Enfin l’été ! Nature, petites bêtes, émerveillement : notre sélection de livres pour enfants

L’été arrive et c’est le moment de partir en promenade dans la nature à la découverte des plantes et des petites bêtes qui les habitent. Journal du Japon vous a préparé une sélection jeunesse pour s’émerveiller en famille.

Les jours sont longs, les températures agréables. Et si on allait flâner dans la nature, regarder les fleurs, admirer les insectes qui sautent, volent, chantent ? Prendre le temps d’observer le monde qui nous entoure, un plaisir estival en famille ! L’occasion de vous présenter quelques livres sur le sujet : promenade dans la prairie grâce à un livre cartonné pour les plus petits, vœux sous les étoiles filantes, découverte d’une multitude d’insectes gourmands à la queue leu leu dans un livre drôle et instructif pour les enfants un peu plus grands, et enfin émerveillements dans un grand livre où un petit animal s’interroge et apprend à voir la vie du bon côté.

Dans l’herbe de Komako Sakaï et Yukiko Kato : à la poursuite d’un papillon

Dans l'herbe de Komako Sakaï et Yukiko Kato, éditions l'école des loisirs : couvertureLa petite Yû-chan est partie en promenade à la rivière avec son père, sa mère et son grand-frère. Lorsqu’elle aperçoit un beau papillon orange sur une pierre, elle tente de l’approcher, mais celui-ci s’envole. Elle le poursuit alors au milieu des herbes « qui sentent bon et frais, comme du dentifrice« . Le papillon s’éloigne, les herbes se font de plus en plus hautes et ondulent dans le vent. Seul le chapeau et le visage de la fillette dépassent de cette mer verte. Oh, une sauterelle sur son bras ! Hop, elle s’envole ! Les bruits des plantes et des animaux qui l’entourent commencent à lui faire un peu peur, mais tout va bien, maman l’a retrouvée ! Elle peuvent alors admirer la nature ensemble, main dans la main.

Un livre tout en carton, des illustrations douces, au crayonné à la fois réaliste et vaporeux, dans lequel le blanc du chapeau et de la robe de la fillette se mêle au vert de la végétation qui envahit toutes les pages.

Une immersion dans la nature dessinée, avant de partir ensuite à la découverte des petites bêtes et des hautes herbes d’une vraie prairie ! Idéal pour les petits aventuriers qui commencent à trotter !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Croque-Bisous et les étoiles filantes de Kimiko : observer le ciel, faire un vœu …

Croque-Bisous et les étoiles filantes de Kimiko à l'Ecole des loisirs : couvertureCroque-Bisous est une créature nocturne, une adorable chauve-souris qui aime aller voir son amie Petite  Souris, qui l’attend toujours à la fenêtre à la nuit tombée. Elle adore en effet qu’il lui croque ses bisous !

Mais ce soir il l’invite à sortir dans le jardin car c’est la nuit des étoiles filantes. Ils vont observer le ciel et tenter de faire un vœu quand une étoile filante apparaîtra … Mais cela va très vite, c’est difficile ! Installés dans le hamac, ils réussissent et même si Petite Souris rêve d’avoir des bonbons jusqu’à la tête, les étoiles savent bien que ce n’est pas bon pour ses dents … Et le plus beau des souhaits est bien sûr celui d’être amis pour la vie !

Un livre en carton aux bouts arrondis, des illustrations très tendres, avec les traits épais et rassurants de Kimiko et un ciel dégradé rose et bleu dans lequel brillent des dizaines d’étoiles, comme un feu d’artifice. Un livre à partager et l’occasion de parler des étoiles, des vœux que l’on aimerait faire, de l’amitié … et pourquoi pas ensuite se coucher un peu tard pour prendre le temps d’aller observer les étoiles ?

Beaucoup d’autres aventures de Croque-Bisous sont à découvrir dans la même collection !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Premier arrivé, premier servi ! de Tomoko Ohmura : des insectes qui grimpent, qui grimpent …

Premier arrivé, premier servi ! de Tomoko Ohmura chez l'école des loisirs : couvertureVoici un livre à mettre entre les mains des petits curieux. Ils découvriront au fil des pages 50 insectes, des plus connus (papillon, moustique, abeille) aux plus originaux (lepture rouge, rosalie des Alpes, scutigère, dytique ou bupreste).

Tout commence avec une affichette annonçant : « Chers amis insectes, montez donc ! Une surprise vous attend.« 

Une abeille dit au moustique qui semble lire le message de se dépêcher. Et dès que le jeune lecteur tourne la page, il découvre une succession d’insectes qui grimpent plus ou moins facilement, qui râlent (« Hé, tu m’éblouis ! » que dit le cloporte de mer à la luciole), se complimentent (« Original, votre costume » que dit le nécrophore à la punaise du choux). Dans la double page suivante, un chat tente d’attraper les insectes et ceux-ci fuient, toujours en montant. Puis ils se prennent les pattes dans une toile d’araignée ! Ils arrivent à s’en libérer grâce aux insectes qui ont des pinces (scorpion et perce-oreille). Puis le grillon chante et les autres apprécient la musique. Le dytique (qui vit dans l’eau) apprécie une pluie bienfaisante (mais d’autres n’aiment pas ça). Il y a même une cigale qui sort de son exuvie. Puis c’est un oiseau qui tente de les manger. Et sur les pages suivantes, deux scarabées rhinocéros se bagarrent ! Il y a même une phyllie camouflée sur des feuilles vertes, mais également un phasme, une mante religieuse … Quand enfin ils arrivent tous !

« Tirez le rideau pour découvrir la surprise.«  est écrit sur une autre affichette. L’abeille qui les a accompagnés dans chacune des pages les encourage une dernière fois : « Ho hisse ! Ho hisse ! Ho hisse ! »

Il faut alors remettre le livre horizontalement (jusqu’à présent il fallait tourner les pages verticalement, les insectes montant page après page !) et surtout ouvrir les deux volets qui sont fermés … pour avoir un tableau deux fois plus large que le livre, dans lequel le jeune lecteur trouvera une immense tranche de pastèque sur laquelle tous les insectes sont installés pour manger !

Puis la pastèque est rongée progressivement … et il ne reste bientôt plus que la peau. Les insectes repartent l’un après l’autre en volant ou en marchant, emportant encore un petit bout du précieux fruit. Mais ils ont écrit un message avec les pépins, MERCI, à l’attention du petit garçon qui l’avait déposée là pour eux.

Un livre bourré d’humour et très instructif ! Un graphisme simple mais suffisamment précis pour reconnaître les insectes. Combien d’insectes reconnaîtra le petit lecteur ?

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Émerveillements de Sandrine Kao : faire pousser les pensées

Emerveillements de Sandrine Kao aux éditions Grasset Jeunesse : couvertureC’est un livre pour penser et rêver que proposent aux jeunes lecteurs (et aux moins jeunes) les éditions Grasset Jeunesse.

C’est également un objet magnifique : grand format, couverture veloutée au bleu doux, avec un embossage des lettres qu’on a envie de toucher, et une montagne qui rappelle le Mont Fuji, entouré de nuages, avec oiseaux, branches et pétales très japonisants !

Les petites histoires se succèdent. Elles sont courtes, une ou deux pages, et sous forme de bande-dessinée, avec des cases en carrés et rectangles aux angles arrondis. Elles mettent en scène un petit personnage entre chien et lapin, dessiné de façon épurée : un trait qui forme un corps avec quatre pattes, deux petits yeux noirs, une minuscule bouche, un petit museau et deux grandes oreilles noires également. Il a l’air gentil, adorable, un peu timide peut-être. Il s’éveille dans la première histoire, sort de son terrier, découvre le ciel, les nuages, les oiseaux, les branches nues, le ravissement d’un paysage enneigé. Puis il laisse des traces dans la neige, délicatement, pour ne pas abîmer l’épure de l’hiver. Il se pose souvent des questions que chaque enfant ou adulte est amené à se poser dans la vie : est-ce qu’on aimerait avoir une autre apparence, pourquoi la graine qu’on a semée ne pousse pas, comment réagir quand le temps est à l’orage entre deux personnes, que faire quand on se sent nul, quand on échoue, quand on voit tout en noir, comment se faire des amis.

extrait du livre Emerveillements de Sandrine Kao (photo de son blog)C’est un livre tout en douceur, entre tons gris et couleurs tendres, qui montre que le chemin est parfois difficile mais qu’on finit toujours par avancer dans la bonne direction.

Un livre qui apprend à apprécier ses rêves même si parfois ils s’échappent, à trouver une autre voie quand certains chemins n’ont pas abouti (il suffit de sentir la caresse du vent), à s’émerveiller devant un petit miracle de la vie (comme un perce-neige qui sort de l’étendue blanche), même si on a peur de l’immensité, de la solitude ou de la mort. Il suffit de regarder autour de soi, de faire le premier pas … et tout est possible !

L’esthétique minimaliste du livre amène à réfléchir, apporte une certaine forme de sérénité et incite à la méditation.

Un ouvrage à mettre entre les mains des petits mais aussi des plus grands, qui apaisera les petites et les grandes angoisses, tout en douceur et en subtilité !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Pour les petits comme pour les grands enfants, l’été est la saison des découvertes, des promenades, des petites bêtes, des émerveillements devant la beauté de la nature ! Lisez, sortez, marchez dans la forêt, dans les prairies, au bord des rivières ou de la mer !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *