas raté l’occasion de le voir en salles, pour vous proposer notre critique du film !

Fate stay night Série+Film

Tous les dix ans, sept magiciens s’affrontent avec leur servant dans une guerre secrète afin de posséder le saint Graal. À l issue de ce combat, le magicien vainqueur aura le droit de voir un souhait exhaussé. 
Fate Stay Night Box

Les événements cinéma à Paris

Grand Rex

Paris Loves Anime nous offre à nouveau la joie de nous convier à une avant première, et l’élu est cette fois-ci le film Garakowa de Masashi ISHIHAMA (Kamichu, Psycho-Pass S2, R.O.D.).

Dans un monde constitué d’une multitude de dimensions, toutes peuplées par d’innombrables créatures, Dual et Dorothy ont pour mission d’éradiquer les virus qui menacent chacun de ces espaces. Et la règle est simple : tout monde infecté doit être systématiquement détruit. C’est leur travail, et elles seules en ont la responsabilité. 

Un jour, Dual et Dorothy découvrent une jeune fille infectée par un virus. Elles parviennent néanmoins à la sauver, mais cet être semble rempli de mystère. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Lorsqu’elle se réveille, elle demande alors à retourner au jardin des fleurs…

Pendant ce temps, au Japon… Les trailers du mois !

Le 16: No Yōna mono no Yōna mono

Le 23: Nobunaga Concerto

Saburō est un lycéen de notre époque qui se retrouve mystérieusement transporté en pleine époque Sengoku. Il fera la rencontre du jeune Oda Nobunaga. Lassé de la vie qu’il mène, ce dernier demande à notre héros qui est le portrait craché d’Oda Nobunaga de temporairement le remplacer. Afin d’avoir une chance de rentrer à son époque, Saburō n’a pas d’autre choix que d’accepter la demande d’Oda Nobunaga et de faire en sorte que les événements historiques se déroulent tel qu’il les a appris au cours de sa scolarité…

Et voila pour cette première chronique de l’année 2016. On se retrouve le mois suivant, bons films !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *