Prolongez le plaisir des films d’animation avec des livres !

Vous adorez aller voir des films d’animation japonais. Prolongez le plaisir en découvrant les livres qui leur sont consacrés ! Des films du studio Ghibli à Miraï ma petite sœur, des albums, artbooks ou romans pour petits et grands vous replongent dans ces belles histoires.

Les albums illustrés pour revivre l’histoire du film

Pour les enfants qui ont envie de redécouvrir le film qu’ils ont vu, mais en prenant le temps de s’arrêter sur des détails, des événements, de poser des questions, voire de sauter des passages ou d’en laisser durer d’autres correspondant aux moments du film qu’ils ont particulièrement aimés, l’album illustré est un merveilleux objet.

Le voyage de Chihiro : album du filmChez Glénat jeunesse, c’est un bonheur de se plonger dans l’univers étrange du Voyage de Chihiro.

Cette fillette de dix ans doit travailler dans une auberge pour tenter de redonner à ses parents, transformés en cochons, leur apparence humaine. De curieux hôtes viennent dans cette auberge pour se reposer et profiter de ses bains aux multiples vertus. Heureusement, elle aura des amis pour l’accompagner et l’aider dans sa quête parfois difficile.

Cet univers fantastique, parfois effrayant, parfois magique, est tellement riche en personnages fabuleux (fantômes, monstres de la mythologie japonaise) que le lecteur sera ravi de les retrouver et de les observer sereinement au fil des pages. Il prendra alors le temps de les connaître vraiment, voire de les découvrir tant ils sont nombreux et passent très vite dans le film.

Grâce aux très nombreuses images tirées du film et aux textes qui font la part belle aux dialogues, le lecteur sera tout de suite en immersion, comme s’il était devant son écran. Il pourra observer le mystérieux Sans visage sous toutes les coutures, prendre le train qui roule sur l’eau avec Chihiro et ses amis, et voler sur le dos de Haku le dragon blanc.

La mise en page est très soignée et crée une dynamique calquée sur celle du film.

Une lecture plaisir pour petits et grands ! Car c’est un film et un livre qui s’apprécient à tout âge pour la richesse des décors et la galerie de personnages tous plus surprenants les uns que les autres.

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Miraï ma petite soeur : l'album du film, couvertureDans le même esprit, les éditions nobi nobi ! publient l’album du film Miraï ma petite sœur (de Mamoru HOSODA).

Ce film qui parle de l’enfance, de la fratrie, de la famille, met en scène le petit Kun et sa famille. Il a quatre ans, vit dans une maison rigolote avec son papa, sa maman et son chien. Mais lorsque sa petite sœur arrive, tout est bouleversé, il n’est plus au centre de toutes les attentions et il le fait comprendre par ses colères envers ses parents et ce bébé trop encombrant.

Mais il se passe de drôles de phénomènes lorsqu’il va dans le jardin, des personnes qu’il ne connaît pas apparaissent : sa sœur du futur, un homme qui est peut-être l’incarnation humaine de son chien, son arrière grand-père lorsqu’il était jeune, sa mère au même âge que lui. Autant de moments partagés qui le feront grandir et lui feront comprendre qu’une famille se construit petit à petit avec beaucoup d’amour, et qu’elle est très précieuse.

Après une présentation des personnages, le livre est découpé en chapitres comme le film est découpé en séquences. Les textes sont courts et très vivants (descriptions simples, dialogues, pensées du petit Kun). Les images sont très nombreuses et reprennent tous les passages marquants du film. Elles sont de toutes les tailles (double page, demi-page, petites pastilles) et de toutes les formes (carrées, rectangulaires, rondes). Le lecteur a vraiment l’impression de revivre les actions fortes du film, d’être plongé dans le décor, sur la moto, sur le cheval, ou dans la gare terrifiante !

Un livre à lire en famille, l’occasion d’évoquer ses propres souvenirs d’enfance, ses parents, grands-parents et bien plus encore.

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Des livres d’art pour découvrir le travail derrière le film

L'Art du Voyage de Chihiro : couvertureChez Glénat, la collection « L’Art de » propose de passer de l’autre côté pour découvrir tous les secrets de conception et les anecdotes de production des films d’animation des Studios Ghibli. L’iconographie est incroyablement riche : croquis préparatoires de personnages, esquisses de décors, travaux à la gouache pour jouer sur les couleurs et les ombres. Les amateurs d’art seront ravis de découvrir tous ces travaux originaux !

Le lecteur s’émerveille ainsi devant les somptueux décors du Voyage de Chihiro : les échoppes de la ville fantôme et leurs jeux de lumière, la somptuosité de l’auberge (grande salle des bains, appartements de Yubaba avec lustres et dorures, jardins luxuriants).

L'art du Voyage de Chihiro : page intérieureLe livre fournit à la fois des éléments artistiques et des éléments techniques. Le sommaire est ainsi fait :
I. Croquis préparatoires de Hayao Miyazaki
II. Décors, character design
III. Explication de l’animation numérique
Et en fin d’ouvrage le précieux script du film postsynchronisé.

Des ouvrages qui raviront les amoureux des films des Studios Ghibli, les artistes, les curieux et peut-être les futurs créateurs de films d’animation !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Et pourquoi pas en roman ?

L’idée peut sembler surprenante, mais pour se plonger dans de belles aventures, le roman est l’outil parfait pour s’immerger et voyager !

Et pour Miraï et ma petite sœur qui est proposé chez Pika Roman, c’est Mamoru Hosoda, le réalisateur lui-même, qui a écrit l’intégralité du texte ! Une bonne occasion de découvrir plus en détail les décors, les caractères des personnages, les événements décrits en mots par celui qui les a mis en images !

L’histoire est donc racontée sur plus de deux cents pages, mais d’une écriture facile, aérée, avec de nombreux dialogues. Les chapitres ont une taille raisonnable, idéale pour une lecture du soir (dix à vingt pages). Les scènes du quotidien alternent avec les scènes mettant en scène les personnages familiaux à une autre époque, et le glissement se fait en douceur grâce à une narration fluide. Ainsi dans cet extrait :

« – La lala. La lala.
Le petit Kun ouvrit la baie vitrée qui donnait sur le jardin, enfila ses baskets et la referma aussitôt derrière lui. Il était de meilleure humeur. Tout en fredonnant, il descendit les quelques marches en se balançant.
Croa ! Croa croa !
Un gémissement grossier se fit entendre. Une chaleur moite enveloppa soudainement l’atmosphère et l’humidité qui entourait le petit Kun le recouvrit tout à coup de sueur.
– C’est quoi, encore ?
Lorsqu’il se retourna, il découvrit à la place du jardin qui ne comptait habituellement qu’un chêne un paysage inconnu qui s’étendait autour de lui. Aussi loin qu’il pouvait voir, il y avait des plantes tropicales absolument partout. »

Ce récit, qui est une ode à l’imagination foisonnante et aux voyages dans le temps et l’espace pour découvrir la puissance des liens familiaux, trouve dans sa version roman une forme idéale pour partir loin avec beaucoup de plaisir à la lecture !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

N’hésitez plus, plongez dans ces livres pour revivre vos films d’animation préférés sous une autre forme tout aussi passionnante !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *