Une Page Folle, le premier âge d'or du cinéma japonais

Une Page Folle, le premier âge d’or du cinéma japonais

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 11 août 2018

    […] son travail de réalisateur durant le premier âge d’or du cinéma muet que nous évoquions dans un précédent article dédié à Une Page folle de KINUGASA Teinosuke (1926), et durant lequel il réalisa plusieurs […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *