Tendance Japandi : la décoration japonaise qui fait un carton !

Tous les fans de décoration d’intérieur ont forcément entendu parler d’une nouvelle vague très en vogue et très branchée : le Japandi. C’est la nouvelle tendance dans nos intérieurs. Mais qu’est-ce-que c’est exactement ? Quels sont les codes ? Comment procéder ?

Journal du Japon vous embarque dans cet univers très cocon pour se préparer à passer l’hiver à la maison .

Un intérieur d’inspiration japonaise…mais pas que !

Surfant sur la tendance d’un intérieur zen et minimaliste, la tendance Japandi a trouvé son public : toutes les personnes qui souhaitent se sentir « bien » chez soit dans un esprit cocon. Ce concept n’est pas sans rappeler le Hygge, ce terme scandinave qui désigne une ambiance chaleureuse, très à la mode. C’est de là que provient le Japandi, combiné avec une autre tendance qui arrive tout droit du Japon : le Wabi Sabi et sa poésie. L’équilibre entre les deux est la clef de cette décoration : le côté strict de la décoration japonaise est contrebalancé par le côté chaleureux de celle de la Scandinavie et, à contrario, le style japonais apporte un côté très poétique au style scandinave.

pixabay : StockSnap

Cette alliance de deux esprits de décoration «zen », provenant de ces deux zones du globe, donne un résultat tout en douceur, qui cartonne dans les magasins de décoration. Pour réussir sa décoration, deux termes sont à respecter : minimaliste et sérénité. Finie les couleurs criardes, les meubles au design compliqué et vive le naturel.

Règle n°1 : la lumière

L’éclairage, qu’il soit naturel ou artificiel, peut influencer grandement sur le moral des habitants. Pour créer une ambiance chaleureuse, la lumière sera donc un élément central dans la décoration Japandi.
Le soleil doit pénétrer au maximum dans la pièce en journée : au revoir les gros rideaux opaques et on choisit plutôt des rideaux fins, voilages ou film dépoli à coller sur les vitrages pour briser la vue si on a du vis-à-vis .

Une pièce lumineuse est idéale pour permettre aux occupants de se ressourcer. Pixabay ; qimono

Les stores qui se relèvent peuvent aussi être une bonne alternative pour les pièces sans volets.

Quand la pièce est trop sombre ou pour le soir, un éclairage tamisé est préféré aux lumières trop vives. Les lampes à poser sont idéales pour cela, ou bien choisir une suspension aux matières naturelles, comme du rotin, du papier… ou encore avec un design simple.

Les bougies sont des alliées de taille pour l’ambiance. Choisissez-les le plus naturelle possible, pour un intérieur sain.

Pixabay : monicore

Règle n°2 : la couleur

La sélection des couleurs, notamment des murs est la base de la décoration Japandi. On choisit des peintures épurées qui peuvent comprendre une large palette de couleur (marron, blanc, blanc cassé, beige, toutes les couleurs en pastel…), en évitant les couleurs criardes et voyantes, non adaptées à cette décoration.

La tapisserie peut entrer dans la décoration d’une pièce, à condition de la choisir très sobre au niveau des motifs et des couleurs et de ne choisir de tapisser qu’un seul mur.

Concernant les meubles et les objets de décoration, on privilégie des matières naturelles et brutes, donc des couleurs douces. Il est possible tout de même de contrebalancer avec des teintes plus foncées comme le noir ou le bleu roi par exemple, par petites touches.

Pixabay : b13923790

Les sols : le parquet ou le parquet stratifié sont les grands classiques du Japandi. Cependant, on peut choisir du carrelage, imitation parquet facile en entretien. Le jonc de mer est une option très décorative, mais uniquement pour une chambre, car difficile à nettoyer au quotidien.

Enfin le grand luxe – mais le plus onéreux ! – est de choisir un sol en béton ciré. L’effet décoratif correspond complètement au style Japandi, minimaliste.

Règle n°3 : l’équilibre

Tous les éléments de décoration se doivent d’être contrebalancés. Par exemple, si les meubles sont en bois brut, choisissez des éclairages en métal. Si les chaises sont noires, choisissez des éléments de décoration (vase, tableau, bibelot…) en matières naturelles. Tout doit se compléter et être en harmonie. Si vous choisissez des motifs, pensez Japon, ils sont souvent simples et en adéquation avec le style zen recherché.

Pixabay : blickpixel

Règle n°4 : les matières choisies

Vous l’aurez compris, le Japandi privilégie les matières naturelles. Le bois est bien sûr un élément de choix, mais aussi le rotin, le cannage… Attention toutefois, la pièce peut vite ressembler au chalet canadien. Il faut prendre le temps de bien choisir les objets avec la qualité qui va avec.
Pour les tissus, le coton ou le lin sont parfaits. Dans un salon, le plaid en laine rappelle le coté scandinave.
Le béton, la pierre, peuvent aussi être ajoutés, par petite touche. Pour une salle de bain, une baignoire en béton peut être la pièce maîtresse de la décoration Japandi par exemple.

Le verre est apprécié pour les vases ou autres petits objets de décoration. La porcelaine, la céramique ou la terre cuite sont des matières qui se combinent très bien avec la décoration Japandi. Et bien sûr, le papier japonais peut ici, devenir le roi.
On évite : le plastique, qui propose peu d’intérêt pour une décoration zen.

Règle n°5 : le choix judicieux des meubles et de la décoration

C’est le moment de bien s’amuser et de dénicher de petites perles, tout en gardant en tête que moins il y en a, plus la pièce sera aérée et sobre. Le minimaliste est le maître mot, mais attention, le lieu doit rester chaleureux et, donc, ne pas paraître vide non plus.
Pour les meubles : on les choisis épurés et confortables. Le design est assez important, s’il reste simple et pas tape à l’œil. Il faut penser utile et agréable, on ne veut que l’essentiel et on ne garde que l’essentiel.

Pixabay : keresi72

La décoration : quelques touches suffisent, un vase pour y glisser des fleurs ou, à la japonaise, des branches, une horloge, un paravent pour séparer un espace, un tableau, un tapis… on prend ce qu’on aime en privilégiant de belles pièces. On en aura moins, mais elles seront de qualités.

Les objets « imparfaits » sont parfaits pour la décoration Japandi. Une veine dans le bois ? Une boursouflure sur la céramique ? On les aime encore plus si c’est artisanal et que ça se voit !

Bonus : tout ce qu’on ne réutilise pas pour notre nouvelle décoration, on le donne ou on le vend pour le revaloriser si c’est en bon état. Dans l’esprit Japandi, on ne garde pas de superflu.

Le bon shopping

Quelques adresses pour composer votre décoration :
Leroy Merlin, Brico dépôt, Monsieur Bricolage… pour les peintures, les sols.
Selency : pour chiner absolument tout ! On trouve parfois de superbes Kokeshi (poupée japonaise), une petite merveille.
Made.com : pour les canapés et les meubles en général.
Monoprix: pour les petits meubles et objets de décoration.
But : pour les paravents et meubles.
Ikea : pour les vases et luminaires
Fabrique de styles : pour les horloges et autres objets de décoration.
Maison du monde : pour les tableaux et linge de maison.

Pour aller plus loin

L’esprit Japandi-À la croisée des designs japonais et scandinave-édition de la Martiniére.

L'esprit Japandi

Un livre qui promet une mine d’information pour se lancer dans la décoration Japandi chez soi. En bonus, toutes les bonnes adresses pour dénicher les meilleures pièces de décoration.

Pour aller plus loin dans la décoration, retrouvez notre article pour transformer votre chambre en véritable chambre japonaise !

Transformer sa chambre en chambre traditionnelle japonaise.

Madeline Chollet

@mad_ctravel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.