PS5, le futur du jeu vidéo : design, équipement, jeux… et plus encore !

Faute d’une édition physique de l’E3 cette année à cause de l’épidémie de coronavirus, Sony avait donné rendez-vous le 11 juin sur Youtube aux joueurs pour un live de présentation du « futur du jeu vidéo » avec les premières images des jeux à venir sur la PlayStation 5. A la fin de l’émission en ligne (disponible en replay), plus d’informations et le design ont enfin été révélés. Quelles annonces ne fallait-il pas rater ? Quels jeux nous ont d’ores et déjà tapé dans l’œil ?

Deux modèles de PlayStation 5

Deux modèles annoncés : la PlayStation 5 et la PS5 Digital Edition ©Sony Interactive Entertainment Inc.

Le design de la PS5 enfin dévoilé…

Les curieux qui avaient hâte de découvrir le design de la PlayStation 5 ont du attendre la fin du live pour enfin découvrir les lignes futuristes qui font tant débat sur la toile et les réseaux sociaux ! Même si le prix officiel n’est pas encore annoncé (on entend des rumeurs autour de 500 ou 600 euros), Sony propose à la vente une version de la console à moindre prix, avec la commercialisation d’une Digital Edition, modèle vendu sans le lecteur de disques Blu-Ray Ultra HD intégré dans la version standard. Le constructeur japonais fait le pari d’une accélération de la dématérialisation des jeux mais aussi de la vidéo… En guise d’introduction, Jim Ryan, Président de Sony Interactive Entertainment, annonce « la plus grande transition générationnelle que l’industrie ait jamais connue » et fait la promesse aux joueurs de vivre « de nouvelles expériences novatrices sur les plans visuel, sonore et émotionnel ». La démonstration de la console était accompagnée de la présentation des accessoires.

Après la DualShock™, voici dorénavant la nouvelle génération de manette, la dénommée DualSense™. Et il faut dire que Sony n’a pas choisi de modifier en douceur et brise les codes du design de la DualShock 4 tout en conservant les éléments historiques de la manette :

  • deux sticks analogiques symétriques
  • les 4 boutons « Croix », « Rond », « Carré » et « Triangle »
  • les flèches directionnelles
  • les boutons et gâchettes arrières L1/L2/R1/R2
  • la grande zone tactile
  • la LED

Exit le bouton Share, il est dorénavant remplacé par Create qui « proposera aux joueurs de nouvelles façons de créer des contenus de gameplay épiques à partager avec le monde entier, ou tout simplement pour s’amuser », explique Hideaki NISHINO, vice-président en charge du produit au niveau monde chez Sony Computer Entertainment. Pour rendre l’expérience vidéoludique meilleure, avec son nouveau moteur de vibration, Sony promet un véritable effet tactile sous le doigt. Les gâchettes L2 et R2 ont aussi été améliorées et sont qualifiées de « gâchettes adaptatives » permettant ainsi de nouvelles interactions en jeu. Hideaki Nishino parle d’ « une variété de sensations puissantes… telle que la granularité du terrain lorsque l’on conduit une voiture sur une route boueuse ». Pour les jeux en ligne, la DualSense™ intègre un micro en plus de son haut-parleur. Pas d’inquiétude pour sa vie privée, il y a un bouton Mute pour désactiver le micro. Avec toute la technologie intégrée dans la manette, quid de l’autonomie ? Sony n’en dévoile pas trop… La manette DualSense™ est équipée d’une batterie à recharger en la branchant directement sur la PS5 via le port USB-C ou en la posant sur sa station de recharge qui a la particularité d’accueillir deux manettes en même temps.

Station de rechargement

Station de rechargement qui peut recharger deux manettes en même temps ©Sony Interactive Entertainment Inc.

Concernant les autres accessoires de la PlayStation 5, notons l’arrivée d’une télécommande, la Media Remote, bien pratique pour regarder des films, des séries ou des Blu-Ray sur la console avec son lecteur Blu-ray UHD intégré dans son édition classique. Comme la PS3 et la PS4, la PS5 pourra être reliée à une caméra. Avec ses deux capteurs 1080p, elle se destine, on l’imagine, aux streamers qui pourront afficher leur visage et leurs réactions à l’écran en même temps que leurs parties. Avec le développement de la reconnaissance faciale, sait-on jamais, cette technologie sera peut-être au programme de la future console. Sony lancera-t-il, aussi, un PlayStation VR next-gen ? A voir. Et niveau son, pour améliorer l’immersion, les joueurs devraient apprécier le casque sans fil PULSE 3D™, compatible avec la technologie audio 3D pour une meilleure spatialisation des effets sonores. Pour le jeu en ligne, deux microphones à réduction de bruit ont été intégrés.

La date de sortie est prévue pour la fin de l’année : en espérant que l’épidémie de coronavirus dans le monde n’amène pas à reporter la sortie pour 2021.

… Et déjà moqué !

Sony parle de la console du futur… Le compte damememesuk a détourné la PS5 en s’inspirant du film d’animation Pixar WALL-E.

La manette a aussi inspiré un meme, toujours en parodiant la science-fiction avec cette fois-ci Star Wars.

Toutes ces attaques contre le design résolument futuristes de la PS5 sont de bonnes guerres ! La Xbox Series X a aussi eu droit à ses memes. Il faut dire que son allure d’unité centrale est facilement détournable.

Jeux : les coups de cœur de l’équipe !

Stray

On ouvre le bal de nos coups de cœur de la soirée avec un jeu d’aventure indépendant à venir en 2021. En moins de 2 minutes de teaser, Stray se démarque par son originalité et son ambiance post-apocalyptique où le joueur incarnera non pas un personnage humain mais un félin réaliste et bien modélisé ! Pourquoi n’y a-t-il plus d’humains et uniquement des robots et ce chat ? Avez-vous remarqué ces deux tags sur les murs « RIP HUMANS ♥ » et « NO ESCAPE » ? Les cofondateurs de BlueTwelve, Viv et Koola qui ont travaillé pour Ubisoft, se sont inspirés de la citadelle de Kowloon, à Hong Kong. Le jeu baptisé « Project_HK » au début (HK pour Hong Kong) naît, quand en discutant ensemble dans un bar place des beaux-arts à Montpellier, ils en arrivent à cette déduction, que “Kowloon est le terrain de jeu idéal pour… un chat !”. En avril 2016, Annapurna Interactive les contacte et toute une équipe se met au travail pour réaliser Stray. Il nous tarde de découvrir le gameplay dans une prochaine vidéo pour en savoir plus sur l’exploration, la résolution d’énigmes mais aussi les phases d’action.

Project Athia

Édité par Square Enix et développé par le studio Luminous Productions, « Project Athia », qui n’a pas encore trouvé son nom définitif, intrigue. Le joueur incarne une héroïne dans un monde fantasy « où se mêlent beauté et désarroi dans lequel les joueurs vivront une aventure riche en action guidée par un scénario palpitant à la fois retors, mouvementé et sinistre ». Dans le trailer, on peut lire : « Dans un monde qui n’est pas le sien, où la détermination sera mise à l’épreuve, la vérité remise en question et la dévotion mise en doute, elle apparaîtra ». Les premières images laissent à penser à un jeu d’aventure et d’action avec de l’exploration d’un vaste monde ouvert. Notre héroïne rencontrera des ennemis, des bêtes « enflammés » ressemblant à des loups et d’autres créatures étranges, qu’elle pourra affronter avec ses pouvoirs magiques qui font apparaître des ronces. Un jeu encore bien mystérieux : à suivre… Pour être tenu au courant de l’avancement du développement du jeu, il est possible de s’inscrire à une newsletter sur le site officiel du jeu.

DEATHLOOP

Bienvenue sur l’île énigmatique de Blackreef, où une lutte éternelle entre deux assassins hors du commun décidera du destin de cette dernière. Incarnez Colt et trouvez comment mettre fin à la boucle temporelle qui piège l’île dans un cycle infini tout en échappant à ses résidents. Équipé de puissantes armes et aptitudes, vous devrez éliminer 8 cibles clé réparties sur une île magnifique, mais chaotique en l’espace d’une seule journée afin de briser la boucle une fois pour toutes. Mais sa rivale Julianna, dont l’unique but est d’éliminer Colt et de préserver la boucle, rôde dans les ombres. Apprenez à chaque nouveau cycle, essayez de nouvelles tactiques et brisez la boucle.

L’équipe lyonnaise d’Arkane Studio (Dishonored, Prey) est de retour avec ce jeu de tir en vue subjective qui promet une bonne dose d’action avec des scènes de shoot déjantées qui pourront rappeler Bioshock ou Borderlands. Le jeu aura droit à un mode multijoueur qui permettra d’incarner la rivale de Colt, Julianna. L’ambiance rétrofuturiste inspirée des années 1960 est très réussie. On retrouve bien là toute la patte du studio qui avait réalisé le level design de BioShock 2.

Gran Turismo 7

Gran Turismo 7

Gran Turismo 7 ©Polyphony Digital

Suivant  les consoles de Sony depuis la première PlayStation, on a toujours constaté que les Gran Turismo étaient un indicateur assez fidèle des puissances des différentes générations de consoles. Nous voilà donc curieux de ce que ce nouvel opus aura à montrer, pour savoir ce que la PS5 a dans le ventre (ou sous le capot) ! On pense évidemment à la qualité visuelle des voitures et des circuits mais aussi aux sensations de conduite censées être au top du top avec la nouvelle manette DualSense, si on croit aux promesses de Simon Rutter, vice-président européen de PlayStation, qui s’est exprimé il y a peu dans les colonnes du Guardian : «Piloter une voiture avec la DualSense  vous fera ressentir dans vos mains les différences entre l’asphalte bien lisse d’un circuit et les sensations procurées en roulant sur des graviers. Presser l’accélérateur sera très différent que d’appuyer sur une pédale de frein rigide».

A côté des sensations procurées par la manette, le jeu devrait bénéficier de «presque toutes les améliorations technologiques»  offertes par la PS5 à savoir un temps de chargement quasi nul et l’audio 3D des plus immersives. Le responsable de Sony ajoute ainsi : «Assis dans le cockpit, l’audio 3D vous permettra d’entendre le grondement du moteur d’une Ferrari derrière ou devant vous que vous pourrez distinguer du bruit de celui d’une Maserati». Outre les capacités techniques et technologiques, Gran Turismo 7 devrait offrir comme toujours un énorme catalogue de véhicules et proposer un large choix de customisation pour mieux s’approprier les bolides !.

En attendant, on vous laisse avec ce long trailer qui fait bien saliver :

Horizon II Forbidden West

Horizon II Forbidden West

©Sony Interactive Entertainment Inc.

Cela fait longtemps que les fans du premier opus, arrivé en 2017 sur la PS4 et vendu à plus de 10 millions d’exemplaires en 2 ans, le demandait : Horizon Zero Dawn a enfin une suite ! Retour dans un futur lointain où l’humanité est revenue à l’âge de pierre et vit dans les ruines de l’ancien monde qui appartient maintenant aux machines. Mathijs de Jonge, le réalisateur donne des informations sur l’histoire et ce nouveau monde à explorer : « L’Ouest Interdit est un défi encore plus grand, à savoir l’effondrement de la biosphère. Un fléau rouge infecte les terres, provoquant la mort d’animaux sauvages et affamant les animaux et les tribus. Le temps est devenu incontrôlable, générant des tempêtes de supercellules massives qui inondent les canyons et les champs ». L’équipe de Guerrilla Games a bien travaillé et proposera dans ce second opus un monde ouvert encore plus grand et où le joueur pourra explorer la mer en explorant les rivières et l’océan.

De nouvelles machines feront leur apparition comme l’explique le game director : « Les joueurs découvriront des dizaines de nouvelles machines en explorant l’Ouest Interdit comme les Shell Snappers qui gardent les rives et les marais, les Snapmaws qui chassent les voies navigables et les Sunwings qui patrouillent dans le ciel, et chacune de ces machines doit être scannée et étudiée afin de les combattre efficacement. L’Ouest Interdit est également le foyer de nouvelles tribus, dont certaines sont pacifiques, tandis que d’autres sont hostiles. Et l’une de ces tribus hostiles a découvert le savoir-faire permettant de contourner les machines et de les utiliser comme bêtes de guerre au combat ». Graphiquement, rien qu’avec les premières images en mettent plein la vue tant les détails sont nets et nombreux : une bien belle vitrine pour Sony du haut potentiel graphique qu’offre la nouvelle PlayStation ! Enfin, et grâce au SSD de la PS5, il n’y aura pratiquement pas de temps de chargement, promet le studio néerlandais.

Kena: Bridge of Spirits

Peut-être qu’en tant que fan de la saga The Legend of Zelda, vous avez déjà écumé YouTube et que vous êtes tombé sur ce fameux court-métrage d’animation de Majora’s Mask ? Hé bien, il s’agissait de l’œuvre d’EmberLab, ce studio qui présente actuellement son tout premier jeu surprenant, Kena : Bridge of Spirits qui s’annonce d’ores et déjà tellement prometteur.

Dans cette première bande-annonce, on peut immédiatement apprécier la qualité d’animation du jeu, ses graphismes entre la 3D d’un film d’animation Pixar et la poésie et l’imagination d’un long-métrage réalisé par le studio Ghibli. On aperçoit également un peu du gameplay.

Le joueur incarnera donc Kena, cette enfant courageuse qui devra restaurer la beauté de son monde et guider les esprits. Elle ne sera pas toute seule dans sa quête et recevra l’aide de ces petites boules de poils noires, des esprits de la nature appelés les Rots. Toutes mignonnes, ces créatures qui rappelleront les noiraudes (Susuwatari) de Hayao MIYAZAKI que l’on rencontrera au cours de nos aventures pourront évoluer au fil de votre voyage. Son périple lui fera quitter son village pour retrouver un mausolée sur une montagne sacrée… Une bonne dose d’action en perspective dans un monde de nature qui devrait grandement s’inspirer de l’animation et du folklore japonais !

L’héroïne Kena et ses compagnons d’aventure, les Rots ©Ember Lab

Pour patienter avant la sortie, le site officiel d’EmberLab, en plus de donner quelques informations sur son jeu, propose déjà dans sa boutique en ligne les produits dérivés à l’image des Rots (t-shirts, pins, figurines). Jeu d’aventure-action narratif à la troisième personne, la manipulation de certaines armes utilisa les retours haptiques de la manette DualSense. Pas de date dévoilée pour le moment mais Kena : Bridge of Spirits devrait sortir courant 2020 sur PS4, PS5 et sur l’Epic Games Store (qui a déjà dévoilé les configurations minimales et maximales requises pour pouvoir faire tourner le jeu).

GhostWire: Tokyo

C’est pendant l’E3 2019, lors de la conférence de Bethesda, que le prochain jeu du studio Tango Gameworks (The Evil Within), Ghostwire: Tokyo a été dévoilé. Voici comment les créateurs du jeu présentent leur nouvelle licence prévue pour 2021 et exclusive à la PS5 (avec une sortie sur PC ultérieurement) : Tokyo est occupé par des forces surnaturelles et mortelles alors que 99% de la population a disparu. Utilisez un puissant arsenal d’aptitudes spectrales pour combattre cette menace paranormale et lever le voile sur cette disparition de masse.

Le premier teaser de 2019 nous mettait déjà bien l’eau à la bouche en nous montrant l’agitation de Tokyo soudainement interrompue par la disparition de tous ses habitants. Des silhouettes de créatures (semblant faire partie du folklore japonais), et un personnage qui ne semble pas atteint par ces forces occultes. Ces deux minutes avaient suffit pour piquer notre curiosité et il nous en fallait déjà plus !

Avec cette nouvelle bande-annonce mais aussi les informations dévoilées par Kenji KIMURA, directeur du jeu, nous en savons davantage. Les ennemis sont appelés les Visitors et se matérialisent sous la forme de trois monstres: l’Amewarashi, le Shiromuku et le Kuchisake. Mais la menace réside également dans ce groupe portant des masques « Hannaya » et dont les joueurs devront percer le mystère.

FPS à la première personne, Ghostwire: Tokyo utilisera les capacités haptiques de la manettes. Grâce aux performances de la nouvelle PlayStation, on nous promet d’explorer une ville de Tokyo comme jamais nous n’avons pu la voir jusqu’à maintenant dans les jeux vidéo. En dehors de l’envie de parcourir la capitale japonaise depuis son canapé, ce sont les capacités du personnage principal qui sont particulièrement intrigantes. Avec ses mains comme sources de son pouvoir, le joueur pourra envoyer ce qui s’apparentent à des ondes d’énergie pour défaire ses adversaires ou même utiliser un arc (comme nous l’avions vu dans la première bande-annonce). On a hâte, et vous ?

Little Devil Inside

D’un côté, nous avons ce courageux chevalier qui parcourt de sombres forêts, des profondeurs marines inquiétantes, des déserts arides ou encore des marécages sans fin à la recherche des créatures les plus monstrueuses. De l’autre, le quotidien tranquille d’un gentleman anglais ou d’un buttler (majordome).

Nous ne savons pas grand-chose. Ce teaser de lancement ne dévoile qu’un peu le gameplay de Little Devil Inside. De ce que l’on peut voir, rythmé avec cette petite musique entraînante et des graphismes qui sortent de l’ordinaire, les premières images suffisent à appâter. La vidéo a fait mouche car il s’avère que c’est l’une des bandes-annonces qui a rencontré le plus de de succès lors du live de Sony.

Le studio Neostream lance la production de son jeu en 2015, sur Kickstarter et Steam Greenlight désormais Steam Direct, où il rencontre rapidement un succès. Steam Greenlight était une façon pour les jeunes créateurs ou jeux indépendants d’avoir un peu de visibilité grâce à un système de votes de la communauté de joueurs de Steam. Le jeu se développe depuis lentement mais sûrement : l’équipe s’agrandit au fil des années et donne des nouvelles de son bébé de temps en temps en publiant des petites vidéos comme celle-ci baptisée « Snow Island ».

Bien que la page Kickstarter et leur site internet ne soient pas à jour (une sortie sur Wii U est encore annoncée), on en apprend davantage sur leur jeu. Il s’agit d’un RPG dans la même veine que les anciens The Legend of Zelda où la partie survie et «vie de tous les jours» tiendront une place importante, ce que l’on peut voir davantage dans leurs précédentes vidéos. La date de sortie n’est pas encore arrêtée. On sait que Little Devil Inside sera dans un premier temps une exclusivité Sony pour les PS4 et PS5 pour sortir plus tard sur PC, Xbox One et Nintendo Switch. En attendant, vous pouvez les suivre sur leur chaîne YouTube.

Resident Evil Village

La rumeur courrait depuis un moment quant à l’existence d’une suite du 7e opus de la saga Resident Evil : celle-ci a été enfin confirmée lors de la conférence de Sony du 11 juin dernier. Resident Evil VIII, intitulé « Village » devrait donc débarquer en 2021 sur PlayStation 5 et Xbox Series X mais également sur PlayStation 4 et Xbox One, le jeu étant un jeu cross-gen (de transition entre les deux générations de consoles).

L’action du jeu se déroulera dans les montagnes d’Europe centrale quelques années après Resident Evil 7. Le joueur y incarnera de nouveau Ethan Winters, le héros du dernier volet qui avec sa femme Mia, a refait sa vie depuis les évènements de la ferme des Baker. Chris Redfield sera de retour et d’après le trailer, c’est lui qui viendra bouleverser à nouveau la vie de notre héros.

Côté technique le jeu reprendra le même gameplay que son prédécesseur, c’est-à-dire une vue à la première personne et le moteur de jeu RE Engine qui a donné pleine satisfaction dans les derniers jeux : Resident Evil 7, Resident Evil 2 Remake et Resident Evil 3 Remake. Nous en savons à peine plus aujourd’hui et il nous tarde de mettre la main dessus. En attendant notre test nous vous proposons de regarder la bande-annonce dévoilée lors de l’évènement.

Les jeux dévoilés les plus attendus et recherchés sur Google

iPrice a mené l’enquête pour déterminer quels jeux annoncés lors du live de Sony sont les plus attendus par les joueurs en comparant le nombre de recherches dans le monde sur Google. Le site a classé les jeux dans deux catégories : les exclusifs à la PlayStation 5 et les tiers. Par rapport à notre sélection, on peut constater quelques écarts. Dans les exclusivités de la PS5, on retrouve comme top 5 : Horizon II Forbidden West en première position avec 25% du volume total des recherches ; Spider Man: Miles Morales ; Demon’s Souls ; Gran Turismo 7 et à la 5e position Project Athia avec 7%. Dans la catégorie des jeux tiers, Resident Evil 8 écrase tous les autres avec 55% des recherches. Assez proches, les 3 places suivantes sont occupées par Hitman 3 et Pragmata avec 11% chacun des recherches et Little Devil Inside avec 10%. Plus en retrait, on retrouve avec un score de 6% Bugsnax.

Les autres jeux dévoilés lors du live

Cliquez sur le titre des jeux suivants pour regarder la bande-annonce sur Youtube :

Grand Theft Auto V and Grand Theft Auto Online

Marvel’s Spider-Man: Miles Morales

Ratchet & Clank: Rift Apart

Returnal

Sackboy A Big Adventure

Destruction AllStars

Goodbye Volcano High

Oddworld Soulstorm

JETT: The Far Shore

Godfall

Solar Ash

Hitman III

Astro’s Playroom

NBA 2K21

Bugsnax

Demon’s Souls

Pragmata


Au cours de la soirée, le live était l’occasion d’avoir un bel aperçu du futur catalogue de la PlayStation 5 et des performances de la console next-gen de Sony dont la sortie est prévue pour la fin de l’année. Sur les 26 jeux au programme de l’émission sur le « futur du jeu vidéo », selon l’équipe de Journal du Japon, 9 titres dont les deux tiers sont de nouvelles licences (!) se dégagent du lot : Stray ; Project Athia ; DEATHLOOP ; Gran Turismo 7 ; Horizon II Forbidden West ; Kena: Bridge of Spirits ; GhostWire: Tokyo ; Little Devil Inside et Resident Evil Village. Hâte de pouvoir ressentir les améliorations technologiques de la nouvelle manette DualSense et vivre des aventures vidéo-ludiques (sans limites ? comme le promet le slogan de la PS5 : « Play Has No Limit ») encore plus immersives avec la nouvelle génération de consoles qui s’annonce vraiment prometteuse ! Et vous, quels jeux vous tentent le plus ou attirent le plus votre curiosité ? N’hésitez pas à partager vos avis en commentaires !

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *