L’Eigagenda : toutes les sorties cinéma et DVD/BR de mai

Le mois de mai pointe son nez et avec lui, espérons le, le beau temps pour profiter des longs weekend. Mais, sinon, il apporte aussi de nouvelles sorties que nous vous laissons découvrir dans cet eigagenda !

Eigagenda Mai 2017

Au cinéma

Le 10: Sayonara de Kôji FUKADA

Dans un avenir proche, le Japon est victime d’attaques terroristes sur ses centrales nucléaires. Irradié, le pays est peu à peu évacué vers les états voisins. Tania, atteinte d’une longue maladie et originaire d’Afrique du Sud, attend son ordre d’évacuation dans une petite maison perdue dans les montagnes. Elle est veillée par Leona, son androïde de première génération que lui a offert son père. Toutes deux deviennent les dernières témoins d’un Japon qui s’éteint à petit feu et se vide par ordre de priorité, parfois selon des critères discriminatoires. Mais doucement, l’effroi cède la place à la poésie et la beauté.

Le 17: Sword Art Online Movie

En l’an 2026, deux ans après avoir été libérés de S.A.O, Kazuto et ses amis survivants profitent enfin de jours paisibles. Récemment, la réalité augmentée est devenue possible grâce à l’Augma, et avec cette mode vient son lot de modifications du quotidien. Un nouveau jeu émerge « Ordinal Scale » qui devient rapidement si populaire que la réalité virtuelle s’en trouve délaissée. Kazuto, de nature peu athlétique, ne semble pas motivé par la réalité augmentée, mais c’est alors que d’anciens boss de S.A.O font leur apparition… Et d’autres fantômes du passé menacent de ressurgir…

En sortie DVD/Blu Ray

(NB : les dates peuvent varier en fonction des éditeurs)

Perfect BlueLe 24: Perfect Blue 

Mima, une chanteuse adulée et extrêmement populaire décide de quitter son groupe pour se vouer à une carrière d’actrice. Alors que cette décision provoque la colère de nombreux fans, elle persiste et accepte un petit rôle dans une série télévisée. L’image sage et édulcorée de l’icône pop est alors écornée lorsque la jeune femme doit jouer des scènes de viol collectif et se dévoile nue dans des photos de charme. Mais un fan semble bien plus virulent et rancunier que les autres. Depuis sa reconversion, d’inquiétants événements entourent Mima et ses proches : des hallucinations, des menaces et pire encore… des meurtres. Sa vie glisse lentement dans un cauchemar et la fiction semble rattraper la réalité : le personnage qu’elle incarne dans la série prend le pas sur elle. Qui est-elle vraiment ?

Les événements cinéma à Paris

MCJP

Du 7 avril au 1 juillet: Shintoho : Un vent nouveau

SHINTOHO : UN VENT NOUVEAU

La Shintoho (Nouvelle Toho) a été fondée en 1947. Elle est la plus jeune des compagnies de l’âge d’or avec la Toei, créée en 1951, après la Nikkatsu, la Shochiku, la Toho, la Daiei. Malgré sa taille modeste et son assise financière fragile du fait qu’elle soit née d’une scission avec la compagnie Toho, elle a réussi à produire près de 800 films.

Pendant six mois, la MCJP vous présentera une cinquantaine d’œuvres parmi les plus marquantes de la Shintoho qui, pour se faire une place au sein d’un studio system déjà saturé, joua la carte de l’audace en inventant des sous-genres cinématographiques à l’imagination débridée. Le fait qu’elle ait été fondée dans un contexte de crise (conflits syndicaux au sein de la Toho), qu’elle ait pour ainsi dire surgit du néant sans être rattachée à une tradition esthétique qui l’aurait contrainte (comme la Shochiku avec ses drames familiaux), tout cela a poussé la Shintoho à adopter la liberté sans entraves pour survivre.

Pendant ce temps, au Japon… Les trailers du mois !

Le 13: Yozora wa Itsu Demo Saikō Mitsudo no Aoiroda

À Tokyo, Mika travaille comme infirmière le jour et hôtesse de bar la nuit. Elle fait la rencontre de Shinji, un jeune homme travaillant au jour le jour. Une relation naîtra entre ces deux personnes.

Le 20: Peach Girl

Momo Adachi est une jeune fille gentille, généreuse qui est pourtant seule. Elle est en effet rejetée par ses camarades, parce qu’elle correspond physiquement à une catégorie de jeunes filles exclues par la société japonaise : les ko-girl, ces filles aux moeurs légères qui se distinguent par leur blondeur et leur teint bronzé. Détestant son apparence physique, Momo subit cependant les préjugés. Pourtant un jour « grâce » à Sae, la personnification de la méchanceté et de la fourberie, elle va vivre une grande histoire d’amour avec Toji, celui dont elle est amoureuse depuis le collège. Mais Sae utilisera ses nombreuses ressources pour empêcher cette romance. Rajoutons le beau Kairi pour que le parcours amoureux de Momo soit semé d’embûches !

Le 27: Chotto Ima Kara Shigoto Yamete Kuru

Le travail de Aoyama Takashi l’a épuisé aussi bien physiquement que mentalement au point qu’il tombe dans les pommes et commence à chuter sur les rails du métro. Alors que la rame s’approchait dangereusement de lui, il est sauvé par Yamamoto. Yamamoto est un jeune homme jovial et impulsif, il entraînera Takashi dans son monde et celui-ci commencera à remonter la pente mais c’est alors qu’il apprend que Yamamoto est décédé depuis plusieurs années. Qui est-il vraiment ?

C’est ainsi que se termine cet eigagenda de mai 2017 ! Bons films à tous !

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *