L’Eigagenda : toutes les sorties cinéma et DVD/BR d’avril

Avec la reprise de deux séries poids lourds tels que My Hero Academia et l’Attaque des Titans, le mois d’avril sera chargé en émotion pour les animefans, mais n’oublions pas pour autant nos salles obscures et quelques soirées cinémas, dont le dernier film en date de KORE-EDA, Après la tempête.

Voici votre agenda cinéma d’avril !

Eigagenda Avril 2017

Au cinéma

Le 26: Après la tempête de Hirokazu KORE-EDAAprès la tempête Affiche

Malgré un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils. Cela semble bien mal parti jusqu’au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble… 

En sortie DVD/Blu Ray

(NB : les dates peuvent varier en fonction des éditeurs)

Kuroko BasketLe 12: Kuroko’s Basket – Winter Cup partie 2

Seirin se retrouve face à l’équipe de Yosen lors des quarts de finale de la Winter Cup.

Gundam Trilogy AfficheLe 19: Mobile Suit Gundam Trilogy

Compilation en trois films des 43 épisodes de la série originale, Mobile Suit Gundam (également appelée Gundam 0079)

En l’an 0079 du Siècle Universel, la Fédération Terrienne et ses colonies se livrent une guerre sans merci. L’auto-proclamé Duché de Zeon, utilisant des armures de combat géantes, les Mobile Suits, se rebelle contre l’autorité centrale historique de la Terre. Dans ce conflit apocalyptique, Amuro Ray, jeune civil de la colonie Side 3, se retrouve malgré lui aux commandes d’un prototype d’armement secret appelé Mobile Suit Gundam, le dernier espoir de la Fédération. Il devient alors la cible de l’ennemi qui cherche à le détruire à tout prix. Commence alors une lutte sans précédent qui divisera l’humanité et plongera ses combattants tour à tour dans la tourmente et la gloire. L’issue de la guerre repose désormais entre les mains du Newtype Amuro Ray, incarnation d’une nouvelle possibilité dans l’évolution de l’humanité…

One Piece Gold Film 12 AfficheLe 26: One Piece Gold

Dans sa quête du One Piece, l’équipage au Chapeau de Paille arrive sur Grantesoro, capitale mondiale du divertissement, où les hommes fortunés viennent jouer au casino et assister aux spectacles les plus grandioses. Grantesoro est un sanctuaire imprenable contrôlé par l’Empereur de l’Or, Gild Tesoro. Même la Marine ne peut y intervenir.

Mais Luffy et ses compagnons vont vite découvrir l’effrayante face cachée de cette ville et devront risquer leurs vies pour tenter de s’en échapper…

 

Les événements cinéma à Paris

MCJP

Du 7 avril au 1 juillet: Shintoho : Un vent nouveau

SHINTOHO : UN VENT NOUVEAU

La Shintoho (Nouvelle Toho) a été fondée en 1947. Elle est la plus jeune des compagnies de l’âge d’or avec la Toei, créée en 1951, après la Nikkatsu, la Shochiku, la Toho, la Daiei. Malgré sa taille modeste et son assise financière fragile du fait qu’elle soit née d’une scission avec la compagnie Toho, elle a réussi à produire près de 800 films.

Pendant six mois, la MCJP vous présentera une cinquantaine d’œuvres parmi les plus marquantes de la Shintoho qui, pour se faire une place au sein d’un studio system déjà saturé, joua la carte de l’audace en inventant des sous-genres cinématographiques à l’imagination débridée. Le fait qu’elle ait été fondée dans un contexte de crise (conflits syndicaux au sein de la Toho), qu’elle ait pour ainsi dire surgit du néant sans être rattachée à une tradition esthétique qui l’aurait contrainte (comme la Shochiku avec ses drames familiaux), tout cela a poussé la Shintoho à adopter la liberté sans entraves pour survivre.

Le mercredi 12: A la rencontre de NHK World TV

À LA RENCONTRE DE NHK WORLD TV

Projection de deux documentaires récents de la collection NHK Documentary produits par NHK WORLD TV, la chaîne internationale en anglais de la première chaîne publique japonaise, la NHK.
Les séances incluent une courte introduction à NHK World TV, le film et une séance de questions et réponses.

Le mardi 25: Tokyo, cataclysmes et renaissances

Tokyo, Cataclysmes et Renaissances

Il y a seulement 150 ans, Tokyo, la plus grande ville du monde, symbole d’une modernité urbaine futuriste, était encore Edo, une ville aux constructions de bois, centre du pouvoir du Japon des samouraïs. Deux fois détruite au cours du XX e siècle, elle doit ses renaissances et son essor spectaculaire à l’incroyable résilience de ses habitants. Des images d’archives colorisées exceptionnelles permettent aujourd’hui de redonner vie à cette épopée unique.

Guimet

Du 12 au 14 avril : Les femmes dans la société japonaise

Au musée Guimet ce mois-ci : après le portrait d’une ville, la programmation du musée met en lumière une autre facette de l’exposition « Kimono au bonheur des dames » : la place des femmes dans la société japonaise à travers trois portraits bouleversants.

LA VIE DE O’HARU, FEMME GALANTE

Mardi 11 avril à 14h30 : Kenji Mizoguchi, 1952, nb, vostfr restaurée

Grand Prix du Festival de Venise en 1952, ce film aux superbes images de Mizoguchi nous plonge dans les affres de la vie d’une femme au Japon, privée de libre-arbitre et hautement tragique.

HERBES FLOTTANTES

Jeudi 13 avril à 14h30 : Yasujiro Ozu, 1959, coul., vostfr

Une troupe de théâtre arrive dans un petit village en bord de mer. Les tumultueuses relations d’un homme, son fils et de trois femmes pour un des rares films d’Ozu en couleur, qui excelle toujours dans le traitement de son thème préféré : la famille.

TATOUAGE

Vendredi 14 avril à 14h30 : Yasuzo Masumura, 1966, coul., vostfr

Incomprise de sa famille qui refuse de la laisser épouser un simple commis, Otsuya doit s’enfuir avec son amant. Trahie, puis vendue à un bordel, un tatouage gravé de force sur son dos va faire d’elle une femme vengeresse.

Après le portrait d’une ville, la programmation du musée met en lumière une autre facette de l’exposition « Kimono au bonheur des dames » : la place des femmes dans la société japonaise à travers trois portraits bouleversants.

 

Pendant ce temps, au Japon… Les trailers du mois !

Le 8: Neko Atsume no Ie

Le 15: ReLIFE

À 27 ans, la vie d’Arata est loin d’être celle qu’il imaginait dix ans plus tôt : sans travail, sans petite copine, il n’a même pas le courage d’avouer à ses amis qu’il est sans emploi et se force à jouer la comédie. Son erreur a été de démissionner de son premier poste seulement trois moi après son entrée dans l’entreprise. Sur un CV, ça ne pardonne pas ! Chaque entretien d’embauche se solde par un échec. Cerise sur le gâteau : sa mère lui porte le coup de grâce en lui annonçant la fin de son soutien financier d’ici un an…

Arata est au bord du gouffre quand le mystérieux Ryo Yoake, employé de l’institut de recherche ReLIFE, frappe à sa porte et lui propose de participer à une expérience de réinsertion sociale, qui passe par… une année de retour au lycée ! Le jeune homme n’a rien à perdre. Il avale la pilule qui lui redonnera l’apparence de ses 17 ans et reprend le chemin de la terminale. Sa nouvelle vie d’adulte parmi les ados commence…

Le 29: L’Habitant de l’infini/Mugen no Juunin

Manji est immortel : un ver étrange introduit dans son corps guérit toutes ses blessures. Tuer est son destin de samouraï errant. En réparation des cent innocents qu’il a déjà sacrifiés pour se défendre, il s’engage à massacrer mille scélérats.

Et c’est tout pour le mois d’avril… On se retrouve le mois prochain pour d’autres sorties. Bons films !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *