[Attentes Mangas] Novembre : le froid ne nous aura pas, on a les bons mangas !

Le mois de novembre permet de nous préparer tout doucement à l’arrivée de l’hiver. Et surtout, de préparer le terrain en vue de Noël qui s’approche dangereusement ! Résultat, c’est un mois assez chargé côté nouveautés mangas ! Les éditeurs y vont en effet de leurs petits coffrets en tous genres pour ceux qui auraient ratés certaines séries, tout en proposant des suites tant attendues. Tout cela donne pas moins d’environ 60 nouveautés et one-shot pour ce mois de novembre ! De quoi trouver votre bonheur peut-être en attendant l’arrivée de l’hiver ? Découvrez-vite pour cela la sélection de Journal du Japon et laissez-vous tenter.

Voici donc les titres à ne pas rater, ainsi que toutes les nouveautés nippones dans un joli défilé de toutes les couvertures en fin d’article, ou sous forme de fiches dans notre album Facebook avec toutes les informations essentielles pour vous aider à vous décider sur vos achats du mois. 

Bonne lecture et bonne découverte !

 

Les petits nouveaux

Alors que les nouveaux jeux Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune sortiront le 17 novembre prochain, Kurokawa sortira quelques jours avant l’adaptation manga de la septième génération des monstres de poche. Ce nouvel épisode nous amènera donc à la région d’Alola avec ses nouveaux pokémon et, bien évidemment, à de nouvelles aventures. Et si vous n’avez pas suivi les précédents arcs de Pokémon la Grande Aventure, pas d’inquiétude !

Chaque arc peut se lire indépendamment des précédents. Et ici on fait la rencontre de Soleil, un coursier qui cherche à réunir 100 millions de PokéDollars, et de Lune une jeune fille venue de Sinnoh et spécialisée en fabrication de médicaments. Ils devront faire face à des défis et mystères inédits entre la team Skull et les obscures Ultra-Chimères ! Bref, et si avant de (re)découvrir Alola par le jeu, vous faisiez un petit détour par le manga ? (Léonard)

 

Chat malgré moi c’est l’histoire de Nao qui bascule après un terrible accident de la route : quand il reprend ses esprits, il se retrouve piégé dans le corps… d’un chat ! Pensant d’abord que ce n’est qu’un mauvais rêve, il va tester tout son potentiel de félin jusqu’à se rendre compte que la rue n’est vraiment pas faite pour lui… Heureusement, il va croiser la route de la jolie mais maladroite Chika, une lycéenne qui vit seule et décide d’adopter ce matou peu ordinaire. Inconsciente de la réelle identité de son compagnon, Chika va le rebaptiser Nyao et commencer une nouvelle vie avec lui !

Une nouvelle histoire de chat, mais cette fois dans un contexte fantastique. Nous allons découvrir le monde des chats, mais pas par leurs yeux mais bien par ceux d’un jeune humain transformé en chat. Chat malgré moi est un manga tout public qui devrait ravir les amateurs de chats mais aussi le jeune public amateur d’histoire fantastique. (Tatiana)

 

Dans le mythe d’origine, le docteur Faust vend son âme au diable en échange de quoi le démon Méphistophélès assouvira la moindre de ses demandes durant douze années. Dans cet opus, l’auteur nous fournit une revisite qui semble assez décalée. Faust est une jeune alchimiste et magicienne qui tente de rassembler les parties du corps éparpillés de son serviteur Méphistophélès avec l’aide d’un apprenti. Que se cache réellement derrière la relation entre Méphistophélès et elle ?

Autant vous dire que j’attends beaucoup de ce volume 1. Ayant adoré The Ancient Magus Bride du même auteur, j’espère retrouver les beaux traits du dessin et le côté gothique sombre de ce classique allemand. L’auteur sera-t-il à la hauteur du mythe fondateur ? (Astrid)

 

Alors que le troisième opus sort déjà au Japon, le premier tome de Card Captor Sakura Clear Card arc nous parvient enfin en France, et ça, c’est une bonne nouvelle qui comble tellement mon petit cœur de fan-girl ! Comme beaucoup, j’ai découvert les Clamp (et les mangas) au travers de Sakura chasseuse de cartes, alors c’est avec un plaisir non dénué d’une heureuse nostalgie que je vais dévorer la suite des aventures de notre jolie magical girl désormais collégienne.

Les dessins de Mokona sont toujours aussi sublimes, alors j’espère que le scénario sera à la hauteur et nous offrira toujours autant de beaux moments, de bons sentiments, et de suspense magique… Pour le découvrir, rendez-vous le 15 novembre dans toutes les bonnes librairies, et continuons de patienter pour une éventuelle sortie de la réédition anniversaire de la première série du manga (a priori encore en négociations par Pika, alors croisons les doigts) ! (Audrey)

 

D’après Henri Bergson, la mémoire fait que nous avons une histoire et avoir une histoire, c’est vivre. La mémoire est donc le fait fondamental du vivant. Dans un monde en proie à une épidémie d’amnésie, quatre adolescents atteints de ce mal, soignés dans un hôpital, reçoivent une permission de sortie de 24 heures. Ainsi les quatre jeunes essaient de renouer avec leur passé en repérant des paysages qui pourraient leur être familiers et vont petit à petit remettre en question leur passé à l’hôpital et le traitement reçut là bas.

Personnellement, j’attends qu’Apeiron établisse une réflexion sur les relations entre les personnes, les moments passés avec elles et leurs conséquences et que ce titre mette l’accent sur l’importance de la mémoire dans la construction de soi plus que sur une trame liée à un monde post apocalyptique. (Sylvain)

 

Les suites

À mesure que les tomes sortent, l’intrigue de Blue Exorcist se densifie de plus en plus et les mystères s’éclaircissent doucement… Yukio semble passer du côté obscur petit à petit, j’espère juste éviter un développement trop manichéen : du genre frères ennemis qui prennent des chemins diamétralement opposés. Mais pendant ce temps les plus grosses questions restent en suspend, que fait un démon à la tête de l’académie de la Croix-Vraie et surtout quel est son lien avec Illuminati cette fameuse société secrète ?  

Pour le découvrir Lightning mène l’enquête accompagné de Ryuji qui a finalement réussi à se faire embaucher comme élève. Et bien que déplorant les méthodes peu orthodoxes de son maître, ils finissent par apprendre de précieux renseignements sur les activités d’Illuminati… Quel est donc ce fameux philtre d’immortalité appelé « L’elixir » ? Réponse le 22 novembre en librairie ! (Quentin)

 

Aaaah ! Cette couverture du tome 34, qui sort le 17 novembre, fait bien plaisir : Hisoka, ce magnifique sadique versus l’énigmatique Kuroro, c’est le genre de duel et de personnages qui nous rappelle pourquoi l’on porte assez d’intérêt à Hunter X Hunter pour savourer notre dose semestrielle : ils sont sans pitié, ont des âmes insondables… qu’on les aime ou qu’on les déteste (voire les deux bien souvent, dans HxH), une chose est sûre, on ne s’ennuie pas avec deux terreurs comme Hisoka et Kuroro.

On attend donc l’affrontement avec impatience, d’autant qu’on ne sait pas vraiment où la série veut nous emmener depuis la mort de Netero. Mais Yoshihiro TOGASHI n’est pas le premier mangaka venu et en attendant de savoir à quel sauce il va cuisiner ses protagonistes, on pourra relire nos arcs préférés pour le plaisir. Quel est le vôtre d’ailleurs : le premier examen de Hunter ? Greed Island ? Les Kiméra ? (Paul)

 

Les deux frères extraterrestres, Fuyunosuke et Natsutarô sont de retour ! Envoyés en repérage à Tokyo pour décider d’une possible installation de leur race sur terre à l’insu des Humains, leurs débuts dans notre monde furent emplis de grandes et petites aventures rocambolesques. Nous les avions quittés l’un plein de doutes, l’autre charmé par sa nouvelle vie, et les deux loin d’accomplir leur mission.

Voir notre monde urbain et contemporain à travers leurs yeux candides est d’une fraîcheur extraordinaire… et parfois d’un effet dérangeant. Dans tous les cas, j’ai hâte de retrouver les péripéties de ces deux énergumènes flattés par les superbes graphismes doux et colorés de Keigo SHINZÔ. Leur nature extraterrestre va-t-elle être démasquée par les Humains ou leur dilettantisme par leur race ? Rendez-vous le 2 novembre pour le savoir ! (Émilie)

 

Nous avions laissé Satoru et Marine dans une situation bien inconfortable à la fin du premier volume de Je suis Shingo : la jeune fille devait suivre ses parents en Europe ce qui interrompait sa relation naissante avec Satoru. Nouvel obstacle dans cet amour gâché par les adultes. Vont-ils pouvoir leur échapper et continuer à s’aimer ? Et quid de leur « enfant », le robot Monroe, qu’ils ont programmé afin qu’il soit plus qu’une machine destinée à produire ?

Avec sa nouvelle couverture hypnotique, ses pages couleurs et ses planches de début de chapitre si étonnantes, Kazuo UMEZU nous livre un nouveau volume riche en émotions et réflexions, où la recherche d’un amour impossible n’a d’égal que l’éveil d’une conscience artificielle. Un éveil qui pourrait être source de quelques problèmes… le tout sans perdre de vue la question – déjà entrevue lors du premier volume – de l’avenir de l’emploi humain en présence de robots. On ne peut donc que se réjouir de la sortie du second tome de Je suis Shingo chez le Lézard Noir début novembre ! (Mathieu)

 

Neuf ans après la sortie du premier tome, c’est quasiment l’heure des adieux pour Nodame et Chiaki ! La sortie de ce qui est l’avant-dernier tome français nous rapproche en effet encore un peu plus de la fin de notre voyage avec les personnages créés par Tomoko NINOMIYA. Il y a cinq mois, le tome 23 venait clore l’intrigue principale de manière un peu rapide mais dans la droite lignée de ce qui nous avait été proposé. Heureusement, les éditions Pika semblent avoir compris que les fans français étaient prêts à se mobiliser pour la série et gardent donc un rythme de parution régulier pour ce qui est au Japon un spin-off : les deux tomes d’Opera-hen, numérotés dans l’hexagone en tant que volumes 24 et 25 de la série.

Rendez-vous donc le 1er novembre pour découvrir le retour au Japon de Nodame et Chiaki après leurs retrouvailles parisiennes, et profiter encore un petit peu de la série ! (Justine)

 

Cette couverture a l’air de donner le ton du nouveau My Hero Academia dans toutes bonnes librairies le 9 Novembre ! Nous avions laissé dans le tome précédent, Izuku et ses camarades face à des super-vilains au top de leur forme. Ou disons plutôt qu’ils se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment alors qu’à la base ils tentaient juste de sauver l’un de leurs camarades.

Depuis quelques volumes, les vilains entrent en action en force ! Mais côté super-héros ça semble être la débandade ! On restait notamment à la fin du précédent tome face à une situation plus qu’improbable ! Comment va réagir All Might ? Qui est vraiment le super-vilain derrière tout ça dont on ne cesse de nous parler encore et encore ? De l’action, de bons sentiments, de la morale qui flirte bon avec les limites… Bref, j’ai hâte de frissonner encore à la lecture de MHA ! Et surtout… PLUS ULTRA ! (Charlène)

 

Toutes les bonnes choses ont une fin

Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos étant mon classique préféré, il m’était impossible de laisser passer ce petit bijou. En effet, il peut être qualifié de petit bijou : la couverture est superbe ! On y découvre le Vicomte de Valmont avec des habits d’époque et un masque (non non, ce n’est pas 50 Nuances de Grey je vous rassure !), ce qui représente bien le caractère du personnage : à la fois secret et joueur.

Pour ceux qui ne connaitraient pas cette œuvre, je vous la suggère si vous aimez les manigances. Ce chef d’œuvre a rapidement figuré sur la première place de mon podium car peu de personnes arrivent à en manipuler plusieurs. La manière de raisonner des personnages nous rend, tour à tour, tristes, choqués puis amusés. À découvrir donc grâce à cette intégrale ! (Roxane)

 

Qui ne connaît pas l’histoire d’Hachiko, fidèle akita inu qui patienta durant neuf longues années à la gare de Shibuya que son maître rentre du travail ? Histoire très souvent reprise dans la culture populaire, les éditions nobi nobi! publie aujourd’hui un manga reprenant, non pas l’histoire englobant Hachi comme on en a l’habitude, mais le ressenti d’un enfant observant et admirant ce chien mystérieux.

Rarement abordée dans ce sens, l’histoire de ce monument japonais nous apparaîtra-t-elle sous un autre angle ? Kentaro nous présentera-t-il son amitié avec Hachi à travers les yeux d’un enfant ou à travers l’idée que nous voulons nous en faire ? Rendez-vous dès le 1er novembre pour le savoir ! (Juliet)

 

Nouveautés mangas de novembre

Et pour finir, voici les couvertures de toutes les nouveautés du mois issues de notre album Facebook.

[srizonfbalbum id=17]

Bonnes lectures à toutes et tous !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *