Pèlerinage des 88 temples de Shikoku : deux témoignages qui donnent envie de partir !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. PORET Alain dit :

    Premières impressions sur le « CHEMIN DES 88 TEMPLES DE SHIKOKU »
    Le compostelle Japonais

    Konnichiwa Bonjour à tous.

    Le 3 novembre 2015 , après 54 jours sur l’île de Shikoku au japon , je suis de retour de ce périple des 88 temples .Le décalage horaire a été laborieux dans sa phase de récupération (je pense que l’age y est pour quelque chose!).

    Globalement, tout s’est bien passé.

    Sur cette île de Shikoku le dépaysement fut total .La langue et l’écriture, le comportement,la culture,les traditions de ce pays nous plongent dans un univers des plus surprenant.

    Le Japonais vit “dans et avec” la religion bouddhiste de Kūkai, plus connu sous le nom de Kōbō-Daishi qui est le saint fondateur de l’école bouddhiste Shingon.

    Ceci a fait émerger un raisonnement que je n’avais pas perçu lors de mes précédents voyages “exotiques” – En temps qu’individu on a des racines enfouies au fond de nous qui nous classent dans un type de société .Dans nos contrées , que nous soyons croyant fervent, athée ou simple citoyen … nous sommes des judéo-chrétiens ! C’est quelque chose d’enfoui dans nos gênes.

    Je ne parle toujours pas japonais , ce qui ne m’a pas empêché d’avoir des contacts superbes avec la population qui est toujours dans le sourire,l’amabilité,le respect des autres et de leurs traditions .
    Ces comportements m’ont enchanté.
    J’ai d’ailleurs marché pendant un mois avec un Henro (nom du pèlerin japonais) très pratiquant , qui ne parlait que japonais et qui était dans son vingtième parcours des 88 temples .Je ne pouvais trouver mieux comme compagnon de marche .Il m’a fait découvrir des endroits réservés aux initiés et m’a mis très rapidement au fait des pratiques courantes de la vie au Japon.

    Il n’y a pas eu une journée sans faire de nouvelles rencontres.

    Ce chemin, avec ses longs parcours en milieu urbain, a été beaucoup plus rude que Compostelle car les quelques 30% de parties montagneuses sont des plus éprouvantes .J’ai perdu du poids, le peu de graisse superflu a fondu comme neige au soleil ! Mais je suis en pleine forme . Avec les temples secondaires et quelques détours que m’a fait découvrir mon compagnon, ce cheminement s’est étiré sur 1400kms.
    Il faut compter de 40 à 45 jours pour faire les 1200kms du parcours pédestre des 88 temples.

    La nourriture est à base de poisson,riz,légumes et udon (nouilles).Le poisson cru , tel qu’il est préparé au Japon, est une merveille visuelle et gustative.
    L’utilisation des baguettes est un passage obligé (je m’y suis fait assez rapidement).
    Le thé vert est dégusté tout au long de la journée .Et il y a de très bonnes bières !

    Bilan plutôt positif … mais physiquement , ce fut RUDE !! Mes chaussures , neuves au départ , n’ont plus de talons dignes de ce nom.

    Il me reste des photos , des séquences vidéos .Il va y avoir du travail pour les exploiter.

    Bien cher tous , recevez les amitiés d’Alain Poret.

    total des dépenses 437800 yen / environ 3500euros soit 65euros par jour
    Billet-avion JAL 787,43 euros
    Le budget global est d’environ 4300 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *