Sélection manga : la shopping list Japan Expo de JDJ

Nous voici donc déjà aux portes de juillet, synonyme comme chaque année de l’un des plus gros événements manga et japanime hexagonal : la Japan Expo. Et comme toujours avec elle, les éditeurs prennent position en force dans les allées du salon, avec l’habituel cortège de sorties (et de goodies !) venant peupler leurs stands.

Autant dire le paradis du lecteur de manga, mais aussi son enfer, tant « l’embarras du choix » prend ici tout son sens. Car si le nombre de sorties de juillet – 167, dont une vingtaine de nouvelles séries et autant de one-shots – reste dans la bonne moyenne de cette année, l’essentiel en sera d’ores et déjà disponible sur le salon, dès les premiers jours du mois (même s’il faudra parfois attendre quelques jours de plus pour les retrouver chez nos libraires).

Si vous n’avez pas anticipé la situation, ou que votre budget n’est pas encore totalement bouclé, Journal du Japon vous propose donc sa short list d’immanquables. 3 nouveautés à surveiller, 3 séries à suivre de près, plus une qui s’achève, ainsi que 2 artbooks, qui feront assurément partie du loot de l’équipe lors de la convention.
Gare aux achats compulsifs, soyez raisonnables mais pas trop et profitez à fond de ces 4 jours 100% otaku.

 

Gigantomachia - GlenatOlivier : Mix improbable entre Terra Formars et Garôden, Gigantomachia puise son inspiration d’une source qui a souvent fait ses preuves : la mythologie grecque. Cette fois c’est la lutte des Dieux contre les géants qui est utilisée, mais en prenant place dans le futur, et avec des insectoïdes pour Titans. Le lutteur Delos devra alors accompagner la mystérieuse Prome pour défaire le règne d’Alcyon.
Même si le contenu peut être alléchant, on peut craindre que la couverture ne joue pas en faveur du titre auprès du grand public et n’aide pas le chaland à faire le premier pas. La bonne nouvelle de ce one-shot par contre, c’est que Kentaro MIURA est toujours là, et a la capacité de produire des planches à un rythme « soutenu » (ces 220 pages ont été pré-publiées entre novembre 2013 et mars 2014). Aucune raison alors pour que la parution de Berserk ne reprenne pas de plus belle à une cadence raisonnable. Et en attendant cette suite tant espérée, ce petit entracte fera parfaitement patienter les fans de l’auteur.

 

Ajin 1 - GlenatLoÿs : Ce mois-ci c’est l’une des nouvelles pépites des éditions Glénat, Ajin, qui me fait de l’œil. Kei n’a qu’une vocation dans la vie : éviter les ennuis et réussir ses études afin de devenir « quelqu’un ». Mais voilà, en rentrant de l’école, il se fait renverser par un camion. Adieu rêves d’avenir et vie d’étudiant ? Oui et non, car Kei se relève, sain et sauf ! Il se révèle être un Ajin, un être immortel considéré comme dangereux par le gouvernement. La vie du jeune ado bascule, alors que commence une traque haletante où le jeune Ajin devra faire montre d’une ingéniosité sans cesse renouvelée afin d’échapper à ses assaillants. Au fil du temps, il en apprendra plus sur son « pouvoir », et notamment qu’il n’est peut-être pas le seul à posséder ce don exceptionnel et maudit…
Ce manga me donne une impression de déjà-vu, on y reconnait bien certains ingrédients du genre : pouvoir mystérieux, organisation gouvernementale qui veut ce fameux pouvoir, héros avec une situation familiale compliquée… Mais pas seulement, et je sens qu’Ajin a cette petite touche qui pourra me tenir en haleine pendant un moment. Et j’ai hâte de le confirmer.

 

Daytime Shooting Star 1 - KanaDaytime Shooting Star 2 - KanaMarion : Avec Japan Expo qui pointe le bout de son nez, je n’oublie pas pour autant les sorties manga du mois ! C’est Daytime Shooting Star que j’attends impatiemment, avec les deux premiers volumes en sortie simultanée aux éditions Kana. La mangaka Mika YAMAMORI fait ses premiers pas en France et nous offre un shôjo romantique aux traits modernes, une tranche de vie qui risque de jouer avec nos émotions.
La série, sous le nom Hirunaka no Ryûsei, est déjà terminée au Japon avec 12 tomes. Nous y suivrons Suzume, une adolescente qui vient d’emménager à Tokyo et qui fait sa rentrée dans son nouveau lycée. Elle y rencontrera ses nouveaux camarades de classe comme Mamura, mais aussi son nouveau professeur, Shishio, dont le visage ne lui est pas inconnu… À découvrir dès le 3 juillet !

 

Rin 2 - DelcourtFabien : En lisant le synopsis de Rin, on pourrait penser avoir entre les mains le successeur de Bakuman. Mais est-ce vraiment le cas ? Pas vraiment puisqu’il nous a montré une approche différente du métier de mangaka, où les embûches sont nombreuses et où le gain d’un concours de jeunes talents signifie le début des complications.
Les coulisses de la création de mangas ne sont d’ailleurs pas aussi présentes puisque Harold Sakuishi se focalise avant tout sur l’aspect psychologique de ses personnages. On comprend rapidement que notre héros Norito n’aura pas un parcours facile. Tandis que de l’autre côté on trouve Rin, une jeune idole qui s’avère dotée de pouvoirs de médium. Le premier tome prenait fin sur la première rencontre entre ces deux personnages, qui devraient rapidement se rapprocher. Que donnera cette rencontre et en quoi changera-t-elle leurs futurs ? Pour le savoir, direction le second volume disponible dès le 1er juillet aux éditions Delcourt !

 

Revenge Classroom 3 - Doki DokiJean-Baptiste : Des histoires de brimades entre camarades de classe, avec un héros qui s’en sort par la force de sa seule volonté ou parce qu’un nouveau venu l’aide, on en trouve treize à la douzaine. Après tout, le harcèlement est un thème récurrent du manga. Mais que se passerait-il s’il n’y avait pas de planche de salut ? C’est ce qu’explore Revenge Classroom, aux éditions Doki-Doki.
Ayana a prévu de se venger de chacun des élèves de sa classe, mais ses méthodes s’avèrent un peu trop… efficaces. J’avoue être curieux de savoir jusqu’où elle compte aller. Les premiers tomes ne laissent place à aucune sortie de secours, aucune chance de rédemption… Même si l’ensemble est un peu mou, le point de vue atypique de ce survival, qui se situe du côté du bourreau plutôt que des victimes, rend le tout plutôt intéressant. La folie guette, au bout du chemin, mais arrivera-t-elle seulement jusque là ?

 

Amanchu 9 - Ki-oonPaul : Amanchu c’est l’été, l’été c’est Amanchu. Kozue AMANO continue d’apporter la fraîcheur et la légèreté qui sied si bien à un après-midi ensoleillé, sur la chaise longue de votre jardin comme sur votre serviette de bain à la plage. Amanchu c’est l’insouciance renouvelée, le plaisir d’une vie simple, à portée de main, entourée d’amitiés qui sont belles et profondes. Par ses dessins, tantôt pétillants, tantôt rêveurs, Amanchu reste cette petite bulle de savon que l’on regarde s’envoler et qui, même si elle éclate, fait resurgir un petit moment d’enfance qui ne se refuse pas.
Avec ce neuvième volume et une parution désormais bisannuelle, venez donc profiter de cette parenthèse aux éditions Ki-oon. Prenez le temps de souffler deux secondes, et de sourire en tournant quelques pages.

 

Heartbroken Chocolatier 9 - Kaze MangaAudrey : C’est avec beaucoup d’émotion que l’on guette le dernier volume de Heartbroken Chocolatier, que l’on devine au moins aussi intense que les péripéties qui ont conduit notre pâtissier dans cet imbroglio sentimental ! Désormais partagé entre deux amours incompatibles, le charismatique Sohta va devoir faire un choix…
À l’image des chocolats de cette jolie couverture, la plume de Setona MIZUSHIRO continue d’émoustiller notre imagination avec des créations cacaotées de plus en plus appétissantes. Et au-delà du thème très original – et maîtrisé – de la série, là où la mangaka nous bluffe vraiment, c’est dans la justesse et l’authenticité des relations qu’elle dépeint. On se passionne sincèrement pour les rebondissements d’une intrigue romantique tour à tour bouleversante ou cocasse, mais toujours très émouvante. Le manque se fera ressentir une fois la dernière page tournée, mais heureusement Kazé a prévu de sortir dans la foulée une autre série de l’auteure, le prometteur Brainstorm Seduction (Nônai Poison Berry).

 

The Art of Sun-Ken Rock - Doki DokiJulien : Les artbooks publiés en France sont une denrée rare… Mais à l’occasion de la JE, ce n’est pas un mais deux beaux livres que les amateurs vont pouvoir se mettre sous la dent. Et il y en aura pour tous les gouts.
Black Butler Artworks - KanaDans le coin gauche, Doki Doki profite de la présence de BOICHI pour sortir The Art of Sun-Ken Rock, consacré à la série phare de l’auteur et créé spécialement par l’éditeur pour le public francophone ! Anti-héros badass, gueules patibulaires et muscles saillants, mais aussi demoiselle court vêtues aux courbes généreuses, le style de BOICHI, tantôt monstrueusement classe, hyper-réaliste ou totalement loufoque, saura contenter ces messieurs, sans laisser ces demoiselles indifférentes.
Et dans le coin droit, c’est Kana qui s’y colle avec là aussi une série ultra populaire : Black Buttler. Un artbook très attendu par les fans et un format idéal pour mettre en valeur le coup de crayon tout en finesse de Yana TOBOSO, le chara design raffiné de ses éphèbes, l’élégance de leurs tenues ou les décors inquiétants de son Angleterre victorienne.
Alors, dans quel camp vous rangerez vous ?

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

12 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *