Osaka : la destination phare qui remplace Tokyo ?

Avec plus de 2,5 millions d’habitants, Osaka est la troisième plus grande ville du Japon, après Tokyo et Yokohama. Très connue pour ses quartiers électriques et branchés, elle est également la capitale économique de la préfecture d’Osaka.

Aujourd’hui, Journal du Japon vous emmène à sa découverte.

 

Quelques points géographiques et historiques

Fondée aux alentours du 3e siècle, Osaka est une ville portuaire tournée vers le commerce et l’industrie, devenue capitale de l’empire au milieu du 7e siècle grâce à l’empereur Tenji. C’est d’ailleurs à cette époque que le tout premier temple bouddhique, Shi Tenno-ji, a été construit au Japon.

Le célèbre château d’Osaka a, quant à lui, été construit en 1583 par Toyotomi Hideyoshi, ce qui attira évidemment des sièges entre 1614 et 1615. Suite à cela, la ville devint le « garde-manger » du pays grâce à son commerce florissant, avant de devenir un centre industriel au 20e siècle. Elle a su faire face à de nombreux bombardements et pics de pollution pour devenir la métropole que l’on connait.

[arve url= »https://youtu.be/B1AfXJcq_hc »/]

Située sur l’île d’Honshu, et non loin de Kyoto, Nara et Kobe, la métropole regorge aujourd’hui d’activités diverses et variées ! Elle est la grande rivale de Tokyo auprès des touristes notamment, qui doivent souvent faire un choix entre deux parcours appréciés de tous : Tokyo-Yokohoma ou Osaka-Kyoto-Nara-Kobe.

Avec son dialecte spécifique à la région du Kansai et sa culture intrigante, il est souvent dit que les Japonais d’Osaka sont plus conviviaux et chaleureux que ceux de Tokyo. A vous de juger si vous avez l’opportunité de visiter les deux villes.

 

Tokyo ou Osaka, laquelle choisir ?

La grande différence entre Tokyo et Osaka est probablement le nombre de quartiers à visiter. A Tokyo, il est possible de passer une semaine sans s’ennuyer et découvrir un quartier différent chaque jour. Nous vous invitions à consulter notre série d’article Un jour à Tokyo pour vous donner un ordre d’idée. Pour Osaka 3 ou 4 jours sont suffisants afin de visiter les lieux les plus connus ou atypiques. Il est donc conseillé de prévoir un parcours d’une semaine à 10 jours entre Osaka, Nara, Kobe et Kyoto. Certains voyageurs vont jusqu’à visiter les deux villes dans la même semaine en prenant un bus de nuit (WillerExpress) très économique (environ 70 euros aller-retour).

Si vous avez prévu de ne visiter qu’une seule ville, alors Tokyo est peut être plus apte à remplir vos exigences. Mais si votre séjour s’étend sur 7 ou 10 jours, nous vous conseillons de choisir le parcours Osaka, Nara, Kobe, Kyoto afin de profiter à la fois d’une grande ville technologique et historique, d’un parc rempli de biches, d’un port où le bœuf est le plus tendre du monde et de l’ancienne capitale traditionnelle. 

 

Que faire à Osaka en quelques jours ?

  • Le château d’Osaka : entouré d’un immense parc fleuri et d’eau, le château d’Osaka est le lieu incontournable de la ville. Vous pouvez vous promener et profiter de la vue ou bien entrer à l’intérieur, profiter du musée et accéder au dernier étage afin d’avoir un panorama sur le paysage.
  • Le temple Tenno-ji : premier temple bouddhique crée au Japon.

tenno-ji

 

  • La tour et Grande Roue HEP 5 : si vous n’avez pas le vertige, faites un tour dans la grande roue HEP 5 qui vous donnera une magnifique vue sur la ville. Dans le cas contraire, vous pouvez simplement visiter la tour HEP 5 qui possède une statue de baleine en taille réelle !

hep5

 

  • Le sanctuaire de Namba Yasaka : un sanctuaire assez loufoque et de taille très impressionnante.
  • Le quartier Shinsekai : il représente le Japon des années 60-70 et est réellement typique de la culture à Osaka. Il vous fera sortir des grands buildings et de la technologie.

Shinsekai

 

  • Le quartier d’Umeda : probablement le quartier le plus animé d’Osaka. Magnifique de nuit, il regorge de magasins, restaurants et autres fantaisies japonaises.

 

S’il vous reste du temps, vous pouvez vous promener le long de la baie d’Osaka, visiter le quartier de Denten Town (équivalent d’Akihabara à Tokyo), aller au marché de poissons de Kuromon, admirer le magnifique sanctuaire rouge de Sumiyoshi, aller faire un tour dans l’immense magasin Yodobashi Camera ou arpenter les salles du Musée d’Histoire.

En bref, de nombreuses activités vous attendent à Osaka et s’ennuyer ne fera plus parti de votre vocabulaire.

 

Les bonnes adresses 

La spécialité locale est le Takoyaki. Ne repartez pas d’Osaka sans avoir goûté ce délicieux met. Ces petites boules frites sont remplies de poulpe et parsemée de mayonnaise ou ketchup. Vous pourrez vous venter d’avoir goûté du poulpe sans réellement sentir le goût de poisson. Vous trouverez des marchands de Takoyaki à tous les coins de rue.

takoyaki

 

Autre spécialité à goûter : le MelonPan. Il en existe dans tous le Japon mais dans le quartier de Shinsekai, vous pourrez tomber sur un marchand vendant probablement les meilleurs MelonPan du Japon. Ouverts en deux, ses MelonPan sont remplis de crème glacée et peuvent même être parsemés de pépites de chocolat. Un délice !

Si vous n’avez pas le temps de vous rendre à Kobe, sachez qu’il existe des restaurants à prix raisonnables afin de déguster le fameux bœuf de Kobe.  

Dernière spécialité à ne pas manquer : les Okonomiyaki. Ce sont des sortes de pancakes-omelettes fourrés de légumes, de poissons ou de fromage. Généralement, ils sont cuits devant vous sur de grandes plaques chauffantes et recouverts de mayonnaise.

Et si vous avez trop mangé de spécialités japonaises, pourquoi ne pas vous laissez tenter par un restaurant Hawaïen ? Situé à Namba Parks, le restaurant Kuwa Aina propose des hamburgers succulents.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site officiel de la ville d’Osaka.

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Elsa dit :

    Et hop une pub déguisée pour Japan Travel … une .., beaucoup de pubs déguisées sur votre site ces temps-ci, soit vous les mettez en avant soit je vous dénonce à la répression des fraudes! Marre que vous nous entubiez avec ces faux articles!

    • Paul OZOUF dit :

      Bonjour Elsa,

      Paul OZOUF, rédacteur en chef de Journal du Japon. Merci de nous avoir lu tout d’abord.

      Alors inutile de vous énerver et d’être grossière ou menaçante, une simple question m’aurait suffit pour que je vous explique que vous vous trompez sur toute la ligne.

      Et donc : nous avons été partenaires avec Japan Travel, sur notre Tumblr plus précisément, et nous le sommes encore d’ailleurs mais de manière beaucoup moins active. Ils sont dans nos partenaires d’ailleurs, donc il n’y a rien de sournois. Nous avons lancé ce partenariat à l’époque avec un seul papier qui leur était dédié, une interview sur le Tourisme et pas uniquement sur eux d’ailleurs. Ce partenariat y était indiqué d’ailleurs en toute clarté.Le tout sans toucher un seul euro ni avantage en nature que ce soit pour cette interview ou le reste.

      Dans cet article de quoi parle-t-on ? De deux liens c’est ça ? C’est un peu court pour une accusation de pub déguisée et « d’entubage »! Lors de la recherche d’image ou de contenu complémentaire, Japan Travel était parmi les premières occurrences google ou google image je ne sais plus, c’est de là que viennent les liens dans cet article. Ça et le fait de sourcer nos images lorsque l’on tombe sur le site d’origine. Si vous lisez nos papiers tourisme, vous remarquerez que des liens il y en a des dizaines, et que Japan Travel y est moins représenté que Maps par exemple, alors que nous sommes pas spécialement partenaire avec ce dernier… Tout ça pour expliquer que l’on prend ce qui nous tombe sous la main et qui semble pertinent. De la même façon que nous avons été partenaire de Kanpai pour l’article sur le JR Pass. Nous accuserez vous à l’avenir si nous mettons quelques liens vers leur site en complément d’informations quand cela nous semble pertinent ? A moins que ayez des comptes à régler avec Japan Travel spécifiquement ?

      Bref, il n’y a pas de pub, nous n’avons pas été payé et on n’y gagne rien à part compléter nos papiers avec des articles qui donnent des compléments d’infos. Je comprend qu’à une époque oú les pubs déguisés sont légions vous vous méfiez, mais Journal du Japon n’est pas encore une société ou une entité qui a des revenus pour quoi que ce soit. Donc le placement de produit ou la pub n’existe pas en tant que tel chez nous.

      Je précise d’ailleurs que nous sommes une équipe de bénévoles ici et que notre seul bien ce sont nos articles et notre image, donc avant de nous diffamer, merci d’y réfléchir à deux fois à l’avenir, et de vous montrer aussi plus modérée dans vos propos pour ne pas vous retrouver bannie des commentaires.

      Cordialement.

  2. Samuel dit :

    Osaka la rivale de tokyo ?
    C’est un peu court
    D’ailleurs, votre article le dit clairement : osaka en 4 jours (et encore c’est généreux), Tokyo une semaine et on ne s’ennuie pas.
    Il n’y a pas match.
    Pour tokyo, on peut ajouter kamakura, nikko, hakone, Yokohama voire meme Shizuoka.
    Donc non osaka n’est pas la rivale mais peut être un complément.
    D’ailleurs, il y a aussi koyasan pour osaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *