[Critique] Les évaporés du Japon : Le Japon de l'envers...

[Critique] Les évaporés du Japon : Le Japon de l’envers…

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. saint requier jl dit :

    très intéressant ouvrage les photos dont biens belles, passionnant a lire ,les libraires le classe dans les livres de psychologie alors que l’ont cherche souvent dans la littérature asiatique.

  2. Kusamakura dit :

    très bon article! Je n’ai pas encore eu le temps de lire ce livre, mais c’est pour bientôt. C’est vraiment un aspect méconnu du Japon.
    En attendant, votre article m’a donné envie d’en rédiger un sur mon site!

  1. 11 janvier 2015

    […] – une critique du Journal du Japon […]

  2. 28 janvier 2015

    […] – une critique du Journal du Japon […]

  3. 4 mai 2015

    […] de découvrir Casterman associe habilement les deux. Sangsues traite en effet du phénomène des « évaporés », une singularité japonaise décrivant des gens voulant fuir leur ancienne vie et disparaissant du […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *