Les transports deviennent insolites au Japon

Métro, train, bus… mais encore ? Au Japon, les transports peuvent parfois devenir tout autant insolites que la destination. Que ce soit en pousse-pousse, en vieux tramway, ou même paquebot venu tout droit du Mississippi il y en a pour tous les goûts. Alors que vous soyez amoureux des rails, de la houle ou tout simplement curieux, embarquez vite : Journal du Japon vous emmène faire une balade.

Le lac Biwa en bateau américain

D’apparence pas vraiment locale, ce bateau n’en reste pourtant pas moins intéressant : son style « vieille Amérique », qu’on reconnaît également grâce à la roue en bois actionnée par les moteurs servant d’hélice au bateau, pourra séduire de nombreux curieux. Cette croisière s’effectue sur le lac Biwa près de Kyoto, le plus grand lac du Japon. Il faut se rendre à Otsu pour accéder au port d’embarquement pour le paquebot Michigan, puis ensuite compter d’une heure à deux heures de balade, suivant la formule choisie. Attention, cette sortie est à faire par temps clair, la brume pouvant se former sur le lac réduisant sérieusement la visibilité pendant l’excursion.

Le lac Biwa en bateau américain

Avec ces couleurs, difficile de se croire au Japon. Crédits: avisinkobecity

 

Balade en pousse-pousse dans le vieux Kyoto

Si l’on maîtrise la langue de Shakespeare, la meilleure façon de découvrir Kyoto est sans aucun doute de faire une visite des vieux quartiers en pousse-pousse. Tirés par de jeunes Japonais, deux par deux dans la voiturette et les genoux recouverts d’un plaid, les visiteurs parcourent la ville à la découverte de vieux monuments et bénéficient des explications de leur guide. Ces voitures étaient particulièrement utilisées avant la seconde guerre mondiale à Kyoto, car elles permettaient aux geishas, entre autres, de se rendre à leurs rendez-vous. Les rues de Kyoto, très étroites permettaient aux « coureurs » d’y développer un véritable business. Si aujourd’hui les touristes sont les seuls à utiliser encore ce mode de transport, cela permet malgré tout de sauvegarder un morceau de patrimoine, témoin de l’histoire de la ville.

Balade en pousse-pousse dans le vieux Kyoto

Les « pilotes » possèdent des chaussures typiques de Kyoto, très solides.

Le vieux tramway d’Hiroshima

Il faut mieux ne pas être pressé lorsque l’on emprunte le tramway d’Hiroshima… La compagnie qui l’exploite a en effet gardé quelques vieux wagons, encore en service actuellement, et qui souffrent donc du poids des années. Le tramway, déjà présent avant l’explosion de la bombe nucléaire, contribue à redonner un peu d’authenticité à une ville complètement reconstruite.

Le vieux tramway d'Hiroshima

Le tramway se modernise petit à petit à Hiroshima, mais certains wagons restent d’époque. Crédits: gajinpot travel

Balade en barque traditionnelle à Kurashiki

« La petite Kyoto » offre un paysage de vieux films. Les rues anciennes et typiques bordent un vieux canal, pratiqué par des barques anciennes, qui étaient à l’époque utilisées par les pêcheurs. Par groupe de six personnes, les visiteurs peuvent ainsi profiter d’une mini-croisière et prendre de nombreuses photos qui changent de l’ordinaire. Cette balade permet un véritable retour au calme, loin des grandes villes bouillonnantes, en somme un retour au Japon d’autrefois.

À dos de dromadaire à Tottori

Connue pour ses fameuses dunes de sables, Tottori permet de faire une escapade dans le désert. Tout est possible au Japon et même faire du dromadaire, surtout que le lieu s’y prête particulièrement bien. La balade est plutôt courte, mais reste insolite et amusante.

À dos de dromadaire à Tottori

Les dunes de Totorri sont très populaires auprès des touristes. Crédits : thejourneyofmyfeet

Le funiculaire du mont sacré Hiei

Ce cable car est le plus long du Japon : le trajet s’effectue en onze minutes et traverse deux tunnels creusés dans la roche. Plaisir pour les yeux grâce à la vue, et sa décoration rococo, mais également pour les oreilles, avec son bruit très typique et les craquements sur les rails. Attention, il faut arriver tôt pour avoir une chance de choisir sa place, car le funiculaire est assez populaire, et se remplit rapidement. 

Le funiculaire du mont sacré Hiei

Le trajet au printemps est encore plus enchanteur pour se rendre au Mont Hiei. Crédits : nattoku55

Le bus aquatique de Tokyo

Le bus aquatique de Tokyo

Le bus aquatique de Tokyo

Le trajet en bus démarre sur la route, jusque-là tout est normal, mais vient ensuite le moment où il plonge dans l’eau de la baie de Tokyo, rendant tout de suite la visite plus insolite. Ce bus est une excellente entrée en matière pour découvrir la ville, des explications en plusieurs langues étant données aux endroit clefs.

Le monorail de Fukuoka

Fukuoka, sur l’île de Kyushu, est une ville futuriste mais, dès l’arrivée à la gare, le monorail nous plonge cinquante ans en arrière. Sa construction a complètement changé l’architecture de la ville. Confortable et rapide, il emmène le touriste autour des points clefs de la ville le tout en apesanteur, au-dessus des avenues bondées de voitures.

 

Tout ceci sans oublier les transports plus connus : shinkansen, le métro, ou encore les bus décorés à l’effigie des personnages phares de la pop-culture comme Pikachu. Tous les transports sont une expérience en soi, à vous de choisir !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *