[Bilan Manga 2016] Publication : comment s’organise le marché français ?

Paul OZOUF

Rédacteur en chef de Journal du Japon depuis fin 2012 et fondateur de Paoru.fr, je m'intéresse au Japon depuis toujours et en plus de deux décennies je suis très loin d'en avoir fait le tour, bien au contraire. Avec la passion pour ce pays, sa culture mais aussi pour l'exercice journalistique en bandoulière, je continue mon chemin... Qui est aussi une aventure humaine avec la plus chouette des équipes !

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Maneki dit :

    Dossier toujours aussi complet et intéressant, c’est un vrai plaisir à lire ! Connaître l’état du marché mangas, tant japonais que français est vraiment sympa, et vous réussissez très bien à donner une vision globale de l’ensemble. Vos analyses sont pertinentes de surcroit 😉 En espérant que vous pourrez continuer comme ça encore longtemps !
    Merci beaucoup pour votre travail, et hâte de voir la suite !

    • Paul OZOUF dit :

      Bonjour Maneki,

      Merci de nous avoir lu et ravi que ça vous plaise, on aime ce rendez-vous avec le marché et on ne s’en lasse pas. C’est cool que les gens apprécient aussi ^^

      RDV dans une semaine environ pour la suite !

  2. Bizdou dit :

    Hâte d’avoir la seconde partie de votre rapport hyper intéressant.

  1. 16 mars 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

  2. 27 mars 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

  3. 27 mars 2017

    […] Si la restriction budgétaire est une bonne raison de ne pas acheter trop de mangas, le manque de place peut aussi en être une autre ! En effet, les étagères des lecteurs ne sont pas extensibles, tout comme les tables des nouveautés des rayons mangas (comme le montre le nombre de sorties mensuelles toujours aussi conséquent : [Bilan Manga 2016] Publication). […]

  4. 27 mars 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

  5. 15 avril 2017

    […] * Publication : comment s’organise le marché français ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *