Shodoshima : l’île aux mille saveurs

Située au large de Kagawa, l’île de Shodoshima est la plus grande de la préfecture. Shodoshima, petit paradis sur terre pour ses paysages, l’est aussi pour les fins palais. C’est ici que le visiteur teste la glace à la sauce soja, l’huile d’olive de l’île, mais aussi les nouilles somen, si rafraîchissantes en été. Journal du Japon vous propose un tour de cette île, incontournable lors de votre visite à Kagawa.

Carte touristique de l’île de Shodoshima. Crédits : Shikoku guide

Le parc Olive

Situé sur le parcours de la route de l’Olive de Shodoshima, ce parc est un hommage à cet arbre qui fait la renommée de l’île. En effet, la préfecture de Kagawa est une des rares régions japonaises où l’olivier accepte de pousser et de produire de belles olives. Le paysage de l’île est définit par les parcs à olives et rend le paysage japonais, méditerranéen. Le parc Olive reprend le décors de la Grèce, avec qui l’île possède un jumelage.

Le paysage depuis ce parc est magnifique avec pour fond, la mer bleue.

Le visiteur peut faire une courte balade parmi les oliviers.
Profitez-en pour tenter votre chance : si vous trouvez une feuille d’olivier en forme de cœur, la fortune vous sourira !

Le parc reprend les codes des paysages grecs. Crédits : Madeline Chollet

Même si les oliviers sont très populaires, les jeunes Japonais viennent sur ce lieu pour le moulin à vent, lieu d’inspiration d’un célèbre film Ghibli : Kiki la petite sorcière !

Dans le hall du mémorial, qui fait office d’accueil, boutique et restaurant, il est possible d’emprunter gratuitement un balai afin de se prendre en photo devant le moulin et se se mettre dans la peau, pour quelques minutes, de Kiki !

Attention aux jours d’affluence, il peut y avoir un temps d’attente non négligeable pour récupérer le balai.
D’autres décors du film ont été ajoutés, comme la maison, ainsi que de petites surprises. Un lieu Instagram par excellence !

Féerique ce moulin replonge le visiteur dans le célèbre anime Kiki la petite sorcière. Crédits : Madeline Chollet

D’autres activités sont possibles comme l’initiation à l’extraction d’huile d’olive, des activités manuelles ou une balade dans le jardin aux herbes.

Entrée gratuite, depuis le port de Tonosho, prenez le bus Sakate line, arrêt Olive Koen Guchi.

 

Le village de la sauce soja

Saveurs un jour, saveurs toujours ! Shodoshima est également connue pour sa sauce soja, très goûteuse, surtout grâce à des producteurs qui pratiquent encore la méthode traditionnelle. Il est possible de visiter ces lieux et d’en apprendre plus sur la fabrication de cette sauce, mondialement utilisée. Le visiteur sera également sensibilisé au fait que les producteurs de barriques sont en voie de disparition dans le monde, due à une utilisation de ces dernières pendant une centaine d’années. Elles sont donc peu renouvelées et peu rentables pour une tonnellerie.

Une dégustation est prévue à la fin du parcours, avec possibilité d’achat.
Pour une visite guidée, renseignez-vous auprès de la préfecture qui pourra vous envoyer un guide français.

Chaque couleur détermine le temps de maturation. Crédits : Madeline Chollet

Les nouilles somen

Autre fabrique traditionnelle, celle des nouilles somen. La visite est très ludique, car le visiteur peut, de lui-même, apprendre à tendre ces nouilles et donc à leur donner leur taille et leur diamètre final. C’est tout un art, avec des gestes précis. La visite dure environ une heure avec un propriétaire très gentil, prêt à rire avec vous et qui prendra volontiers des photos et des vidéos de vous lors de votre apprentissage.
Le visiteur peut goûter dans le restaurant de délicieuses nouilles froides somen, avec toujours pour objectif de faire un joli bruit d’aspiration avec sa bouche. Ce n’est pas impoli au Japon, au contraire !
Une petite boutique permet de ramener chez sois un paquet de nouilles, idéal pour se rafraîchir l’été.
Renseignez-vous auprès de la préfecture de Kagawa au préalable pour avoir un guide français.

L’étape finale dans la réalisation de nouille somen est le séchage, il peut avoir lieu en intérieur ou en extérieur au soleil. Crédits : Madeline Chollet

Morikuni, une brasserie de saké écologique

C’est dans une vieille bâtisse japonaise que se trouve cette brasserie aux idées fraîches. La patronne accueille avec un grand sourire tout visiteur qui s’approche de son bar et propose en plus de la visite une dégustation assez généreuse des produits. Le saké est doux à l’image de l’île de Shodoshima et de bons conseils vous seront donnés pour savoir avec quoi le déguster. La nourriture proposée, vaut également le détour et peut faire un bon déjeuner pour le visiteur.

À deux pas de la brasserie, une boulangerie propose des pains et des gâteaux fait avec le riz broyé du saké. Plutôt que de le jeter, comme font les autres brasseries, ici il est réutilisé pour tout.
Dans la boutique de la brasserie on peut même en acheter pour cuisiner soi-même ou choisir un savon fait maison, toujours avec le riz broyé.

Une brochure en français est disponible avec toutes les explications sur chaque saké. Il est possible ici aussi de demander au préalable auprès de la préfecture, un guide français.

On retrouve les notes de saveurs ensoleillées jusque dans le saké. Crédits : Madeline Chollet

La route de l’ange

Ce nom laisse le visiteur songeur jusqu’à ce qu’il arrive face à ce passage dans la mer, seulement visible en marée basse et qui relit l’île à un petit îlot. Le paysage est digne d’une île tropicale et la balade, parfois pieds dans l’eau, vaut le voyage à elle toute seule. Il est possible de se baigner, mais attention la plage est petite et l’endroit très apprécié des touristes amoureux, car traverser le chemin en se tenant la main assurerai un amour éternel. Un conseil : venez lors du coucher du soleil, un moment très magique.

Les lieux les plus populaires au Japon, sont souvent ceux pour les amoureux. Angel road n’échappe pas à la règle ! Crédits : Madeline Chollet

Pour finir, grimpez la colline en face du chemin et sonnez la cloche de l’amour.
Pour s’y rendre, prenez le bus Nishiura line depuis le port de Tonosho. Arrêt Angel road mae.
Les heures de marée basse sont à vérifier avant votre visite sur le site.

 

Les gorges Kankakei

Connues en automne, pour les érables rouges, ces gorges accessibles en télécabines, sont considérées comme une des trois plus belles du Japon.
Le téléphérique emmène les visiteurs au sommet, offrant une vue sur l’île et la mer.

Prix : 1760 yens pour un adulte, 880 yens pour un enfant, l’aller retour.

C’est en automne que ces gorges sont les plus spectaculaires, grâce aux couleurs rouges des érables. Crédits : haruharu pixabay

Prendre le bus Kankake line depuis le port de Kusakabe, direction Kountei et descendre au dernier arrêt.

 

Quelques œuvres d’arts

Préfecture d’art oblige, l’île de Shodoshima possède elle aussi quelques structures d’art contemporain à dénicher tout au long du chemin.

Une tête parmi les oliviers… Crédits : Madeline Chollet

Ce qu’il faut manger sur l’île

En plus des nombreuses visites autour des saveurs, il y a quelques incontournables à ne pas louper !

Le premier est le bœuf à l’olive : un bovin nourrit d’olive qui donne par la suite une viande goûteuse et très tendre.

La glace sauce soja : Il s’agit en fait d’une glace au caramel avec un filet de sauce soja sur le dessus, étonnamment exquise !

La crêpe caramel sauce soja : vous l’avez compris le caramel se mari bien avec la sauce soja et amateur de crêpes le moment est venu pour vous de partir dans l’originalité. Cette crêpe se consomme auprès d’un vendeur ambulant qui change de lieu tous les jours. Renseignez-vous bien de son trajet auprès de la préfecture de Kagawa.

Partez à la recherche du food truck jaune, le roi de la crêpe à Shodoshima. Crédits : Madeline Chollet

Où dormir sur l’île paradis ?

Shodoshima Kokusai hôtel

Certainement la plus belle vue de l’île ! Les chambres, spacieuses offrent une vue sur Angel Road et la baie, une pure merveille lors du coucher et du lever du soleil. L’hôtel entier est tourné vers cette vue, ce qui donne des sources chaudes intérieures et extérieures avec un des meilleures panoramas de toute la préfecture. La piscine extérieure est spacieuse, la boutique de souvenirs offre un choix très important et on aime surtout l’accès direct au chemin éphémère.

La vue est particulièrement plaisante et est à s’offrir au moins une fois lorsque l’on vient à Shodoshima. Crédits : Madeline Chollet

Lors de la belle saison, une terrasse extérieure ouvre, afin de siroter une boisson fraîche au bord de l’eau.
C’est un excellent établissement de vacances, également pour les familles avec des enfants (salle de jeu, salle de karaoké, jeux aquatiques…).

Une navette gratuite permet de s’y rendre depuis le port de Tonosho, les tarifs d’une chambre sont d’environ 140 euros.

Petit hotel southternmost

Situé en haut d’une colline, avec une vue sur le parc Olive, ce petit hôtel à taille très humaine propose des chambres au calme.
Simple mais efficace pour se reposer.
Accès en bus depuis le port, au même arrêt que le parc Olive. Chambre à partir de 50 euros.

 

Se rendre à Shodoshima

Pour se rendre sur l’île, il faut emprunter le ferry depuis Takamatsu ou Okayama. Il est possible d’y emmener un véhicule, mais des agences de location sont présentes sur l’île. Sur place, le bus est le moyen de transport à privilégier. Les visiteurs qui choisissent de dormir sur l’île peuvent avoir des navettes gratuites depuis le port jusqu’à leur hôtel, renseignez-vous auprès de votre établissement.

Carte des bus de l’île. Crédits : Olive park

 

Shodoshima est donc une île calme, principalement fréquentée par des touristes japonais. Il est temps pour vous de la découvrir. Avant ou après Shodoshima, continuez à visiter la région avec, pour point de départ, la ville de Takamastu !

Takamatsu : point de départ vert, calme et idéal pour la préfecture de Kagawa

Article réalisé grâce à un voyage co-financé par l’un de nos partenaires. Plus d’informations dans nos Mentions légales & conditions générales.

Madeline Chollet

@mad_ctravel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *