[Interview – Spéciale Eurocks] Yoko Yamada : “On ne pouvait pas avoir mieux que les Eurockéennes !”

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. 15 juillet 2015

    […] nous vous en avons longuement parlé à l’occasion de deux interviews (ici et là), le festival des Eurockéennes de Belfort s’était associé cette année au Summer […]

  2. 31 juillet 2016

    […] à notre première interview avec Mme Yamada, nous continuons la présentation du projet inédit « 2 LANDS OF RISING ROCK » : trois artistes […]

  3. 2 juin 2017

    […] à Yoko Yamada, de Creativeman, qui a assuré la traduction, ainsi qu’à l’équipe de la Magnifique […]

  4. 2 juin 2017

    […] à cause de la clim de l’avion qui l’a amené de Tokyo à Paris la veille. Un énorme merci à Yoko Yamada, qui a assuré l’interprétariat, ainsi qu’à Mutsuki no Mu pour les précieuses informations […]

  5. 14 juillet 2017

    […] à Yoko Yamada, de Creativeman, qui a assuré la traduction, à l’équipe de la Magnifique Society, et à […]

  6. 16 juillet 2017

    […] to Yoko Yamada from Creativeman, who provided translations from French to Japanese during the whole […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *