Lectures d’août : Plein de beaux livres pour les enfants !

Journal du Japon vous propose une sélection jeunesse pour un mois d’août 2019 tout en douceur ! Série en plusieurs volumes, livres grand format pleins de poésie et même agenda kawaii, il y en a pour tous les goûts, voyez plutôt !

 

Miru Miru, une petite loutre gentille et curieuse !

Ces adorables livres sont tirés de la série du même nom qui passe sur Piwi+. Destinée aux enfants de trois à six ans, elle met en scène Miru, une petite loutre de mer qui vit au nord du Japon. Bouillonnante d’énergie, elle pose un regard amusant sur le monde qui l’entoure. Elle passe de bons moments avec ses amis iguane, chauve-souris, grenouille, hérisson et raton-laveur. Chaque livre met en scène une histoire, une aventure de la loutre espiègle. Au fil des saisons, la vie est riche en découvertes et en expériences !

Les dessins sont adorables, les personnages colorés ont des mimiques enfantines, les décors sont poétiques (on aime en particulier le pont de bois en demi-cercle par lequel passe Miru). Les textes sont courts et donc légers pour les premières lectures du soir. Un univers tout doux pour partir au pays des rêves … et des loutres !

Six volumes sont proposés aux enfants. Chaque histoire peut se lire indépendamment des autres, il n’est donc pas indispensable d’acheter tous les volumes … à moins que votre enfant ne devienne fan et vous supplie de les acheter tous !

Miru Miru, Raviolis surprises : couvertureDans le premier volume Raviolis surprise, Miru découvre, par un matin de neige, un cuisinier qui apprend aux enfants à faire des raviolis et à mettre une surprise dedans. Miru, intriguée, en vole un qu’elle remplace par une boule de neige. Elle décide ensuite de s’en inspirer pour créer un dîner surprise pour ses amis. Ces derniers sont un peu troublés car ils ont tous perdu un objet qui leur était cher. Le repas commence : chacun a un gros ravioli devant soi. Lorsqu’ils mordent dedans, surprise, ils y retrouvent l’objet disparu ! Mais cela ne remplit pas les estomacs … Heureusement il y a les raviolis au caillou ? Mais oui, pour ouvrir les Saint-Jacques dont tout le monde raffole ! Un premier volume très drôle et plein de surprises, à savourer avant … de préparer des raviolis ?

Miru Miru, une petite forêt d'amis : couvertureDans Une petite forêt d’amis, c’est le printemps qui arrive, avec ses cerisiers couverts de fleurs roses, comme de la barbe à papa ! Miru observe  une fois de plus derrière une vitre. Elle voit une femme qui se fait maquiller. Elle décide de se maquiller elle aussi et se barbouille avec une noix de Saint-Jacques, de la poudre de sable pour les joues, de la boue pour les sourcils et de la fraise pour les lèvres. Lorsqu’elle croise ses amis, ils crient « Un monstre ! », puis, une fois la frayeur passée, ils trouvent cela très drôle et ont envie de faire de même. La grenouille devient multicolore grâce à des baies, la chauve-souris devient un buisson vert, le hérisson un buisson de fleurs jaunes et l’iguane un framboisier. La grenouille se débarbouille et choisit elle aussi d’être un buisson. Et lorsque le raton-laveur arrive, quelle surprise de voir une forêt d’amis ! Une belle histoire sur l’amitié, le partage, la fête !

Miru Miru Cache-cache Pompon : couvertureAvec Cache-cache Pompon, le jeune lecteur retrouve l’étang de Miru gelé alors qu’elle y cherche des Saint-Jacques. Un éclair, un clic … quelqu’un a pris une photo ? Les amis suivent les traces de pas dans la neige et arrivent dans la maison d’un cochon au bonnet à pompon. Tout chez lui est fait à base de coquilles Saint-Jacques. Et il avoue qu’il est un grand fan de Miru, grand pêcheur de ces fameuses coquilles ! Une belle amitié naissante et touchante !

Miru Miru Papillon Mystère : couverturePapillon Mystère se déroule un matin de printemps et de lessive. Il y a des papillons partout, d’un cocon sort un papillon, mais quel animal va sortir de l’énorme cocon suspendu à l’arbre, un papillon-crocodile ? Tout le monde essaie de faire sortir l’animal, les amis patientent même toute la nuit au pied de l’arbre, font du bruit pour le réveiller. Quand le papillon géant s’en va, ils découvrent que c’est Iguane avec un drap, il l’avait emprunté pour dormir car il sentait bon la lessive ! Humour garanti pour les petits qui seront curieux de découvrir qui se cache dans cet énorme cocon !

Miru Miru Ménage de printemps : couvertureMénage de printemps met en scène les différents compères qui font leur ménage : le hérisson fait briller ses jouets, la chauve-souris range, le raton-laveur aspire. Sauf la grenouille qui veut s’amuser et Miru qui l’accompagne. Mais quand le tamanoir les aspire et que les deux animaux atterrissent dans son ventre, ils se rendent compte que c’est le bazar à l’intérieur. Ils doivent ranger pour trouver un passage. Ils sortent en grimpant sur une pyramide d’objets. Même la chenille qui se trouvait elle aussi dans le ventre réussit à s’échapper. Ouf ! Le rangement peut s’avérer bien utile finalement …

Miru Miru Le concours de peinture : couvertureLe dernier volume, Le concours de peinture, se passe en automne. Des lapins peignent avec des bombes de peinture. Les amis sont impressionnés. Ils se rendent ensuite au bord de l’eau et aident un poulpe nommé Polpo à se libérer d’un filet. Celui-ci lâche de l’encre, ce qui donne une idée à la loutre : un concours de peinture arbitré par le raton-laveur. Polpo donne tout ce qu’il peut pour produire la plus belle des peintures avec Miru. Ils remportent le concours et Polpo dessine dans le ciel. Les gouttes retombent et tout le monde rie, même les lapins qui étaient au départ un peu arrogants puis tristes d’avoir perdu. La peinture, les couleurs embellissent la vie et apportent des sourires sur les visages de tout le monde !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Merci Miyuki ! Méditer c’est profiter du moment présent …

Merci Miyuki : couvertureOn ne présente plus la merveilleuse petite Miyuki qui vit avec son grand-père adoré dans un jardin enchanteur ! Elle revient dans un livre qui amène les enfants sur le chemin de la méditation en toute simplicité. Idéal en cette période d’agitation qu’est la rentrée.

Grand-père fait des mouvements lents pour saluer le vent, mais Miyuki est très agitée, elle veut jouer. Lorsqu’il se met assis en position du lotus, elle court préparer du thé. Il lui dit qu’il aimerait un peu de calme pour pouvoir méditer. Elle lui demande alors de lui apprendre à méditer. Et les voilà partis en promenade.

Merci Miyuki : extraitLorsqu’elle s’agite, il lui apprend à marcher en ne faisant que cela, sans parler. Près de l’eau, il lui apprend à observer l’eau qui glisse, sans suivre des yeux le courant. Dans le ciel, ils regardent les nuages sans les imaginer, sans les transformer. Ils accueillent l’eau, le thé, sans penser à l’avant ou à l’après. Même le parfum d’une rose avant de se coucher est un cadeau que l’on remercie et qui invite à la méditation.

La petite fille comprend et s’arrête au seuil de la maison : « Écoute, Grand-Père … ça sent bon, ça sent doux d’être là. »

Tout est dit … Apprendre à profiter du moment présent.

Le texte est d’une extrême douceur, d’une poésie troublante. Et les illustrations fleuries, enchantées, aux motifs japonais et aux animaux merveilleux (les poissons semblent voler dans le ciel, les abeilles accompagnent les promeneurs, les lotus hébergent le grand-père qui médite) font de cet ouvrage un grand moment de bonheur, une initiation à la méditation par l’observation de tous les détails qui fleurissent à chaque page !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Deux beaux grands livres illustrés par Susumu FUJIMOTO

Les éditions Grasset Jeunesse ont publié de superbes livres en grand format d’un illustrateur japonais qui aime manier les couleurs vives pour donner vie à toutes sortes d’animaux et de plantes. Une merveille pour les yeux des plus petits !

Le panier à pique-nique : couvertureDans Le panier à pique-nique, une étrange petite fille à la peau rouge et à la robe jaune soleil parle avec un petit oiseau. Elle lui raconte sa découverte : un pré merveilleux dans lequel poussent de nombreuses plantes, plus grandes et plus belles de jour en jour. Elle observe pendant des heures et découvre qu’un jardinier y travaille dur toute la journée. Quand il fait une pause, il sort de délicieux mets d’un panier et mange avec bonheur. La petite fille l’envie et lui vole son panier. Quel régal ! Mais bien vite, elle culpabilise de l’avoir volé et décide de lui en préparer un à son tour avec ses amis les animaux. Cet échange se répète, l’homme semble apprécier les paniers de la petite fille. Mais quand il se met à construire une maison sur son terrain, puis que les cris d’un bébé s’y font entendre … quelle place va prendre la fillette au sein de ce foyer ?

C’est un livre très original sur les relations entre les humains, leur rapport à la nature, sur l’amitié, le don, l’amour … et la famille. Une approche par un simple panier de nourriture peut surprendre, mais il est très révélateur de l’amour que les Japonais mettent dans leurs bentos par exemple, ces boîtes repas que les mamans préparent pour leurs enfants qui vont école, et même pour leurs maris qui partent au travail. Un sujet traité finalement de façon très japonaise !

Côté dessins, le petit lecteur en prend plein les yeux : plantes qui s’allongent comme des lianes, animaux complices (hérisson, insecte, chat, hibou et autres créatures de la forêt), maison chaleureuse aux tuiles rouges … avec des traits simples et des silhouettes rouges qui peuvent surprendre au début mais dégagent ensuite une agréable sensation de chaleur.

Un livre original pour raconter une très belle rencontre, la naissance de liens très forts entre une petite fille de la forêt et un couple s’installant à la campagne.

Si j'étais une souris : couvertureDans Si j’étais une souris, c’est un véritable défilé d’animaux auquel assiste le jeune lecteur, tous les animaux qui forment l’horoscope chinois. Et c’est un chat allongé confortablement sur la couverture qui s’interroge. Que ferait-il s’il était tel ou tel animal ?

« Si j’étais une souris
J’écouterais les petits secrets
On me dirait beaucoup de choses
Et jamais je ne répéterais rien »

Pour chaque animal, on découvre un texte qui le décrit par ses qualités (supposées ou réelles ?) sur la page de gauche (l’album se lit dans la largeur, un format original qui lui convient très bien), et par une illustration très colorée (animal accompagné de personnes ou d’autres animaux dans un paysage simple mais très graphique).

Un véritable bestiaire et des textes qui démarrent tous par « si j’étais … », façon comptine pour enfants. Peut-être que les plus jeunes s’amuseront à les répéter voire à en inventer d’autres !

Les animaux sont très beaux et facilement reconnaissables. Du cochon noble et délicat au cheval sauvage en passant par l’impressionnant dragon, chacun trouvera son animal préféré. Quant au chat, il est finalement très heureux d’être un chat !

Deux grands livres dans lesquels petits et grands plongeront avec bonheur !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Un agenda pour une rentrée kawaii avec Rilakkuma !

agenda RilakkumaVoici l’indispensable pour les fans de l’adorable ours japonais : un agenda mignon publié par Larousse Jeunesse. Il a un format classique, mais plein de détails mignons : une couverture brillante avec des motifs de Rilakkuma et ses compères ours blanc (Korilakkuma) et petit poussin jaune (Kiiroitori), accompagnés de fleurs et de champignons.

Coordonnées, emploi du temps (sur fond fleuri charmant), planning 2019-2020, anniversaires des ami(e)s,  dates des vacances, calendrier, recette des pancakes de Rilakkuma, et même étiquettes à découper pour décorer ses cahiers et bandelettes à messages à offrir à ses ami(e)s, tout est fait pour organiser son année de façon pratique et mignonne !

Les jours s’étalent ensuite à partir du 26 août. Une page par jour, un petit motif de Rilakkuma et ses amis (jouant, lisant, mangeant etc.), et des petits encarts (Mes notes, Ne pas oublier). Le samedi et le dimanche de chaque semaine sont regroupés sur une seule page. Et à chaque début de mois, un calendrier du mois permet de noter les événements essentiels, et un encart « à faire ce mois-ci » permet de le compléter utilement (avec un dessin du petit ours pour égayer le tout). Les dessins des petits personnages évoluent au fil des saisons et des fêtes (Noël, Saint Valentin etc.).

L’agenda s’arrête au 24 juillet. On trouve ensuite des pages pour noter des adresses, une double page pour raconter sa « merveilleuse année » : vacances, films préférés, livres préférés, meilleurs moments en famille, meilleurs fous rires ! Et pour finir une double page pour noter ses pensées en compagnie du petit ours.

Et inutile de corner ou découper les coins des pages, un ruban rouge permet de marquer la page du jour. De même, pour que l’agenda passe l’année sans s’abîmer, un élastique permet de le maintenir fermé.

Un indispensable pour une année kawaii !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Des ouvrages pleins de couleurs, de poésie, de kawaii pour un mois d’août et une rentrée magiques !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *