Faisons les présentations : Paris Manga 17 – les invités. Les invités – Paris Manga 17.

La 17e édition de Paris Manga / Sci Fi approche à grands pas, puisqu’elle se déroulera les 8 et 9 février 2014, Porte de Versailles.
À quelques jours de son lancement, vous vous demandez sans doute ce que vous allez y faire, et souhaitez programmer vos journées. C’est pourquoi nous vous proposons un petit récapitulatif des invités de cette édition.

 

 

Dans « Paris Manga », il y a « manga »… et japanime !

Pour ceux qui auraient rêvé de rencontrer Matsubara Hidenori, il ne fait aucun doute qu’un « AH! MY GODDESS ! » a du vous échapper en apprenant sa présence sur le salon. Hidenori est un character designer mais aussi un animateur. Il a travaillé sur de nombreuses productions du studio Gainax, telles que Gunbuster, Nadia, le secret de l’Eau Bleue et Otaku no Video.
Il a été le character designer de Gankutsuou et Ah ! My Goddess. Actuellement, il travaille pour les studios Khara, en tant que directeur d’animations des films Rebuild of Evangelion, sans oublier sa contribution aux séries Sakura Wars et Bubblegum Crisis : Tokyo 2040.

Comment ça ? La nouvelle ne vous fait pas plaisir ? Très bien, alors parlons jouissance avec notre invité suivant…

Toshio Maeda, l’auteur de Urotsukidoji, viendra fouler notre sol pour la deuxième fois depuis 2012.
Ce maître du hentai propose, dès 1986, des œuvres avant-gardistes très influentes, bien que controversées, tout en sachant déjouer la censure. Avec son œuvre Urotsukidōji et d’autres de ses travaux tenant davantage de la comédie, une nouvelle approche du courant hentai voit le jour. Une popularité surpassant les frontières de son pays natal et qui motive cet auteur décalé à rencontrer son public international, comme ce fût le cas à Japan Expo il y a deux ans.

Toshio Maeda, a beaucoup œuvré dans les années 90, tout comme un autre invité du salon : Yvan WEST Laurence, fondateur et ancien Rédacteur en Chef d’AnimeLand, le magazine de l’animation et du manga. Avec Gersence Bollut, journaliste freelance, ils publient Big Bang Anim’, chez Omake books.

A travers cet ouvrage, ils proposent de revenir sur 25 ans de passion et de partage autour de l’animation japonaise, le manga et les produits dérivés. Ils racontent les nombreuses péripéties qui ont mené à la naissance et au développement d’AnimeLand mais aussi sur les nombreuses rencontres autour de ces univers, dans les coulisses du marché.

Dans des genres différents, vous pourrez rencontrer trois dessinateurs aux univers particuliers :

Dessinatrice de mangas et illustratrice à l’univers steampunk, gothique, parfois macabre, VanRah est publiée en France et à l’étranger depuis plusieurs années.
Elle a récemment été publiée aux États-Unis avec la série NeverenD et en France avec le manga Stray Dog (disponible aux Editions Brume). Stray Dog bat notamment des records de lecture depuis la mise en ligne de ses premiers chapitres (plus d’un million de vues par mois).
VanRah travaille aussi en partenariat avec la Comic Fiesta (équivalent de la Japan Expo / Comic Con malaysien) dont elle est l’une des illustratrices officiels et guests depuis 2011, et dernièrement avec la convention française Geekopolis dont elle a créé les décors et les teasers.
Par ailleurs, elle est l’auteure de séries présentées en auto-édition, plusieurs fois primées lors de concours nationaux et internationaux (Japan Expo, Asiexpo, Comic Live…).

Une autre femme s’ajoute à la liste des invités.

Bien qu’ayant un style très proche du manga, la graphiste, illustratrice et animatrice (notamment dans le secteur des jeux vidéo) Hénar Torinos ne peut nier l’influence qu’ont eu ses amours de jeunesse tels que Sandman, Stranger in Paradise, ou encore Skydoll, sur son travail.
Elle met généralement en scène des histoires de tous les jours, des tranches de vie, même si son premier travail en solo, Mauvaise Étoile, peut être plus facilement classé dans un genre fantastique.
Il est vrai que pour ses histoires, elle construit d’abord ses personnages et leur passé, quel qu’il soit, et les met ensuite en situation.

Enfin, le dernier invité est Shonen, un auteur et dessinateur autodidacte.

D’abord destiné à travailler dans une filière industrielle, il décide à l’âge de 22 ans, de s’orienter vers le design avant de réaliser des créations de BD orientées manga.
Très vite remarqué, il signe chez les Humanoïdes Associés le manga de baston-comédie BB-Project, en collaboration avec son ami, le scénariste Kaze. La série est un succès.
En décembre 2009, Shonen revient avec Omega Complex, où il dévoile un style plus réaliste et énergique.

Il réussit à mélanger un univers photo-réaliste avec tous les codes et dessins inhérents au récit d’action/aventure en manga.

Aujourd’hui dessinateur pour les éditions Pika, il réalise les planches pour la série The Lords of Chaos.

Et que ce serait un festival réussi sans musique ?

Une fois vos yeux satisfaits par les dessins, ce sont vos oreilles qui seront ravies.
Tout d’abord, le groupe Jupiter. Composé de nombreux membres du groupe Versailles – Philharmonic Quintet, les garçons de Jupiter sont déterminés à faire vivre le métal symphonique japonais. Hizaki et Teru sont à la guitare, Masashi à la basse, Yuki est le batteur, et Zin, petit nouveau parmi les monarques, assure le rôle de chanteur après le départ de Kamijo.
Malheureusement, leur concert ne se fera pas lors de la convention, mais au Covent Garden à Eragny. Néanmoins, ils seront présents pour une conférence de presse et des dédicaces le dimanche.

Si Versailles rime avec histoire et classique, ce n’est pas sans rappeler que la musique japonaise, c’est aussi une histoire et des instruments appartenant à la tradition.
Keisho Ohno, accompagné de son shamisen ne manquera pas de nous le rappeler. Cet instrument est né à Okinawa, plus particulièrement dans la région de Tsugaru, au milieu de l’époque Edo.

Sur ce manche dénué de cases, sont posées trois cordes faites de soie qui peuvent se détendre ou se rétracter en fonction de la température ambiante, que Keisho Ohno manie avec habileté afin de tisser un lien entre tradition et modernité.

Voilà, vous savez tout, rendez-vous ce weekend sur le salon !

INFOS PRATIQUES
Adresse
Hall 3, Paris Porte de Versailles
1 place de la Porte de Versailles – 75015 Paris
Métro
Ligne 12 station Porte de Versailles
Tramway
Ligne 3 Station Porte de Versailles
Bus
2 lignes : N° 39-80
Station Porte de Versailles
Voiture
Sortie périphérique Porte de Versailles
Parking
Parking Porte de Versailles
Face au 39 boulevard Victor 75015 PARIS
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la convention !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *