[Concours] Regards croisés France-Japon : 7 livres à gagner !

Afin de bien débuter ce mois de Juin, Journal du Japon et les éditions Philippe Picquier s’associent pour satisfaire les amateurs de littérature mais également de culture japonaise en vous offrant 7 œuvres sur le thème des regards croisés France-Japon du 09 au 16 Juin. Après avoir abordé ce thème dans lors d’un précédent article, il est temps de gagner les meilleurs titres sur le sujet !

 

Regards croisés France – Japon chez Picquier 

Parmi les auteurs entre France et Japon nous avions déjà rencontré, notamment, Florent Chavouet lors d’une interview pour la présentation de son livre Tokyo Sanpo , mais également Jean-Paul Nishi et Muriel Jolivet pour la présentation leurs œuvres respectives.

Florent CHAVOUET : Petites coupures à Shioguni

Couv_231294

Résumé : Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c’était pas pour goûter les plats.

 

Jean-Marie BOUISSOU : Manga : Histoire et univers de la bande dessinée japonaise

1325515-gf

Résumé : Ecrit par un passionné de manga depuis plus de trente ans, qui se trouve être également un universitaire dont les travaux sur le Japon contemporain font autorité, voici un livre qui prend au sérieux le manga et fait le tour (pour y répondre avec allégresse et pertinence) de toutes les questions que l’on peut se poser à son sujet.

 

Jean-Paul NISHI : À nous deux, Paris !

a-nous-deux-paris-ed-picquier

Résumé : Quand un jeune Japonais découvre dans ses pérégrinations humoristiques et ironiques les travers de la vie parisienne. Il scrute et déchiffre en images notre quotidien dans ses moindres détails, comme le ferait un Florent Chavouet à Tokyo, et apprend à ses risques et périls les charmes de la France que nous découvrons dans ce livre comme dans un miroir.

 

Jean-Paul NISHI : Paris, le retour !paris-le-retour-picquier

Résumé : Qu’est ce qui peut bien se passer dans la tête d’un japonais qui débarque en France ?

Bises, métro, baguette, vin, Paris-plage, fromages, mode. De la boulangère à l’otaku, du conducteur de métro au cosplayeur, le catalogue de nos coutumes et de nos passions est exposé case après case.

Il nous fallait le coup de crayon d’un Japonais curieux et généreux pour nous tendre ce miroir amical avec juste ce qu’il faut d’humour et de tendresse.

 

Jean-Paul NISHI : Paris, toujours !

712b4ZY6lnL

Résumé : J. P. Nishi revient à Paris. Maintenant plus parisien que simple touriste, il se voit enfin ouvrir les portes du Paris mondain et de la célébrité : cocktails, interviews et salons qui n’échappent pas à son coup de crayon moqueur. Amoureux de la France, il fera également étape dans l’autre capitale française, Marseille, et découvrira d’autres joies : celles du naturisme, le goût du pastis et le Japon selon les Marseillais.

Une fois encore, sous le regard amusé et bienveillant de notre ami mangaka, Paris et la France prennent un nouveau relief.

 

Muriel JOLIVET : Japon, la crise des modèles

9782809702033

Résumé : La jeunesse est vécue au Japon comme un état de grâce, une parenthèse exemptée de tout devoir et toute responsabilité : c’est à dire que la jeunesse y est un univers en soi, dont ce livre décrypte la géographie, les tribus, les langages, les codes vestimentaires, la sexualité, les moyens de subsistance, les angoisses, les révoltes et les rêves…

C’est l’exploration d’un monde fascinant à force de richesse et de complexité. Un univers à part, hors jeu, qui pourtant se révèle le miroir grossissant des contradictions et de la fracture sociale (kakusa) qui se creuse entre les nantis (jôryû) et les démunis (karyû).

 

Muriel JOLIVET : Homo Japonicus

Jolivet-Muriel-Homo-Japonicus-Livre-893722916_L

Résumé : Le Japon familier raconté par des hommes qui y vivent. Ce livre est le fruit d’une longue et patiente enquête, une somme de travail impressionnante par sa richesse, sa profondeur et sa portée. Sa force est celle de témoignages de ces Japonais qui, à travers de très nombreux entretiens, acceptent d’ouvrir leur cœur et de parler sans détours. Sans honte ni fausse pudeur, les voilà qui témoignent de leur désarroi et de leurs interrogations dans la société, dans leur famille, au travail et à tous les âges de la vie.

 

Comment participer au concours ?

 

logo_picquier

Rien de plus simple. Il vous suffit de nous suivre attentivement sur les réseaux sociaux du jeudi 9 au jeudi 16  juin 2016 compris. Chaque jour, Journal du Japon annoncera ce concours à travers un statut, accompagné de visuels du lot à gagner sur Facebook, Twitter, Google +, Instagram et Pinterest.

Pour avoir la chance de remporter l’une de ces 7 entrées, il vous suffira juste de partager ce statut sur Facebook, de le retweeter sur Twitter, ou de le diffuser via Google +, via un repin sur Pinterest ou enfin via un simple hastag #concoursjdj. Enfin, pour que la participation soit valide sur Instagram, il faut taguer le nom de 2 amis sur le post de JDJ. Nous tirerons au sort 7 gagnants à la fin du concours parmi les personnes qui auront partagé un statut sur l’un des réseaux sociaux, et chacun pourra faire bénéficier d’une entrée. Nous annoncerons les vainqueurs la semaine du 17 juin. Il vous suffit donc de partager / promouvoir les statuts sur un maximum de réseaux possibles : il y aura 7 gagnants répartis sur nos différents réseaux sociaux, tentez votre chance partout !

Nous enverrons ensuite un message à ces derniers sur les réseaux où ils ont été tirés au sort. Nous vous demanderons simplement d’être réactifs à nous donner votre nom et adresse afin de vous envoyer les places au plus vite. Pensez donc à jeter un œil à vos messages dès le 17 juin !

Retrouvez toutes les informations sur ces titres sur le site des éditions Philippe Picquier, ou suivez leur actualité sur Facebook.

[Edit] Les vainqueurs tirés au sort sur les différents réseaux sociaux sont :

M. Schott qui remporte Petites coupures à Shioguni (Facebook)

C. Amandine qui remporte Manga : Histoire et univers de la BD japonaise (Twitter)

L. Perrier qui remporte À nous deux, Paris (Pinterest)

M. Scheck qui remporte Paris, le retour (Facebook)

E. Frht qui remporte Paris, toujours (Instagram)

Thomas (@t0mx05) qui remporte Japon, la crise des modèles (Twitter)

Fred7733 qui remporte Homo Japonicus (Tumblr)      

Ils ont été contactés sur les réseaux sociaux cités et ont le weekend pour nous répondre.

Merci à tous les participants et à bientôt pour notre prochain concours !

Paul OZOUF

Rédacteur en chef de Journal du Japon depuis fin 2012 et fondateur de Paoru.fr, je m'intéresse au Japon depuis toujours et en plus de deux décennies je suis très loin d'en avoir fait le tour, bien au contraire. Avec la passion pour ce pays, sa culture mais aussi pour l'exercice journalistique en bandoulière, je continue mon chemin... Qui est aussi une aventure humaine avec la plus chouette des équipes !

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Roux Nicolas dit :

    Bonjour, comment participer à ce concours qui devait commencer aujourd’hui ???? Aucun lien et aucunes consignes ?????????

    • Paul Ozouf dit :

      Bonjour Nicolas,

      Paul OZOUF, rédacteur en chef de Journal du Japon.

      Le concours commence en effet aujourd’hui, et difficile de faire mettre en plus grand notre intertitre et notre partie Comment participer au concours.

      Je vous laisse relire le tout, tous les liens et toutes les consignes y sont. 🙂

      N'hésitez pas à revenir vers nous en cas de doute !

      Cordialement

  2. Aryona dit :

    Bonjour ! Je voudrais valider ma participation sur Instagram mais j’ai beau chercher, je ne vois pas un quelconque post à propos du concours sur l’instagram du journal du japon… Où je dois-je donc taguer les noms de mes deux amis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *