[Attentes mangas] Contre le froid et la nuit, ce sont des mangas qu’on lit !

Et oui l’automne est bel et bien installé, et le chauffage recommence même à chauffer, le froid s’approche inexorablement, mais pas de problème ! On vous promet que ce mois de novembre sera synonyme de promesses côté nouveautés manga… Car oui, vous aurez encore de quoi vous rassasier tout en découvrant de nouvelles choses ! Et ce ne sont pas moins d’environ 42 nouvelles séries ou one-shots qui débarquent pour vous ! 

Journal du Japon continue de vous proposer sa nouvelle formule regroupant ses deux papiers mensuels habituels sur les nouveautés manga et les attentes de lectures de l’équipe. Retrouvez comme d’habitude notre sélection des titres à ne pas rater ainsi que toutes les nouveautés nippones sous deux formats : soit joli défilé de toutes les couvertures en fin d’article ou sinon sous forme de fiches dans un album Facebook qui donnera toutes les informations essentielles pour savoir si vous vous lancerez ou non dans l’un de ces nouveaux mangas : résumé, nombre de tomes, prix… Et plus encore.

Bonne lecture  et bonne découverte !

 

Les petits nouveaux

unnamedMarion/HanaHidamari ga Kikoeru est un shônen-ai qui sortira prochainement dans la collection Hana de chez IDP. Les titres de cette collection sont généralement atypiques et nul doute qu’il en sera de même avec ce récit qui démarre avec Taichi, un étudiant un peu à la ramasse qui cherche absolument à trouver du boulot. Il va tomber au sens propre du terme sur Kôhei, un étudiant sourd qui va lui proposer en guise de job de retranscrire les cours de la fac qu’il a énormément de mal à comprendre.  S’ensuivra une amitié honnête qui mènera peut-être vers quelque chose de plus ambiguë. Cette histoire n’est pas sans rappeler le manga A Silent Voice (Ki-oon) et apportera assurément une autre vision de la surdité et du handicap. Elle sera dans tous les cas amenée par un petit côté boy’s love qui en ravira les adeptes, et puis la mangaka Yuki FUMINO a quand même un trait vraiment agréable et expressif qui mérite d’être connu. Hidamari ga Kikoeru ou Entend-tu le Chant du Soleil ? est un manga conclu en deux tomes dont le premier volume sortira dès le 14 novembre.

somali-1-komikkuÉmilie : L’histoire, le thème et l’ambiance m’ont fait penser à Mushishi, Origin ou encore Avatar. Certains citeront même peut-être The Ancient Magus’ Bride ou Minuscule. Deux compagnons de route que tout opposait, de l’espèce à l’Histoire, s’attachent l’un à l’autre au fil de leur périple. Le graphisme dévoile une richesse autant dans le détail du dessin que dans l’imagination déployée par l’auteur. La série nous promet un univers fantastique et surprenant, empli de créatures irréelles. Le rythme, lui, présage un certain calme telle une balade en forêt. Si violence il y a, ce sera probablement celle impartiale de la Nature. Pourtant, ce n’est pas tant le message écologiste d’une fable poétique qu’il faut trouver dans ces pages mais plutôt le thème très actuel de l’acceptation de l’autre et de ses différences et de la remise en question de ses propres croyances face à ce qui est étranger. Deux volumes sont déjà parus au Japon et l’attente arrive à son terme en France. Rendez-vous au rayon seinen prochainement pour découvrir cette belle surprise !

 

Et pour la suite ?

unnamed-1Fabien : Bien que je n’en attendais rien à sa sortie, le premier volume du manga Assassins de SATO Hirohisa avait réussi à me séduire avec ses agréables planches et son scénario à la fois touchant et intriguant. Après le meurtre de sa mère pour une raison encore inconnue, le jeune Jinsuke se retrouve orphelin. Son sauvetage par Suzuki, une tueuse à gages qui vit dans l’appartement d’à côté, va l’emmener dans un long voyage afin de fuir ceux qui sont responsables de ce tragique événement. Jinsuke est bien entendu traumatisé par cela et il trouve en Suzuki ce qui semble le plus proche pour lui de ce que peut être une figure maternelle malgré qu’elle montre bien que s’occuper de lui ne l’enchante pas… Malgré tout, elle fait de son mieux pour le protéger et semble s’attacher à lui. La suite des événements devraient nous en dire plus sur les commanditaires du meurtre et sur cette affaire qui semble bien plus complexe qu’on ne peut le penser. Le second tome d’Assassins est à retrouver à partir du 17 novembre aux éditions Komikku !

14793972_10207515819790054_2042652748_nAudrey : Sous la plume inspirée et audacieuse de Daruma MATSUURA, Kasane déroule une histoire digne d’une tragédie grecque, de laquelle les acteurs malheureux et tourmentés semblent ne pas pouvoir s’échapper. Entre la jeune fille laide et repoussante qui s’empare de la vie d’une autre, et son sosie aussi belle que le jour, mais à qui on a tout volé, naît une relation aussi passionnée qu’entachée par un destin que l’on devine funeste. Par le truchement d’un rouge à lèvres ensorcelé, le talent d’actrice de l’une et la dangereuse résolution de l’autre, amènent des confrontations de plus en plus bouleversantes et pleines de suspense… Difficile de décrocher de ce thriller envoûtant, dont le scénario bien ficelé comme les graphismes nous subjuguent tome après tome, tandis qu’on s’attache à ses héroïnes incroyablement charismatiques et complexes. Vite, la suite !

dead-tube-tome-3-801369Quentin : De par son abondance de scènes gores et ecchi, Deadtube fait beaucoup de sceptiques qui ont peur de tomber sur un énième manga d’horreur sans fond. Néanmoins, après la lecture du second tome, je peux maintenant assurer que le premier tome n’était pas un coup de chance, et que cette saga fait bien partie d’un genre nouveau qui sait s’extraire de cette masse consensuelle et nous promet de bonnes choses pour la suite ! D’une part nous avons un héros qui pour une fois ne semble pas si pur et innocent qu’il ne le laisse paraître aux premiers abords, ainsi qu’une partenaire à forte tendance yandere en passe de détrôner la célèbre Yuno Gasai (Mirai Nikki) et enfin des personnages secondaires tout aussi intéressants que les principaux et des cliffhanger de fin de tome toujours aussi haletants. En somme : ce qui aurait pu donner le film Nerve s’il n’avait pas été aussi lisse : une critique des débordements liés aux médias et réseaux sociaux mais avec une bonne dose de réalisme trash.

chihayafuru-18-pikaCharlène : Chihayafuru ne cesse de nous surprendre par son intensité. SUETSUGU Yuki ne cesse en effet de jouer avec nos nerfs. Son trait est sûr, appuyé, et efficace, alors même que la série fait évoluer de plus belle ses personnages. Alors qu’on penserait que de voir répéter certains tournois (comme à la fin du tome 17 et l’interlycée national) créerait une petite routine, on en est loin et pour cause ! L’auteure met enfin en avant plusieurs protagonistes au tempérament fort et surtout les confronte pour notre plus grand plaisir : focus sur la Queen actuelle, sur Arata qui revient enfin sur le devant de la scène mais aussi et surtout sur Taichi qui se révèle et une Chihaya qui doit faire face à une blessure handicapante imprévue. Et la tension monte quand elle se rend compte qu’elle aura peut-être un nouveau rival, et de taille sous peu ! Ajoutez que l’auteur maîtrise son sujet, et on obtient un manga addictif dont chaque tome est attendu avec impatience !

 

 

Toutes les bonnes choses ont une fin…

unnamed-2Paul : Dix ans après la sortie du premier tome au Japon et huit ans après son arrivée chez Doki-Doki en France, nous y voilà : le 25e et dernier tome de Sun-Ken Rock débarque chez nos libraires le 9 novembre. Ken et ses amis arrivent au bout du chemin. Tout a été dit ou presque et on les connait désormais par cœur : c’est un euphémisme de dire qu’on est désormais attaché à ces personnages… autant qu’à son auteur d’ailleurs, qui a autant de cœur et de passion que ses héros. Cet au-revoir ne se fera pas sans une larme à l’œil… D’autant que l’aventure a déjà été riche en émotions, de la romance enflammée mais fragile avec Yumin, des valeurs (justice, loyauté, …) et de l’amitié défendus dans le sang et dans la souffrance. Le graphisme de très haut niveau accompagné d’une extraordinaire mise en scène fait qu’on ne compte plus les fois où on a vibré… où on a grave kiffé nos mamans, aussi. 

Solid like a Rock, shinning like a Sun, IT WAS SUN-KEN ROCK BAYBE ! HELL YEAH !

naruto-72-kanaPape : Kaguya Ōtsutsuki ayant été mise hors d’état de nuire, le combat final opposant Naruto à Sasuke reste toujours à venir. Si nos personnages ont tous deux pour objectif de devenir Hokage, leur idéologie respective est différente et n’ont plus d’autre choix que d’en découdre pour défendre leur vision des choses. Naruto, c’est plus de 220 millions de tomes vendus dans le monde, c’est quatorze ans de publication chez Kana et plus de 700 chapitres au total. C’est également l’œuvre qui m’a fait découvrir le monde du manga et de l’anime, j’ai littéralement grandi avec les personnages de Masashi Kishimoto. C’est donc avec excitation, mais non sans peine, que j’attends la fin des aventures de notre blondinet préféré, s’annonçant aussi explosive qu’émouvante ! Disponible aux éditions Kana dès le 4 Novembre prochain.

 

Enfin, comme d’habitude, voici toutes les couvertures des nouveautés du mois, issu de notre album Facebook !

Nouveautés manga du mois d’octobre

[srizonfbalbum id=5]

Alors ce mois-ci serez-vous plutôt nouvelle série enthousiasmante ou fin de série émouvante ? Nouveautés ou pas venez nous parler des mangas que vous attendez le plus en commentaire !

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *