Princess Crêpe, les crêpes d’Harajuku à Paris !

Vous rêviez de manger de vraies crêpes japonaises mais vous ne pouvez pas aller au Japon pour en profiter ? Alors tenez-vous prêt car l’équipe de Journal du Japon s’est rendue chez Princess Crêpe, rue des Ecouffes, dans le quartier du Marais à Paris. Matcha, cheesecake, crème pâtissière ou fraise, pour laquelle craquerez-vous ? Pour en apprendre davantage sur le lieu, suivez-nous !

UNE de Princess Crêpe

Princess Crêpe, un petit goût de Tokyo à Paris ?

Devanture de Princess CrepeLes crêpes sont apparues dans les années 70 dans le quartier de Harajuku à Tokyo. Très vite, elles sont devenues très populaires et de nombreuses boutiques ont ainsi ouvert leurs portes dans ce quartier tokyoïte, pour le moins branché. À la différence des crêpes traditionnelles françaises, celles du Japon sont en forme de cône et sont connues pour être très copieuses (mais alors, vraiment !) et colorées. Certaines de ces crêperies proposeraient même plus de 100 saveurs différentes ! Autant dire que le choix devient vite difficile.

Ouverte en 2011 à Paris, Princesse Crêpe est la première crêperie 100 % japonaise ouverte en France. Elle offre, tout comme ses homologues japonais, une large gamme de crêpes, principalement sucrées : des plus originales et gourmandes aux plus classiques, comme celles à la fraise chantilly ou encore au nutella, que des crêpes salées (la fameuse thon/crudités par exemple). Chaque mois, la boutique propose même une nouvelle création gourmande, limitée dans le temps, avec des ingrédients de saison. 

La devanture donne déjà un avant-goût des produits puisqu’elle est extrêmement visuelle. Matcha, crème brûlée ou même la spéciale « Princess Crêpe », elles ont toutes l’air aussi délicieuses les unes que les autres… et si vous écoutez votre estomac, alors vous hésiterez peut-être bien longtemps avant de vous décider. Comme au Japon, la représentation en plastique des crêpes est exposée au niveau du menu à l’extérieur. Un petit clin d’œil qu’on apprécie particulièrement. Les prix, quant à eux, sont plutôt abordables : de 3 euros pour les plus simples à 7 euros pour la crêpe du mois et les plus garnies. Tout le monde peut donc y trouver son compte !

Menu Princess Crepe

À l’intérieur, la culture otaku et la couleur rose sont prédominantes. On a juste envie de dire « kawaiiiii » en ouvrant la porte et cela donne également un côté très girly au lieu. Du sol au plafond, on y trouve tout une panoplie d’objets : des figurines de groupe d’idol tiré d’anime, des coussins, des stickers et des posters de mangas. Hormis la version imprimée, les gérants ont également représenté leur menu, du moins une partie, de manière dessinée et coloriée à la main. Les dessins sont tout aussi mignons que le décor environnant et représentent le contenu des crêpes.

Le petit bémol provient des trop rares 6 places assises. On ne reste donc pas très longtemps dans le magasin, le temps de déguster la crêpe ou de la prendre à emporter. Mais cela se rapproche fortement de ses homologues du côté de Takeshita Street à Tokyo, ou même du côté d’Akihabara. On ne peut là aussi pas s’y installer, on les achète et les déguste quasiment sur place, le temps de prendre une photo. 

Crêpe crème brûlée et crêpe fraise chantilly chez Princess CrepeDe notre côté, le choix du parfum fut assez simple, avec des crêpes toutes deux vraiment très appétissantes et gourmandes. Nous nous sommes d’abord orientées vers une valeur sûre de la carte, et une crêpe particulièrement apprécié des japonais : la fraise-chantilly. Puis nous avons tentés une autre crêpe un peu plus originale, plus française au niveau du clin d’œil : la crêpe crème brûlée. Autant dire que l’une et l’autre ont ravi les papilles de l’équipe ! La première rappelait à merveille le lieu de par ses couleurs, et la chantilly offrait comme un nid douillet aux fraises. Quant à la seconde la petite touche bienvenue était une caramélisation du chapeau directement au chalumeau par les gérants… La crème pâtissière était idéale en bouche avec cette note sucrée. 

Très bien garnie toutes les deux, elles rappelaient à merveille ce que le Japon offre de meilleure niveau sucreries. À noter par ailleurs que Princess Crêpe est tenu par de vrais Japonais, et vous y entendrez donc la langue de TEZUKA. Bien que l’équipe y soit allée en fin de journée, un vendredi, la queue qui allait jusqu’au dehors du lieu avançait relativement vite. Pourtant deux personnes seulement aux fourneaux et aux commandes : le rythme soutenu était bien tenu ! Situé dans un quartier si populaire et touristique, vous pouvez très bien aller vous promener dans les parages. 

Si vous cherchez d’autres endroits à Paris où déguster des crêpes à la manière japonaise, sachez qu’en dehors de Princess Crêpe, un autre restaurant propose des crêpes françaises s’inspirant du Japon, cela se retrouve du côté du jardin du Luxembourg, chez Mayya Bar à crêpe (dont on vous a déjà parlé il y a quelques mois). Autant dire que vous n’aurez plus d’excuse pour savourer de bonnes crêpes à Paris ! Crêpes originales made in Japan avec Princess Crêpe ? Ou crêpes françaises d’inspiration japonaises avec Mayya Bar à Crêpe ? À vous de choisir !


Adresse :
Princess Crêpes
3 rue des Escouffes

75004 Paris
Métro proche : Saint Paul voire Hôtel de Ville (page facebook : Princess Crêpe)
Horaires : fermé le lundi et le jeudi, le reste du temps ouvert de 13h à 19h

N’hésitez pas à partager vos propres adresses à Paris et même ailleurs en France et à commenter ! 

Et retrouvez tous nos billets de Et si on mangeait japonais ? dans la rubrique dédiée du site !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *