[Attentes Mangas] En octobre, les mangas sortent de terre

C’est l’automne et les feuilles tombent, y compris de nouvelles feuilles pour nos mangas favoris ! Même si la pénurie de papier a entraîné de nombreux reports dans les sorties du mois, il reste tout de même un nombre conséquent de nouveautés à nous mettre sous la dent. Et c’est tant mieux, car le planning reste bien chargé du côté des nouveautés : plus de 250 sorties sont attendues et pas loin de 60 nouveautés. L’année 2021 continue de faire parler d’elle et risque bien de rentrer dans les annales !

C’est encore un choix cornélien que l’équipe a dû réaliser tant les nouveautés sont intrigantes… Quelle série choisir et que lire ? Mais voici les attentes de l’équipe Journal du Japon … Bonne(s) lecture(s) !

Image de Une créée avec les couvertures des mangas et un fond vecteur créé par starline sur Freepik

 

Octobre 2021 : les nouveautés manga

Couverture du tome 1 de En attendant lundi chez AkataEn attendant lundi – Akata manga

Tout juste entrée au collège, Mizutani se sent déjà en décalage avec les autres : pourquoi devrait-elle grandir ? Pourquoi devrait-elle se conformer à la normalité des autres ? Cette envie irrépressible de rester celle qu’elle est aujourd’hui l’emmène à craindre ce que sont les autres. Mais c’est sans compter sur sa rencontre inattendue avec Tsukino qui, lui non plus, ne semble pas décidé à laisser derrière lui l’innocence de son enfance. C’est cette amitié que vient mettre en scène Tomomi ABE dans En attendant Lundi au travers d’une promesse que les deux protagonistes se font : se retrouver tous les lundis soirs en cachette dans la cour de l’école.

Titre destiné aux nostalgiques de l’enfance, En attendant lundi semble être une douce invitation à la réflexion sur ce moment si difficile que l’on a tous traversé lorsque nous étions plus jeunes : le passage à l’adolescence et la puberté. Au revoir l’innocence, laissez donc la place au « monde réel », celui qui se dresse à nous d’années en années. Un titre court, en seulement 2 tomes, publié par Akata, qui débarque chez nos libraires le 21 octobre. (Rokusan)

Couverture du tome 1 de Reimp'! chez Glénat mangaRéimp’ ! – Glénat manga

Réimp’ ! de Naoko MAZDA va nous plonger dans l’univers de l’édition japonaise avec son héroïne Kokoro.

Affectée à l’éditorial manga, Kokoro va peu à peu faire connaissance avec l’univers qui l’entoure… Loin des clichés habituels, Réimp’ offre une description plus réaliste avec une multitude de personnes : commerciaux, libraires, graphistes, assistants… Les mangakas ne sont évidemment pas en reste : le grand auteur légendaire passé de mode, l’ex-hitmaker qui n’arrive plus à vivre de son art, la jeune autrice hésitante, le jeune prodige torturé…

Beaucoup de manga explorent la relation entre le mangaka et son éditeur, mais peu s’aventurent au-delà. Il devrait donc être un complément indispensable à d’autres titres comme Bakuman, Rin, Hitman ou Libraire jusqu’à l’os que l’on vous recommande aussi fortement… Une curiosité que j’attends avec impatience pour mieux comprendre l’envers du décor… qui sort donc le 6 octobre, côté Glénat, en librairie ! (Tatiana)

Couverture du tome 1 de Kaiju n°8 chez Kaze mangaKaiju N°8 – Kazé manga

Avec Shangri-La Frontier sorti ce mois-ci par Glénat, la rentrée continue bien avec cette nouveauté chez Kaze Manga ! Avec Kaiju n°8, le Shônen Jump + a trouvé sa nouvelle licence phare. Au Japon, dès la sortie du tome 2, il s’est vendu plus de 2 millions d’exemplaires ! Le mangaka Naoya MATSUMOTO revient en France avec le même éditeur qui avait publié les 4 tomes de Pochi Kuro en 2017. Avec Kaiju n°8, sa carrière devrait décoller !

Les cinéphiles et japanophiles connaissent le kaijū eiga, littéralement le « cinéma de monstres ». Depuis les années 1950, le genre cinématographique japonais en compte plusieurs dizaines dont Godzilla et Gamera sont les plus connus. Ces monstres géants surgissent de nulle part pour attaquer la population. Au Japon, ces apparitions font désormais partie du quotidien. Enfant, Kafka Hibino a fait la promesse à une amie d’intégrer les Forces de Défense pour combattre les kaijū. Après de nombreux échecs à l’examen d’entrée, ce trentenaire travaille à nettoyer les rues de leurs encombrants cadavres. Jusqu’au jour où tout va basculer… Une mystérieuse créature va s’introduire dans son organisme. Il va devenir alors une entité surpuissante mi-humaine mi-kaijū ! Son nouveau nom de code : “Kaiju n° 8” ! Un titre à découvrir dès le 6 octobre en librairie. (David)

Couverture du tome 1 de la perfect édition de Beck chez Delcourt/TonkamBeck – Perfect édition – Delcourt / Tonkam

Yukio Tanaka est un jeune lycéen dont la vie monotone est rythmée par des harceleurs et la chaleur de l’été. Il fait alors la rencontre d’un americano-japonais du nom de Ryusuke Minami et de son chien bizarre qui vont changer sa vie à jamais. Ensemble, ils vont tenter de monter le meilleur groupe de rock de tous les temps.
Si vous cherchez un incontournable du manga se passant dans le domaine de la musique, jetez vous sur cette Perfect Edition du manga Beck, de Sakuichi HAROLD ! Même si Sakuichi n’est pas un dieu du dessin, son histoire est prenante du début du tome 1 à la fin du tome 34.

Quelles différences avec l’ancienne version de Beck ? Chaque perfect edition sera un double volume (ce qui veut dire qu’il y aura en tout moins d’une vingtaine de tomes), contiendra des pages bonus issues des guidebook de Beck publiés seulement au Japon et, les premiers tomes contiendront également un médiator collector. Nous l’attendons avec impatience chez Delcourt/Tonkam au début du mois. (Camille)

Couverture du one-shot Un assassin à New-York chez PikaUn assassin à New-York – Pika éditions

Je ne sais pas vous, mais moi, de savoir qu’on ne verra plus de nouvelles œuvres de Jiro TANIGUCHI, cela me fait un petit pincement au cœur. Alors quand j’ai su qu’un autre de ses one-shot allait sortir chez nous chez Pika éditions, je dois dire que dans ma tête c’est simplement « fonce le découvrir ! ».

Bon, il n’est pas au scénario mais au dessin seulement, comme il l’avait déjà fait pour Trouble is my business. Ici avec Un assassin à New-York, on renoue un peu avec l’esprit du précédent titre. Accompagné de Jinpachi MORI au scénario, on apprécie d’autant plus la patte graphique de Taniguchi. Dans ce one-shot inédit chez nous, on nous présente un expatrié japonais un peu mystérieux, Benkei, qui sous couvert d’être un artiste-peintre, tiendrait en réalité un bar dans lequel il peut mettre fin aux souffrances de ses clients, en prenant une casquette on va dire un peu plus… meurtrière. Bref, ce one-shot va comporter plusieurs histoires avec en fil rouge cet homme, Benkei, qui agit dans l’ombre, par vengeance semble-t-il mais qui pour autant apporte la paix à ceux qu’il aide. Un gros coup de cœur en perspective, tant l’atmosphère se rapproche d’un bon polar comme on aime. C’est à retrouver en librairie dès le 13 octobre. (Charlène)

Couverture de Goldorak comics chez KanaGoldorak – Kana

Ce mois-ci marquera le grand retour du Prince de l’Espace : Actarus remonte dans le mythique Goldorak !  Signé par Xavier DorisonDenis BajramBrice Cossu, Alexis Sentenac et Yoann Guillo, supervisée et approuvée par Go Nagai, cette nouvelle itération prend place après la fin de l’anime de notre enfance. La guerre entre les forces de Véga et Goldorak y est un lointain souvenir, Actarus et sa sœur sont repartis sur Euphor tandis qu’Alcor et Vénusia tentent de mener une vie normale. Jusqu’au jour où, issu des confins de l’espace, surgit le plus puissant des Golgoths, Hydragon. Un ennemi que seul Goldorak pourrait abattre…

Attendu le 15 octobre, c’est un véritable revival de cette série mythique qui nous attend au format A4, voir même plus pour l’édition collector. On espère y retrouver aussi bien les références mythiques du robot géant (vous reprendrez bien un peu de cornofulgure ou d’Astérohache, avouez !) que l’héroïsme extraordinaire des défenseurs de notre Terre (qui est en dangeeeeeeer ♫). On est aussi curieux de voir si les auteurs de ce one-shot parviendront aussi à apporter leur patte et, pourquoi pas, nous surprendre ! (Paul)

Couverture du tome 1 de Love is money chez IDP Boy's loveLove is money – IDP Bo’ys Love

Love is money est le premier manga de Panda à être publié en France. C’est un boy’s love fantastique mettant en scène des anges et des démons dont les rôles séculaires sont inversés.
Sora, démon fraîchement arrivé dans le monde des humains, joue de malchance : on lui vole son argent, puis un type louche qui prétend être un ange lui fait passer un entretien d’embauche pour un travail… dont Sora ne comprend absolument pas la nature. Mais qui aurait pu croire qu’un démon aussi charmant ne connaisse absolument rien au sexe ?

Eril, l’ange sadique et pervers, se charge volontiers de déniaiser le petit démon… et de profiter à outrance de sa naïveté frôlant l’absurde. Le style graphique de Panda apporte une touche très rafraîchissante. C’est une comédie très sexy avec un démon naïf et un ange pervers. Pourtant, entre ces deux là, le courant va passer et leur avenir pourrait bien être totalement chamboulé. Si vous êtes intéressés, cela se passe donc du côté de IDP Boy’s Love dans la collection Hana et ce sera disponible en librairie dès le 25 octobre ! (Tatiana)

Couverture du one-shot Room aux éditions HRoom – Editions H

Connue pour Elle qui se laissait dévorer, sur le harcèlement scolaire et publié en 2020 aux Editions H chez nous, c’est pourtant avec Room que l’artiste taïwanaise 61Chi a commencé dans le milieu du manga (ou manhua, pour la version chinoise). Une histoire, cinq personnages qui se retrouveront tous dans le même bateau, les mêmes situations, confrontés à la vie qui « n’est qu’une succession de boîte ».

Les dessins de l’auteure sont très reconnaissables et s’inspirent principalement de concept art dans le milieu du design : ce qui se ressent autant dans ses décors que dans ses personnages. Avec Room, 61Chi a pu présenter son travail à Angoulême en 2014 et elle a également gagné de nombreux prix à travers l’Asie dont le Japan International Manga Award en 2015.
Nous attendons Room, aussi aux Editions H pour le 15 octobre 2021 en France et dans toute bonne librairie. (Camille)

 

 

Et voici pour ces 8 mangas qui ont retenu notre attention. Quels sont vos favoris ? Qu’allez-vous lire en octobre ? Dites-nous tout en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi...