Japan Expo 2015 : les 50 invités à ne pas rater !

Japan Expo

Pour son édition 2015, Japan Expo et les grands noms des j-loisirs ont quasiment fini de dévoiler leurs invités. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont nombreux, du manga à la musique en passant par la japanime, la culture, le jeu vidéo et même le cosplay. Il était temps de faire le point quelques jours avant l’ouverture des portes de Villepinte et de vous proposer une sélection d’invités. Voici donc un focus non-exhaustif sur une cinquantaine d’artistes qui ont retenu notre attention pour cette édition, pour essayer d’aller à l’essentiel. Le tout est réparti par thème pour coller à vos centres d’intérêts avec tous les liens qu’il faut pour préparer votre venue de la semaine prochaine. De nouvelles annonces sont encore à venir sur les derniers jours avant l’expo, nous les ajouterons ici au fur et à mesure !

Allez, vous avez vos stylo & papier ou agenda & smartphone en main ? En route pour cette sélection, faites vos jeux !

 

Manga

love hinaCommençons avec l’invité d’honneur de cette année qui n’est autre que Ken AKAMATSU, l’auteur de la comédie romantique Love Hina, de Negima! mais aussi plus récemment UQ Holder!. Les éditions Pika vont faire plaisir aux fans, en organisant une masterclass le samedi de 13h45 à 14h45 ainsi qu’une conférence le lendemain de 13h45 à 15h15. Vous pourrez d’ailleurs lui souhaiter un bon anniversaire à ce moment, le mangaka étant né un 5 juillet. Pour les dédicaces, il faudra appeler la chance à la rescousse car tout le monde n’y aura pas droit, l’auteur étant victime de son succès. Une tombola sera donc organisée sur le stand de l’éditeur et les séances de dédicaces seront attribuées aux gagnants (plus d’infos ici).

magus brideLes éditions Komikku auront l’honneur de nous présenter Kore YAMAZAKI et son premier titre paru en France il y a peu de temps, The Ancient Magus Bride, un conte onirique plein de magie et de créatures surnaturelles. Le tome 2 est d’ailleurs prévu en exclusivité lors du salon. Vous pourrez rencontrer la mangaka sur le stand des éditions Komikku lors de séances de dédicaces qui auront lieu tous les jours de 10h30 à 11h30 et de 15h30 à 16h30.

 

sao

Poursuivons avec le duo Guilt Pleasure, composé de Jun TOGAI au dessin et de Narcissus au scénario. Les deux dames sont à l’origine du thriller sur fond de boy’s love ultra dark In These Words et sont invitées par les éditions Taifu Comics. Au programme, le tome 2 de leur série phare en exclusivité et des séances de dédicaces libres tous les jours. Chez Ototo et Ofelbe cette fois, c’est Sword Art Online qui est au premier plan ! L’illustrateur Abec ainsi que l’auteur Reki KAWAHARA du light novel éponyme seront présents pour revenir avec nous sur cette épopée au pays du MMORPG. 

Guillaume LAPEYRE et Rémi GUERIN seront là pour nous offrir le septième et dernier volume de leur série City Hall, le récit steam punk à la sauce Ankama. Toujours chez cet éditeur, Carole BERTIER et Saïd SASSINE présenteront une toute nouvelle série : Shochu on the Rocks qui est disponible depuis le 19 juin. Tony VALENTE, l’auteur de Radiant sera également présent, et tous seront disponibles en dédicace sur le stand de l’éditeur !

VanrahLe manga français n’est pas en reste grâce à la présence d’Elsa BRANTS et son œuvre Save Me Pythie aux éditions Kana. Cet éditeur d’ailleurs invite également Hiroyuki OSHIMA, l’auteur de Toy’s of War qui nous raconte une révolte de jouets qui ne sont pas vraiment les amis des enfants. Il sera en dédicace le samedi et le dimanche. 

Vanrah, invitée de chez Glénat vous présentera son titre Stray Dog. Chez le même éditeur également, le dessinateur Kozo TAKAHASHI et le scénariste Tsukasa SAIMURA seront présents pour nous parler de leur œuvre Crueler Than Dead… si les zombies en décomposition qu’ils mettent en scène ne vous font pas peur !

Boichi sera également de la partie ! Il présentera le nouveau volume de sa saga Sun Ken Rock, ainsi qu’un artbook de la série spécialement publié pour la public français. L’auteur coréen sera en dédicace sur le stand de Doki-Doki de 12h à 14h le jeudi, puis de 10h à midi les autres jours de la convention.

boichi-sun-ken-rock-japan-expo

De son côté, Nobi Nobi nous offre la présence de nombreuses invitées comme Ein LEE et son œuvre Le mot qui Arrêta la Guerre, Alice Brière-Haquet et Shiitake aux commandes de Yôsei et Kaguya, Princesse au Coeur de Lune, ou bien encore La Luciole Masquée et Samantha Bailly pour respectivement Urashima Tarô au royaume des saisons perdues et Kotori le Chant du Moineau. Des auteures et illustratrices de talent qui seront présentes lors de séances de dédicaces tout au long de la convention (plus d’infos ici). 

invites nobi nobi

 

Musique

Pour la partie musique, nous vous avons déjà fait tout le descriptif dans notre récap’ j-music de juin. Allez y jeter un œil car il y aura d’autres concerts hors Japan Expo pendant ces quelques jours.

Enfin, dans une ambiance qui s’annonce sympathique, venez assister à la conférence sur l’histoire et la genèse de la j-music en France, dont l’une des participantes, Tatiana Chedebois, est membre de l’équipe de JDJ. On la taquine gentiment depuis hier avec ça mais, vous, venez nombreux la soutenir !

Recap-j-music-juin

Japanimation

EvangelionInutile de préciser que la tête d’affiche côté anime, c’est Yoshiyuki SADAMOTO, le character designer de la série mythique Neon Genesis Evangelion, et le mangaka de la version papier dont le 14e et dernier volume est sorti en novembre dernier. Outre son travail sur la célèbre saga qui fête ses 20 ans cette année, il est aussi l’un des membres fondateurs du studio Gainax qui a produit la série. Une légende de l’animation donc, rien que ça. Que vous pourrez voir en vrai de vrai en conférence le samedi de 16h15 à 17h30. 

Un autre grand nom de l’animation est à retenir puisqu’il s’agit de Shichiro KOBAYASHI. Il crée en 1968 son propre studio de production et se spécialise dans la réalisation des décors. Entre autre, on a pu voir son travail dans Berserk (version série de 1997), Rémi sans Famille ou Ashita no Joe 2. Vous pourrez le découvrir lui et son travail au cours de conférence (le vendredi de 11h à 12h15), mais aussi lors des masterclass et dédicaces ! Certains de ses travaux seront exposés. 

Mais les invités côté animation ne s’arrêtent pas là. Si vous souhaitez connaître les mystères des coulisses de l’animation, plusieurs rencontres sont à mémoriser : Michihiko SUWA et Hirokatsu KIHARA, producteurs,  et Tetsuya WATANABE. Une mine d’information sur le fonctionnement de l’industrie de l’animation. Ils se rassembleront le temps d’une conférence pour vous en faire profiter !

 

Culture

Depuis de nombreuses années c’est l’espace Wabi Sabi avec ses nombreux artisans, mais aussi ses alentours qui proposent une plongée dans la culture japonaise : art, gastronomie, traditions, tourisme… Le tout ponctué de shows très variés et souvent dépaysants. Mais il est toujours difficile de les découvrir en amont tant la communication autour de cette partie culture est maigre. Après avoir fouillé, nous vous avons trouvé plusieurs artistes qui valent le déplacement. Les voici :

La calligraphie, ou shôdo en japonais, est toujours un art à l’honneur sur Japan Expo. Après avoir rencontré Hiroko Watanabe l’an dernier, nous espérons bien croiser le chemin de Houkou Nakashima, « un artiste aux 1000 talents » comme le dit son communiqué de presse, et l’appellation n’est pas volée puis que l’homme est à la fois calligraphe mais aussi peintre, sculpteur, showman et créateur d’objet en tous genre. Nous vous conseillons vivement de jeter un œil à ses galeries de travaux sur son site web : c’est parfois très conceptuel, mais toujours unique ! Rendez-vous le dimanche 5 à 11h00 sur la scène Sakura pour son show.

Houkou_Nakashima

Pour faire original en calligraphie, il y a aussi une troupe qui revient après nous avoir séduit l’an dernier, Kirie, cette association d’une calligraphe, d’une danseuse, d’un chanteur de beat-box et d’autres artistes dont le mélange est des plus original. Après les avoir interviewé en groupe l’an passé puis avoir re-rencontré Waccha il y a quelques semaines au Japon (interview à venir d’ailleurs, ne la ratez pas !), nous irons revoir la troupe avec plaisir, d’autant qu’elle nous arrive avec quelques nouveaux membres, l’occasion de re-découvrir un nouvel ensemble !

Kirie Japan Expo 2014

Nous vous conseillons ensuite de vous intéresser au Rakugo, cet art du conte à la japonaise. L’auteur et metteur en scène Sandrine GARBUGLIA et le conteur Stéphane FERRANDEZ de la Compagnie Balabolka vous font découvrir l’histoire et les codes d’un art de la parole qui se perpétue sur scène depuis près de 400 ans. La conférence est illustrée par deux histoires comiques issues du répertoire. Et si vous avez été séduit par cet art centenaire, une exposition vous invite à aller plus loin. Tout ceci en partenariat avec l’éditeur Issan Manga et son titre consacré au rakugo,Le Disciple de Doraku.

La culture japonaise, c’est aussi le tourisme. Comme chaque année, de nombreuses villes comme Kyoto envoient leur ambassadeur pour vous faire découvrir leurs arts et leurs spécialités : le thé de Gion Tsujiri, des danses en kimono, etc. A l’honneur également : le cinéma, avec Uzumasa Limelight met en avant une classe d’acteurs souvent oubliée : les kirareyaku, des acteurs destinés à se faire tuer par le premier rôle. Des hommes se faisant tuer sans jamais voir la lumière des projecteurs (ou limelight en anglais d’où le titre)… En plus de la présence du cast du film Uzumasa Limelight à Japan Expo avec 3 shows façon samurai et chanbara, vous pourrez également assister à l’avant-première française du film dimanche sur la scène Yuzu. Ne manquez pas cet événement à l’occasion duquel sont aussi présents le producteur et scénariste Hiroyuki ONO, et des acteurs du film !

Toutes les informations sont ici. Et puisque l’on parle d’ambassadeur, vous aurez sans doute envie de faire un gros câlin à Kumamon, la mascotte de la préfecture de Kumamoto… Il a même une danse et une chanson – des plus loufoques – qui devraient vous rester dans la tête :

Enfin, pour les amoureux de la mode japonaise, ne manquez pas le défilé de mode Japan Runway, organisé par le site web Tokyo Street Style le samedi 4 juillet. Un showcase de la chanteuse d’Ayane IKEDA accompagnera le défilé.

Japan Expo sera bien sûr l’occasion de vous essayer à la cuisine japonaise, et il faudra comme chaque année éviter les arnaques. Cependant, depuis les quelques événements culinaires nippons sur Paris ces derniers temps, notamment le Paris Ramen Week, il se pourrait bien que la gastronomie soit vraiment mise à l’honneur sur l’expo. On attend les annonces officielles et on vous en dit plus la semaine prochaine !

 

Jeu Vidéo

Même si la thématique du jeu vidéo n’est pas forcément la plus récurrente dans nos colonnes, nous sommes nombreux dans l’équipe de JDJ à nous intéresser de prêt à la venue de plusieurs invités. Voici notre best-of :

Pour ses 10 années de participation, BANDAI NAMCO Entertainment investit le festival avec un stand de plus 620 m² pour vous faire découvrir les prochains titres tant attendus de son line-up : venez affronter vos amis sur NARUTO SHIPPUDEN ULTIMATE NINJA STORM 4 et ONE PIECE PIRATE WARRIORS 3, mais c’est aussi l’occasion d’en savoir plus sur SWORD ART ONLINETALES OF ZESTIRIA (sponsor de l’ECG) ou encore SAINT SEIYA SOLDIER’S SOUL. Direction le Hall 6 pour voir tout ça !

namco-bandai-logo

En terme d’invité pur et dur, un habitué des salons japonisants français nous fait le plaisir de revenir une fois de plus : le mangaka et chara-designer en tout genre Yusuke Kozaki. Il s’est fait connaître chez nous pour sa première histoire longue, Kyoko Karasuma, inspecteur à Asakusa, mais il est aussi passé par l’animation et chara-designer pour l’animation (Speed Grapher) et surtout dans le monde du jeu vidéo avec la célèbre série des No More Heroes et, en 2012, Fire Emblem Awakening. Dernièrement, Yûsuke KOZAKI a travaillé sur les titres Tekken 7 (sur le personnage de Lucky Chloe), et sur le très attendu Fire Emblem If, qui sortent tout deux cette année. 

Yusuke_Kozaki

Impossible de parler jeu vidéo sans citer Shigeru Miyamoto. Le papa de Mario (et d’un nombre incroyable de personnages de légende du jeu vidéo) nous avait fait faux bond l’an dernier mais il revient pour de bon cette fois-ci et en tant qu’invité d’honneur de cette édition. Rendez-vous pour une master class sans doute mémorable le vendredi 3 juillet à 13h30. Pour finir, pour les fans de Dragon Quest et de Square Enix, n’oubliez pas Yuji HORIIconnu pour être le scénariste et créateur principal de la célèbre franchise Dragon Quest. Cette série de « jeu de rôle à la japonaise » a débuté en 1986 et a connu un énorme succès au Japon, avec notamment  Dragon Quest VIII sur PlayStation 2 et Dragon Quest IX sur Nintendo DS.

miyamoto   Yuji-Horii 

 

Bonus : le cosplay 

Japan Expo est la grande fête européenne du Cosplay, tout le monde le sait. Et elle le prouve encore cette année avec des invités de marque comme la mondialement connue, pulpeuse et talentueuse Yaya Han, sincèrement ravie et impatiente de nous rejoindre. La preuve en vidéo :

Et voilà, vous avez maintenant de quoi préparer votre Japan Expo 2015 ! S’il vous en faut encore davantage, ou si vous cherchez des informations supplémentaires, nous vous invitons à vous rendre sur le site internet de Japan Expo ou sur leur planning qui ne cesse de se remplir en ce moment.

Rendez-vous aussi la semaine prochaine pour un second papier Japan Expo qui sera consacré à une autre thématique : les goodies et autre activités prévues par les éditeurs pour repartir les sacs plein de babioles et la tête pleine de souvenirs !

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. Marem Khara dit :

    Bonjour, je n’ai eu la chance de participer a Japan Expo alors que j’aime ca depuis des années et je voudrait savoir si il y aurait des acteurs de dramas qui viennent et je voudrais connetre la date du debut de japan expo s’il vout plait.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *