Life is Strange 2 : On the Road…

Il y a trois ans sortait Life is Strange, développé par le studio Français DONTNOD Entertainment (Remember me, Vampyr) et édité par Square Enix, ce jeu épisodique de par son ambiance, ses personnages et son style graphique avait conquis le cœur de joueurs et des médias. Nous suivions alors les aventures de Max et Chloé, deux adolescentes qui seront plongées un peu malgré elle dans quelque chose qui les dépasses, tout en gardant une simplicité dans le récit. Aujourd’hui DONTNOD est de retour pour notre plus grand plaisir avec Life is Strange 2. Ici, changement de lieu, de personnages et d’histoire, découvrons ensemble dans ce test ce premier épisode très prometteur.

Deux frères

Life is Strange 2, introduit par le jeu Les Aventures extraordinaires de Captain Spirit, petite aventure sympathique servant de teaser à cette suite tant attendu. A la surprise général, cet opus

Captain Spirit

faisant suite à Life is Strange premier du nom ne nous mets pas dans la peau de Max et Chloé, exit donc Arcadia Bay et son campus universitaire. Cette nouvelle histoire se déroule dans la banlieue de Seattle et met en scène deux frères d’origine Mexicaine, Sean, un adolescent de 16 ans et son petit frère Daniel, 11 ans. Suite à certains événement que je ne révélerai pas dans ce test, les deux jeunes qui suite à une tragédie se voient obligés de quitter la maison familial et partir sur la route. Leur vie se retrouvant bouleversé à jamais. 

 

 

La relation entre les deux frère est au cœur de ce premier épisode. Il est sans dire ici que DONTNOD a fait un excellent travail au niveau de la narration, on s’attache très vite aux personnages, qu’ils soient principales ou secondaire, le savoir faire du studio a raconter des histoires est toujours bien présent dans ce volet. 

Vous serez donc dans la peau de Sean, et aurez la responsabilité de protéger votre frère, mais pas que. Toutes vos actions auront un impact direct sur ses actions, sur sa façon d’évoluer, d’appréhender le monde qui l’entoure. Vous serez en partie responsable de ses interactions. Celui-ci n’est d’ailleurs pas sans rappeler Brothers: A Tale of Two Sons, jeu d’aventure développé par Starbreeze Studios et sorti en 2013 que je vous conseille d’ailleurs fortement.
Par ailleurs, ici, pas de pouvoir pour remonter le temps et explorer les différentes possibilités, vous devrez assumer vos choix et continuer le jeu avec ceux-là. Daniel possédant des pouvoirs de télékinésie qu’il ne maîtrise pas (et vous non plus) encore dans ce premier épisode.

Vous serez touchés par ce premier épisode, par le lien qui unit les deux frère contre tout, qui certes n’exprime pas encore tout le potentiel de Life is Strange 2, mais qui laisse présager le meilleur pour la suite. Ce premier épisode est clairement une introduction, il  est nécessaire de poser l’univers, les personnages, les enjeux, cela à pour cause d’influer sur le rythme parfois un peu lent, mais le tout est toujours soigné et DONTNOD fait preuve de savoir faire.

Un scénario mature sous fond de trame sociale

Un peu plus poussé que le premier volet sur ce point, Life is Strange 2 traite ici de sujets plus matures et surtout d’actualités, comme le racisme par exemple. Le fait que vos personnages soient directement touchés par ces événements vous permettrons de vivre cela, chose assez rare dans un jeu vidéo. Plus qu’une fiction, ce jeu à quelque chose de vrai par moment, de touchant et d’actuel. D’autant plus que le jeu se déroule durant la dernière élection présidentielle américaine. Life is Strange 2 est donc une œuvre qui ose critiqué l’Amérique de Trump et ceux à travers des personnages pro-Trump, mais également le racisme omniprésent.

On the road

Une amélioration visuelle et une ambiance sonore au rendez-vous

Visuellement plus jolie que Life is Strange, ce second épisode bénéficie de la puissance de l’Unreal Engine 4 qui lui permet d’obtenir des graphismes plus soignées, plus précis mais toujours dans un style « peint à la main », les éclairages et l’ambiance général sont travaillé et réussi. L’ambiance sonore, tout comme la bande son sont travaillés comme sait le faire DONTNOD. Les détails sonore de l’environnement nous immergera avec aisance dans l’aventure. Si la bande son choisi trouve très bien sa place dans le Road Trip de nos jeunes héros, celle-ci n’en reste pas moins efficace que celle de la première saison, et ce malgré des thèmes forts, toujours dans une ambiance folk et mélancolique. 

Les développeurs ont réussi à amené ce que faisait Life is Strange, tout en proposant autre chose. 

Le premier épisode de ce second volet de Life is Strange ne présage que du bon pour les prochains épisodes à venir. Avec un contexte plus mature, critiquant au passage certains aspect de la société américaine, des personnages attachants comme savent les créer DONTNOD. Le savoir faire du studio à raconter des histoires, à nous les faire vivre n’est donc plus à prouver aujourd’hui. Le défaut qu’on pourrait ici lui trouver, est le manque d’enjeu dans les choix proposés, la plupart n’ont en effet pas de réels conséquence (pour le moment en tout cas) sur le déroulement de l’histoire. Rendez-vous le 24 janvier 2019 pour le second épisode.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *