Japan Expo 15e Impact : des troubadours in da Live House

Cette année, le 15e Impact de Japan Expo réservera bien des surprises à vos oreilles avec toute une gamme d’invités.
Cette annonce ouvre le bal et donne le « la » quant à la programmation possible de votre festival, en espérant que vous la.do.re., et comptez faire trembler le sol du Live House.
En tous cas, nous y avons « mi » tout notre c(h)oeur.

 

Invités JE15

 

Cette année encore, venez rencontrer vos idols

Afin de mettre un peu de couleurs dans votre festival, le groupe d’idols Orange Port appliquera son concept « du local du monde » en faisant le voyage de leur archipel jusque notre capitale.

Orange Port

Cette palette composée des treize filles, toutes âgées de 11 à 18 ans, a été sélectionnée parmi 130 candidates lors d’une audition publique tenue à Numazu, au sud de Tokyo, il y a de cela deux ans.
Si vous voulez voir la vie en Orange, et découvrir leurs chorégraphies qui ont surpris TAKAHIRO, l’un des danseurs de Madonna, alors ce groupe est pour vous.
De leur côté, elles semblent avoir déjà fait leur choix, puisque leur premier album s’intitule « Go with You » (littéralement : aller avec vous).

« °C » bien mignon tout ça, mais vous voudriez des noms qui vous parlent plus ? Japan Expo, pour son 15ème anniversaire, accueille Berryz Kobo, ainsi que °C-ute.

BERRYZ KOBO, issu du Hello! Project est composé de Saki, Momoko, Chinami, Maasa, Miyabi, Yurina et Risako. Elles-mêmes ont fêté leurs 10 ans d’activité en mars dernier.
Cette décennie a en effet vu les sept idols voguer vers le succès : le groupe a donné plusieurs concerts à guichets fermés, avant de remporter de nombreux prix et d’interpréter le générique de fin de l’anime populaire Inazuma Eleven, Shining Power.
Après avoir conquis Seattle, c’est à l’Europe qu’elles s’attaquent à présent, donnant leur premier concert en France sur la scène du JE Live House, aux côtés de leur groupe-soeur °C-ute.
Reste à espérer que le succès n’appartienne pas « Kobo » !

°C-ute, quant à elles, ont déjà fait monter la température lors du 14e Impact de Japan Expo ainsi qu’à La Cigale, et comptent bien renouveler l’expérience cette année.
Maimi, Saki, Airi, Chisato et Mai sont toutes cinq issues du Hello! Project Kids, et ont débuté en 2005.
Tout comme Berryz Kobo, °C-ute ont remporté de nombreuses récompenses, et se sont produites deux fois à guichets fermés dans la légendaire salle Nippon Budokan à Tôkyô en septembre dernier, devant 10 000 fans.

Les deux invités d’honneur se produiront en marge de Japan Expo, le 3 juillet à 19 heures. Alors, si cela vous tente, venez dire « Bonjour » à ce projet !

Il n’y a pas assez d’instruments à votre goût ? Gacharic Spin est un groupe qui devrait plaire à tous les adeptes du Girl Power !
Le groupe est composé de F Chopper KOGA à la basse, TOMO-ZO à la guitare, Hana au chant et à la batterie, et Oreo Reona au chant et au clavier, ainsi que de deux danseuses.
L’originalité du groupe est sa diversité qui ne tient pas seulement à leurs compositions.
Leurs lives mêlent énergie et précision, sans lésiner sur l’humour … Mais pas seulement ! Outre leurs 100 lives au minimum par an, les filles de Gacharic Spin ont fait leur propre film d’horreur-comédie intitulé Dead Banging (Metaruka) en mai dernier, dans lequel elles jouent.

Elles se sont ensuite lancées dans une tournée mondiale qui les a amenées à jouer en tête d’affiche de plusieurs festivals, et très bientôt, les conduira sur la scène du Live House…. pour vous faire faire tourner la tête.

LOKA-sion de revisiter vos classiques du rock japonais ?

Yoshiki

YOSHIKI, l’auteur, compositeur, interprète et producteur, membre du célébrissime groupe X-JAPAN que l’on ne présente plus, sera également invité spécial de ce 15e Impact. Une petite escapade au milieu de sa tournée mondiale, et quelques semaines « après son concert à Paris »:http://www.journaldujapon.com/2014/05/interview-yoshiki-une-vie-classiquement-rock-n-rol.html.
Pour que votre festival Japan Expo ne soit pas un festival classique, venez écouter cette prestation de musique par l’un des ténors de la J-music !

2014, en plus de marquer les 15 ans de Japan Expo, marquera aussi les 15 ans d’activité de KAMIJO qui sera présent sur le festival pour une séance de dédicace le jeudi 3 juillet, à l’occasion de sa présence dans la capitale pour son concert unique au Divan du Monde. Pour le rencontrer, rendez-vous le jeudi à Japan Expo pour briser la glace avec l’ex-chanteur de Versailles, ou bien le vendredi au Divan du Monde, pour un concert vampirique…sans ac-crocs.

Vous aimez le rock et vous demandez si vous devez voir malca en concert ? Malca-rrément !
Leur présence à Japan Expo est pareille au groupe lui-même : unique.
Formé en 2011, malca se compose de Toda YÛTA au chant et à la guitare, Satô SHUNSUKE à la guitare, Nagata NOZOMI à la basse et aux chœurs, et Yamada KÔJIRÔ à la batterie et aux chœurs, autour d’un concept comme vous n’en trouverez nulle part ailleurs : la valse hardcore.
Dans quelques jours, ils enverront tout valser, dans la délicatesse de leurs rythmes hardrock. Et sans doute en demanderez vous en-core.
p.s. Ne soyez pas pessimistes avant de les avoir écoutés, et ne ratez pas votre chance avant qu’ils ne retournent à la maison.

Vous voulez vous amuser avec de la musique rythmée ? Rhythmic Toy World est sans doute fait pour vous.
Ce groupe créé en 2009 est composé de Naotaka UCHIDA au chant et à la guitare, Kentarô SUDÔ à la basse, Mimpei KISHI à la guitare et Takahiro ISOMURA à la batterie, et a déjà retenu l’attention d’un public amoureux du rock.
Si vous souhaitez entendre leur dernier album Olympos no fumoto nite., nul besoin de gravir le mont Olympe, ou d’attendre les prochains jeux Olympiques ! Ce sera au JE Live House qu’il faudra être début juillet pour les écouter jouer avec les rythmes, sans se jouer de vous, mais en s’ouvrant au monde.

Vous vous sentez d’humeur SEXY, BAD & HEAVY ? Alors le festival sera LOKA-sion de rencontrer LOKA, dont ces trois termes sont le mot d’ordre.
Ce groupe de hardrock alternatif originaire de Tokyo est composé de Kihiro au chant, KEN’ICHI à la batterie, ainsi que Katsumi à la basse et SIN à la guitare. Mélangeant synthé et drumbeats, leur style underground se mêle aux saveurs américaines apportées par les origines du chanteur.
« Notre rencontre avec eux »:http://www.journaldujapon.com/2013/11/interview-decouverte-loka-brise-tous-les-loquets.html nous avait montré un groupe ambitieux, heureux, drôle, mais surtout passionné par ce qu’ils font, et prêt à le crier haut et fort.
Même si LOKA n’est qu’un jeune groupe, leur musique SEXY, BAD & HEAVY devrait pouvoir vous séduire.

Toujours plus d’underground avec KASSTRICK BACTERIA, un groupe de shock-rock industriel formé en 2007.
Entre électro, acoustique, et lourdeur de sons rock, parfois agressifs, l’identité de KASSTRICK BACTERIA est unique, hybride. Un mélange duquel résulte un organisme vivant unicellulaire dont vous aurez du mal à vous débarrasser.
Espérons que vous soyez contaminé, vous aussi, par leur univers aussi bien visuel qu’auditif, sans vous en rendre malade !

Et si la musique était ce genre de bactérie qui s’attache à vous, habite en vous, et devient une chose fondamentale à laquelle on ne peut que croire ?

 

NoGoD

C’est le message du groupe NoGoD composé de Dancho, Kyrie et Shinno à la guitare, Karin à la basse et K à la batterie.
Remarquable à son look extravagant et une musique puissante marquée par leurs diverses influences telles que le heavy metal, la J-pop, le visual kei et le rock de façon plus englobante, NoGoD s’est forgé une réputation qui n’est pas des moindres dans le milieu du visual kei, mais aussi du heavy metal.
Forts de cela, et de l’humour de leur chanteur Dancho, NoGoD est désormais prêt à faire découvrir au monde leur Providence, si vous posez l’acte de foi de croire en eux.

Si vous vous sentez illuminé, peut-être que le concept «Light your fire » du groupe Glowlamp dont le nom est issu des ampoules pour lampes à néon vous intéressera. Leur souhait est d’éclairer le cœur des gens qui les écoutent.
Leurs paroles positives, et leurs mélodies colorées ont déjà reçu un coup de projecteur puisque ce groupe formé par la chanteuse rie, le guitariste Yutaka ISHII, ainsi que des membres de session Takuto NIKAIDÔ (basse) et Tomokazu TSUCHIYA (batterie) a participé 12 fois à l’événement Shall We Pop ?, avant de venir jouer sous les néons de la JE Live House pour colorer votre festival.

Vous n’aimez pas le rock ? Il ne faut Pop s’en faire pour ça

Pour de vrai, A-for-Real sera présent au JE Live House cette année.
Après deux tournées en France et une en Australie, A for-Real est de retour à Paris à l’occasion de la sortie de son sixième album. ce groupe de hard-pop originaire de Tokyo est formé de Mizuki SHOJI au chant et Naoki SUGIYAMA à la guitare. En 2010, la mairie de Kawasaki leur demande de réaliser le thème musical du festival Kawasaki Asian Fiesta. L’année suivante, leur single Changing my soul devient la musique officielle d’entrée sur le ring du boxer professionnel Tatsuro MINOWA. Un groupe qui devrait changer votre âme !

Shoko NAKAGAWA

La Chanteuse, actrice, et présentatrice TV, Shoko NAKAGAWA sera également présente sur le festival.
Son single Sakasama Sekai/Once Upon a Time – KIBÔ NO UTA a servi d’introduction au jeu Puzzle Dragon Z sur 3DS.
Quant aux anime, Sorairo Days et Tsuzuku Sekai ont été utilisés comme génériques de début et de fin pour Gurren Lagann.
Mais ce ne sont pas les seuls. Elle est l’interprète de Kokoro no Antenna, utilisé pour Pokémon : Arceus et le joyau de la vie, mais aussi RAY OF LIGHT(2010) pour Fullmetal Alchemist: Brotherhood, ou encore Tsuyogari(2011) pour Beelzebub.

Le groupe 1000say est composé de deux duos féminin et masculin, avec API au chant et à la basse, et NON à la batterie, et MAN au chant et à la guitare, et MICHELLE au clavier. Le groupe a participé à quatre reprises à des conventions dont Japan Expo, à Paris, Orléans, Bruxelles, mais également en Californie. 1000say est polyvalent, puisque MICHELLE est aussi le graphiste du groupe (flyers, goodies), tandis que MAN et API sont aussi DJ. Ces talents divers les conduiront cette année à être reporters officiels de la convention Japan Expo, en plus de donner un concert.
Après les avoir entendus, vous n’oserez pas dire « NON » à ce groupe !

Moumoon dont le nom vient du français « mou », et de l’anglais « moon », littéralement « lune molle » est composé de YUKA et Kousuke MASAKI.
Plusieurs de leurs titres ont été utilisés dans des publicités. Et récemment, le groupe est devenu de plus en plus populaire à l’étranger également, avec notamment des shows en France dans le cadre du Tokyo Crazy Kawaii Festival et en Indonésie.
En Juillet, ils reviennent à Paris. Après les avoir entendus, s’ils vous demandent « Love me ? » vous répondrez sans doute par la positive. Et nul doute qu’à la question « Do you remember? » la réponse en sera de même, puisque leur performance risque de vous marquer !

Trio J-pop symphonique aux accents baroques, Kalafina est formé par la productrice et compositrice Yuki KAJIURA, originellement pour le thème musical de la version cinéma de Kana no Kyoukai – The Garden of Sinners. Pour cela, elle choisit Wakana, Keiko et Hikaru comme voix du groupe. Après avoir fait le tour de l’Asie, et conquis les cœurs à Boston et Los Angeles, Kalafina est désormais prêt à envoûter l’Europe lors de Japan Expo.

Une batterie de tradition, mais sans les baguettes !

Depuis 2011, Japan Expo s’est doté d’une zone nommée Waba Sabi exclusivement consacré à la culture traditionnelle japonaise. Cette année, l’espace est agrandi, et avec le nombre de ses invités. Côté musique donc, nous ne serons pas en reste.

Tout d’abord, le Wagakki Band, très populaire au Japon, est un groupe composé de sept musiciens mené par la chanteuse Yuko SUZUHANA. Dans un mélange détonnant de musique traditionnelle, rock et vocaloid (!!), l’ensemble se présente comme des ambassadeurs de la diversité musicale japonaise, souhaitant la partager avec le plus grand nombre ! Soutenu par l’organisation Cool Japan, le groupe n’est pas totalement méconnu du public de Japan Expo car le joueur de shakuhachi, Daisuke Kaminaga, est déjà venu au sein du groupe Kao=S pour Japan Expo 2013.

Megumi ABIKO, elle, nous vient tout droit de l’île d’Okinawa. Baignant toute sa jeunesse dans la musique folklorique grâce à sa grand-mère, professeure, elle maîtrise le sanshin et le shamisen dont elle a appris à jouer en autodidacte.

De la même île, le groupe Sansanar, déjà présent l’année dernière, reviendra nous enchanter avec ses chants traditionnels issus d’Okinawa. Devenues populaire grâce à la diffusion de leurs clips sur No Life, les cigales interprèteront avec le sourire,à n’en pas douter, leur Neo Okinawa Pops.

Sansanar

Tsukiyoi de leur côté mélange koto et musique contemporaine. Composé de Kou, joueuse de koto depuis ses 5 ans, et de Tetsu, créateur d’univers musicaux, le groupe souhaite porter dans d’autres sphères la beauté de la musique japonaise traditionnelle.

Enfin Hiroe Morikawa nous envoutera au son de son koto à 17 cordes. Accompagnée de sa soeur Kunie Morikawa, Hiroe mêle instrument traditionnel à une technique plus moderne, apportant une certaine légèreté au tout.

La liste pourrait encore se rallonger puisque Japan Expo evoque la venue de Natsuo Ako. Nous vous tiendrons informé en mettant cet article à jour, si nécessaire.

Infos Pratiques :
Adresse :
Japan Expo aura lieu cette année encore au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.
ZAC Paris Nord 2 – 93429 Villepinte.
Les parkings sont gérés par le Parc des Expositions, lequel dispose d’un terminal taxis.
RER :
La ligne B du RER, direction Aéroport Charles de Gaulle 2 – TGV, arrêt Parc des Expositions, depuis Paris, ou bien direction Robinson depuis Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV, vous dépose au pied du hall qui accueille Japan Expo.

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *