[Bilan Manga 2016] Publication : comment s’organise le marché français ?

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Maneki dit :

    Dossier toujours aussi complet et intéressant, c’est un vrai plaisir à lire ! Connaître l’état du marché mangas, tant japonais que français est vraiment sympa, et vous réussissez très bien à donner une vision globale de l’ensemble. Vos analyses sont pertinentes de surcroit 😉 En espérant que vous pourrez continuer comme ça encore longtemps !
    Merci beaucoup pour votre travail, et hâte de voir la suite !

    • Photo du profil de Paul OZOUF Paul OZOUF dit :

      Bonjour Maneki,

      Merci de nous avoir lu et ravi que ça vous plaise, on aime ce rendez-vous avec le marché et on ne s’en lasse pas. C’est cool que les gens apprécient aussi ^^

      RDV dans une semaine environ pour la suite !

  2. Bizdou dit :

    Hâte d’avoir la seconde partie de votre rapport hyper intéressant.

  1. 16 mars 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

  2. 27 mars 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

  3. 27 mars 2017

    […] Si la restriction budgétaire est une bonne raison de ne pas acheter trop de mangas, le manque de place peut aussi en être une autre ! En effet, les étagères des lecteurs ne sont pas extensibles, tout comme les tables des nouveautés des rayons mangas (comme le montre le nombre de sorties mensuelles toujours aussi conséquent : [Bilan Manga 2016] Publication). […]

  4. 27 mars 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

  5. 15 avril 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils