[Chronique] Mi-saison Japanime : les bons animes pour rester au frais cet été

Pour combattre la canicule, quelle meilleure solution que de rester bien au frais à mater quelques animes ? Oui mais que faire : rattraper le retard sur une série laissée de coté, attaquer une nouveauté toute fraîche, ou simplement dévorer l’épisode hebdomadaire de votre « must see » de la saison ?
Pour répondre à ce dilemme existentiel et vous aider à lutter contre la chaleur étouffante, Journal du Japon vous livre son verdict sur une petite vingtaine de séries qui, à mi-parcours, ont su affirmer leur qualité, révéler leur véritable valeur ou leurs faiblesses.

Mi saison japanime - 2017-08 Ete

 

Pour explorer de nouveaux mondes étranges

Made in Abyss - WakanimMade in Abyss

Épisodes : 8/13 – Wakanim

À la surface de cette planète, un seul endroit demeure encore mystérieux et inexploré : un trou gigantesque surnommé « L’Abysse ». Dans cette crevasse sans fond dorment des trésors que l’humanité ne semble plus pouvoir reproduire. La fascination et l’émerveillement que représente L’Abysse poussent de nombreuses personnes à s’y aventurer.

Paul : Le trailer vendait de l’aventure dans les entrailles d’abysses sans fond… Après les présentations de rigueur d’une sympathique bande d’orphelins, le récit tient ses promesses et nous plonge dans un univers étrange et mystérieux, la fameuse Abysse, que l’on va progressivement descendre, étage par étage : une forêt envoûtante, un bestiaire riche et inventif, un mal des profondeurs qui rappelle les fonds océaniques… et un niveau de difficulté croissant, évidemment. Le chara-design rond et attachant contraste intelligemment avec la cruauté et la dangerosité des monstres qui vivent dans les abysses – on croise quelques cadavres tout frais, ça et là, pour nous le rappeler. La qualité de l’animation s’avérant globalement constante, l’immersion perdure donc, dans ce qui ressemble de près à un RPG nippon. Bref, pour le moment, c’est du tout bon !

Léonard : La grande force de la série est sans doute son univers enchanteur et dangereux. L’Abysse, ce trou béant qui semble sans fond, regorge de mystères et de merveilles, mais surtout de dangers. Mais ce n’est pas de nature à intimider notre duo de protagonistes, Riko et Regu, qui vont tenter d’atteindre le fond de ce précipice. Une direction artistique splendide assistée d’une animation particulièrement propre, visuellement la série est clairement au top. Et son ambiance d’exploration pour percer les mystère de l’Abysse est particulièrement prenante.

Made in Abyss - Screen 1 Made in Abyss - Screen 2 Made in Abyss - Screen 3

 

In Another World With My Smartphone - CrunchyrollIn Another World With My Smartphone

Épisodes : 7/?? – Crunchyroll

Après avoir été tué accidentellement par Dieu, Tôya Mochizuki se retrouve projeté dans un monde fantastique. De sa vie précédente, il n’a gardé que son corps et son smartphone qu’il utilise pour régler des problèmes ou venir en aide aux charmantes personnes qu’il croise. Car dans ce monde, Tôya est devenu quelqu’un d’important et possède aussi certains pouvoirs…

Léonard : Mon ressenti mêle incompréhension et surprise. J’avais débuté la série sans réelle conviction, m’attendant même à quelque chose d’assez mauvais et cliché. Et… gagné, c’est effectivement assez cliché et pas vraiment top. Mais pourtant j’adore quand même ! Cela est principalement dû au caractère simplet très assumé de l’anime, auquel s’ajoute un protagoniste ridiculement surpuissant et qui se constitue, malgré lui, un véritable harem. La série se veut sans prise de tête et abuse habilement de certains stéréotypes des isekai. Et le résultat est étonnement efficace !

 

Pour cultiver l’esprit de compétition

Welcome to the Ballroom - Amazon PrimeWelcome to the Ballroom

Épisodes : 8/24 – Amazon Prime Video

Tatara Fujita est un lycéen qui souhaite être bon dans un domaine, peu importe lequel. Malheureusement pour lui, il est un adolescent moyen, ni bon, ni mauvais. De plus, il se fait régulièrement racketter par une bande locale. Un jour, il sera sauvé par Kaname Sengoku qui est un danseur de bal professionnel. C’est ainsi que notre héros va découvrir ce nouveau monde qui s’ouvre à lui et qui va changer sa vie à tout jamais…

Fabien : Cette nouvelle série de Production I.G nous emmène dans le milieu de la danse de salon. Un sujet rarement traité qui a en plus le mérite de le faire d’une bonne façon. L’expertise du studio en matière d’animation sur les œuvres sportives sert Welcome to the Ballroom avec de superbes scènes de danse. Les personnages sont bien développés et l’évolution du héros, un débutant dans le domaine est intéressante à suivre. Jusqu’à quel niveau se hissera-t-il ? Nous avons donc affaire à une très bonne série au sujet original. À découvrir car même si le sujet ne vous intéresse pas, vous pourriez être surpris !

Welcome to the Ballroom - Screen 1 Welcome to the Ballroom - Screen 2 Welcome to the Ballroom - Screen 3

 

Dive!! - Amazon PrimeDive!!

Épisodes : 8/?? – Amazon Prime Video

Le Mizuki Diving Club est un club de plongée qui est sur le point de fermer ses portes à cause de difficultés financières. Le nouvel entraîneur réussit à persuader la maison mère du club à laisser le club ouvert, mais à une condition… Il faut que l’un de ses membres réussisse à se qualifier pour les prochains Jeux Olympiques !

Emilie : L’attrait majeur de la série est son analyse du basculement psychologique du jeune héros, le collégien Tomoki Sakai de la pratique entre potes vers l’entraînement de compétition, son acceptation de l’impact sur sa vie et l’affirmation de son choix pour cette carrière extraordinaire. Au fil des épisodes, on suit la progression de son entraînement qui mène à l’éclosion du sportif de haut niveau. Le ton est plus pragmatique que dans d’autres séries. Les rôles secondaires sont bien traités ce qui est appréciable, et la relation entre Tomoki et son futur adversaire, Yoichi, rappelle celle entre Yuri et Viktor (Yuri on ice!) le côté boy’s love en moins.

Dive!! - Screen 1 Dive!! - Screen 2 Dive!! - Screen 3

 

Fastest Finger First - CrunchyrollFastest Finger First

Épisodes : 8/12 – Crunchyroll

Shiki Koshiyama n’aurait jamais pensé être invité au championnat du plus grand quiz interlycée ! Lui qui déteste être l’objet de tous les regards frémit à l’idée même d’y participer. De plus, il ne se sent pas à la hauteur quand il observe sa camarade de classe, Mari Fukami, qui appuie sur le buzzer avant même que la question ne soit terminée. C’est en l’observant et avec l’aide des membres de son club de quiz qu’il va se préparer à cette grande épreuve.

Fabien : Le thème de la série, les quiz, m’intriguais, mais j’avais un peu peur du milieu lycéen qui pouvait l’éclipser. Finalement, mes craintes ont disparues puisque les épisodes sont majoritairement centrés sur des compétitions ou des séances d’entraînement. On apprend parfois des choses, le tout dans une bonne ambiance. Amateurs de tranche de vie ou de sujets originaux, tentez votre chance, vous pourriez être surpris !

Fastest Finger First - Screen 1 Fastest Finger First - Screen 2 Fastest Finger First - Screen 3

 

Pour faire chauffer vos neurones

Vatican Miracle Examiner - ADNVatican Miracle Examiner

Épisodes : 8/12 – Anime Digital Network

Nous suivons les pas de Hiraga Josef Kô, un scientifique de génie ainsi que Robert Nicholas, un expert en archive et en cryptanalyse. Tous deux sont envoyés en mission par le Vatican afin de vérifier l’authenticité de miracles survenus de part et d’autre dans le monde tels que l’apparition de stigmates ou une représentation de la Vierge qui pleure. Ce duo d’examinateurs très spécial va ainsi mener son enquête sur ces phénomènes étranges (et miraculeux) afin de déterminer s’il ne s’agit pas de faux !

Fabien : Un mélange d’enquête et de phénomènes surnaturels dans un milieu religieux, ça passe ou ça casse. Dans le cas de cette série, ça passe plutôt bien avec des histoires développées sur plusieurs épisodes où chaque prétendu miracle est élucidé grâce à la science et à une analyse des faits. Les deux personnages principaux sont intéressants et la série tient la route grâce à eux. On pourrait reprocher certains événements qui frôlent le n’importe quoi mais ils sont, malgré tout, bien expliqués et cohérents par rapport aux éléments dont nous disposons.

Vatican Miracle Examiner - Screen 1 Vatican Miracle Examiner - Screen 2 Vatican Miracle Examiner - Screen 3

 

Altair - Amazon PrimeAltair: A Record of Battles

Épisodes : 7/?? – Amazon Prime Video

Dans un univers fantastique très fortement inspiré du bassin méditerranéen à l’époque où les empires rivalisaient de puissance…
Mahmut est le plus jeune homme à accéder au rang de pacha, général de haut rang dans la stratocratie de Türkiye. Accompagné d’Iskandar, son fidèle aigle royal, ce pacifiste sillonne le pays pour déjouer les conflits. Malheureusement, tous ses compatriotes ne partagent pas ses convictions et l’empire Balt-Rhain guette la moindre occasion pour étendre son territoire… Notre héros arrivera-t-il à conserver son intégrité au milieu de ces jeux de pouvoir où complots et trahisons sont monnaie courante ?

Fabien : Je n’avais pas lu le manga et cette série était l’une de mes plus grosses attentes pour cet été. À cause des nombreuses pauses sur la série, il est difficile de vraiment se prononcer dessus au bout de cinq petits épisodes sur la vingtaine de prévus. Cependant, l’histoire qui commence à se mettre en place promet de belles batailles stratégiques pour éviter des guerres impliquant des milliers de soldats. Le héros brille par son intelligence mais également par son inexpérience en politique, ce qui fait que l’on apprend avec lui. À voir avec les prochains épisodes, mais le commencement est plus que prometteur !

Altair - Screen 1 Altair - Screen 2 Altair - Screen 3

 

Classroom of the Elite - CrunchyrollClassroom of the Elite

Épisodes : 7/?? – Crunchyroll

Kiyotaka Ayanokôji intègre le prestigieux lycée de haut niveau de Tokyo où, une fois le diplôme en poche, quasiment 100 % des élèves trouvent un travail ou sont reçus à l’université. Pas de chance, il se retrouve dans la 2de D où finissent tous les élèves à problèmes ! Mais au bout d’un mois, Kiyotaka et ses camarades de classe découvrent l’envers du décor et le terrible système sur lequel repose le fonctionnement de cette école…

Jean-Baptiste : Des histoires d’étudiants qui luttent pour porter leur classe au sommet d’un système, c’est très commun, soyons honnêtes. Mais comme pour beaucoup de séries de cet été, j’ai été très agréablement surpris par l’angle sous lequel est traité un sujet qui peut sembler banal au premier abord. Dès le premier épisode, pour peu que l’on prenne la peine de décrypter les signaux, on voit tout de suite que la classe que l’on suit est complètement en décalage avec le système ultra-méritocrate dans lequel elle est plongée. L’atmosphère sombre et tendue m’a particulièrement plu et, sans être parfaite, l’intrigue offre matière à réfléchir sur pas mal de sujets tout en tirant au mieux partie des différentes facettes de ses protagonistes. L’œil averti ne se laissera pas avoir, mais Classroom of the Elite saura vite nous rappeler que si les apparences sont parfois trompeuses, elles sont aussi le premier élément sur lequel on est le plus souvent évalué…

Fabien : Il s’agit clairement de ma surprise de la saison estivale. Je m’attendais à une mauvaise série mais c’est loin d’être le cas puisqu’elle est réussie. Les principaux étudiants du lycée dans lequel se déroulent les événements sont tous bien développés avec des personnalités différentes. Dans cette histoire où le confort de vie se mérite ou s’arrange à coup de manipulations, beaucoup de personnages cachent ce qu’ils sont réellement. Le mélange de la tranche de vie et de la psychologie fonctionne à merveille, et nous avons là une série bien plus complexe et intéressante que le laissait penser son histoire et son character design. Une bonne surprise !

Classroom of the Elite - Screen 1 Classroom of the Elite - Screen 2 Classroom of the Elite - Screen 3

 

Pour rire et se détendre

NEW GAME!! - CrunchyrollNEW GAME!!

Épisodes : 7/12 – Crunchyroll

Après avoir terminé ses études secondaires, Aoba Suzukaze ne souhaite qu’une chose : réaliser son rêve et travailler dans l’industrie du divertissement. Quoi de plus réjouissant que de rejoindre l’éditeur de jeux vidéo à l’origine de son jeu préféré ? Commencent alors les péripéties d’Aoba au boulot. Fous rires et travail acharné sont au programme !

Léonard : Quel plaisir de retrouver cette série qui avait été si drôle à l’été dernier. Toujours dans le studio de jeu-vidéo Eagle Jump et en compagnie de Yun, Aoba, Hifumi et consorts, on découvre avec plaisir une seconde saison plus ambitieuse. On conserve ainsi l’aspect très mignon de la série et son humour, mais on y gagne en développement des personnages, autant au niveau de l’évolution personnelle que de la carrière. Enfin, de nouveaux personnages font leur apparition, de quoi amener un peu plus de piment au sein d’Eagle Jump !

NEW GAME!! - Screen 1 NEW GAME!! - Screen 2 NEW GAME!! - Screen 3

 

Aho Girl - CrunchyrollAho Girl

Épisodes : 8/12 – Crunchyroll

Yoshiko Hanabatake est une jeune fille qui n’est pas très douée, et pas seulement pour les études. Certains la qualifient même de parfaite idiote ! Elle adore son ami d’enfance Akkun (qui s’agace de ses pitreries) et… les bananes ! Et pourtant, Yoshiko va pimenter la vie de son lycée.

Léonard : La série fait « honneur » à son nom en étant la plus absurde et stupide possible. Et ça marche, la plupart des gags étant tordants. Dans son format de 8 minutes, cela est d’autant plus efficace, là où des épisodes plus longs auraient pu s’avérer lassants. Je ne suis pas, par contre, vraiment fan des quelques gags à base d’allusions sexuelles (l’épisode de la plage…) ou des plans-culotte un peu gratuit… Mais dans l’ensemble, on rigole bien !

Aho Girl - Screen 1 Aho Girl - Screen 2 Aho Girl - Screen 3

 

Restaurant to Another World - CrunchyrollRestaurant to Another World

Épisodes : 9/12 – Crunchyroll

Il existe un restaurant situé au premier sous-sol d’un immeuble d’une rue commerçante, près d’un quartier de bureaux. Installé depuis 70 ans, vous le reconnaîtrez à son enseigne ornée d’un chat. En semaine, c’est un lieu tout à fait normal, mais dès le week-end, il n’est ouvert que pour des invités très spéciaux. Au cours de ces quelques heures, il accueille des convives affamés venus de mondes parallèles. Voilà pourquoi on le surnomme le « restaurant vers un autre monde »…

Paul : Restaurant to another world devait être ma série tranche de vie de la saison. Et bien niet, je n’aurai pas tenu plus de deux épisodes ! Le côté fantastique ne reprend que des gros clichés du RPG et de la fantasy, et fait défiler des personnages déjà vus 1000 fois. L’animation est sans aucun intérêt – passable au mieux – et la thématique gastronomique, sympathique et alléchante au demeurant, ne parvient pas à nous tenir en haleine vu que les recettes sont expédiées et que la dégustation surjoue de manière insipide l’orgasme gustatif. L’idée de base d’un restaurant japonais reliée par une porte magique au multivers de la fantasy était pourtant amusante, mais l’anime n’est pas à la hauteur. On passe son chemin !

Restaurant to Another World - Screen 1 Restaurant to Another World - Screen 2 Restaurant to Another World - Screen 3

 

Pour combler votre coté romantique

Koi to Uso - WakanimLOVE and LIES

Épisodes : 8/?? – Wakanim

À 16 ans révolus, le gouvernement nous annonce qui sera notre future épouse. C’est la loi fondamentale pour lutter contre la baisse de la natalité. On l’appelle aussi Loi Yukari. Plus besoin de s’embêter à chercher soi-même, l’État garantit à chacun quelqu’un avec qui l’on a des atomes crochus, et tout le monde accepte ce «bonheur». Dans ce monde, le héros de cette histoire, Nejima Yukari, 15 ans, a des sentiments pour Takasaki Misaki. La veille de ses 16 ans, il se résout à les lui révéler. Il reçoit cependant une notification du gouvernement. Qui est donc la fille avec qui le fil rouge de la science l’a lié ? Ce monde où un gouvernement a les pleins pouvoirs sur notre vie amoureuse, est-il juste ? Voici donc l’histoire d’un amour interdit, vain, et innocent, dans laquelle s’entrecroisent les sentiments fervents et purs de jeunes garçons et filles.

Jean-Baptiste : Une série romantique prenant ses racines sur le problème de natalité japonais, c’est loin d’être banal, et c’était un pari risqué ! Et pourtant, Love and Lie s’en sort à merveille, en se basant sur une loi fictive qui adjoint un partenaire à chacun dès qu’il entre au lycée. Pourtant très colorée et au trait très doux, le récit est motivé par une réflexion pour le moins intéressante : a-t-on le droit d’imposer un partenaire à un individu afin de sauver un pays de son vieillissement naturel, au risque de détruire l’Amour « naturel » , la spontanéité des sentiments ? Après tout, pour que le système en place dans cette série soit effectif, il n’est pas possible de « tomber amoureux », puisqu’on sait d’emblée que quelqu’un nous est déjà attribué… Plus que l’histoire d’une rébellion face à un système, Love and Lie est surtout l’histoire d’un groupe de jeunes qui découvrent le sentiment amoureux et qui cherchent à comprendre pourquoi ils n’ont pas le droit d’aimer qui ils veulent…

Koi to Uso - Screen 1 Koi to Uso - Screen 2 Koi to Uso - Screen 3

 

Gamers! - CrunchyrollGamers!

Épisodes : 7/12 – Crunchyroll

Le lycée Otobuki possède un club rassemblant des passionnés de jeux vidéo. On y trouve parmi eux Keita Amano, un jeune garçon seul qui y joue régulièrement, Karen Tendô, la jolie présidente du club, mais aussi Chiaki Hoshinomori, qui se bat constamment avec Keita, et enfin, Tasuku Uehara, qui s’efforce de dissimuler sa passion.

Léonard : Gamers! c’est la comédie romantique en milieu scolaire que l’on retrouve régulièrement au fil des saisons. La série ne révolutionne ainsi en rien le genre, mais elle a tout de même quelques qualités à faire valoir. À commencer par ses personnages, à la fois attachants et hilarants de par leur ridicule. L’humour est clairement son autre force d’ailleurs, surtout quand les quiproquos sont plus qu’exagérés (avec en point d’orgue la fin de l’épisode 6). Une série fun et décalée, sans complexe, ce à quoi s’accorde plutôt bien son opening.

Fabien : Sur le papier, la série ne m’intéressait pas mais j’ai été positivement surpris au visionnage de son premier épisode. Par la suite, le bon niveau reste présent avec des personnages sympathiques. Leurs relations, bien que classiques, restent agréables à suivre. Ce qui est plaisant ce sont les nombreuses références liées au milieu du jeu vidéo, chose qui fera plaisir aux amateurs de ce loisir. Cependant, l’humour est un peu trop présent et pas assez qualitatif pour être cité en tant que bon point. Toutefois, cela n’empêche pas l’œuvre de se laisser regarder dans la bonne humeur et sans se prendre la tête.

Gamers! - Screen 1 Gamers! - Screen 2 Gamers! - Screen 3

 

Tsuredure Children - CrunchyrollTsuredure Children

Épisodes : 8/12 – Crunchyroll

Ils s’apprécient, passent de bons moments ensemble, mais parfois ils se fâchent, pleurent ou sont blessés. Tous ces adolescents ont comme point commun d’avoir du mal à se dire « je t’aime ». Mais leurs histoires rappellent combien la jeunesse est un moment précieux, dont il faut profiter à chaque instant…

Léonard : Ne soyez pas intimidés par la multitude de personnages, vous devriez vous en sortir (astuce : retenez les coupes de cheveux). La série nous fait donc suivre plusieurs relations entre lycéens, toujours des romances mais à différents niveaux. Ainsi, si certains sortiront rapidement ensemble, d’autres seront plus lents. Une particularité agréable permettant d’apprécier les différentes étapes et tracas d’une relation amoureuse. D’autant que c’est raconté avec beaucoup d’humour, permettant de bien rire face à ces relations timides et maladroites (et de se rappeler peut-être de notre adolescence !).

Tsuredure Children - Screen 1 Tsuredure Children - Screen 2 Tsuredure Children - Screen 3

 

Pour ceux qui veulent plus de 12 épisodes

My Hero Academia S2 - ADNMy Hero Academia

Épisodes : 20/25 – Anime Digital Network

Suivez Izuku et tous ceux de la seconde A dans le grand Festival de Sport de la YUEI mais ce ne sera pas tout ! Même s’ils ont résisté à l’Association des Vilains, nos héros ont encore tout à prouver aux yeux du monde et devront se dépasser pendant le Festival de Sport de l’Académie YUEI mais par la suite également ! De nouveaux challengers viendront mettre au défi Izuku et ses amis ! Sauront-ils faire face et se montrer aussi forts et même plus forts que les seconde B ?

Charlène : La fin de cette 2nde saison de My Hero Academia approche, mais on en a encore et toujours pour notre plaisir. Bien que l’anime colle encore parfaitement au format original, le studio Bones prend quelques libertés en nous offrant de petits focus plus personnels sur certains personnages. Ainsi, la période des stages à l’académie fut-elle propice à quelques révélations plus détaillées que dans le format papier. Petit bonus notamment au sujet de Tsuyu Asui, notre adorable héroïne grenouille au franc-parler sans pareil, mais aussi Shoto Todoroki et son chaud/froid légendaire ! Et bien sûr, on entame enfin la partie sur Stain et les Super Vilains. Du lourd encore on vous dit ! Dans tous les cas, c’est sûr il ne peut qu’y avoir une autre saison. L’action est au rendez-vous, alors… PLUS ULTRA !

Fabien : Après une première partie dédiée au tournoi de l’académie de Yuei, les derniers épisodes étaient centrés sur l’affrontement contre Stain, le tueur de héros. Nous avons donc eu affaire à des épisodes pleins d’action et intéressants. Rien de bien surprenant puisqu’il s’agit d’un shônen classique, mais le travail sur l’animation fait par Bones rend certaines scènes impressionnantes et le scénario reste efficace. Plus que quelques épisodes avant la fin, avant une éventuelle saison trois ?

My Hero Academia S2 - Screen 3 My Hero Academia S2 - Screen 1 My Hero Academia S2 - Screen 2

 

Boruto - ADNBoruto – Naruto Next Generations

Épisodes : 21/?? – Anime Digital Network

Les grands affrontements dans le monde des ninjas appartiennent désormais au passé. Le village de Konoha est entré dans une ère de paix. Boruto, le fils du 7e Hokage, vit mal d’être dans l’ombre de son éminent paternel. Il ne se doute pas qu’une nouvelle menace plane sur eux… La légende de la nouvelle génération commence maintenant !!

Charlène : J’attendais à la fois peu et beaucoup de cette suite à Naruto, supervisée par Masashi KISHIMOTO mais non scénarisé et dessiné par lui-même. Pourtant l’anime tient ses promesses et même plus que ça. Si vous lisez la version papier, vous verrez que les 18 premiers épisodes sont totalement inédits. Il faut en effet attendre ce dernier pour rejoindre l’intrigue du tome sorti entre Naruto et Boruto – Next Generation. En somme, cette première saison nous offre la possibilité de nous familiariser avec les nouveaux ninjas en devenir dans un monde devenu très moderne à tous points de vue et de voir la relation plutôt compliquée entre Naruto et son fils. On en apprend plus sur ce dernier tout en discernant la nouvelle intrigue à venir. Bref, foncez sans hésiter, l’anime vaut le coup tant il est rafraîchissant !

Boruto - Screen 1 Boruto - Screen 2 Boruto - Screen 3

 

Rage of Bahamut Virgin Souls - AmazonRage of Bahamut : Virgin Souls

Épisodes : 19/24 – Amazon Prime Video

Il y a 2000 ans, un dragon géant surnommé « Bahamut » menaça le monde. Mettant de côté leurs différends, les humains, les dieux et les démons scellèrent son pouvoir et divisèrent la clé du sceau en deux, confiant une moitié aux dieux et l’autre aux démons. Vivant dans un monde en paix, une humaine va bousculer cet équilibre en volant la partie laissée aux dieux. Mais dans quel but ?

Quentin : Avec 19 épisodes sortis à ce jour, on commence à avoir assez de recul sur cette nouvelle saison de Shingeki No Bahamut pour se faire un avis presque définitif. Tout d’abord, on assiste à un changement au niveau du rythme de la série et du traitement des personnages par rapport au premier opus. Le monde est moins manichéen et les personnages moins caricaturaux. Un roi que j’avais jugé froid et sans-cœur semble se révéler plus humain, sans compter que ses véritables objectifs sont toujours un peu flous. Et puis la série s’articule cette fois-ci autour d’un personnage féminin fort, dont les sentiments partagés nous font nous questionner sur son rôle dans le dénouement final…

Rage of Bahamut Virgin Souls - Screen 1 Rage of Bahamut Virgin Souls - Screen 2 Rage of Bahamut Virgin Souls - Screen 3

 

Nobunaga no Shinobi - CrunchyrollNobunaga no Shinobi

Épisodes : 47/?? – Crunchyroll

En 1555, tandis que les royaumes se livrent à des luttes intestines, un homme est porté par un rêve un peu fou : arriver à unifier le Japon par la force. Son nom : Oda Nobunaga. Admirant le but qu’il s’est fixé, une jeune apprentie ninja, Chidori, rêve à son tour d’assister celui qui deviendra le plus célèbre seigneur de guerre du Japon…

Léonard : Le format court sur les ninjas de Nobunaga continue cet été avec des épisodes bien plus sérieux que d’habitude. On enchaîne les batailles décisives et compliquées, même pour la mignonne Chidori. L’humour se veut ainsi moins présent, même si la recette reste globalement la même, avec principalement plus d’action. Et toujours un opening particulièrement entrainant !

Nobunaga no Shinobi - Screen 1 Nobunaga no Shinobi - Screen 2 Nobunaga no Shinobi - Screen 3

 

Et voilà pour ce large tour d’horizon de la japanime estivale, il y avait donc de quoi faire. Et vous, quels ont été vos séries favorites, quelles sont celle que vous allez peut-être tenté d’ici l’avalanche de nouveautés en octobre ? Dites-nous tout dans les commentaires !

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 5 septembre 2017

    […] de mieux pour se détendre que de regarder des animes ? Et ça tombe bien, car cette saison compte son lot de titres passionnants. Et parmi ceux-ci, peut-être aurez-vous la bonne idée de regarder la saison 2 de New Game!, une […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *