Tokyo Kaido : La clinique des enfants perdus

Matthieu

Nouveau venu dans la galaxie de Journal du Japon je m'intéresse particulièrement à l'univers du manga (avec une préférence pour des auteurs comme Hiroaki Samura, Masato Hisa, Tsutomu Nihei, Kentarô Miura... et bien d'autres !) ainsi qu'à l'économie japonaise. Curieux, touche-à-tout, j'espère que nous pourrons partager de bons moments tous ensemble !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 1 janvier 2018

    […] de vue graphique, où le style de Shûzô ÔSHIMI évolue encore, entre déformation, spirales et nuit étoilée. À cet égard, les planches des différents tomes, comme les couvertures nous offriront des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *