Les saisons au Japon : voyager avec la météo

Au Japon chaque saison possède ses avantages et ses inconvénients. Tout va dépendre des activités que l’on veut pratiquer ou encore du budget que l’on possède. Pour le tout début de l’été, Journal du Japon vous emmène cette semaine à la découverte des saisons pour vous aider à mieux faire votre choix lors de votre prochain voyage.

Un Japon, au rythme des saisons 

Chaque saison est très marquée par ses températures, ainsi la neige n’est pas rare en hiver et l’été la chaleur est lourde et épuisante. Il est difficile de conseiller une saison plus qu’une autre, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

Néanmoins, certaines villes et destinations sont tout de même à privilégier lors d’une certaine période…

Le petit village de Gifu sous la neige. Crédits Jordymeow

Depuis la nuit des temps les récits parlent des saisons au Japon, très présentes dans la culture japonaise. Les maisons sont d’ailleurs construites autour d’un jardin que l’on contemple tout le long de l’année. Les Japonais sont particulièrement attachés à chaque saison et participent volontiers aux activités qui en découlent. Le printemps est donc synonyme de pique-nique sous les cerisiers en fleurs, l’été regorge de festivals, l’automne, plus calme, met en scène des sites pour contempler les érables rouges et enfin, l’hiver, les Japonais se ruent vers les stations de ski et les sources chaudes. La gastronomie suit elle aussi les saisons, sur l’île de Miyajima, on mange des gâteaux à la feuille d’érable en automne, l’été ce sont les nouilles soba qui glissent dans un tube en bambou et on consomme beaucoup de ramens l’hiver.

L’observation des cerisiers en fleurs est l’activité far du printemps au Japon. Crédits : Suju

 

L’été : pour les amateurs de plage, si vous supportez la chaleur !

L’été est la saison la moins agréable, à cause de sa chaleur pesante et humide. En juin c’est la saison des pluies et elle s’abat parfois en continu, parfois par épisodes selon les années… mais une tenue adaptée est toujours nécessaire pour ne pas finir trempé et il n’est pas rare que les touristes vivent l’expérience des typhons. Les tarifs ne sont pas moins chers, à cause de nos vacances scolaires, mais l’affluence de touristes est moins forte. Attention aussi à la climatisation présente partout ! Les écarts de températures avec l’extérieur son redoutables pour les gorges ! C’est aussi la saison où l’on fête le retour des petites bêtes, moustiques, chenilles, cafards, araignées, mais aussi serpents dans les campagnes et où les frelons pointent le bout de leur nez.

Mais l’été c’est la période des festivals, nombreux et spectaculaires. Toutes les régions et préfectures en ont, une bonne occasion de plonger dans la culture japonaise. C’est également le temps idéal pour se prélasser sur les plages. Le lac Biwa à côté de Kyoto, est extrêmement animé l’été avec une plage pour les jeunes et une autre, plus familiale. Le soir, des barbecues y sont organisés. C’est une bonne période pour les randonnées dans les forêts, à l’abris de la chaleur et au frais sous les arbres. Le mont Fuji est ouvert uniquement à cette période, vous n’aurez donc pas le choix. La température est fraîche en son sommet.

Les sports d’eau et parc d’attractions sont également très appréciés.Les nombreuses villes qui possèdent des cours d’eau installent des tables « pied dans l’eau », c’est le petit plus de l’été au Japon.

Le mont Fuji ne se gravit que l’été, l’occasion de prendre un bon bol d’air frais en son sommet.

Enfin les visites en intérieur sont particulièrement recommandées pour les après-midi. La meilleure période pour sortir est le soir (armé d’un bon répulsif à moustique), l’ambiance dans les rues étant agréable et animée.

La destination conseillée de l’été : Il faut fuir les grandes villes trop étouffantes et se rendre aux alentours des forêts. L’île d’Hokkaido est agréable ainsi que la région de Nagano.

Bonus vidéo : Les nouilles Soba froide, sont l’un des plats rafraîchissants de l’été.

Bonus Vidéo : les feux d’artifices au Japon sont parmi les plus beaux du monde.

 

L’automne : pour tout le monde

Cette saison est certainement la meilleure saison pour découvrir le Japon. Les prix sont beaucoup moins chers, la température est douce et agréable, et les touristes ne sont pas aussi nombreux qu’au printemps ! L’automne fait chavirer les cœurs avec ses couleurs rouges, marrons et jaunes. Les spots pour admirer les érables sont nombreux et l’automne est la saison idéale pour se rendre sur l’île de Miyajima, pour y goûter ses gâteaux à la feuille d’érable.Tokyo est plus accessible à cette saison, l’occasion aussi pour le visiteur de participer à la grande parade d’Halloween, un spectacle étonnant ! Les randonnées en forêt sont particulièrement recommandée à cette saison, il fait moins chaud et les insectes sont beaucoup moins présents.

Les daims de l’île de Miyajima profitent aussi de l’automne. Crédits : takanashi66

La destination conseillée de l’automne : Retournez dans les grandes villes, sans oubliez de vous rendre dans le Kyushu pour visiter les nombreux sites touristiques et profiter des sources chaudes de Beppu. L’automne c’est aussi la saison idéal pour découvrir des spécialités gastronomiques à Osaka, le grenier alimentaire du Japon.

Vidéo bonus : fabrication des petits gâteaux à la feuille d’érable.

Hiver : conseillé pour le shopping, déconseillé pour les frileux

L’hiver peut-être très froid et la neige n’est pas rare. Les prix sont certes abordables, mais les sites touristiques ferment plus tôt et la nuit tombe aux alentours de 17h. Les logements traditionnels japonais ne sont pas bien isolés et les soirées peuvent être froides. Le froid est parfois si intense qu’il est compliqué de visiter les sites en extérieur, mais c’est l’occasion de faire une pause au chaud dans un restaurant et de déguster un bon plat chaud.

L’hiver c’est la saison pour le shopping dans les grandes villes : la période de Noël étant propice aux nouveautés et aux cadeaux bien emballés. Les grands malls sont chauffés et proposent de la restauration de qualité. Allez à Karuizawa pour un shopping de luxe. Le visiteur peut aussi profiter des illuminations des fêtes de fin d’année, le Japon n’étant sûrement pas en reste de ce côté-là. La ville de Kobe propose une fête des lumières grandiose.

Les sports d’hiver sont extrêmement présents au Japon, particulièrement dans la région de Nagano où les « Alpes japonaises » offrent d’excellentes descentes. De plus, c’est à cette saison que l’on observe les singes des neiges qui se baignent dans les sources chaudes.Et pour les plus frileux, il est possible de se mettre en maillot de bain en hiver. Les îles d’Okinawa sont accessibles aux touristes pour bronzer et y faire de la plongée sous-marine. C’est la saison idéale pour s’y rendre.

L’observation des singes des neiges se prélassant dans les sources chaudes est une scène appréciée des touristes en hiver. Crédits : skeeze.

Destination conseillée pour l’hiver : On en profite pour visiter Sapporo et son festival de glace.

 

Le printemps : pour les amateurs de nature, mais déconseillé aux petits budgets.

Le printemps est la saison la plus appréciée des touristes, grâce aux cerisiers en fleurs qui embellissent le pays. C’est la saison la plus chère, car la plus touristique et surtout à cause des vacances japonaises. La « golden week » tombe à ce moment-là, il s’agit d’une succession de jours fériés sur une même semaine. De nombreux Japonais partent en vacances et l’affluence est terrible. La randonnée est plus que conseillée, les cerisiers étant enchanteurs. Attention tout de même aux serpents dans les spots les plus reculés : aux beaux jours ils commencent à sortir ! Vous pouvez aussi profiter des soirées le long des rivières du Japon et des illuminations présentes partout dans l’archipel. N’hésitez pas à organiser un pique-nique dans les parcs, ambiance nature assurée ! Le printemps est propice pour visiter les temples souvent décorés d’un jardin japonais. Les photographes s’en donneront à cœur joie.

Le printemps est aussi la saison des cérémonies de thé en plein air. Crédits : naturalogy

Destination conseillée au printemps : on fuit les sites touristiques et on s’enfonce dans la campagne japonaise. On vous conseille Tottori et ses dunes accolées à son musée des sculptures de sable : grandiose ! Toba est également conseillée avec ses cultures de perles à huîtres (île de Mikimoto) et ses côtes peu touristiques et magnifiques.

Alors, quelle saison préférez vous ? Vous n’avez plus qu’à choisir pour vous rendre au Japon avec une petite laine, un parapluie ou le maillot de bain !

Japan in Motion : Et vous, quel Japon préférez-vous ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *