Japan Anima(tor)’s Exhibition : retour sur les épisodes précédents (9 à 12)

Après les épisodes 5 à 8 en février, voici la suite de notre rétrospective consacrée à la JAE. En plus de vous présenter quatre courts métrages et leur staff, nous vous proposons aujourd’hui un focus sur le métier de comédien de doublage et quelques pistes de réflexions sur le futur de la franchise Evangelion.

Pour voir le court métrage, cliquez sur le titre !

 

# 9 Gridman

© nihon animator mihonichi LLP. / TOY'S FACTORY INC.

© nihon animator mihonichi LLP. / TOY’S FACTORY INC.

Résumé : Un garçon, Takeshi Todo, qui a tenté de conquérir la Terre avec le diable du monde de l’informatique, doit maintenant invoquer la puissance de l’hyper agent. Encore une fois, le mal va apparaître dans le monde réel et un monstre approche ! Code d’accès… « GRIDMAN ».

Cette vidéo, produite par le Studio TRIGGER, est réalisée par Akira AMEMIYA qui a occupé divers postes sur Gurren Lagann, et le character design est signé Yusuke YOSHIGAKI, au même poste sur Black Rock Shooter.

Hommage à la série de sentai Denkou Choujin Gridman, ce court métrage en reprend les principaux monstres, et les multiples transformations du justicier.
Les phases de transformation de ce type de série sont souvent présentes dans les animes. Que ce soit les séquences make-up des macigals girls, l’assemblage d’armure sur Saint Seiya ou la surenchère de power-up de Tengen Toppa Gurren Lagann, ces scènes très dynamiques est stylisées constituent un moment important pour les fans, qui sont ravis des voir leur attaques ou transformations favorites.

#10 YAMADELOID

10 Yamadeloid

© nihon animator mihonichi LLP. / TOY’S FACTORY INC.

Ce clip est réalisé par Takashi HORIUCHI sous la supervision d’Ichiro ITANO.
Masahiro EMOTO occupe, entre autre, les postes de character designer et coréalisateur, et on lui doit les illustrations d’Ukiyo-e apparaissant dans Samurai Champloo, de quoi s’assurer un cachet typique d’Edo.
La chanson Asia no Kaizoku est interprétée par Koichi YAMADERA.

Comme précisé dans le projet, seul deux comédiens de doublage occuperont l’intégralité des voix des 30 courts métrages. C’est donc Koichi Yamadera qui pousse ici la chansonnette. Comme certains ont du le remarquer, c’est la voix de Spike Spiegel, Mew, Tenshinhan, Captain Harlock ou encore Akihiko Kayaba (SAO) que vous entendez. Ce seiyuu est un des plus grands noms du milieu, et son CV est à la hauteur de son talent.

Pour emprunter cette voie, il existe au Japon beaucoup d’écoles spécialisées dans le doublage. Les artistes ainsi formés ne se limitent pas seulement à ce domaine, et peuvent percer dans la chanson (Maaya SAKAMOTO a pour exemple une bonne carrière dans les 2 secteurs) ou à l’écran en tant qu’acteur/trice.

Même si, comme beaucoup de métiers de l’animation, ils travaillent en freelance, il n’est pas rare qu’un studio ait un comédien de doublage fétiche, comme Hiroshi KAMIYA qui campe les héros de Sayonara Zetsubou Sensei, Monogatari Saga et Arakawa under the bridge pour le studio SHAFT. Dans ce cas, c’est la voix emblématique du comédien qui est mise en avant, et il n’y aura pas de variation entre les personnages, mais les seiyuu peuvent être de véritables caméléons vocaux :

Des Seiyuu Event sont parfois organisés autour d’un anime où les doubleurs discutent, voire chantent devant un public. Des CD Drama, Character Song ou Image Song sont aussi interprétés et inclus dans les OST d’une série. Pour en savoir plus sur ce métier, n’oubliez pas notre interview de Tomokazu SEKI réalisée au Cartoonist 2013.

 

#11 Power Plant No.33

11 PP N33 02

© nihon animator mihonichi LLP. / TOY’S FACTORY INC.

Résumé : Le gigantesque kaiju NO.33 ELEKI-MAGMA repose dans un sommeil profond pendant que toute une ville s’appuie sur sa puissance pour se fournir en électricité. Un jour, un robot géant mystérieux apparait dans le ciel et détruit la ville !
Une surcharge d’électricité qui parcourt son corps réveille finalement ELEKI-MAGMA !
Alors que les gens tentent de s’enfuir, une énorme bataille s’engage.

Yasuhiro Yoshiura, réalisateur de Pale Cocoon, Time of Eve et Patema et le monde inversé endosse ici les rôles de storyboarder, directeur technique et direction du layout.

Le studio Trigger, composé d’anciens de GAINAX et co-fondé par Hiroyuki IMAISHI, à dernièrement produit le court métrage Little Witch Academia et la série Kill la Kill.

 

#12 Evangelion Another impact

12 Evangelion Another Impact

© nihon animator mihonichi LLP. / TOY’S FACTORY INC.

Résumé : Autre temps, autre lieu. Un test d’activation d’une arme décisive est en cours.
Son développement est resté dans le secret complet lorsque l’unité Null tombe soudainement libre de tout contrôle humain et rentre en état de berserk.
Dans quel but a-t-elle été créée ? Voici l’histoire de l’activation d’une Evangelion hurlant dans un autre monde.

Shinji ARAMAKI a réalisé Albator, Corsaire de l’espace puis Appleseed Alpha via le studio Sola Digital Arts. Ce studio d’image de synthèse a participé aux films Starship Troopers Invasion et Saint Seiya: Legend of SanctuarySteve N’ Steven est une compagnie japonaise du même secteur qui a produit les publicités autour de 009 Re: Cyborg

Si les rumeurs sur un film live d’Evangelion vont bon train depuis des années (tout comme pour Akira ou Ghost In The Shell), nous avons ici un élément de réponse qui pourrait faire avancer l’idée sous un autre jour. Certes la saga a connu des films, mais ceux-ci sont-ils réellement conçus pour le grand public ? Si l’on prend l’exemple d’Albator, corsaire de l’espace et le tout récent Saint Seiya: Legend of Sanctuary, pourquoi ne pas imaginer un film Evangelion du même acabit ?

Ces deux films prennent en effet le parti d’adapter librement des séries pour en proposer un seul film complètement en image de synthèse, dans un style réaliste, et rendu accessible à n’importe quel public, fan ou simple curieux. Le studio Sola Digital Arts a d’ailleurs participé à la production de ce Saint Seiya et d’Appleseed Alpha, et Shinji ARAMAKI est ici réalisateur, ce qui n’est pas anodin.

Alors, simple hommage ou teaser masqué ?

C’est en tout cas ainsi que la première saison de la JAE se termine avec ce douzième numéro, et reprendra en mars. En attendant, Journal du Japon continuera de relayer les vidéos du site sur ses réseaux sociaux lors de la séquence sakuga du dimanche. D’ailleurs, les plus curieux pourront explorer ce thème dans notre dossier dédié.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 16 avril 2015

    […] Retour du récap de la Nihon Animator Mihonichi avec la deuxième saison du projet. Comme de coutume, nous vous présenterons le staff de chaque épisode et nous ferons un petit focus sur le monde de la japanime lorsque le sujet s’y prête. C’est parti, et pensez à cliquez sur le titre pour voir le court métrage. […]

  2. 12 octobre 2016

    […] Courts-métrages 9 à 12 : Gridman, YAMADELOID, Power Plant No.33 et Evangelion Another Impact. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *