L’Eigagenda : toutes les sorties cinéma et DVD/BR de mars

Le printemps arrive et avec lui, de bonnes choses comme l’événement le samedi 24 pour voir ou revoir Princesse Arete et Dans un Recoin de ce Monde en présence de Sunao KATABUCHI mais aussi Takara, la nuit où j’ai nagé, un film rempli de tendresse ! 

Au cinéma

Le 14: Takara, la nuit où j’ai nagé de Damien MANIVEL, Kohei IGARASHI

Les montagnes enneigées du Japon. Comme chaque nuit, un poissonnier part travailler au marché en ville. Takara, son fils de six ans, n’arrive pas à se rendormir. Dans la maison silencieuse, le petit garçon dessine un poisson sur une feuille qu’il glisse dans son cartable. Le matin, sa silhouette ensommeillée s’écarte du chemin de l’école et zigzague dans la neige, vers la ville, pour donner le dessin à son père.

Le 28: Rétrospective Seijun SUZUKI

Rétrospective consacrée à Seijun SUZUKI (Version restaurée): La marque du tueur, Le vagabond de Tokyo, Histoire d’une prostituée, La barrière de chair, Détective Bureau 2-3, La jeunesse de la bête. Pour en savoir plus sur ce monument du cinéma japonais, direction notre dossier qui lui est consacré, ici

Les événements cinéma à Paris

Nouvel événement organisé avec Le Grand Rex Paris, ESC Distribution, Septième Factory et All the Anime !!!
Projections et rencontre avec Mr Sunao KATABUCHI (réalisateur) le samedi 24 Mars dès 13H au Grand REX avec goodies offert à l’entrée*! (sous réserve de stock disponible)
1er film: Princesse Arete
2e film: Dans un Recoin de ce Monde
Suivi d’une session de Questions/Réponses avec le public en présence de Mr Katabuchi !

Le 6 et 8: Ryuichi SAKAMOTO: CODA par Stephen NOMURA SCHIBLEConsidéré comme l’un des plus importants artistes de notre époque, Ryuichi SAKAMOTO a eu une carrière prolifique sur près de quatre décennies, autrefois jeune star de la techno-pop japonaise, aujourd’hui compositeur récompensé aux Oscars et reconnu mondialement. L’évolution de sa musique a coïncidé avec les mouvements de sa vie. Après Fukushima, Sakamoto est devenu une figure emblématique du mouvement japonais contre l’énergie nucléaire. Alors qu’il revient à sa carrière musicale après l’épreuve d’un cancer, sa conscience aiguë des crises de la vie conduit à un nouveau chef-d’œuvre musical. Ryuichi SAKAMOTO: CODA est le portrait intime d’un artiste et d’un homme. Pour en savoir plus sur son dernier album, async chez Milan Music, dirigez-vous vers notre chronique, ici.

Le 14: Harmonium par Kôji FUKADA

Tadanobu ASANO dans « Harmonium »

Dans une discrète banlieue japonaise, Toshio et sa femme Akié mènent une vie en apparence paisible avec leur fille. Un matin, un ancien ami de Toshio se présente à son atelier, après une décennie en prison. A la surprise d’Akié, Toshio lui offre emploi et logis. Peu à peu, ce dernier s’immisce dans la vie familiale, apprend l’harmonium à la fillette, et se rapproche doucement d’Akié.

Retrouvez l’interview du réalisateur ici !

Pendant ce temps, au Japon… Les trailers du mois !

Kyonen no Fuyu, Kimi to Wakare

Un journaliste est chargé d’écrire un livre sur un photographe accusé d’avoir immolé deux femmes, mais pourquoi l’aurait-il fait ? Pour assouvir une effroyable passion, celle de photographier leur destruction par les flammes ? A mesure que son enquête progresse, le journaliste pénètre peu à peu un monde déstabilisant où l’amour s’abîme dans les vertiges de l’obsession et de la mort. Un domaine interdit où il est dangereux, et vain, de s’aventurer…

Chihayafuru Musubi

Le film prendra place 2 années après les événements des précédents films.

Honey

On ne mesure pas toujours les conséquences de ses actes. Pour elle, un simple geste de charité, va changer sa vie amoureuse à jamais !

Un jour de pluie, à l’époque du collège, Nao découvre un voyou évanoui dans une ruelle. Malgré la peur, elle lui laisse son parapluie et une boîte de pansements avant de s’enfuir. Elle ne se doute pas, que des années plus tard, ce geste aura des conséquences importantes sur sa vie. Car une fois au lycée, elle retrouve ce garçon qui lui déclare : « Avant de nous marier, pourrions-nous sortir ensemble ? ».

Voila pour ce mois de mars, il n’y a pas eu de films notables sur support physique, on se doute que les grosses sorties seront annoncées pour la Japan Expo !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *