Déco : Des WC japonais pour la rentrée !

Incontournables au Japon et souvent très amusantes au premier abord, les toilettes japonaises sont les stars des salles de bains ! En plus d’être design, elles s’avèrent être les reines de la propreté, imbattables dans le monde des toilettes.
Si vous aussi vous avez envie de sauter le pas et de posséder enfin vos toilettes japonaises (l’essayer c’est l’adopter) alors Journal du Japon vous propose un tuto pour transformer votre WC, en un petit cocon japonais.

GROHE Sensia® Arena

GROHE Sensia® Arena

 

Une hygiène irréprochable

Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de s’asseoir sur un trône japonais, le principe est simple : le siège chauffant vous accueille lors des froides soirées d’hiver puis un jet d’eau chaude vous nettoie ensuite les parties intimes. Venu tout droit du Japon, c’est un petit bijou de technologie qui reflète le soucis de la propreté des Japonais. Elles sont aussi jugées écologiques, car l’utilisation du papier toilette est réduite à néant. Selon les médecins, le toilette japonais réduit les risques d’infection urinaire et de constipation. Et à chaque passage, c’est comme si l’utilisateur passait sous la douche pour se nettoyer. Une option idéale pour les personnes âgées.

Les Japonais l’ont quasiment tous adoptés et bon nombre de foyers en possèdent sans compter les hôtels et autres hébergements touristiques qui en sont tous équipés ; tout comme les aéroports, centre commerciaux, restaurants …

Même au plus profond de la campagne japonaise, les toilettes japonaises sont là ! Crédits : auntmasako-pixabay

 

Des options de plus en plus poussées

En dehors de la toilette simple, les marques rivalisent d’options supplémentaires, comme le séchoir qui permet de bannir complètement le papier toilette, la lumière intégrée dans la cuvette pour ne pas allumer la lumière la nuit, la cuvette qui s’ouvre automatiquement lorsque le capteur détecte une personne, la musique pour couvrir les bruits indésirables, le diffuseur de parfum, la cuvette qui se soulève pour vous aider à vous asseoir ou à vous lever, le nettoyeur automatique et même l’analyse d’urine !

Beaucoup de WC japonais possèdent également un évier intégré à la cuvette ce qui vous permet de vous laver les mains tout en remplissant la chasse d’eau, une économie non négligeable.

Si vous êtes convaincu, c’est maintenant à vous de jouer !

 

Étape 1 : la prise électrique

La prise électrique à côté de votre toilette est indispensable pour faire fonctionner le WC japonais. C’est donc la première chose à faire, car en France peu de toilette en possèdent une. Il faut donc faire passer l’électricité et pour cela faites appel à un professionnel.

Pensez à prévoir une prise électrique lors de vos travaux. Peu de toilettes en France en possèdent actuellement. Crédits : jarmoluk-piwabay

Prévoyez également la console de commande de votre toilette qui s’accroche au mur et à porté de main.

Enfin, si c’est une maison neuve, les arrivées et les évacuations d’eaux sont également à prévoir, pour le toilette, mais aussi si vous avez de la place pour un évier.

 

Étape 2 : choisir son WC

C’est l’étape la plus importante, il faut à présent choisir votre WC japonais. Peu de magasins en vendent en présentiel il faut donc le plus souvent le commander sur internet.
Ils existent plusieurs modèles, chasse d’eau encastrée dans le mur, évier intégré sur la chasse ou encore la lunette à poser sur votre toilette déjà existant (le moins cher). Ce dernier vous demandera de relier votre toilette à la cuvette, c’est très simple à faire, mais faites appel à un plombier si jamais vous n’êtes absolument pas doué de vos mains.
Dans tous les cas, fermez l’arrivée d’eau de la maison avant toute intervention !

Heureusement, en France on peut maintenant avoir son WC avec prise française sans aucun problème depuis quelques années.
Voici quelques sites internet pour votre achat :

Aubade
Leroy Merlin
Saniclean
Planetebain
Manomano

Si vous choisissez le toilette entier, les commandes du toilette seront alors fixées au mur. Dans le cas de la simple lunettes, elles sont intégrées sur le côté de l’abattant.

 

Étape 3 : le sol

Lorsque votre WC est installé, c’est le moment de décorer avec style votre espace. Dans les toilettes privilégiez le carrelage ou le stratifié, facile à nettoyer.

La décoration japonaise est toujours très simple et épurée avec des matériaux bruts.

Le carrelage : Très à la mode le carrelage imitation parquet est idéal pour donner une touche japonaise à votre WC. Vous pouvez aussi choisir une couleur claire et épurée.

Le carrelage, froid sous les pieds, reste malgré tout le revêtement idéal pour faciliter le nettoyage d’un WC. Crédits : ChaoTechin-pixabay

Le stratifié : Facile d’entretien et peu cher, le stratifié est parfait pour les toilettes. Ne prenez pas une couleur trop sombre, l’espace est petit et les couleurs sombres risquent de réduire visuellement l’espace. De plus, les WC sont souvent mal éclairées par la lumière naturelle, les couleurs claires améliorent la clarté d’une pièce.

Le linoleum : aujourd’hui ce revêtement est très résistant et les motifs sont très naturels. C’est une excellente option pour limiter les travaux. On le pose sur un sol déjà existant.

À éviter : le sol en tatamis ou le jonc de sol, peu pratiques à nettoyer, peu adaptés dans une pièce d’eau.

Si vous avez choisis un coffrage pour la chasse d’eau, gardez cet esprit bois, simple et efficace. Vous pouvez réaliser le coffrage avec le carrelage de votre sol, ou bien avec du lambris couleur naturelle.

 

Étape 4 : les murs

Libre à vous de choisir votre revêtement de la couleur que vous souhaitez, car toutes les couleurs se marient avec l’aspect bois. Évitez tout de même les tons flashy, peu confortable à l’œil.

La peinture : on aime le bleu roi, le vert canard, l’écru, le gris, le rouge bordeaux… le pastel et le blanc. Amusez vous !

Tapisserie : il est aussi possible de choisir une tapisserie épurée ( fleurs, graphisme…) pour le pan du fond où se trouvent les toilettes ou sur un côté et peindre tout le reste en blanc ou dans une couleur. Ne recouvrez jamais tous les murs d’une tapisserie, ce n’est plus du tout moderne.

Toujours avec le mot d’ordre : restez sobre !

Rajoutez des plaintes en bois ou imitation bois.

 

Étape 5 : Ajouter un évier

Si le toilette possède déjà son évier intégré, cette étape n’est pas pour vous, mais si ce n’est pas le cas et que vous avez l’espace nécessaire, alors un évier de toilette est une excellente idée.

Choisissez un meuble sobre, en matériaux brut (bois, béton ciré…). On aime les évier non encastré, posé sur le meuble, très moderne. Choisissez-le dans un matériau brut également, céramique, béton, ciment, verre, bois…

Les éviers non encastrés sont modernes à condition de choisir des matières bruts. Crédits : jessebridgewater-pixabay

Vous pouvez l’acheter tout prêt ou le fabriquer vous même si vous êtes bricoleur, beaucoup de tutos sont disponibles sur internet.

Raccordez l’eau et le tour est joué !

 

Étape 6 : la petite déco

Ne chargez pas vos mûrs avec la photo de votre tante Anne-Marie en vacances à Porto Vecchio. Déjà elle risque de ne pas être contente de se retrouver dans les toilettes, mais en plus ce n’est pas le style japonais… Du tout !

Choisissez des estampes ou des dessins type croquis et limitez vous à deux.

Vous pouvez choisir un joli dérouleur à papier, une poubelle de toilette et un porte brosse toujours dans le même esprit sobre. Chinez ou achetez neuf, à vous de choisir !

Parfois, de simples accessoires permettent de donner une ambiance, comme ici avec le vase ou une simple boîte à mouchoirs. Crédits : fietzfotos-pixabay

 

 

Voilà vous avez maintenant tout ce qu’il faut pour aménager vos WC comme au Pays du Soleil Levant… Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, retrouvez notre article ci-dessous pour transformer votre chambre en chambre japonaise !

 

Transformer sa chambre en chambre traditionnelle japonaise.

Photo de UNE : Toilette Roca Sanitaire modèle In-Wash®

Madeline Chollet

@mad_ctravel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *