Japan Expo 2018 : la vingtaine d’invités à ne pas rater !

Comme chaque année, le mois de juillet débute avec une nouvelle édition de Japan Expo. En 2018, une fois encore, Journal du Japon est dans ses préparatifs pour vous ramener quelques interviews et impressions sur cette nouvelle édition, la 19e tout de même. Mais avant de fouler le sol du Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, nous vous proposons deux articles pour préparer au mieux votre venue. Avant de vous parler goodies la semaine prochaine, commençons par les artistes et invités à ne pas manquer. Pas mal de manga, de la japanime aussi, un peu de jmusic et de jeu vidéo et enfin, l’un de nos coins préférés, l’espace culture !

JE 2018 invités

Manga & Japanime

Japon ou France ?

Dans la lignée de Japan Expo 2016 qui était labellisée French Touch, les invités manga de cette édition 2018 comptent quelques pointures nippones mais aussi une pléthore d’auteur français. 

Coté Japon c’est Yoshitoki OIMA, la mangaka des excellents A Silent Voice et To Your Eternity, qui a le plus fait briller les yeux de la rédaction de Journal du Japon, surtout depuis la première interview que nous avions pu obtenir l’an dernier. Cette auteure assez unique, avec sa sensibilité, ses scénarios originaux et son intérêt pour la fantasy participe à un live drawing, une conférence ainsi qu’à une masterclass. Elle dédicacera par ailleurs sur le stand Pika Édition (E180) qui lui dédie en partie son stand (aux cotés d’Origin, le dernier Boichi et de Seven Deadly Sins).

Oima-Yoshitoki-Interview

L’autre nom déjà bien connu des mangaphiles est celui d’Atsushi OHKUBO, connu chez nous depuis Soul Eater pour lequel il était d’ailleurs déjà venu en France, au Salon Livre Paris en 2009. S’il revient 9 ans plus tard c’est pour son nouveau shônen, Fire Force, publié par les éditions Kana dont le stand proposera une reconstitution du vrai camion de pompier de la 8e Brigade. Atsushi OHKUBO participe à des séances de dédicace sur des shikishi exclusifs, ainsi qu’à un meet & greet avec quelques fans, une conférence et un live drawing ! Enfin, il prend part à un draw battle face au dessinateur espagnol Jordi LAFEBRE, auteur entre autres des Beaux Étés.

 

 ohkubo_atsushi   

Enfin, car il n’y a pas que les mangakas stars qui méritent le détour, nous vous encourageons aussi à découvrir Nicke, nouvelle auteure des Editions Ki-oon pour son titre enchanteur Beyond the Clouds, une création originale de l’éditeur français. Entre son père dessinateur industriel et son oncle illustrateur, Nicke a grandi dans un milieu de professionnels du crayon. Petite fille, elle a d’abord été fascinée par les shôjo, avant d’être convertie aux shônen d’aventure par ses deux grands frères. Malgré sa passion pour le dessin, c’est une tout autre voie qu’elle choisit à l’université : le folklore et les traditions japonaises ! Elle continue cependant à noircir des pages de croquis, tout en nourrissant ses univers de ses connaissances en mythes et légendes. Une fois son diplôme en poche, elle se lance dans le fanzinat et commence à publier des épisodes de Beyond the Clouds, un projet qui a débuté il y a maintenant 10 ans ! 

L’auteur donnera de nombreuses dédicaces et signatures sur le stand des éditions Ki-oon, pour en savoir plus, direction le site de l’éditeur !

Nicke Beyond the Clouds

Coté français, ce ne sont pas 3 auteur(e)s qui vous attendent… Mais plutôt 15 ! Dans cette déferlante française notre équipe en retient particulièrement deux : Romain LEMAIRE, nouvelle plume manga de Montpellier qui a déjà fait ses armes sur Dreamland en tant qu’assistant de son cousin Reno Lemaire. Il présente aujourd’hui sa propre série : Everdark dont le premier tome paraît le 4 juillet 2018 et où entités légendaires, guerriers charismatiques et engins futuristes abondent ! L’auteur sera présent en dédicace tous les après-midis sur le stand Pika Édition (E180). Notre dernier membre de notre sélection manga est en réalité un duo des éditions Glénat : le scénariste AIENKEI et le dessinateur ENAIBI, les deux auteurs de Horion, un shônen d’aventure et de fantasy qui a retenu notre attention.

 Horion  Romain Lemaire Everdark 

Cinq mangas sur plus d’une vingtaine représentés cette année dans les allées de Japan Expo, grâce à leur auteurs ou le stand de leur éditeur. On vous recommande donc tout particulièrement les plus prolifiques d’entre eux : Ki-oon et Kana, qui vous promettent de nombreuses activités, Pika et Glénat pour leur cohortes de mangaka français, mais aussi Doki-Doki, Ototo, Kazé ou Kurokawa qui rivalisent chaque année d’inventivité et de bonne humeur pour vous faire passer un bon moment !

Nostalgie ou pas ?

Ensuite du coté japanime. C’est vrai que Japan Expo fait souvent vibrer la japanime en résonance avec la fibre nostalgique de certains. Après avoir fait défilé une liste impressionnante des, comme on les appelle affectueusement à la redac’, papys de la japanime, sur Japan Expo ou Japan Expo Sud, nous avons à nouveau craqué sur un anniversaire pour l’édition 2018 : l’anniversaire des 20 ans de Cowboy Bebop : le chara-designer Toshihiro KAWAMOTO (Gundam, Noragami,  Blood Blockade Battlefront), le fondateur des studios Bones Masahiko MINAMI (Wolf’s Rain, Eureka Seven, Fullmetal Alchemist), la scénariste Keiko NOBUMOTO (Wolf’s Rain, Tokyo Godfathers, Samurai Champloo), le mecha designer Kimitoshi YAMANE et évidemment le réalisateur Shinichiro WATANABE !

cowboy bebop

Néanmoins si vous êtes moins dans la fibre nostalgie et plus dans l’adaptation animée de vos mangas favoris, vous pourrez faire le choix de la chara-designer de Pandora Hearts, Chizuru KOBAYASHI, ou du tandem Nobuhiro ARAI et Mari SUZUKI qui viennent porter haut les couleurs de Bungo Stray Dogs !

 

Let’s play : Jmusic & Jeu vidéo

Japan Expo est comme chaque année le rassemblement de plus en plus massif de groupe de jmusic, avec une petite vingtaine de formation en tous genres. Si on met les idols de côté et que l’on cherche quelque chose qui sort un peu de l’ordinaire, le champ est nettement plus restreint mais il y a tout de même :

Crystal Lake, le groupe de metal core que l’on s’étonne encore de voir ici mais nous serions idiots de bouder notre plaisir…

[arve url=”https://youtu.be/Fw74pypwbC0″ title=”Crystal Lake” /]

Mika KOBAYASHI qui a signé de nombreux génériques d’anime comme L’Attaque des titans, Kill la Kill, Blue Exorcist ou Seven Deadly Sins, mais qui a su créer une identité propre en mélangeant sur scène Théatre et musique.

[arve url=”https://youtu.be/eH3nXsn8AxU” title=”Mika Kobayashi” /]

Le duo LUV K RAFT un quator féminin de pop-rock-electro qui s’est longtemps auto-produit depuis ses débuts en 2013 et dont on a trouvé le single ci-dessous assez accrocheur !

[arve url=”https://youtu.be/sdfKBZGXKBA” title=”Luv K Raft” /]

Pour finir on vous signale aussi, pour les fans de Ghibli, la présence de la douce Cécile Corbel et d’un concert special Isao TAKAHATA par Neko Light Orchestra.

Le jeu vidéo est, comme souvent depuis quelques années, un parent pauvre de Japan Expo (3 pages sur 103 dans le dossier de presse, c’est dire !). Il faut dire qu’il est diffilcile de concurrencer l’E3 qui le précède de quelques semaines,  mais il y a toujours deux-trois choses intéressantes pour peu que l’on cherche. Pour 2018, l’équipe de JDJ jettera son dévolu sur Sôhei NIIKAWA !

Le Président de Nippon Ichi Software, Inc., producteur et auteur de la série Disgaea, sera justement présent pour en célébrer le 15e anniversaire et parler du prochain Disgaea 1 Complete, qui fera renaître le premier opus de la saga sur Nintendo Switch™ et PlayStation®4. Le jeu proposera notamment les textes en français et sera disponible dès le 12 octobre 2018.

  Sohei niikawa 

 

Culture : tradition, musique et sabres !

Comme il est toujours difficile de savoir qui va occuper l’espace culture du festival, et que même les visiteurs chevronnés de JE feront souvent leur découverte sur place, voici tout de même quelques noms d’artistes traditionnels qui tenteront de vous mettre plein les yeux…

… et les oreilles car à l’occasion de Japonismes 2018 la musique traditionnelle nippone aura une place plus importante avec deux formations autours des tambours japonais : Kenji FURUTATE puis la troupe de Satsumasendai Odori-daiko. Vient ensuite le shamisen par Keisho OHNO, et pour le Koto vous pourrez suivre la prestation de Gaho TAKAHASHI

[arve url=”https://youtu.be/tYQgKsY8u6U” title=”Keisho Ohno” /]

Si vous êtes plus folklore et combats, là aussi on vous conseille deux troupes : 

Aki Hiroshima Busho-Tai invite le public à faire un bond de 450 ans dans le passé et partir à la découverte du monde des samurai et de l’époque Sengoku, l’« ère des provinces en guerre » que nous vous présentions justement début juin.

Puis si vous l’avez raté lors de sa première venue à Japan Expo en 2011, découvrez la troupe de Tetsuro SHIMAGUICHI, Samurai Kamui, qui jongle entre maniement du sabre et expression artistique. Il a notamment chorégraphié les combats du célèbre film de Quentin TARANTINO, Kill Bill, dans lequel il joue le rôle de Miki, un des membres des CRAZY 88.

Samourai Kamui

Enfin ne ratez pas les performances de la troupe Kirie, que nous avons déjà évoqué ici et là, et jetez un œil à la scène Azuki, annoncée comme le repaire des mascottes, qui se baladeront aussi certainement dans l’espace Wabi-Sabi !

Voilà, vous allez pouvoir préparer votre Japan Expo pendant la semaine qui arrive. Rendez-vous sur le site de Japan Expo pour les dédicaces, concerts et conférences et rendez-vous en début de semaine prochaine pour notre papier special goooooooodies !

Paul OZOUF

Rédacteur en chef de Journal du Japon depuis fin 2012 et fondateur de Paoru.fr, je m'intéresse au Japon depuis toujours et en plus de deux décennies je suis très loin d'en avoir fait le tour, bien au contraire. Avec la passion pour ce pays, sa culture mais aussi pour l'exercice journalistique en bandoulière, je continue mon chemin... Qui est aussi une aventure humaine avec la plus chouette des équipes !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 1 juillet 2018

    […] voici donc la liste de toutes les projections de films durant Japan Expo (voir également notre sélection d’invités ici) ! Pour plus d’informations sur un film, cliquez sur le titre du film qui vous intéresse. Il […]

  2. 3 juillet 2018

    […] une nouvelle édition de Japan Expo. Il y a quelques jours maintenant, nous vous avons présenté la vingtaine d’invités à surveiller et suivre sur le salon puis le programme des films diffusés sur place. Mais il y a aussi comme chaque fois la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *