L’été au Japon : chaud devant !

Que vous soyez de passage en tant que touriste ou que vous résidiez au Japon, il ne vous a pas échappé qu’en ce torride mois d’août, l’air est quelque peu irrespirable. La fin de la saison des pluies de printemps marque l’entrée dans une période autrement plus difficile à appréhender : la fournaise estivale nippone ! Pour vous permettre d’appréhender au mieux la saison, Journal du Japon vous donne quelques clés et astuces pour un été réussi au Japon.

Avec un taux d’humidité qui avoisine les 80%, les mois d’été au Japon, et notamment dans l’enfer bétonné des villes touristiques comme Tokyo ou Osaka, se révèlent excessivement pénibles. Les températures peuvent sembler moins élevées que ce que l’on a pu vivre en France et en Europe ces dernières semaines de canicules mais ces épisodes caniculaires ont la terrible particularité d’être accompagnés d’un taux d’humidité extrêmement haut en Asie. Dès lors, les températures ressenties sont beaucoup plus chaudes. Elles avoisinent les 40°C actuellement. Conséquence : de jour comme de nuit, la fraîcheur est une oasis dans le désert impossible à atteindre en raison du fort taux d’humidité dans l’archipel nippon.

Les zones urbaines peuvent vite se révéler étouffantes - Photo Julie-Fader-unsplash

Les zones urbaines peuvent vite se révéler étouffantes – Photo Julie-Fader-unsplash

Un climat subtropical

Le Japon bénéficie d’un climat tempéré avec des hivers froids et secs et des étés chauds et humides. Néanmoins, il existe des disparités en fonction des régions. Par exemple, Hokkaido la région la plus au nord de l’archipel, réputée pour être le poumon vert du pays, contredit cette croyance en cet été 2019 où la terre des Ainous souffre elle aussi des fortes températures. Il fait également très chaud du coté de Sapporo en ce mois d’août. La ville de Tokyo dont la densité urbaine n’est plus à présenter, enregistre traditionnellement 3 degrés Celsius de plus par rapport aux autres villes du Kantô. Eh bien autant vous dire qu’actuellement à Tokyo, il y a un petit goût de bitume sous les tropiques ! Il fait chaud, très chaud ! Et le peu de pluies qui tombent en matinée ces derniers jours ne permettent pas de faire redescendre la température.

Il en va de même dans le Kansai et du coté de Kyushu où les températures ont pour habitude de frôler avec la limite du supportable. Il fait actuellement 35°C à Kyoto et 38°C du coté de Fukuoka. Les épisodes de typhons qui ont touché le sud du Japon les dernières semaines n’arrangent également pas les choses.

Le Japan Times rapportait dans son édition du 6 août dernier que l’archipel déplorait la mort de 57 personnes et plus de 18.000 personnes hospitalisées en raison des fortes chaleurs. Ce constat nous rappelle une chose : prendre ses précautions ! En effet, il est important de se prémunir au mieux en période de canicule.

Dès lors que ces choses sont dites, d’aucuns vous conseilleront d’éviter de venir visiter le Japon à la période estivale. Cela dépend effectivement de la capacité de chacun à supporter la chaleur mais se priver d’un voyage au Japon l’été, c’est aussi faire une croix sur une période riche en festivités, sur une faune et une flore uniques (les moustiques sont évidemment hors jeu) entre autres choses. Quelques conseils avisés et un comportement idoine sont les clés pour profiter pleinement du pays du soleil levant sans le risque de finir avec un coup de chaud.

Sans clim, point de salut ?

Votre principal ami pourrait bien être la climatisation. Malgré des considérations écologiques certaines, l’usage de la climatisation parait incontournable. En dehors de votre habitation, la climatisation est présente dans tous les espaces de vie : taxi, bus, rames de métro, restaurants, magasins, centres commerciaux, musées… Peu importe le lieu où vous pénétrerez, les climatiseurs tourneront à fond.

Au cours de vos journées de visite, après quelques kilomètres de marche urbaine, il peut être de bon ton d’aller chercher un peu de fraîcheur dans ces lieux climatisés. Et en pleine journée, lorsque le soleil est à son zénith, privilégier la visite des musées est un excellent compromis pour faire le plein de frais et de culture.

Votre meilleur allié que vous soyez en ville, à la campagne ou à la plage reste la bouteille d’eau. Une évidence certes mais qu’il est utile de rappeler tout de même lorsque l’on sait que la majorité des hospitalisations dues à la chaleur sont du fait de la déshydratation. On ne le répètera jamais assez : buvez ! De l’eau, n’est-ce pas… On évitera également l’alcool en pleine fournaise pour des raisons plus qu’évidentes et les boissons sucrées qui ont un pouvoir d’hydratation quasi nul. Et le pays ne manquant pas de convenience stores (konbini), vous pourrez vous recharger en eau à toute heure du jour et de la nuit (petite halte climatisée en plus).

Zaru sobas - Photo Masaaki-Komori-unsplash

Zaru sobas – Photo Masaaki-Komori-unsplash

Et en terme de gastronomie, vous ne serez pas en reste. L’été, le Japon remplit les cartes de ces restaurants de plats à la fraîcheur garantie ! C’est le moment de goûter les soba glacés accompagnés de leur sauce tsuyu (zaru soba) ou encore les udon froids dans un bouillon de sauce au yuzu ! Un délice qui ne manquera pas de vous rafraîchir. Repas que les gourmands ne manqueront pas de compléter par une glace. Les Japonais en raffolent et ne sont pas avares d’imagination pour ce qui est des saveurs, formes et couleurs !

 Des idées rafraîchissantes !

Vous pouvez également vous mettre à la mode japonaise en arborant l’une de ces petites ombrelles que l’on voit partout ici. On laisse le débat esthétique de coté d’un tel objet pour se focaliser sur le coté pratique. Certains parcs à Tokyo proposent justement de vous prêter une ombrelle le temps de votre visite durant les pics de chaleur.

Entre autres accessoires pour faire couleur locale, il y également l’éventail et la petite serviette éponge pour éliminer toute cette eau qui perle sur le visage, et partout ailleurs…Toutes ces petites astuces se révèlent parfaitement efficaces pour affronter les chaudes journées nippones.

Un accessoire très utile : l'éventail - Photo Ving-N-Unsplash

Un accessoire très utile : l’éventail – Photo Ving-N-Unsplash

A un an des Jeux Olympiques, le Japon fait face à un sacré défi : en pleine fournaise estivale, recevoir le reste du monde dans les meilleures conditions. Certes, le Japon est reconnu pour la qualité de ses infrastructures et de ses capacités organisationnelles mais la récente actualité peut laisser poindre un brin de scepticisme. Ce ne sont pas moins de 3 travailleurs qui ont trouvé la mort sur le chantier du futur stade olympique qui se construit en ce moment sur l’île d’Odaiba. Et les tests réalisés ces derniers jours donnent des frayeurs certaines aux organisateurs. La chaleur étouffante et l’humidité écrasante seront au rendez-vous, il incombe donc au Japon de permettre aux touristes et athlètes qui vont affluer sur l’archipel en 2020 de vivre idéalement la compétition. En attendant, profitez pleinement de votre été au pays du soleil levant et faites attention à vous.

2 réponses

  1. Loéva dit :

    « On évitera également l’alcool en pleine fournaise pour des raisons plus qu’évidentes » par principe expliquons quand même : l’alcool fait fonctionner les reins plus que nécessaire (d’où l’important besoin d’uriner après quelques verres d’alcool, la bouche pâteuse et les maux de tête) et entraîne donc une déshydratation rapide.

    C’est quand même pas très malin d’encourager l’usage de la clim… C’est un cercle vicieux, si à 30 ans on doit utiliser la clim pour supporter 35° il faut bien comprendre qu’à 80 on devra faire face à des températures bien pires, entre autres à cause de ces usages permanent de la clim… Le serpent qui se mord la queue. Évidemment c’est un usage sans doute nécessaire pour les plus fragiles mais il faut faire la part des choses entre le simple confort (et c’est cool le confort, c’est sûr, ça change la vie) et les situations à risque (nouveau né, personne fragile, malade, âgée…) Sans quoi dans quelques décennies ce genre d’article ne verra même plus le jour : il sera tout simplement dangereux d’aller au Japon en plein mois d’août.

  1. 24 août 2019

    […] les étrangers de passage, comme nous vous l’expliquions il y a peu dans notre article sur la chaleur de l’été au Japon. Mais qui dit été, dit saison des festivals. C’est pourquoi, la glace dont on vous parle […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *