DIY : se fabriquer un kotatsu pour l’hiver

Meuble typique dans une maison japonaise, le kotatsu s’avère être un véritable allié contre le froid lors de longues soirées d’hiver. Il est le symbole du mobilier japonais, encore actuel et est encore très apprécié dans les foyers peu isolés du froid. En cette période fraîche, Journal du Japon vous emmène sous la couverture du kotatsu, à la découverte du confort japonais.

Le meuble qui a réchauffé des générations

Composé d’une table basse chauffé au-dessous par un radiateur électrique et le tout recouvert d’une couette épaisse, le kotatsu est très utilisé dans les foyers japonais où la famille se réunit autour pour le repas, lire ou encore regarder la télévision. Il permet de conserver la chaleur, dans une pièce froide. Au Japon, les logements ne sont pas tous encore bien isolés, il peut faire donc très froid en hiver dans certaines pièces. Les Japonais sont donc très friands des gadgets qui réchauffent.

Kotatsu

Crédits : Sjschen

Inventé au 14e siècle, le kotastu se composait d’un foyer creusé dans le sol de la maison appelé irori. On recouvrait alors ce foyer d’une table et d’une couette pour renfermer la chaleur. Plutôt dangereux, avec les incendies très fréquents, le feu est remplacé par du charbon.
Ce n’est qu’avec l’apparition de l’électricité et des appareils électriques chauffants que le système évolua au 20e siècle. On pose directement le système de chauffage sous le dessous de la table que l’on peut désormais brancher partout.

Kotatsu électrique

Pratique, le kotatsu électrique se pose principalement dans une pièce à vivre pour les repas ou les moments en famille.

Aujourd’hui, le kotatsu perd peu à peu du terrain grâce aux systèmes de plus en plus performants pour chauffer les maisons et les isolations. Cependant, il reste un meuble traditionnel encore vendu partout au Japon. Même si son utilisation devient plus occasionnelle, les Japonais aiment encore s’y glisser entre amis ou en famille.

Le touriste et le kotatsu

Il est possible d’essayer un kotatsu lors de son passage au Japon, notamment dans le très célèbre train kotatsu. Sur la ligne Sanriku, il fonctionne uniquement l’hiver, les week-end et les jours fériés.
Il se compose de 12 kotatsu pour faire le voyage au départ de Kuji jusqu’à Tonohata.
Ce train s’avère être un véritable cocon, très en vogue chez les touristes japonais.

Plus pratique en terme d’accessibilité, il existe des cafés et des restaurants composés de table kotatsu à Tokyo, comme au Ryogoku terrace café.

Fabriquer son kotatsu

Même si on est peu bricoleur, il est très facile de se fabriquer son kotatsu soi-même pour cet hiver, le tout à petit prix.
Journal du Japon s’est lancé dans l’aventure et vous explique tout, en trois étapes :

1. Choisir la table
La première étape est de choisir sa table basse. Elle doit être à bonne hauteur pour vous quand vous êtes assis sur le sol. Il faut la choisir avec un plateau au dessus comme ce type de table :

Table Kotatsu

Lors du montage de votre table basse, ne fixez pas la tablette afin de la conserver pour plus tard. Crédits : Journal du Japon

Recoupez les pieds si besoin.
On en trouve à petit prix dans les magasins But, Ikea ou encore d’occasion sur le site Le Bon Coin.

2 . Le chauffage
Pour le chauffage, mieux vaut se procurer un chauffage à kotatsu, disponible à l’achat en ligne. Vous en trouverez sur ebay, amazon ou encore rakuten.

Chauffage Kotatsu

Le chauffage conçu spécialement pour le kotatsu évite les risques de brûlures. Crédits : Journal du Japon

ATTENTION : il vous faut impérativement un transformateur pour brancher votre chauffage avec le plus souvent un adaptateur de prise. Sinon votre kotatsu va très vite être hors service !

Adaptateur Kotatsu

Un adaptateur et un transformateur sont nécessaires. Crédits : Journal du Japon

Fixez à l’aide de vis le système de chauffage.

Fixez bien le chauffage sur le dessous de votre table. Crédits : Journal du Japon

Crédits : Journal du Japon

3. La couette

Après avoir sélectionné une couette deux places, posez-la sur le dessus de la table de façon égale. Sur le dessus, déposez le plateau initialement prévu pour le dessus de votre table basse.

Voilà, branchez votre kotatsu et profitez de sa chaleur ! Vous serez tellement bien que vous ne voudrez plus quitter la table 😉

Kotatsu

Choisissez une couette de la couleur que vous souhaitez pour votre décoration. Crédits : Journal du Japon

Les accessoires :

Afin de parfaire votre création, vous pouvez couper des pieds de chaises afin de vous faire des fauteuil à kotatsu ou bien acheter de larges coussins. L’idéal est de mettre un tapis sous le dessous afin d’améliorer le confort de l’assise.

Kotatsu

Le « must » du confort pour ce kotatsu. Crédits : bellemaison.jp

Et pour ceux qui ne sont pas doués ?

Dans ce cas il est tout à fait possible de vous procurer un kotatsu tout neuf en France ou à l’étranger. Attention de bien vous renseigner sur le voltage et de prévoir un adaptateur si besoin.

Le vrai meuble japonais : en version luxe en bois ou en plastique, le site propose des kotatsu vendus sur le territoire français.

Rinkya : un site de vente aux enchères avec de très bons prix et parfois de bonnes surprises au niveau du choix des articles. À consulter régulièrement pour tomber sur la bonne affaire.

Ebay : la mine d’or où l’on trouve tout ce que l’on cherche. Attention tout de même aux frais de douanes, qui peuvent s’appliquer et vous coûter cher.

À vous de jouer pour enfin posséder votre kotatsu, le meuble indispensable l’hiver pour les fans de la culture japonaise !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Lenwë dit :

    ATTENTION si le radiateur est conçu pour fonctionner au Japon, il doit être alimenté par du 100 V. Un adaptateur comme celui présenté dans l’article n’est pas suffisant, il faut utiliser un transformateur 230 V -> 100 V, sans quoi vous risquez de déclencher un incendie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *