[Concours] Pleins de bons cadeaux avec Pause Bento !

Après le succès de nos Winter Games, Journal du Japon continue de jouer avec vous en ce début 2018 ! Cette fois-ci nous vous faisons découvrir une nouvelle boutique en ligne : Pause-Bento. Du 24/01 au 04/02, remportez l’un des bons cadeaux en jeu, de 30 à 60 euros, en jouant avec nous et en lisant ce qui suit !

Bannière Pause Bento

 

À propos de Pause-Bento

Pour en savoir plus sur cette boutique en ligne, sa création, son catalogue et ses bentos, nous sommes allées directement à la rencontre de son fondateur, David MAINGOT.

Journal du Japon : Bonjour David… Alors dis-nous Pause Bento, c’est quoi ?

Pause Bento : C’est une boutique en ligne (e-commerce) créée en 2014 à la base pour proposer à la vente aux Français et Européens (sans oublier les DOM TOM) des produits japonais, le bento et les accessoires de cuisine en lien avec cet art culinaire japonais.

Comment est née la boutique et quel en est son ADN, sa philosophie ?

Comptable de formation, la routine s’installant, du jour au lendemain, m’est venue l’idée de créer mon entreprise. Au début, je ne savais pas quel produit puis un jour, ça a fait « tilt ! » : le bento et les accessoires de cuisine. J’aime bien la cuisine et le Pays-du-Soleil-Levant et à ce moment-là, la culture japonaise et la cuisine-maison sont en plein boom donc ikimashô ! (*Allons-y !) .

Son ADN c’est simplicité et efficacité à la « japonaise » !

Pause Bento

Qui dit boutique dit catalogue, qu’est-ce que l’on peut acheter sur Pause Bento ?

Au tout début, la boutique ne comptait que quelques références de bento et accessoires (sacs, baguettes) et quelques accessoires de cuisine (moule à onigiri, à sushi) venus tout droit du Japon. En grandissant, de nouvelles références ont été ajoutées ainsi que de nouveaux produits en lien avec la culture japonaise. Par exemple, on peut trouver des coques de téléphone portable Totoro, des tirelires Pikachu ou Godzilla, de la décoration (fûrin, tenugui, noren…).

À propos de catalogue… Dans Pause Bento, il y a Bento, donc je suppose que c’est votre spécialité ?

A la base, le bento était la spécialité mais depuis la diversification du catalogue, la boîte nippone ne représente plus l’essentiel des ventes. De plus en plus, Pause Bento tend à se faire re-baptiser Pause Japon.

Vous faites beaucoup de pédagogie autour du Bento sur votre site. Mais le bento, maintenant, tout le monde connait ? Ou alors ce n’est encore connu que des fans du Japon ?

Le Tupperware japonais s’est démocratisé. Au tout début, peu de personnes connaissaient le bento. Dans les manga et les animes, il n’est pas rare de voir les étudiants dégustés de bons bento à l’école. Les fans du Japon sont donc de fait des connaisseurs. Le phénomène (« bento mania ») a aussi fait l’objet de nombreux articles dans la presse féminine par exemple.

Quelques bentos de Pause Bento

Quelques bentos de Pause Bento

À propos de fans du Japon, quel est le profil de votre acheteur ?

Une clientèle plutôt féminine (65% environ). Niveau géographique, beaucoup de clients vivent en région parisienne mais la clientèle est assez bien répartie en France (quelques commandes pour La Réunion notamment), en Belgique, Suisse et Allemagne pour les pays européens. Cela va de jeunes clients d’une vingtaine d’années à des grands-mères (des cadeaux pour les petits-enfants).

Des boutiques qui proposent des articles japonais il y en a un paquet, quels sont vos trucs en plus ?

De plus en plus de boutiques vendent des produits japonais car il y a de plus en plus de demandes. En France, l’attrait de la culture japonaise ne se limite plus aux manga et animés. Les Français aiment acheter du produit japonais de qualité : belle céramique, objets de décoration, goodies mais aussi accessoires de cuisine comme les moules à maki, sushi ou onigiri.

Dans le bento, tout le monde connaît la boutique n°1 Bento&Co gérée par un Français à Kyoto. Face à ce mastodonte, mes atouts sont la proximité avec le marché français. Etant basé en France, les prix affichés sont des prix TTC et sans la mauvaise surprise à la livraison d’avoir à payer des frais de douanes (20€ de frais de dossier environ + la TVA à 20%). Les commandes sont vite expédiées et arrivent plus rapidement (48h pour une livraison en Colissimo). De plus, les frais fixes sont réduits au minimum pour proposer les meilleurs tarifs (pas de publicité très coûteuse sur Google par exemple). Je mise sur la satisfaction du client (j’utilise d’ailleurs Trusted Shops pour récolter les avis) et le bouche-à-oreille pour me faire connaître. D’ailleurs, les prix sont identiques ou presque à ceux pratiqués par le géant nippon.

Quels sont vos articles les plus populaires sur le site ?

Les bento Kokeshi marchent bien ainsi que les bento imitation bois Nuri Ajiro ou Nuri Wappa. L’univers Totoro fait vendre aussi. Les furoshiki et tenugui, tissus japonais en coton, rencontrent de plus en plus de succès. La coque pour téléphone portable Totoro se vend bien. Niveau décoration, Hanami l’arbre magique, arbre en papier qui une fois arrosé avec de l’eau « magique » fleurit est un produit très apprécié.

Allez, pour finir on te laisse défendre un article coup de cœur… GO !

Mon article coup de cœur, s’il devait en avoir qu’un, ce serait un bento Kokeshi. Il a une valeur sentimentale : les bento Kokeshi ont fait partie des premiers produits au catalogue. Depuis le temps, eux aussi, ont beaucoup changé. Toujours aussi jolis qu’avant, ils sont devenus plus gros et donc plus pratique qu’avant où il fallait forcément compléter avec une autre boîte (il y a deux fois plus de contenance qu’avant).

J’aime beaucoup aussi le travail réalisé sur le bento Nuri Ajiro : l’effet bambou tressé est vraiment bluffant ! Hakoya est vraiment un très bon producteur : preuve en est, l’essentiel des bento du catalogue sont de cette marque.

 bento-kokeshi  bento-nuri-ajiro 

On ira voir ces produits là de plus près alors, merci David !

Retrouvez toutes les informations sur Pause Bento sur leur site web, ou encore en les suivant sur Facebook.

Bon et maintenant, trêve de blabla et place au jeu. Cinq bons d’achats sont à gagner : un de 60 € , deux de 40 € et deux de 30 € soit 200 € en jeu pendant ces 10 jours de concours !

 

Règlement du concours : comment gagner ?

Toujours pour s’amuser plus qu’un simple partage sur les réseaux sociaux, l’équipe de Journal du Japon s’est à nouveau amusé à vous proposer 5 petits jeux-énigme à résoudre pour faire de ce concours un moment ludique !

Concrètement ça se passe comment ? C’est simple, à 5 reprises – du 24 janvier au 4 février 2018 – Journal du Japon vous proposera un quizz, des mots croisés ou mêlés et enfin des images à reconnaître pour remporter l’un des bon d’achats. Tout ceci se déroulera à chaque fois sur l’un de nos trois principaux réseaux sociaux : Facebook, Twitter ou Instagram. A vous d’être vigilants et de surveiller nos réseaux !

Pour gagner l’un des lots proposés il faudra donc arriver à bout du jeu… Et être le plus rapide à nous répondre en commentaire du post, car ce sont la ou les premières bonnes réponses qui l’emporteront, dans la limite d’un lot par personne et par adresse postale.

Voilà vous savez tout. Les festivités commencent dès demain et durent jusqu’au 4 février 2018 sur nos réseaux sociaux. Soyez au rendez-vous et bonne chance à toutes et tous !

Pause bento

 

EDIT SURPRISE : Le dernier de nos jeux se déroule finalement sur le site de Journal du Japon, en cette fin d’article. Pour remporter LE bon de 60 euros, rien de plus simple, ou presque ! Il vous faut deviner le nom des 3 plats japonais ci-dessous, des classiques mais assez méconnus globalement. Vos réponses sont à mettre en commentaire et, comme d’habitude, c’est le premier commentaire avec les bonnes réponses qui l’emporte !

Concours Pause Bento Plats

Concours Pause Bento Plats

Et c’est aussi l’occasion de glisser un code pour tout le monde : -10% dès 25€ d’achat (code : JOURNALJAPON).

Edit du 04/02 : le concours est fini, voici la dernière réponse à cette dernière question !

#1 : Basashi, viande de cheval à découvrir par exemple à Kumamoto. A ne pas confondre avec le boeuf de Kobe.
#2 : Chanko nabe : un plat fort apprécié des sumotori à la capitale de l’est (Tôkyô) par exemple.
#3 : Uirô : une pâtisserie à la farine de riz et de sucre à déguster dans un salon de thé par exemple à Nagoya.

C’est @heritagemel / Mélanie Meyer qui l’emporte en répondant en premier. Félicitations à elle et bravo à tous les participants ! Rendez-vous en mars pour un prochain concours…

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Mitsugoro dit :

    Pourquoi toujours des concours sur les réseaux sociaux ? Une fois de plus, je ne pourrai pas participer, dommage ! 🙁

    • David dit :

      Bonjour Mitsugoro,
      Si les concours se font le plus souvent sur les réseaux sociaux c’est à mon sens par facilité d’organisation et pour sa gratuité.
      Par quel autre moyen aimeriez-vous participer ? Par mail ?
      Si c’est par l’envoi de mail, l’un des inconvénients, c’est la peur pour les participants de se faire spammer leur boîte mail et revendre leurs informations personnelles.
      Cordialement,
      David de Pause Bentô

    • Paul OZOUF dit :

      Bonjour Mitsugoro,

      Paul OZOUF, rédacteur en chef. Merci de nous lire déjà et de votre intérêt.

      En dehors des raisons évoqués par David, j’ajouterai que les interactions sont beaucoup plus simple sur les réseaux sociaux et que ces concours ont entre autre but de les animer car c’est là que se trouve le plus souvent notre communauté de lecteur (il y a des gens qui viennent tous les jours sur les réseaux sociaux, voir plusieurs fois par jours, c’est beaucoup plus rare sur le site.)

      Néanmoins, rien ne vous empêche de choisir l’un de ces réseaux et de créer un compte juste le temps du concours, puisqu’il ne s’agit plus de concours en mode partage mais bien de jeux.

      Enfin, je note tout de même votre commentaire, je veillerai sur un prochain concours à ce que l’un des jeux mis en place figure sur le site, pour laisser une opportunité à tout le monde ! 🙂

      Cordialement,

      • Mitsugoro dit :

        Pour étoffer mon propos, mon agacement vient de ce que de plus en plus, sur internet, il soit nécessaire de créer des comptes partout et de passer obligatoirement par les réseaux sociaux dès que l’on veut participer à quelque chose. Même pour poster un simple commentaire ! Un site comme le vôtre est à ce titre de plus en plus rare (et je vous remercie de nous laisser cette liberté !).

        Il serait d’ailleurs intéressant de savoir si la représentation majoritaire de la communauté sur les réseaux sociaux est la cause ou la conséquence de cette tendance au « verrouillage » propre à l’internet contemporain, mais c’est un autre débat.

        Merci encore pour vos réponses et vos éclaircissements !

        • Paul OZOUF dit :

          @Mitsugoro : Je ne m’étais pas rendu compte de la difficulté de poster des commentaires chez nos confrères tiens, il faudra que j’essaie. Mais en effet c’est dommage. D’autant que rapport à un Twitter c’est quand même plus facile d’être constructif dans un commentaire de site web.

          Mais sinon, nous avons réfléchi à votre remarque avec Pause Bento et on se dit que, pour le dernier bon d’achat de 60 euros qui sera à gagner ce jeudi, on ramènera la jeu sur le site. Donc soyez vigilant et bonne chance ! 😉

  2. Sebastien dit :

    Bonjour

    Je vous remercie d’organiser autant de concours avec des lots si intéressants !

    Néanmoins je crois qu’il y a eu un problème sur instagram. En effet, une mauvaise réponse fut acceptée comme gagnante.

    Je vous remercie de votre réponse.

    Merci beaucoup

  3. @heritage_mel dit :

    1basashi
    2fondue chanko nabe
    3uiro nagoya

  4. Bianchi Maud dit :

    La réponse est :
    1-‪Basashi fondue
    2-Chanko nabe
    3- uiro de Nagoya ‬

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *