Importer des goodies du Japon facilement et en toute sécurité !

Nombreux sont les fans français de mangas et d’animés à vouloir se procurer des produits dérivés, des jeux vidéo ou des figurines à l’effigie de leurs personnages préférés. L’import est parfois incontournable pour les articles exclusifs au marché intérieur japonais mais recevoir un colis de l’autre bout du monde peut en effrayer certains.

Journal du Japon vous donne ses trucs et astuces pour commander les articles de vos rêves facilement et en toute sécurité ! Après avoir fait le tour d’horizon des avantages et inconvénients de l’import, nous vous conseillerons quelques bonnes adresses pour vos emplettes en ligne !

 

Importer du Japon : de nombreux avantages et des inconvénients à connaître

Ses avantages

Les raisons qui peuvent motiver les consommateurs à importer des marchandises liées à la japanimation sont nombreuses.

La première, et la plus évidente, est celle du catalogue. Bien plus étoffé que chez nous, le choix peut sensiblement différer d’un site d’import à un autre. Quoi qu’il en soit, la plupart des sites japonais proposent une gamme de produits beaucoup plus grande que sur la majorité des sites marchands français ou européens. De nombreux produits sont d’ailleurs réservés au seul marché japonais. Si on peut difficilement les retrouver en France, c’est alors à des tarifs bien plus élevés : la rareté a un prix ! Cette exclusivité se justifie d’abord par la loi du marché de ce secteur qui vend ses produits en faible série pour les collectionneurs. À cela, il faut rappeler aussi que les vendeurs français se limitent aux séries les plus connues et aux produits qui s’écoulent le mieux comme les figurines Figma, Nendoroid, Figuarts ou Banpresto. Il est aussi à noter que des produits sortent d’abord au Japon puis à l’étranger: parfois plusieurs mois d’attente ! Importer sa wish list directement du Japon permet ainsi d’avoir des produits qui ne sont pas encore disponibles en France.

La seconde raison qui peut pousser les consommateurs à l’import est le prix. En effet, le prix d’achat est plus faible qu’en France en réduisant l’intermédiaire, la boutique en France. Même avec les frais de port à ajouter, il est le plus souvent le plus intéressant d’acheter en ligne sur des sites japonais.

Pour résumer, l’import de figurines et de goodies directement du Japon permet d’avoir accès à un choix plus large de produits qui se retrouvent aussi moins chers qu’en France ! Attention toutefois, l’import du Japon comme tout achat en ligne demande à respecter quelques règles de sécurité (d’autant plus lorsqu’il s’agit de boutiques à l’étranger) et à connaître les dispositions légales (notamment douanières) et les frais sur les opérations en devise étrangère.

Ses limites

Malgré tous les avantages que présente l’import du Japon, il faut tout de même noter la présence de certains inconvénients à prendre en compte avant de se lancer dans une première commande.

Nous pouvons citer en premier lieu les temps de livraisons. Bien qu’ils soient dépendants de la solution de livraison choisie, recevoir un produit expédié depuis le Japon ne sera jamais aussi rapide que s’il était déjà en France. Si vous avez l’habitude de commander sur des boutiques en France et recevoir vos produits en quelques jours, en important du Japon, il faut prévoir entre 10 jours et 2 semaines pour des livraisons classiques (moins onéreuses que l’option express).

Nous pouvons également citer le service client. Il sera difficile de joindre par téléphone l’entreprise si votre commande présente un problème et on se contentera d’échanges écrits (mails, messagerie interne via votre compte ou à travers des réseaux sociaux avec les messages privés). Il faut aussi prendre en compte les difficultés de communication que la barrière de la langue peut engendrer. Autre problème inhérent à la distance : les délais de réponse pourront être plus longs en raison du décalage horaire. Pour rappel, sous l’heure d’été, de mars à octobre, il y a 7 heures de plus au Japon qu’en France et sous l’heure d’hiver, d’octobre à mars, il y a 8 heures d’avance au Japon par rapport à la France.

Panneau de signalisation d'un poste de douane en France

Panneau de signalisation d’un poste de douane en France (Wikimedia Commons)

Et pour finir, importer directement depuis le Japon n’est pas forcément le moins cher. Il faut bien comparer les prix ! Beaucoup font l’erreur de comparer le prix d’achat des boutiques françaises ou européennes (en zone UE) avec ceux pratiqués sur des sites japonais. Attention, les prix affichés sur ces derniers sont hors taxe… Au prix des marchandises, il faut ajouter les frais de port (comme pour les sites français) mais aussi et surtout, les frais de douanes et les frais de conversion de devise (si paiement en yen).

Tout produit qui provient de l’extérieur de l’Union Européenne (import) doit être taxé. Si la valeur de votre commande dépasse 22 euros (maximum considéré comme un « envoi de valeur négligeable »), votre colis est susceptible d’être taxé. Concrètement, il faut s’acquitter des droits de douanes auxquels s’ajoutent la TVA (20% du montant total de votre commande, c’est-à-dire valeurs des marchandises + frais de port) et les frais de dossier (appliqués par le transporteur). Pour plus de détails sur les douanes, nous vous renvoyons sur sur le site du gouvernement.

Cette taxe n’est pas automatique : votre colis peut passer entre les mailles du filet … ou pas ! Il existe des méthodes d’envoi qui réduisent la probabilité de payer ces frais supplémentaires mais aucune ne marche à 100%. Tous les envois en express (EMS, DHL…) passent à coup sûr par la case douane donc évitez les livraisons rapides et privilégiez les livraisons économiques en Airmail, SAL ou par bateau (la solution la plus économique mais la beaucoup plus lente). Si votre colis a une grande valeur marchande, peu de chances que les douanes ne réclament pas les taxes.

Attention ! Il est interdit de demander à l’expéditeur de déclarer une valeur du colis inférieure à la réalité !

Conversion Yen en Euro

Conversion Yen en Euro (icons-for-free.com)

Quant à la conversion de vos euros en yens, la problématique est celle du taux de change en vigueur au moment de votre achat appliqué par votre moyen de paiement. Si vous passez par Paypal, vous utiliserez le taux de change effectué par PayPal. Si vous utilisez votre carte bancaire, c’est le taux de votre banque. Le problème : que cela soit PayPal ou votre banque, les deux facturent une commission de change.

Certains sites d’import proposent de choisir la devise laissant le choix de payer en yen ou en euros directement. Si vous choisissez l’euro, c’est alors le site marchand qui applique une commission en réalisant la conversion. Le mieux est de choisir la devise étrangère si vous avez une carte bancaire qui vous permet de payer en devise sans frais ! Ce point sera plus détaillé dans nos astuces pour importer du Japon.

Où commander ?

Il existe un très grand nombre de boutiques en ligne pour importer des produits directement du Japon. Produits d’occasions ou produits neufs, sites en français ou en anglais…

Nous ne pouvons pas parler de toutes les boutiques existantes, mais voici 4 d’entre elles, situées au Japon, que nous vous conseillons : Nippon-Yasan, Nin-Nin Game, AmiAmi et Japan Deal World. Pour chacune, nous parlerons de leurs avantages, de leur catalogue, de la livraison ou des moyens de paiement proposés.

Nippon-Yasan

nippon-yasanEntreprise spécialisée dans l’export de produits japonais depuis 2011, Nippon-Yasan propose un très large choix de figurines. Bien que l’on puisse trouver de nombreux autres objets comme de la papeterie, des peluches, des jouets et des vêtements, Nippon-Yasan est une caverne d’Ali Baba pour les collectionneurs de figurines tant le catalogue est immense.

Le site est entièrement traduit en français : un effort vraiment appréciable qui permet à tous les Français de commander, même ceux qui ne parlent pas anglais. Même avec un niveau « Brian is in the kitchen », vous ne serez pas perdu et vous oublierez que vous faites vos achats sur un site japonais. Pouvoir communiquer en français avec le personnel garantit ainsi une meilleure expérience d’achat et un meilleur SAV en cas de problème.

Nippon-Yasan propose deux options très arrangeantes :

  • La possibilité de payer la TVA française au moment de l’achat, ce qui permet d’éviter de payer des frais de dossier (15 à 20€ selon le transporteur).
  • La possibilité de « payer plus tard » : Nippon-Yasan permet de précommander un produit et ne le payer que quelques jours avant sa sortie. Cette option permet de réserver un produit sans le payer immédiatement, ce qui peut très fortement arranger certaines bourses. Cette option n’est malheureusement pas disponible sur toutes les précommandes, mais une grande partie des produits la propose.

Attention, si vous changez d’avis et que vous ne voulez plus le produit, vous pouvez ne pas payer la commande au moment de la relance, mais une répétition exagérée de ce non-règlement peut amener Nippon-Yasan à fermer votre compte. À utiliser avec modération !

Nin-nin Game

Nin-Nin GameNin-Nin Game est un site d’import présent sur le marché depuis 2006 qui propose un très large choix de produits : de la figurine aux cartes à jouer en passant par les jeux vidéo, les DVDs/Blu-Ray et le snacking, on trouve un peu de tout sur Nin-Nin Game.

Le site est entièrement en français et le personnel parle français. Donc, comme Nippon-Yasan, la commande et le suivi de commande est assez simple. D’expérience, on regrette en revanche un délais de réponse plus long que chez son concurrent et un manque de visibilité sur les dates de sortie des produits, surtout lorsque celles-ci sont modifiées. Là où Nippon-Yasan a automatisé la communication avec ses clients quant à la modification de la date de sortie d’un produit commandé, il faudra relancer à plusieurs reprises Nin-Nin Game pour avoir une information claire.

Nin-Nin Game propose quant à lui trois options  :

  • La possibilité de « payer plus tard » comme sur Nippon-Yasan. Les règles sont les mêmes.
  • La présence très régulière de promotions et de frais de livraison offerts. Vous pouvez d’ailleurs trouver un onglet « Livraison offerte » où sont listés tous les produits du moment qui profitent de cette promotion.
  • La livraison Amazon qui permet de payer directement les taxes de douanes (donc sans les frais de dossier appliqués par le transporteur) et qui permet de recevoir son colis en 10 à 14 jours ouvrés.

AmiAmi

AmiamiAmiAmi est une boutique du célèbre quartier électronique de Tokyo : Akihabara. C’est le seul site non traduit en français que l’on vous présente dans notre sélection de boutiques. Le site n’est disponible qu’en japonais et en anglais, mais le processus d’achat reste tout de même simple car identiques aux boutiques en ligne françaises par exemple.

Si nous avons choisi d’intégrer AmiAmi à cette sélection, c’est avant tout parce que l’on y trouve absolument tous les goodies possibles que propose le marché japonais. Tout comme Nin-Nin Game, le choix des produits est très large, mais la particularité de AmiAmi est l’accès aux éditions éphémères et à toutes les babioles que l’on s’étonne de découvrir lorsque l’on voyage au Japon pour la première fois : badge, maroquinerie, peluches, mascotte, porte-clés…

Aux premiers abords, il faut avouer que le site peut faire fuir : il y en a dans tous les sens ; la disponibilité des produits n’est pas évidente au premier coup d’œil ; on doit choisir un mode de livraison sans avoir de détails sur les tarifs ; et le plus embêtant, le système de commande est plutôt archaïque.

Lorsque vous passez commande chez AmiAmi, vous sélectionnez un service de livraison sans connaître son tarif, et vous validez votre commande sans la payer. Vous recevez un mail quelques heures plus tard, lorsque AmiAmi aura calculer les frais de port, pour vous donner le prix total de votre commande et c’est à vous de valider la commande en payant, à ce moment-là. En bref : on a vu mieux et plus pratique pour commander et comparer ! Mais on s’étonnera parfois des frais de livraison très bas à payer.

Japan Deal World

Japan Deal World

Japan Deal World est un site d’import tenu par un français vivant au Japon que nous avions interviewé l’année dernière.

Si JDW se voulait d’abord être une boutique spécialisée dans les cartes Dragon Ball vintage, aujourd’hui on y trouve également des cartes Pokémon et My Hero Academia. Et ce n’est pas tout, le site propose aussi des figurines et autres goodies habituels. Il se différencie surtout en proposant à la vente des planches de mangas et des magazines japonais.

Le gros avantage de JDW (outre le fait que vous pourrez très facilement communiquer avec JDW si besoin, puisque le gérant est français !) est le fait que tout est vendu en euros : il n’y a donc pas de frais de conversion.

Importer du Japon : les astuces

Passer par un intermédiaire

Que faire si vous souhaitez acheter des produits japonais exclusifs au marché nippon comme par exemple des vêtements d’une marque qu’on ne trouve qu’au Japon et qui ne livre pas en France ? Vous avez repéré une figurine très rare en vente sur un site d’occasion japonais mais les enchères ne sont possibles que pour ceux qui se trouvent au Japon ? Pour ces cas, il est possible de réaliser les achats en passant par le service d’un intermédiaire au pays !

Il en existe de nombreux comme : Neokyo, ZenMarket, Buy-Nippon, Japonica Market, Buyee, FromJapan… Le principe est toujours le même : vous passez par l’un de ces sites pour réaliser une commande sur la boutique qui vous intéresse. Ce service d’intermédiaire n’est pas gratuit car ils facturent une commission sur l’achat et des frais annexes (emballage et frais de manutention par exemple). A vous de comparer les tarifs et la concurrence. L’intermédiaire à privilégier peut dépendre du produit ou de sa valeur.

Différentes étapes des services d'intermédiaire comme Neokyo

Différentes étapes des services d’intermédiaire comme Neokyo

Il est évident que de passer par un intermédiaire fait gonfler la facture et qu’il sera toujours plus économique de ne pas utiliser ce genre de service. Mais il y a de très nombreux sites auxquels nous ne pouvons pas avoir accès et le service d’intermédiaire reste presque obligatoire pour ces cas (à moins de connaître quelqu’un sur place). À titre d’exemple, vous ne pouvez pas commander sur Yahoo Auctions Japan ni sur Mercari, qui sont pourtant les deux plus gros sites de vente en ligne entre particuliers au Japon. On y trouve de nombreux produits de seconde main, parfois encore sous blister et qui sont introuvables en France.

Payer avec Paypal

En tant que consommateurs, nous pouvons être assez réticents à donner nos coordonnées bancaires sur un site français. Alors comment être rassurés en naviguant sur des sites japonais aux designs parfois dépassés avec des systèmes archaïques ? (Oui, le design impacte directement sur la confiance de l’utilisateur. Si le sujet vous intéresse vous pouvez lire l’excellent livre Design Émotionnel de Aarron Walter).

Même sur des sites français, généralement, le fait de pouvoir payer avec PayPal est un élément rassurant. En effet, ce système de paiement permet de ne pas saisir d’informations bancaires mais il présente aussi et surtout une protection. Le consommateur a un délai de 180 jours (6 mois) pour ouvrir un litige en cas de problème : un produit défectueux, non conforme ou non livré… La résolution du litige est assez rapide et cela permet de se faire rembourser sans avoir à saisir la justice par exemple. Plus d’informations sur la Protection des Achats sur le site de PayPal.

Protection des Achats avec le paiement PayPal

Protection des Achats avec le paiement PayPal

Notre astuce pour éviter les frais de conversion

Précédemment, parmi les inconvénients évoqués de l’import a été cité la conversion yens/euros. Que cela soit en payant avec Paypal ou avec votre carte bancaire, il y aura presque à coup sûr des frais. Il existe tout de même des astuces pour éviter cette commission de change. La meilleure solution est de choisir une banque qui n’applique pas de frais lors de la conversion d’euros en devise étrangère (le yen dans le cas d’import du Japon). De nombreuses banques proposent cette solution comme Max avec la carte Max qui est entièrement gratuite et sans conditions, ou Boursorama avec la carte Visa Welcome ou la carte Ultim qui sont gratuites mais sous conditions (100 euros d’import pour la Visa Welcome et 500 pour l’Ultim). Si vous voyagez souvent, ces cartes peuvent être une excellente solution pour avoir notamment les retraits en devises étrangères sans frais et illimités, hormis la carte Visa Welcome qui ne permet que les paiements par carte sans frais dans toutes les devises.

Si vous possédez une carte bancaire qui propose la conversion en devise étrangère sans frais, l’astuce pour ne pas avoir à saisir les données bancaires est de relier cette carte bancaire à votre compte Paypal. Lors du paiement, il convient alors de la choisir comme mode de paiement Paypal en utilisant la conversion de votre banque. Cette manipulation n’est pas forcément mise en avant, voici donc la marche à suivre :

Attention, si vous sélectionnez le compte bancaire comme source d’approvisionnement, l’option ne sera pas disponible. Il faut bien que ce soit la carte bancaire qui soit sélectionnée comme source d’approvisionnement pour avoir accès à cette option. Cela ne fonctionne pas en sélectionnant un compte bancaire ou le solde PayPal.


Voici donc pour ces bases d’achats de produits dérivés japonais en ligne et en direct du Pays du Soleil Levant : un grand choix de produits dérivés, des prix attractifs mais des contraintes à connaître et à anticiper ! Il ne vous reste maintenant plus qu’à faire chauffer la carte bleue et nous raconter en commentaire vos expériences, trucs et astuces sur le sujet !

Rokusan

Rokusan, 26 ans, passionnée depuis l'enfance par le Japon, je suis UX Designer freelance et grande collectionneuse de produits et de souvenirs du Japon ! @_rokusan

4 réponses

  1. Francoislefrancais dit :

    Ayant travaillé pour l’une des enseignes cité, je ne peux que valider cette article, n’hésitez pas à être patient sur les commandes, les services de préparation commande essaye de faire de leur mieux pour traiter vos commandes et demandes.

  2. fxmaccobra dit :

    Attention, vous parlez de « frais de dossier douaniers ». C’est une grosse erreur. Ce sont les transporteurs, Chronopost en premier qui ont introduit ce qu’ils appellent des « frais de dossiers ». Quand on leur demande ce à quoi cela correspond, ils disent que ce sont des « frais de douanes ». Mais j’ai appelé les douanes et voici à peu près ce qu’elles m’ont répondu « Nous ne prenons aucun frais supplémentaires autre que les taxes exigibles. Nous connaissons ces frais supplémentaires demandés par les services de livraison. Ce sont des frais qui n’impliquent qu’eux. C’est pour cela qui ne peuvent officiellement écrire ‘frais de douanes’ car sinon ils seraient en infraction puisqu’ils recueilleraient de l’argent en notre nom alors que nous ne touchons rien. » . A l’origine seul Chronopost faisait payer des « frais de dossier ». Puis les autres s’y sont mis, Fedex (21€), DHL (19€) et même la Poste (0€ puis 3€ et 12€ maintenant). Si c’était des frais « douaniers », il n’y aurait pas de différence de tarifs entre les transporteurs.
    Il faut faire très très attention aux termes employés car ils ont un sens « légal ».

    Ensuite, je ne suis pas d’accord de faire plus confiance à Paypal qu’à certains sites d’achat. En plus Paypal indique très clairement qu’il va utiliser vos données pour son propre profit. Ce que je ne trouve pas très rassurant. Sans compter que vous parliez de la confiance à stocker nos informations de CB sur un site; or c’est typiquement ce que l’on fait avec Paypal.
    Je me demande bien comment ils font pour garantir le remboursement en cas d’insatisfaction.

    Vous avez oublié pas mal de sites japonais tels que CDJapan (Neowing), Amazon Japan ou même Goodsmile qui expédient à l’étranger.

    • Rokusan dit :

      Bonjour,
      Nous parlions bien de « frais de dossier (15 à 20€ selon le transporteur) » mais la précision n’était semble-t-il pas assez claire. Nous avons rectifié l’article afin qu’il soit plus précis :).

      Pour le cas de Paypal, la confiance est propre à chacun, mais il reste logique qu’il soit plus rassurant de ne fournir ces données bancaires qu’à un seul site (en l’occurrence ici Paypal) plutôt qu’à plusieurs (en l’occurrence ici les différents sites d’import, mais cela s’applique aussi de manière générale aux différents sites sur lesquels vous souhaitez passer commande au quotidien). Pour ce qui est du remboursement, il y a de nombreux cas où Paypal s’engage à rembourser le consommateur : produit non livré, produit non conforme, produit abîmé etc.

      Quant aux autres sites d’import, je cite l’article : « Il existe un très grand nombre de boutiques en ligne pour importer des produits directement du Japon. Produits d’occasions ou produits neufs, sites en français ou en anglais…
      Nous ne pouvons pas parler de toutes les boutiques existantes, mais voici 4 d’entre elles, situées au Japon, que nous vous conseillons. » C’est donc une sélection qui est proposée parmi plusieurs sites japonais existants :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *