[Attentes Mangas] Mars, malgré la grisaille la lumière se déploie

Et si on commençait doucement à préparer le terrain pour accueillir convenablement le printemps mais également Livre Paris, le salon du livre à Paris ? Car qui dit mars, dit premiers rayons de soleil et… giboulées ! Nos chers éditeurs mangas de ce côté-là sont bien présents pour vous faire faire des va-et-vient côté émotions, un peu comme les giboulées : on ne sait jamais à quoi s’attendre et ce n’est pas plus mal. L’équipe de Journal du Japon s’est donc une nouvelle fois penchée sur les plannings éditeurs qui continuent de se remplir petit à petit. Aussi bien en nouveautés comme en suite, pour le plus grand plaisir de tout lecteur. Beaucoup de choses à se mettre sous la dent en attendant de pouvoir aller pique-niquer au soleil. Alors qu’y a-t-il d’intéressant cette fois-ci ?

Entre nouvelles séries (pas loin d’une quarantaine) et suites tant attendues, l’équipe a une nouvelle fois fait sa petite sélection ! Voici ce que l’on peut vous proposer pour ce mois de mars…

Bonnes lectures et découvertes !

Les petits nouveaux

Couverture du tome de Magus of the library chez Ki-oonMagus of the Library, littéralement le « Mage de la bibliothèque ». Un titre qui en dit long sans pour autant entrer dans les détails. Ce nouveau manga, publié aux éditions Ki-oon à partir du 07 mars prochain, nous raconte l’histoire de Shio, un jeune garçon passionné par les livres. Alors que celui-ci ne rêve que d’une chose : aller à la capitale des livres, des émissaires de la bibliothèque centrale vont faire irruption dans son quotidien.

Que lui réserve donc cette visite ? Mettant en scène les livres, IZUMI Mitsu nous invite à nous plonger dans un nouvel univers : celui de se perdre dans la magie des livres et des mots. Sources de savoirs et de connaissances infinies, les livres seront-ils, à travers Shio, les personnages principaux de Magus of the Library ? Pour cela rendez-vous en librairie dès sa sortie ! (Juliet)

Couverture de Un shiba en plus chez Soleil MangaLes amateurs d’animaux et de chiens en particulier vont apprécier ce nouveau josei de MUROYAMA Mayumi. Si les chats sont souvent à l’affiche (Chi, une vie de chat ; Kuro, un cœur de chat ; Plum, un amour de chat…), il faudra dorénavant compter avec les shiba inu, ces chiens japonais qui, dit-on, sont un quart chien, un quart chat, un quart singe et un quart humain !

Ce one-shot attendrissant  raconte l’histoire d’un jeune shiba qui n’est pas particulièrement mignon à la recherche d’une famille. Mais la vendeuse de l’animalerie a peut-être trouvé une solution. Elle décide d’offrir ce chien lorsqu’une vieille dame se présente pour en acheter un autre. Shibako, plein de ressources n’en demeure pas moins un ami fidèle ! Venez découvrir ses aventures dès le 6 mars. (David)

Couverture de Opérations dans le Pacifique aux éditions PaquetAprès Sous le ciel de Tokyo… aux éditions Delcourt/Tonkam, TAKIZAWA Seiho est publié dans la collection Cockpit des éditions Paquet avec ce seinen en un seul volume où le lecteur suivra l’histoire de deux pilotes du service aérien de la Marine impériale ayant combattus à bord du Nakajima B5N, bombardier-torpilleur japonais, de Pearl Harbor (décembre 1941) à la Bataille des îles Santa Cruz (octobre 1942).

En somme un manga historique qui semble passionnant et qui risque de plaire au plus grand nombre de par le coup de crayon de l’auteur ! Pour cela il vous faudra attendre le 14 mars pour vous le procurer et vous faire votre avis. Un titre sûrement décisif dans votre bibliothèque pour ceux qui se renseignent autour de la Seconde Guerre mondiale et qui affectionnent les livres historiques. (David)

Couverture du tome 1 de Blue Flag chez KurokawaBlue flag de KAITO est un manga qui compte déjà cinq tomes et qui est toujours en cours de parution au Japon. En France son premier volume sort le 14 mars chez Kurokawa. Estampillé shojo parce que c’est une romance, au Japon il est édité dans le magazine Jump+. Bref, il est destiné à tous les publics sans exception. Blue flag c’est avant tout l’histoire d’une génération d’adolescents qui vont passer à l’âge adulte. Les triangles amoureux pourraient d’ailleurs bien vous surprendre.

Au printemps de leur année de terminale, trois élèves se retrouvent à un carrefour de leur vie. Taichi est dans la même classe que Tôma, un ami d’enfance à qui tout réussi et que Futaba, une fille qu’il a vraiment du mal à supporter. Un jour, Futaba se confie à lui et lui avoue qu’elle est amoureuse de Tôma. Un trait agréable, des découpages très bien travaillés c’est une très bonne surprise et un réel plaisir de le voir débarquer en France. (Tatiana)

Couverture du tome 1 de Félin pour l'autre chez Doki-DokiFélin pour l’autre ! est une série de NADATANI Wataru en six tomes qui est édité en France par l’éditeur Doki Doki. Le premier volume sort le le 6 mars. Kensuke Fuji vit un drame… Il adore les chats, mais ces derniers ne le calculent même pas ! Ses sœurs y étant allergiques, le lycéen n’a jamais eu la chance d’avoir eu un matou à la maison, et il n’a pas vraiment le mode d’emploi pour leur plaire… Sa vie bascule le jour où disparaît Tamako, une charmante chatte de gouttière qu’il croisait tous les matins. Parti à sa recherche, Kensuke va faire la rencontre de Jin Nekoya, un « maître chat », qui comprend parfaitement le langage félin. Désormais, le lycéen fera tout pour devenir le disciple de Jin, quitte à accepter les défis les plus improbables, et enfin se faire aimer des chats ! Tout ça sous le regard halluciné de Yamada, une copine de lycée…

Cette nouvelle série semble nous proposer un récit un peu plus original que les autres mangas ayant pour héros des chats. Félin pour l’autre ! est une curiosité à découvrir. (Tatiana)

Couverture du tome 1 de La lanterne de Nyx chez GlénatLa Lanterne de Nyx, du même auteur que L’Envol du Papillon, met en avant l’Occident vue par une jeune japonaise en 1878. L’ère industrielle commence tout juste et les Expositions Universelles en Europe sont l’occasion de proposer de nombreuses découvertes industrielles et culturelles. Dans le même temps, le Japon commence tout juste à s’ouvrir au reste du monde. Nous allons donc suivre Miyo, orpheline et voyante : lorsqu’elle touche des objets, elle peut en effet en voir le passé et peut-être même leur futur… C’est donc à travers ses yeux que l’on va découvrir l’Occident !

Si les européens découvrant le Japon sont un scénario assez répandu ces derniers temps (on a par exemple Isabella Bird en ce moment, chez Ki-oon), l’inverse est assez rare, ou alors non traduit en français… J’ai donc hâte de voir comment l’auteur a réussi à parler du sujet sans entrer dans les préjugés ! Et c’est grâce à Glénat que nous le saurons. (Coline)

Couverture de A la recherche de notre comète chez Boys Love IDPÀ la recherche de notre comète suit l’histoire de Kawai et Ohara, deux camarades de classe qui, après s’être séparés à la fin du lycée, se retrouvent à vivre dans le même immeuble lors de leurs années d’université. Déjà attiré par lui lycéen, Ohara est ravi d’apprendre que la vie ne le sépare jamais vraiment de Kawai et l’invite à voir une éclipse lunaire. Il apprendra alors que son amour de jeunesse compte déménager…  

Après De l’amour à l’écume, jamais!, MITSUKI Emi revient avec un one-shot aux éditions Boy’s Love IDP, dans la collection Hana. Sauf qu’au lieu de plusieurs différentes histoires tournant autour d’un seul personnage, elle nous offre cette fois-ci une histoire complète bien qu’avec différents sauts dans la vie du duo. Une couverture tout aussi sublime que l’était son prédécesseur, on espère fortement que MITSUKI Emi saura toujours autant nous séduire avec la simplicité de ses dessins mais aussi avec l’originalité de ses scénarios. Comment va réagir Ohara ? Est-ce un amour à sens unique ? Vous le découvrirez dès le 11 mars. (Camille)

Couverture du tome 1 de Le bateau de Thésée aux éditions VégaUn homme se retrouve plongé dans le passé à un moment-clé de l’histoire de son propre père, accusé d’un crime qu’il clame ne pas avoir commis. Cette histoire ayant eu un profond impact sur sa famille, on imagine facilement son état d’esprit quand il réalise où et quand il est par le passé.

L’histoire de Le bateau de Thésée verse donc dans le fantastique et probablement dans un récit d’enquête avec une intrigue déjà bien exploitée dans les arts narratifs. Mais c’est le titre qui fait espérer un récit appuyant sur le sens profond des actions du héros. Car « le bateau de Thésée » est une réflexion philosophique concernant l’identité et faisant de l’embarcation du héros grec une personnalisation du « moi » : si toutes les parties du bateau sont remplacées, est-ce toujours le même bateau ?  Donc, quel impact changer l’histoire aura sur les membres de la famille ? Seront-ils toujours les mêmes ? Formeront-ils toujours la même famille ? C’est du côté de l’éditeur Vega le 14 mars qu’on pourra obtenir un début de réponse. (Émilie)

Couverture du tome 1 de la nouvelle édition de Slam DunkManga sportif et culte, une référence même par excellence, Slam Dunk revient pour une édition Star dès début mars chez Kana ! Pour les aficionados de la série c’est un bon moyen de redécouvrir ce titre autour du basket-ball dans une belle édition, où l’auteur lui-même est intervenu pour faire les couvertures ! Pour les néophytes, foncez sans hésiter sur cette pépite qui raconte le quotidien de Sakuragi, un lycéen un peu voyou, qui suite à sa rencontre avec Haruko, une grande fan de basket-ball, s’inscrit dans le club du lycée pour tenter de lui plaire.

Mais l’amour n’étant pas ce qu’il pensait être, cela le fera redoubler d’effort pour s’améliorer et découvrir toujours plus autour du basket, quitte même à y prendre goût ! Une série où le dessin ne cesse de prendre en ampleur et précision au fil des volumes avec un auteur INOUE Takehiko qui maîtrise à la perfection son intrigue et le dynamisme de ses personnages ! On vous promet de belles sessions de stress et d’émotions, soyez en sûrs.  (Charlène)

 

Le petit bonus du mois

L'art de Le chateau dans le ciel par MIYAZAKI chez GlénatDeux ou trois décennies après la sortie de ces premiers films d’animation des studios Ghibli, les éditions Glénat ont entrepris depuis quelques mois la réédition de la série d’Artbook « L’art de ». Nous vous déjà parlé de Totoro ici ainsi que du Voyage de Chihiro et, en mars, ce sont deux autres monuments du cinéma de MIYAZAKI qui font leur retour : Le Château dans le ciel et Princesse Mononoke.

Pour rappel, l’Art de est une série d’artbook très complet qui revient sur la réalisation des long métrages. Au programme de très nombreux croquis, dessins et cellulos dont on se régale la rétine, allant de la conception des décors et de  l’univers à celles de personnages. À cela s’ajoute les témoignages du staff, avec MIYAZAKI en introduction du livre puis différents postes-clés comme le directeur de l’animation, le responsable de la photographie, des décors, etc. Leurs explications montrent très bien la singularité des studios, leur avant-garde technique et leur priorité donnée à l’excellence de l’œuvre. À l’omniprésence du maître MIYAZAKI aussi, mais à la possibilité de le faire changer d’avis, pour peu que l’on soit convaincu et convaincant. Des petits morceaux d’histoires pour des grands chefs d’œuvres… (Paul)


Haiku en entier utilisé dans le titre de l’article : 

Malgré la grisaille
la lumière se déploie
rayons caressants
(tiré du blog « Le carnet de bord d’Eschylle« )

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. lewerentz dit :

    Je retiens « Blue flag »; merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *