Sélection manga : on fait le plein, pour la toussaint !

Comme chaque mois, Journal du Japon vous propose les tomes les plus attendus par la rédaction. Après une rentrée extrêmement chargée en sortie, on pouvait espérer un mois moins rempli… Malheureusement non, car ce sont 185 publications qui vont inonder nos librairies.
Voici notre top 5.

Kerberos

Julien : Pour palier la fin ou le ralentissement de plusieurs titres phares de sa collection Young, Tonkam a déjà commencé à lancer toute une vague de shônen et seinen. L’éditeur a notamment jeté son dévolu sur un tout jeune magazine japonais encore inexploité chez nous, le Gekkan Heros de Shôgakukan, dont pas moins de 3 titres sortiront d’ici la fin de l’année.
Le premier, Kerberos in the Silver Rain, pourra autant séduire qu’inquiéter par le coté sexy de sa couverture. Mais l’extrait « disponible en ligne »:http://www.editions-tonkam.fr/mangas_en_ligne_lecture.php?ean=9782759511204 rassure déjà sur le graphisme fin et dynamique, ainsi que par l’absence de fanservice facile (ouf). Reste donc à nous convaincre au niveau du scénario, à peine effleuré par le court synopsis de l’éditeur. Malheureusement, avec seulement 2 tomes sortis pour le moment au Japon, il va falloir accrocher rapidement le lecteur. 

Sankarea

Jean-Baptiste : Si ce mois regorge de tomes particulièrement attrayants, comme le premier Dr. DMAT ou le troisième Alice in Borderland, mon attention se porte plutôt sur la sortie du quatrième tome de Sankarea. La raison principale est simple : la publication française dépasse enfin largement la série animée diffusée en 2012 !
Le tome 3 a apporté son lot de révélations inédites à propos du grand père de Chihiro et de ses recherches sur la réanimation, mais aussi sur la condition de Rea et sur le destin tragique qui l’attend. On sent que son esprit glisse tout doucement vers cette folie propre à nos amis morts-vivants, ce qui ne laisse présager rien de bon pour l’intégrité physique de Chihiro !

  

Space BrothersFabien : Pour ce mois d’octobre, intéressons-nous à Space Brothers, un manga de Chûya Koyama déjà connu chez nous par l’intermédiaire de son adaptation animée. Le manga nous fait suivre la vie de Mutta et de Hibito, deux frères. Souhaitant prendre un nouveau départ dans sa vie, Mutta va tenter de réaliser son rêve d’enfance, devenir astronaute tout comme son frère.
Space Brothers est une série très réaliste avec une bonne dose d’humour, mais aussi de joie et d’émotion. Un excellent cocktail qui cartonne au Japon. Les dessins de cette version papier sont corrects et semblent adaptés à l’ambiance de la série. Le manga est destiné à un public qui n’est pas forcément fan de science-fiction, puisque le tout se veut très réaliste. Mais si vous êtes intrigués par l’univers spatial, intéressez-vous à cette œuvre unique qui nous promet de très bons moments de lecture !

Dr. DMATOlivier : Ascension a su rencontrer le succès pour son traitement des personnages, ses situations ancrées dans le réel et ses dessins à couper le souffle. Dr. DMAT nous fait la même promesse.

On retrouve en effet Takano Hiroshi, co-scénariste sur les premiers volumes d’Ascension, et un thème – une équipe médicale de l’extrême, intervenant dans des situations à risques – qui peut donner une œuvre choc tant bien visuelle qu’émotionnelle.
De plus, les témoignages d’un véritable DMAT et l’aide d’un consultant (travaillant déjà sur Jin, autre manga sur la médecine publié dans le même magazine) viendront ajouter un aspect documentaire au manga. Finalement, entre La Main droite de Lucifer chez Ki-oon et Dr DMAT chez Kaze, la médecine a le vent en poupe et on attend de lire ce tome-ci pour choisir mon camp. 

Goggles

Paul : Cela fait déjà quelques mois que ce titre se fait attendre : Goggles, le nouvel ouvrage de la collection Latitudes chez Ki-oon. Avec Emma et Bride Stories comme fer de lance, le niveau est placé haut, très haut, en proposant des histoires universelles et d’une grande humanité. Pourtant Goggles semble avoir de quoi relever le gant.

L’auteur, Tetsuya Toyoda, a déjà reçu plusieurs félicitations : de l’ACBD et d’Angoulême en 2009 pour Undercurrent mais l’œuvre qui nous intéresse aujourd’hui a aussi reçu le prix Afternoon de Kodansha, avec un Jirô Taniguchi qui n’a pas tari d’éloges sur le titre lorsqu’il a remis le prix à son auteur.
Nous avons eu la chance de lire la première des 6 histoires de ce recueil et il se pourrait bien que cette réputation ne soit pas usurpée. Alors faites comme nous à la sortie de ce one-shot : jetez-vous dessus sans attendre !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *