Nozokiana : dernier regard sur un voyeurisme romantique

Nozokiana : dernier regard sur un voyeurisme romantique

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Courotcamehi dit :

    Un petit Domestic na Kanojo comme pronostic ? Le nouveau manga de l’auteur de Good Ending.
    Le début est quand même assez barré et pourtant c’est bien une ou plusieurs histoires d’amour qui sont relatées.

    • Paul Ozouf dit :

      Ah pas bête, c’est quoi le pitch ? On note le pronostic en tout cas, le pari est pris 😉

      • Courotcamehi dit :

        Le premier chapitre commencer par du sexe, le héros vient de perdre sa virginité avec une fille qu’il ne connaît pas et qu’il a rencontré lors d’un gôkon. Quand ils ont décidé de coucher ensemble, la fille lui a donné ses conditions : ils ne se reverront pas et c’est juste pour du sexe. Le héros a accepté pour essayer de ne plus penser à la fille qu’il aime (sa prof).
        Sauf que bien évidemment tout ne se passera pas comme prévu et très vite un triangle amoureux va se nouer autour de ces personnages. Le premier chapitre est savoureux en tout cas.

  1. 4 avril 2016

    […] : Ils nous l’avaient promis, le voici : après le sulfureux et original Nozokiana, les éditions Kurokawa nous jettent sans retenue au fond des choses sur le sujet d’un mal […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *