[Tourisme] Pour découvrir Tokyo, découvrez son métro !

Très fréquenté par les Tokyoïtes, le métro est probablement l’un des moyens de transport le plus rapide et efficace pour circuler au sein de la métropole. La première ligne du métro de Tokyo, la ligne Ginza, a été ouverte en 1927, soit 27 ans après Paris, mais elle était la toute première ligne de métro a avoir été ouverte en Asie et fait du Japon un pays précurseur dans le domaine. 

Il était donc temps que Journal du Japon vous la présente plus en détail : en voiture et attention à la marche !

 

tokyo_metro_lignes

 

Tokyo : le top du métro !

Avec plus de 300 kilomètres utilisés pour circuler entre les différentes station,s soit 100 km de moins qu’à Londres mais 100 km de plus qu’à Paris, il est emprunté par 8,7 millions de personnes chaque jour, pour seulement 3.3 millions à Londres et 5,2 millions à Paris ! 

De plus, à Tokyo comme dans quasiment toutes les grandes villes japonaises, la plupart des lignes du métro sont interconnectées avec le réseau de train. Il est donc très facile de se déplacer d’un quartier à un autre en utilisant à la fois métro et train JR ou locaux.

Au Japon, il est très facile d’utiliser le métro et surtout à Tokyo. Pas besoin de savoir lire les kanji, tout est traduit en anglais et chaque ligne possède une couleur distincte. Il existe deux compagnies distinctes de métro : la Tokyo Métro et la Toei mais toutes deux sont utilisables de la même façon.

lignes métro

Il est non seulement simple d’utilisation mais également très agréable de par sa propreté et sa ponctualité. Il est même courant de voir des membres du personnel passer l’aspirateur sur les quais.  Vous ne verrez jamais les Japonais se bousculer en attendant le métro puisque des lignes d’attentes sont prévues à cet effet et personne ne les dépasse. Pour plus de sécurité et confort, il existe même des wagons spéciaux pour les femmes !

Très encombré aux heures de pointes, il est normal de se faire pousser par des employés afin de faire rentrer un maximum de personnes à l’intérieur du wagon. Même s’il est très difficile alors de trouver une place assise, le calme et le respect sont toujours présents.

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=aD0UllnJ9SI” align=”center” title=”Les ” Pousseurs ” du métro à Tokyo”/]

Prix et bons  plans

cartes pasmo icsaContrairement au métro français, le ticket japonais n’est valable que pour un seul trajet et la tarification dépend de la distance entre chaque arrêt. Avec des tickets qui vous coûteront souvent entre 160 et 380 yens et la nécessité d’en prendre un nouveau à chaque correspondance, il est donc facile d’arriver rapidement à un montant élevé. Nous vous parlions dans cet article du fameux pass JR pour les trains, mais il est également possible d’acheter des cartes de voyages pour le métro. Attention toutefois, il en existe une dizaine qui s’emploient de manières différentes. Les seules pouvant être utilisées à peu près de partout se nomment PASMO ou SUICA.

 

Les trains JR coûtent assez chers, il est donc préférable de prendre des correspondances avec les trains locaux. Utilisez votre application Google Maps si vous possédez internet sur place, elle saura vous guider en toutes circonstances. Si vous n’avez pas Internet, sachez qu’il existe souvent des hotspots WiFi dans les différentes stations. Rendez-vous sur le site officiel du métro de Tokyo pour de plus amples informations. 

Les cartes Suica et Pasmo sont des portes monnaies électroniques. C’est-à-dire que vous pouvez les charger avec le montant de votre souhait et vous en servir dans toutes les stations à la place des tickets traditionnels.

Pour obtenir une de ces cartes, il vous suffit de les retirer directement auprès des nombreuses bornes ou d’un guichet. Le tourisme s’étant largement étendu au Japon, la plupart des membres du personnel dans les stations parlent anglais, donc pas d’inquiétude à avoir là dessus.

pasmo-borne

 

Suica ou Pasmo ?

Il faut savoir que la carte Pasmo propose des abonnements mensuels mais uniquement sur une ligne prédéfinie. Elle est donc très utile pour les étudiants restant quelques mois ou années au Japon ou tout simplement pour les habitants locaux faisant le même trajet tous les jours. Si vous souhaitez uniquement voyager quelques jours ou semaines à Tokyo, il est alors préférable de choisir la carte Suica. Outre son aspect pratique, ce porte-monnaie électronique vous offre 5% de réduction à chaque trajet. Si vous n’avez plus d’argent sur votre carte Suica et que vous arrivez à destination, pas de panique, vous pouvez ajuster le montant grâce aux bornes intitulées « Fare adjustment ».

La carte coûte environ 17€ avec une caution de 5€ incluse. Lorsque vous la retirez, vous avez donc dores et déjà une réserve d’environ 12€ sur celle-ci. Un autre avantage de la carte est que vous pouvez également l’utiliser pour payer des boissons dans les distributeurs par exemple, ou dans des conbinis.

Autre possibilité : vous pouvez également choisir des tickets journée ou pass 2 ou 3 jours pour voyager en illimité. Les tarifs vont de 6€ pour la journée à 13€ environ pour les 3 jours.

 

Bonus : les stations incontournables de Tokyo !

Ueno-hirokoji : n’hésitez pas à faire un tour au parc géant d’Ueno. Quelle que ce soit la saison, il sera toujours agréable de le parcourir.

Roppongi : véritable Champs-Elysées du Japon, il est très amusant de voir les différents enseignes françaises dans ce quartier de Tokyo.

Shibuya : arrêtez-vous ici pour vous mêler à la foule dans le fameux « shibuya crossing », pour prendre une photo avec le célèbre chien Hachiko ou simplement vous promener dans les rues commerçantes.

Shibuya Crossing

Harajuku : cette station se situe juste à côté du Parc Yoyogi mais surtout des multiples rues remplies de jeunes gens cosplayés en personnages de manga, d’anime, de jeux vidéo et pleines de boutiques farfelues.

Shinjuku : il s’agit de la deuxième plus grande gare du monde après celle de Nagoya !

Ginza : quartier très chic de Tokyo, vous y trouverez de multiples magasins de luxes et autres enseignes connues.

Asakusa : en descendant ici, vous accéderez aux magnifiques temples d’Asakusa et rues traditionnelles.

Enfin, pour plus d’informations sur les lieux primordiales à visiter, n’hésitez pas à consulter notre article «  Une semaine à Tokyo ».

Metro Tokyo rame

En somme, propreté, sécurité, ponctualité et simplicité, vous pouvez privilégier le métro japonais pour circuler aisément entre vos différents voyages à Tokyo. 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Shogun666 dit :

    En décédant à Asakusa Hahaha

  2. Mahieu dit :

    J’espère ne pas “décéder” à Asakusa et continuer de profiter des charmes de cette magnifique ville…

  3. C’est drôle, je rentre d’un week-end au Japon (dis comme ça ça paraît très snob) !
    j’ai pu visiter beaucoup des spots que vous évoquez ici et j’ai adoré 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *