Noël : les plus beaux cadeaux du Japon !

Noël Japon

Comme chaque année les sapins commencent à arriver dans les maisons et, bientôt, quelques cadeaux viendront se poser en dessous. Chez Journal du Japon, ces présents viendront souvent du Japon, évidemment. Plus que jamais, en 2017, il n’y a que l’embarras du choix : manga, jeu vidéo, littérature, japanime, cinéma, musique… Quel sera LE cadeau qui apportera une touche nippone à votre noël ?

Nous avons donc fait notre liste au père noël (et à Kumamon aussi, on sait jamais) pour vous donner quelques idées de cadeaux japonais pour tous les budgets. Partagez vos idées en commentaires et joyeux mois de décembre à toutes et tous !

 

Manga & Japanime : une nouvelle série ça vous dit ?

Noël c’est l’occasion de se lâcher et d’offrir ou de se faire offrir la série qui vous fait de l’œil depuis plusieurs mois et dont vous avez entendu pas mal de bien. Au format papier ou anime, voici quelques bonnes idées :

 

March comes in like a lion aux éditions Kana

march_comes_in_like_a_lion_chez_kana_en_fevrier_6499

Et si pour Noël vous offriez une des meilleures nouveautés manga de 2017 ? Ayant découvert la série fin 2016 avec son excellente adaptation en anime par le studio Shaft, j’ai rapidement été conquis par ses personnages. Et c’est donc par Kana que ce petit bijou nous parvient aujourd’hui en manga, chez nous. L’histoire nous fait suivre le quotidien de Rei Kiriyama, joueur professionnel de shôgi à seulement 17 ans, très peu sociable et vivant seul. Sa rencontre avec la famille Kawamoto, composées de trois soeurs (Akari, Hinata et Momo) et leur grand-père, va apporter la chaleur qui manquait à sa vie. Malgré des thèmes pas toujours très joyeux (dépression, solitude, harcèlement scolaire…), le manga brille par des personnages incroyablement chaleureux et débordant d’humanité. Et le dessin, adorable et fourni en petites touches, fait briller cette vie pas toujours facile. Une série qui saura vous réchauffer durant la froide saison ! (Léonard)

 

Fire punch aux éditions Kazé Manga

fire-punch

Série en huit volumes, nous serons donc à mi-chemin du manga Fire Punch avec la sortie de son quatrième tome en ce mois de décembre. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle l’œuvre de Tatsuki FUJIMOTO représente mon attente de Noël.
Après 3 volumes de plus en plus intenses, il y a toujours l’envie d’en savoir plus sur la suite de l’intrigue : entre les échappés de Behemdolg et leurs anciens bourreaux, la course-poursuite promet ; Agni a également fait une rencontre loin d’être anodine à la fin du tome 3 et on ne peut résister à l’envie de savoir si Doma est bel et bien mort, ni à la volonté de savoir qui sont les personnages qui apparaissent sur la jaquette du tome.
S’ajoute ensuite le plaisir coupable de savoir dans quoi l’auteur va plonger ses personnages, à quelle sauce certains seront mangés et, notamment, le héros enflammé : Agni. Lui qui a tellement envie de mourir mais qui demeure en vie, que va-t-il devenir maintenant que des fidèles sont apparus ? Un vengeur peut-il devenir Dieu ? Un nouveau mensonge dans un monde qui en compte déjà pas mal…
Enfin il y a le cas Togata : quelles seront ses nouvelles phrases choc ? Est-ce que son film va continuer à avancer comme prévu ? Qu’est-ce que la passionnée de cinéma va nous sortir pour nous faire encore rire au fil dans des cases toujours joliment agencées par l’auteur ?  Vous l’aurez compris, Noël tombe donc un peu plus tôt cette année pour tous les lecteurs de Fire Punch avec la sortie le 13 décembre du volume 4, toujours chez Kazé Manga. (Mathieu)

 

Q Mysteries chez Kana

Q-mysteries-visual-2Prenez le héro mythique de Conan Doyle, donnez lui des allures de nymphette japonaise au look collégienne et obtenez Q mysteries, publié en France aux éditions Kana. Les enquêtes policières sont au centre de ce manga, on l’aura deviné. Mais quand le héros devient une héroïne brillante et sympathique, on ne peut que tomber sous le charme de cette série aux graphismes réalistes et à la tension palpitante.
Si l’allure de la jeune Miss Holmes est légère et que son ami Watson, un journaliste, est un peu maladroit, le manga n’en est pas moins intelligent et la joue fine dans le développement de ses intrigues. C’est d’ailleurs ce qui fait sa véritable force. L’auteur nous balade vraiment dans son enquête et on ne découvre le dénouement final qu’en même temps que le commanditaire de l’enquête. Et, à chaque fin, on ne peut s’empêcher de pester contre le fait que les indices étaient devant nous et que nous n’avons rien remarqué.

En bonus on apprend beaucoup de petites choses en lisant ces volumes : des anecdotes historiques comme les copies de la Joconde, ou bien encore des détails historiques des objets qu’elle expertise… Voir même les systèmes de fabrication de billets et le repérage de vrais et faux billets, ça peut toujours servir ! Bref, un petit coup de cœur dont j’attend impatiemment le volume 9 pour continuer à vibrer dans les enquêtes… (Astrid)

 

Samurai Pizza Cats, coffret intégral !

« À eux trois, ils sont plus forts que tous les robots mécaniques » 

On parle bien sûr des Samurai Pizza Cats, aka Kyatto Ninden Teyande ! Cette série légendaire et déjantée, située dans un japon médiéval anachronique peuplé d’animaux robots suit les pizza chats, héros qui, sous couverture d’une pizzeria, luttent en réalité contre l’ignoble Dusournois. Elle fut diffusée chez nous dès 1991, soit peu de temps après sa sortie japonaise. Elle conserve encore un gros capital sympathie pour ceux qui l’ont connue à l’époque ou lors de ses multiples rediffusions, grâce à son univers anachronique (une tendance que l’on retrouve dans des œuvres comme Ganbare Goemon ou Yaiba), à la fois kawai et ultra-parodique des sentai ou des séries de robots et plus largement du nekketsu, et aux nombreuses références à la pop-culture présente dans son adaptation occidentale.

Elle ressort en cette fin d’année chez KAZE dans une magnifique édition collector dont le packaging très original, en forme de boite à pizza, abrite les 54 épisodes (réunis dans 16 DVD) ainsi qu’un livret. Contrairement à la précédente édition de 2005 chez Déclic Image, il s’agit cette fois d’une édition non censurée présentant pour la première fois chez nous la série dans sa version originale. En effet, à l’époque, l’adaptation française (et américaine), avait été faite sans les scripts japonais originaux. On a donc hâte de découvrir l’oeuvre originale (avec une musique de Kenji KAWAI). Mais qu’on se rassure, la version française, aussi emblématique que celle de Nicky Larson – City Hunter, reste présente pour les plus nostalgiques. Teyande ! (Pascal)

 

Seven Deadly Sins :  intégrale saison 1, en édition simple ou collector

Seven Deadly SinsDans le royaume magique de Britannia, suivez les aventures de la princesse Elizabeth à la recherche de 7 fugitifs, guerriers légendaires accusés de comploter pour renverser le Roi, connus sous le nom des 7 Péchés Capitaux (Seven Deadly Sins en anglais). Les fans du style heroic fantasy, de manga comme MÄR ou Fairy Tail apprécieront les phases d’action, les passages d’humour/de vannes échangées entre les différents nakama (*compagnons) qui rappelleront l’esprit d’équipe à la One Piece par exemple, des scènes sexy qui raviront le public masculin (oppai en veux-tu en voilà !).

Cette intégrale disponible chez Kana Home Vidéo, qui dispose des voix japonaises et françaises avec sous-titres français disponibles, contient les 24 épisodes de la saison 1. Dans l’édition collector, on retrouvera en bonus le manga du premier chapitre + un livret collector + 7 cartes. Pour une découverte, on vous conseillera plutôt la version simple, car 20€ de plus que la version simple à 30, cela semble bien peu niveau bonus… Une figurine de Méliodas ou un goodies cochon auraient été plus appréciés. (David)

  

Black Box éditionsun vrai coffre à trésor !Togari Shiro

ferme-pour-la-journee-black-boxplus-haut-que-le-ciel-black-boxCette année, Père Noël commandera chez Black box éditions ! Clairement, Black box est une maison d’édition tenue par des passionnés qui propose un panel d’œuvres et de collections originales autant dans leurs styles que dans leurs thématiques. Avec Black box, on a l’impression de sortir des sentiers battus des grosses machines de l’édition et d’élargir un peu plus ses connaissances sur l’histoire du manga et sa diversité. Le plus dur reste de poser un choix entre soit la trilogie fantastique “Togari Shiro” de NATSUME Yoshinori, soit les tomes 1 des séries « Plus haut que le ciel » (historique) et « Fermé pour la journée » (tranche de vie) du même auteur ISHIKAWA Saburou. Pour les passionnés plus fortunés, il existe enfin une collection des oeuvres de ISHIKAWA Saborou en 13 tomes avec une plaque de dessin collector(Emilie)

 

Détective Conan chez Kana

Le volume 90 de Détective Conan achevait de nous convaincre que Gosho AOYAMA continue sur sa lancée de nous révéler de plus en plus d’informations sur les Hommes en noir ! Une nouvelle affaire en effet, vieille de 17 ans resurgit et sème la confusion. Les Hommes en noir bougent un peu plus, sentant le danger venir et Conan cherche encore et toujours l’identité du n°2 de l’Organisation dont il n’est pas loin de trouver la clé semble-t-il… En tout cas, ce volume se termine sur une note folklorique puisque la nouvelle enquête en cours avec Heiji amène nos héros sur les traces d’un Nué ! Célèbre créature de la mythologie japonaise, une sorte de chimère horrifique. Trouveront-ils le trésor qu’ils sont venus chercher ? Échapperont-ils au Nué qui a l’air assoiffé de sang ? On se rapproche de la parution japonaise, mais l’intrigue ne cesse de prendre en profondeur… Vivement le tome 91 ! (Charlène)

 

 

Le beau cadeau pour les yeux… ou pour les oreilles !

Les vacances de fin d’année, c’est parfait avec un bon livre ou un bon film, et c’est aussi le cadeau qui fait plaisir sans se ruiner !

 

Your Name édition Steelbook combo

Un an après sa sortie dans les salles françaises, celui que j’ai sobrement intitulé « le meilleur film d’animation de la décennie » sort enfin chez nous avec All the anime ! À cette occasion, Kimi No Na Wa s’offre plusieurs éditions : la collector limitée étant déjà épuisée je me rabattrais alors sur l’édition Steelbook combo qui n’est pas non plus en reste niveau contenu. On y trouve donc, Le Blu-ray du film, le DVD, ainsi que la magnifique BO composée par le groupe RADWIMPS pour l’occasion ! Le tout accompagné de 40 minutes de bonus vidéo ainsi que d’un boîtier métallisé. Your Name était une réelle expérience cinématographique à voir dans les meilleures conditions. On avait envie de faire arrêt sur image à chaque plan et la sauvegarder pour en faire un fond d’écran. C’est maintenant chose possible avec cette édition sortie le 22 novembre ! (Quentin)

 

OZU

Coffret Yasujiro OZU 

La fin de l’année approchant, ce fut l’occasion pour Carlotta – éditeur que les amateurs de cinéma asiatique chérissent – de rééditer un de ses coffret les plus attendus, dédié à l’immense cinéaste Yasujiro OZU, et plus précisément à ses productions en noir et blanc. L’occasion de mettre la main sur toute une série d’oeuvres essentielles, proposant une grande partie des films d’avant-guerre du réalisateur, ainsi que des restes de bobines en partie détruites. Ces films d’avant-guerre mettent à mal les idées reçues sur ce cinéaste, jugé austère par beaucoup, qui oublient par la même occasion qu’il débutât en réalisant des films de gangsters, des mélodrames plus proches du film noir comme Une femme de Tokyo.
Les films plus connus de sa filmographie sont aussi présentés, ainsi les merveilles que sont Printemps tardif ou Été précoce sont disponibles exclusivement par le biais de ce coffret qui se révèle donc essentiel pour quiconque s’intéresse un tant soit peu au cinéma. (Pierre)

 

Tokaido 53 : À scooter, sur les traces de Hiroshige

TokaidoJ’ai une grande passion pour les carnets de voyage. Découvrir des paysages et des visages sous le crayon d’un artiste voyageur permet de voir le pays aimé sous un autre angle.

C’est donc la célèbre route du Tokaido reliant Tokyo à Kyoto qui est présentée dans ce livre en grand format, aux éditions Elytis. Cette route avait été empruntée par Hiroshige qui avait produit un recueil d’estampes « Les cinquante-trois stations du Tokaido« . Philippe Delord a voulu faire l’expérience plus de cent cinquante ans plus tard. Mais ce n’est pas chose facile : la route en elle-même n’existe plus (ou par petits bouts), les zones traversées sont parfois très urbaines, industrielles, même s’il persiste quelques belles campagnes.

Peu importe, l’artiste trouve à scooter des chemins de traverse, s’arrête dans des villes et des villages, part à la rencontre des habitants. Et le résultat est un carnet mêlant les estampes d’Hiroshige et ses propres croquis et aquarelles d’un Japon moderne mais où l’on croise parfois le même Torii qu’à l’époque du maître, mais également des rizières, et des montagnes immuables ! Une belle idée cadeau pour les amoureux du Japon, des voyages, et des croquis pris sur le vif. (Alice)

 

Un siècle d’animation japonaise

Pour Noël, j’attends avec impatience et curiosité de pouvoir lire et dévorer le Siècle d’animation japonaise qui est sorti fin novembre dans toutes les bonnes librairies, aux éditions Ynnis. Avec un nombre conséquent de films japonais qui sont sortis en France en 2016 et 2017 (Your Name, Le Garçon et la bêteDans un recoin de ce monde (que j’ai vraiment vraiment adoré, je recommande, gros coup de cœur de 2017 !)) et prochainement un Miyazaki ou encore May and the witch flower qui sortira en France en février 2018, l’animation japonaise connaît un second souffle après les succès du studio Ghibli.

Bref, ce livre est intéressant pour les fans d’animation japonaise ou même les néophytes. Il traite de manière chronologique les différents films d’animation, avec des éléments très précis sur ces films, le tout étant bien sûr illustré avec des images tirées de films. 

Un must-have pour tout public ! À avoir absolument dans sa bibliothèque pour parfaire ses connaissances ou simplement en apprécier les images. (Coline)

 

Miyavi – samourai session vol. 2

Miyavi Samurai Sessions volume 2Le dernier album de Miayvi avait dérouté les fans. Firebird, sorti le 28 février 2017, avait fait grincer des dents. Produit par Lenny Skolnik c’est un album différent, mais n’est-ce pas le but du guitariste, d’explorer et faire évoluer sa musique ?

Samourai session vol. 2 pourrait bien réconcilier tout le monde. Il aura fallu de la patience et attendre cinq ans pour écouter les nouvelles collaborations. Sans doute plus homogène que son prédécesseur ce nouvel opus est un concentré de bonnes choses. Au programme des collaborations avec Daichi Miura, SKY-HI (AAA), SHOKICHI (EXILE), VERBAL (m-flo), HYDE (L’arc~en~Ciel), Che’Nelle, CHANMINA etc. Et le résultat est très bon ! Seul regret le titre Long Nights (feat.Sonita) n’est disponible qu’en version dématérialisée au Japon ou sur les plateformes de streaming.

Mais ne boudons pas notre plaisir cet album est frais et dansant. Il se doit d’avoir une place de choix sous le sapin de Noël. (Tatiana)

 

 

Let’s play : le cadeau (vidéo) ludique

Sur console ou sur plateau, seul ou entre amis, on peut aussi beaucoup s’amuser avec un cadeau japonais !

 

Le Monopoly Dragon Ball Z

monopoly-dragon-ball-z-599d57bd91173Cette année, c’est le MONOPOLY Dragon Ball Z qui trônera en haut de ma liste adressée au Père noël !  

L’éditeur de jeu de société HASBRO a décliné le fameux Monopoly en version Dragon Ball Z. Sur la boite s’affichent Goku, Gohan, Vegeta et Trunks dans la transformation qu’ils arborent durant l’arc de Cell et le plateau reprend les personnages de cette période : Cell dans ses différentes formes, les cyborgs et les compagnons habituels de Goku.

Je craque tout particulièrement sur les pions, soignés, en forme de détecteur de Dragon Ball, d’épée de Mirai Trunks, ou de capsules magiques ! Et même si le Monopoly n’est pas le jeu le plus fun de la terre, pouvoir y jouer en achetant des maisons en Zeni (la monnaie de l’univers DB) tout en tombant sur les cases Ruban Rouge ou Senzu me donne envie de refaire quelques parties… ! (Mickael)

 

Xenoblade Chronicles 2, Collector’s Edition

xenoblade-chronicles-2-collectors-edition-imageDeuxième volet du jeu développé par Monolith Soft, Xenoblade Chronicles 2 est également attendu sur la nouvelle console de Nintendo, la Nintendo Switch. Partir en quête d’un nouveau monde : voilà la promesse du jeu. Au delà des graphismes pouvant rappeler les premiers Final Fantasy, les fans du RPG attendent beaucoup des possibilités qu’offre actuellement la nouvelle console. Partir à la chasse aux monstres en s’immergeant davantage dans le jeu : voilà ce que nous pouvons espérer. De nouvelles armes, de nouvelles techniques, une nouvelle approche. Si on y ajoute un steelbook, un CD et un artbook de 200 pages dans cette édition collector, le tout dans un fourreau qui en jette, voilà ce qui peut faire de Xenoblade Chronicles 2 l’un des jeux de Noël. (Juliet)

 

 

Le cadeau surprise

Acheté pour faire une surprise ou sur un coup de tête, pour soi ou pour un proche amateur du Japon, voici quelques exemples qui sortent du lot !

 

Se mettre au japonais, avec les éditions Assimil

Assimil Japonais

Grammaire Japonais

Cette grammaire du Japonais chez l’éditeur Assimil complète les méthodes de langues de cet éditeur souvent fondées sur l’apprentissage dit de type actionnel, c’est-à-dire favorisant les situations de communication. En effet, même si la grammaire japonaise est réputée facile, certains esprits ont besoin d’explication des règles de manière méthodique et hors d’une mise en contexte ou situation. De plus, le Japonais se structurant différemment par rapport aux langues comme le français ou l’anglais, mais aussi avec plusieurs « couches » à l’oral comme à l’écrit, cette grammaire semble la bienvenue pour aider à fixer les connaissances. A l’heure d’internet, il est quand même toujours agréable d’avoir un livre à portée de main, et quand il est aussi beau, le plaisir n’en est que meilleur. Selon l’état des porte-monnaies, pourquoi ne pas y adjoindre le cahier d’exercices pour débutant, du même éditeur ? (Emilie)

 

Les coffrets de la Maison du Mochi

Coffret_japon Maison du MochiL’an dernier notre chère rédactrice Alice nous faisait découvrir une bonne façon de déguster cette petite boule de riz gluant aux saveurs multiples mais toujours douces et réconfortantes, avec l’ouverture de la boutique de la Maison du Mochi ! Un an après, alors que la boutique s’apprête à ré-ouvrir dans un tout nouveau local en décembre, les 8 parfums disponibles me font toujours autant saliver : si la noisette de sicile, la bergamote, l’amande ou la pistache sont tentants, que dire des mochis au sésame noir, au matcha, au yuzu ou à l’anko, la fameuse pâte aux haricots rouges. L’automne et l’hiver qui s’annoncent sont donc la période parfaite pour se commander un petit coffret « Japon Originel » pour mordre dans cette patte molle et onctueuse et laisser la saveur vous exploser en bouche. En compagnie d’un thé, bien installé au coin du feu avec un bon manga, ou pour partager pendant les fêtes en famille et surprendre tout le monde, leur en boucher un coin et leur montrer que le Japon fait aussi des merveilles à table, avec raffinement, et qu’on ne peut pas le résumer qu’aux sushis ! 

La boutique ré-ouvre cette semaine et, de toute façon, les coffrets arrivent en 48h, donc si jamais vous êtes à court d’idée ou que vous avez des envies de sucré, c’est le mochi qu’il faut goûter ! (Paul)

 

coffret-japon_mochi

 

Voilà la liste de noël made in Japan est prête, il ne vous reste plus qu’à choisir. Mais peut-être aviez vous déjà d’autres idées pour vos fêtes japonaises… Dites nous tout en commentaire, qu’est-ce qui vous ferait envie ?

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Shine dit :

    Et après on peux lire de plus en plus que le support physique va mourir et que nous vivons dans une ère dématérialisée…Et pourtant chaque année il sort toujours de plus en plus de produits physiques dans tous les secteurs de la culture et quand on voit cette belle liste, je dis bien heureusement que le produit réel est toujours présent. Manga, romans, beaux-livres, livres en tous genres, jeux de sociétés/jeux de plateaux, figurines et autres goodies, DVD-Blu-Ray Disc…l’offre est juste pléthorique. Et ça c’est génial 🙂 Merci pour cette liste de cadeaux à faire !!

    • Bonjour !
      Charlène, rédactrice et ayant participé à l’article

      Je suis parfaitement d’accord avec vous ! Malgré ce qu’on pense il y a encore énormément de produits physiques à disposition pour passer un réel bon moment, et à l’approche des fêtes il y en a plus qu’on ne le pense. On espère fortement que cela donnera des idées 😉 Si jamais vous en recevez de cette liste ou en offrez, n’hésitez pas à nous envoyer une petite photo ! 😀
      Bonnes fêtes de fin d’année 😉

  2. Merci à Alice pour cette belle critique du livre Tokaldo 53.
    Bien cordialement,
    Philippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *