[Concours] Bungô Stray Dogs : 7 maîtres de la littérature à remporter, en manga et anime !

Quand un jeune homme orphelin rejeté de tous et poursuivi par un tigre rencontre un maniaque du suicide et un obsédé de la planification, cela donne Bungô Stray Dogs ! À l’occasion de la sortie du manga le 3 février dernier, nous vous faisons gagner 7 lots composés d’un exemplaire du premier tome du manga Bungô Stray Dogs avec son marque-page mais aussi d’un abonnement d’un mois à Crunchyroll ! Tout ça est à remporter chaque jour, du 12 au 18 février.

 

Marque page Dazai du manga Bungo Stray DogsCouverture du tome 1 du manga Bungo Stray DogsMarque page Atsushi du manga Bungo Stray Dogs

 

À propos de Bungô Stray Dogs…

Dans un Tokyo contemporain, deux forces s’opposent : l’Agence des Détectives Armés et Port Mafia. D’un côté, les « gentils » maintenant l’ordre, de l’autre les « vilains » cherchant à dominer la ville par tous les moyens. Leur point commun ? Il y en deux : ils portent tous le nom d’un auteur japonais célèbre comme Osamu DAZAI ou Edogawa RANPO et, pour compliquer les choses, les membres de ces organisations sont tous dotés de pouvoir, en lien avec leurs œuvres littéraires. C’est dans cet univers qu’Atsushi NAKAJIMA évolue. Rongé par la peur de l’abandon, le jeune homme tigre-garou se retrouve pris à son insu dans un combat dont les enjeux le dépassent.

Comptant déjà 11 volumes, Bungô Stray Dogs est un manga né sous la plume de Kafka ASAGIRI au scénario et de Harukawa 35 au dessin. Il aura fallu cinq ans de patience avant de le voir traduit et publié en France chez l’éditeur Ototo. Le succès de l’anime n’y est pas pour rien. Celui-ci a été diffusé sur Crunchyroll pour une première saison au printemps 2016. Sa seconde saison s’est terminée fin décembre en laissant planer la possibilité d’une troisième saison. Vous pourrez en savoir plus, notamment sur les fameux auteurs qui s’affrontent dans la série, notre critique vous attend.

 

Comment participer au concours ?

Rien de plus simple. Il vous suffit de nous suivre attentivement sur les réseaux sociaux du 12 au 18 février 2017 compris. Chaque jour, Journal du Japon annoncera ce concours à travers un statut sur Facebook, Twitter, Tumblr, Instagram et Pinterest.

Pour avoir la chance de remporter l’un de ces lots, il vous suffira juste de :

Nota Bene : pour des raisons de logistique, seules les personnes habitant en France métropolitaine, Belgique, Luxembourg et Suisse peuvent participer à ce concours.

Nous tirerons au sort 7 gagnants à la fin du concours parmi les personnes qui auront partagé un statut sur l’un des réseaux sociaux. Nous annoncerons les vainqueurs aux alentours du 21 février, ici-même. D’ici là, il vous suffit donc de partager les statuts sur un maximum de réseaux possibles. 

Sortie du manga Bungo Stray Dogs

 

Il y aura 7 gagnants qui se partageront 7 lots comprenant le tome 1 du manga Bungô Stray Dog avec son marque page et un abonnement d’un mois au service de streaming d’animes Crunchyroll. Ces gagnants seront tirés au sort sur nos différents réseaux sociaux, donc tentez votre chance partout !

Nous enverrons ensuite un message à ces derniers sur les réseaux où ils ont été tirés au sort. Les premiers à nous répondre choisiront en premier parmi les lots. Pensez donc à jeter un œil à vos messages dès le 19 février.

Le concours commence demain, le 12 février, et dure jusqu’au 18… Bonne chance à tous !

Edit du 20/02/2017 : les gagnants ont été tirés au sort, voici les résultats !

Comme promis 7 gagnants remportent les 7 lots composés chacun du volume 1 du manga Bungo Stray Dogs accompagné de son marque-page et d’un abonnement d’un mois à Crunchyroll.

Facebook : Lea G. et Laurent E.
Twitter : Soramafu et Auriane
Instagram : Sarah B.
Tumblr : Kuri-Ha
Pinterest : Cloé B.

Ils ont été contactés sur les réseaux sociaux concernés. Bravo à toutes et à tous et un GRAND merci pour votre enthousiasme !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Japan in Motion : le charme du Japon ne se réduit pas à Tokyo !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *