Et si on mangeait japonais ? Épisode 2 : les salons de thé/café à Paris

Journal du Japon le sait toujours aussi bien : tout le monde ne peut pas partir en voyage au Japon et s’y faire plaisir gustativement parlant. C’est pourquoi voici venir le second billet d’une suite  d’articles vous proposant de bonnes adresses pour manger japonais, ici, en France. Des lieux pour l’instant situés principalement à Paris mais où il faut mettre les pieds au moins une fois, que vous habitiez la capitale ou y soyez de passage !

Et le thème choisi pour ce deuxième article est… les salons de thé/café ! Où se rendre à Paris ? Pour le savoir, il suffit de continuer la lecture.

4 salons de thé/café, 4 propositions !

© Le torii de Gensen

Toraya – Un salon de thé japonais intimiste

Si vous cherchez un salon de thé plutôt intimiste, à tendance plutôt classe, alors Toraya est pour vous. Cette enseigne n’est pas uniquement parisienne puisqu’elle existe également au Japon. Ceux qui tienne ce salon de thé et le font tourner au quotidien sont des Japonais. Niveau situation géographique, Toraya est un peu excentré du quartier de l’Opéra puisqu’il se trouve côté Place de la Concorde, et donc plus proche de Rivoli. Autant dire qu’il est un peu perdu si vous ne connaissez pas le coin.

Une fois sur place, soit vous avez réservé au préalable (ce que l’on conseille) soit vous venez à l’improviste et tentez votre chance.

© Le torii de Gensen

Le lieu est assez grand, et c’est ce qui rend cet endroit plutôt intéressant pour ceux et celles qui désirent se poser un peu et apprécier le moment. Comme on se trouve dans un salon de thé traditionnel, les mets à votre disposition sont des pâtisseries traditionnelles japonaises au goût de azuki (ndlr : haricot rouge sucré) en grosse majorité, ou des plats salés jusque 14h30-15h environ. Les pâtisseries ont une consonance fleurie, à l’instar de la décoration omniprésente et très boisée, inspirée par l’Ikebana (ndlr : art de la composition florale ).

Ici les tarifs sont peut-être un peu chers par rapport à d’autres salons de thé, mais les produits sont frais et faits maisons. Et la carte change tous les 15 jours pour les gâteaux comme pour les plats en fonction des saisons. Résultat, vous pouvez déguster autant de yokan (pâte d’azuki rouge gélifiée à l’agar-agar), monaka (gaufrette japonaise à la farine de riz, fourrée à la pâte de azuki), higashi (3 carrés de sucrerie à base d’un sucre japonais fin provenant de Tokushima) et manjû (gâteau à base de pâte d’azuki rouge sucré, enrobé d’une brioche délicatement cuite à la vapeur) que de saisons dans l’année ! Il y a même une galette réalisée spécialement pour l’épiphanie. En somme, le choix est là que ce soit côté boissons chaudes ou froides japonaises comme côté pâtisseries.

Adresse :
Toraya Paris
10 rue Saint Florentin
75001 Paris
Métro proche : Champs-Elysées-Clemenceau, Pyramides, Assemblée Nationale (site internet : Toraya Paris)

© Le torii de Gensen

TOMO – La pâtisserie/salon de thé franco-japonaise

Autre salon de thé, autre spécialité ! Si Toraya donnait la part belle plutôt à la pâte de azuki et aux gâteaux traditionnels japonais accompagnés de thé, ici, on vous propose de découvrir à la fois une pâtisserie et un salon de thé, tournant autour d’un seul gâteau japonais : le dorayaki ! Et oui, TOMO réalise de délicieux dorayaki maison traditionnels ou revisités ! D’ailleurs, Journal du Japon vous proposait il n’y a pas très longtemps une recette inspirée du livre Les délices de Tokyo, roman mettant à l’honneur ce bon gâteau populaire japonais.

© Le torii de Gensen

Et bien TOMO a décidé d’en faire sa marque de fabrique, avec aux fourneaux deux chefs, un français et un japonais. Résultat, en allant dans ce salon de thé, vous pourrez voir l’un d’eux réaliser en direct les fameux dorayaki avant d’en commander (à emporter ou sur place) ou de vous installer et de savourer les jolis gâteaux ! Vous aurez donc à la carte au choix des dorayaki traditionnels japonais et des dorayaki franco-japonais, fruit de cette belle collaboration entre les deux chefs. Oseriez-vous dire que vous ne seriez pas tenté par le dorayaki Paris-Kyoto inspiré du Paris-Brest ? Car c’est l’un des inédits proposé par le lieu à goûter sans aucune hésitation ! Et il y en a encore bien d’autres à découvrir.

Niveau tarif, on se rapproche de celui des pâtisseries de boulangerie, entre le classique et le luxueux, tout en restant très abordable. Le lieu quant à lui, est très cosy et agréable, plutôt lumineux et épuré niveau design. Il n’y a pas énormément de place, donc attention aux heures de pointe, peut-être. À la carte, vous seront proposés dorayaki donc mais aussi des boissons japonaises : du thé japonais et du chocolat chaud japonais au riz grillé, par exemple. Vous pouvez également acheter le thé que vous aurez découvert sur place, car un coin dans le salon de thé leur est dédié.

Adresse :
TOMO
11 rue Chabanais
75002 Paris
Métro proche : 4 Septembre, Pyramides, Opéra (site internet : Pâtisserie TOMO)

Le salon de café McQueen – Un parfait au milieu des ruelles

© Le torii de Gensen

S’il y a bien un dessert japonais ou une sucrerie qu’il faut tester et goûter, c’est bien du parfait dont on parle ! Mais qu’est-ce donc ? C’est un dessert glacé sans cuisson à base de crème fraîche, d’œuf, de fruits souvent et agrémenté de granola et de glace ! Autant dire une belle coupe glacée dont les japonais raffolent. Et la bonne nouvelle est que vous pouvez vous aussi en déguster à Paris. Pour cela, rendez-vous au Salon de Café McQueen du côté du Palais Royal. Pour y parvenir, il vous faudra accepter de sortir un peu des sentiers battus et de vagabonder dans les ruelles, car ce petit salon est un peu caché, et à l’écart des grands axes.

© Le torii de Gensen

Néanmoins, grâce à sa taille, l’ambiance est vraiment très chaleureuse et cosy, à l’image du gérant, très simple. La décoration est tournée musique cette fois-ci puisque des guitares d’anciens groupes japonais sont exposées, et que niveau bande son, de la pop japonaise est diffusée. Ici, vous vous retrouverez vraiment comme dans les petits salons que l’on trouve au Japon. Atmosphère cosy, simple, discrète et pourtant on s’y sent bien. Le service est plutôt bon, et les serveurs non envahissants. Attention peut-être à certains horaires, mais sachez qu’un samedi après-midi vous y aurez de la place sans problème.

Vous l’aurez compris ici la spécialité c’est le parfait maison, mais c’est aussi le petit plaisir de se voir servir le thé dans de la porcelaine japonaise. D’ailleurs, derrière ce nom anglophone, le lieu s’évertue à se dire être l’un des derniers Kissa-ten (café japonais authentique). En boisson : thé maison à la journée, du soda japonais, avec ou sans la glace vanille, du chocolat chaud ou froid, du café frais… En dessert : le parfait, du cake maison et autres gâteaux simples. Et niveau prix, on est sur du classique, formule autour des 8-10€. Un lieu convivial à découvrir si vous passez dans la capitale 😉

Adresse :
Salon de Café Mc Queen
16 rue Molière
75001 Paris
Métro proche : Pyramides, Palais Royal, Musée du Louvre (site internet : Salon de Café McQueen)

Kosyuen – Un salon de thé japonais cosy

© Le torii de Gensen

Avec Kosyuen, on vous propose un autre salon de thé un peu à l’écart des grands axes. Situé non loin du Musée du Louvre, vous pourrez y trouver néanmoins un calme bienvenu afin de vous éloigner un peu de la rue animée de Rivoli. Et ici, vous vous retrouverez comme au Japon niveau ambiance : un endroit épuré, des serveuses en tenue de travail ressemblant aux kimonos, et un service tout japonais.

D’un point de vue design, ici ce sont les tons clairs  qui dominent : blanc, vert et jaune. Résultat, vous vous y sentirez à l’aise tout de suite ! Une vingtaine de places vous y attend et vous pourrez aussi bien réserver que venir à l’improviste. Comme pour TOMO et Toraya, chez Kosyuen, vous pourrez si vous le souhaitez repartir avec des thés et autres douceurs servis sur place. La carte n’est pas très fournie mais se trouve être suffisante. Trois choix de formules avec une pâtisserie vous sont proposés, ainsi que des formules salées.

La part belle est donnée à la soupe miso et aux onigiri pour le salé, accompagné de pickles, tandis que les desserts tourneront autour du parfait au matcha, de madeleine maison au matcha et surtout, de l’angel cake, qui est un gâteau vraiment très aéré et léger en bouche accompagné d’une sauce sucré au choix (matcha, azuki…) : à vous de composer votre pause goûter ! Niveau tarif, les formules sont autour de 10€.

Les boissons chaudes tournent autour du café japonais et du matcha, voire du thé vert type sencha. Aussi bien froid que chaud, sauf pour les boissons au matcha comme indiqué sur la carte. À noter que si vous venez dans la semaine vous pouvez commander un bento, qui change a priori chaque semaine ! Alors, autant se faire plaisir de temps en temps, non ?

Adresse :
Kosyuen
258 Rue Saint Honoré
75001 Paris
Métro proche : Pyramides, Palais Royal – Musée du Louvre, Tuileries (Site internet : Kosyen)


N’hésitez pas à partager vos propres adresses de salons de thé/café à Paris et même ailleurs en France !
Il n’en a pas été fait mention ici, mais à Paris il en existe encore bien d’autres dont Umami Matcha Café et Aki Café qui valent le passage 😉

Ce billet est là pour vous donner la parole aussi : alors à vos commentaires.Et si vous souhaitez un aperçu plus complet de chacun de ces cafés/salons de thé, vous pouvez consulter le blog suivant : Sous le torii de Gensen.

Et retrouvez tous nos billets de Et si on mangeait japonais ? dans la rubrique dédiée du site !

Charlène Hugonin

Rédactrice à Journal du Japon depuis deux longues années, je suis un peu une touche-à-tout niveau mangas, anime et culture. Mais j'ai une jolie préférence pour tout ce qui a trait à la gastronomie japonaise, et ce qui tourne autour ! Peut-être pourrons-nous même en parler ensemble ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *