Tourisme : les festivals japonais du mois d’août

Que l’on vienne au Japon pour la première fois ou non, le passage obligatoire pour tout touriste qui se respecte est d’assister au moins une fois à un festival. Ça tombe bien, l’été est la pleine saison pour ce genre d’événement. Suite et fin de notre dossier qui leur est consacré, avec le calendrier du mois d’août.

Les festivals des lanternes

À la mémoire des victimes de la bombe A – Hiroshima

Cet événement est plus une commémoration qu’un festival ce qui le rend un peu particulier. Le 6 août 1945 une bombe atomique est lâchée sur la ville d’Hiroshima, entraînant la mort de centaine de milliers de personnes et la destruction complète de la ville. Chaque année, lors de cette date marquée au fer rouge, les Japonais organisent une cérémonie pour la paix. Régulièrement les présidents américains se rendent sur les lieux, face au mémorial et une minute de silence est observée dans toute la ville.

Mais c’est lorsque la nuit tombe, que le spectacle déclenche de vives émotions. Autour du dôme (seul bâtiment qui est resté debout lors de l’explosion), des milliers de lanternes sont déposées sur le fleuve, en mémoire aux victimes. Un silence respectueux s’installe, le moment est magique.

À noter que Nagasaki organise la même cérémonie, le 9 août.

Tenku no fuyajo et sa lanterne géante – Noshiro, 3 et 4 août

Très apprécié des Japonais, ce festival impressionne le visiteur avec ses lanternes géantes qui reproduisent la forme de châteaux japonais.

En plus d’être élevés, les chars sont également illuminés comme de véritables lanternes. Crédits : tokyoweekender

Un grand défilé a lieu dans la ville avec les lanternes et des musiciens accompagnent la procession. Spectacle pour les yeux garantit !

L’Asakusa Toro Nagashi – Tokyo, le 11 août

Ce festival est une cérémonie pour guider les morts vers la paix. Pour ce faire les habitants déposent sur la rivière (station asakusa) des lanternes.Le dépôt se fait depuis un bateau, le soir à la nuit tombée.

Petit conseil : placez-vous sur un pont qui traverse la rivière (attention au sens du courant qui peut amener les lanternes à l’opposé de vous), le spectacle n’en sera que plus appréciable. Vous pouvez également acheter votre lanterne sur place et la déposer vous-même.

Festival des lanternes – Yamaga, les 15 et 16 août

Très touristique, ce festival est le plus grand festival de lanternes au Japon.
Sa création est basée sur une légende : celle de l’empereur perdu dans le brouillard avec ses serviteurs et quelques nobles. Les villageois les ont alors guidé à l’aide de lampes torches. Le premier jour du festival un défilé reproduit cette légende, les participants sont costumés et portent des lanternes. Un feu d’artifice est tiré prés de la rivière.

Le lendemain, une procession immense de femmes coiffées d’une lanterne, dansent à la tombé de la nuit. C’est un spectacle étonnant au vu du nombre impressionnant de participantes.

Peu commun des festivals, cette danse lumineuse charme tous les spectateurs. Crédits : yutoku.jp

Enfin, le festival se termine par l’offrande des lanternes au temple Omiya, juste après minuit.

Les festivals de danse

Shan Shan matsuri – Tottori, du 13 au 15 août

Attention les yeux, ce festival est haut en couleur ! Le shan shan matsuri est un festival de danse traditionnelle…avec des ombrelles.
Plus de 4000 danseurs et danseuses défilent dans les rues de Tottori en faisant tournoyer les ombrelles colorées.

Les processions se succèdent avec à chaque fois, des ombrelles et des kimonos de couleurs différentes. Crédits : Furusato Matsuri Tokyo

La région est très populaire pour la fabrication des ombrelles. Ce festival qui met en lumière ce savoir faire, permet aussi de développer le commerce.

Awa Odori – Tokushima, du 12 au 15 août

La danse awa qui signifie la danse des fous est au cœur de ce festival très animé. L’origine de cette fête provient d’une distribution d’alcool au pied du château de Tokushima tout juste achevé en 1587. La fête commença alors. Aujourd’hui ces danses ont pour vocation d’accueillir les morts pour la période du O Bon au Japon (fête des morts). La danse Awa est régulièrement mise en avant à Japan Expo, ce fut l’occasion de vous en parler plus en détail dans cet article.

Pendant trois jours, des processions ont lieu dans la ville avec des milliers de danseurs qui dansent au rythme des instruments traditionnels.
L’ambiance est particulièrement festive et attire plus de un million de visiteurs chaque année.

Shimokitazawa Awaodori Festival – Tokyo, 18 et 19 août

Un festival de danse basée sur un seul mot : énergie !
En plus des nombreux stands de nourriture, les spectacles ont lieu à chaque coin de rue avec de la musique extrêmement entraînante et des chants.

Des petits cours gratuits pour les touristes sont organisés pendant les deux jours, ambiance garantie !

 

Les festivals des feux d’artifices

Kanagawa shimbun – Yokohama, le 2 août

C’est peut-être l’un des plus beau feu d’artifice du Japon (même si c’est compliqué de choisir). Il a lieu chaque année sur le port de Yokohama (minato mirai). Les spectateurs portent des yukatas (kimono d’été) et pique-nique en attendant la nuit. Plus de 15000 fusées sont tirées dans une orchestration militaire. C’est un rendez-vous incontournable.

Kobe Port Fireworks Festival – Kobe, le 3 août

La date change au fil des ans, renseignez vous au préalable pour ne surtout pas rater cette petite merveille. Là encore plus de 15000 fusées sont tirées depuis le port de Kobe. La meilleure vue pour y assister est le parc Meriken, mais attention il est vite prit d’assaut.

Daimonji – Kyoto, le 16 août

Ce feu d’artifice est le plus connu du Japon et attire vraiment beaucoup de monde. Des caractères chinois sont tracés par le feu dans la montagne, avant le tirage du feu : c’est la fin de l’O-Bon, la fête des morts.
Il faut se renseigner auprès de l’office de tourisme pour connaître les meilleurs points de vue pour les différents caractères.

Visibles de loin, les signes enflammés ne peuvent pas être vu tous en même temps. Il faut choisir un point de vue en fonction de celui que l’on souhaite voir. Crédits : travel.gaijinpot

 

Les autres festivals

La fête des étoiles – Sendai, du 6 au 8 août

Tanabata, la fête des étoiles est célébrée en août à Sendai, contrairement aux autres régions où la date est fixée au sept juillet. (voir notre article du mois de juillet sur Tanabata pour la légende)

Lors du festival, toute la ville est décorée de sculptures en papiers et en bambous.Les bandes de kimonos, qui pendent à ces sculptures représentent les sept ornements des prières pour : les études,les bonnes récoltes, la calligraphie, la bonne pêche, la santé, la chance dans les affaires et le travail ainsi que le bien-être.

Des défilés, accompagnés de danses et de musique, ont lieu partout dans la ville. On peut aussi y admirer un feu d’artifice.

Azabu Juban Festival – Tokyo du 24 au 25 août

C’est clairement le festival pour manger et goûter à tout ! Littéralement ce festival se nomme «les soirées rafraîchissantes». On y trouve donc de quoi se rafraîchir avec des boissons et des glaces. Et puis on trouve de quoi manger pour une année entière avec des spécialités locales de toutes les régions du Japon, mais aussi les plats plus généraux.

Lors de festival, les visiteurs mangent ce qu’ils veulent quand ils veulent. Un seul mot d’ordre : avoir le choix ! Crédits : Chris kirkland

C’est aussi un festival pour les enfants, de nombreux stands proposant des activités pour eux.
En général c’est un festival très apprécié de la jeunesse et du public branché.

Enfin, pour profiter de cet été tout en festival, on peut vous conseiller de vous fabriquer un voyage sur mesure pour l’an prochain avec les solutions de Voyageurs du Monde, surtout si vous envisagez les nombreuses manifestations à Tokyo ou Kyoto. Il vous suffira d’ajouter les festivals et événements que vous ne voulez pas manquer à l’une de leur formules disponibles ici (dont certaines sont assez sympathiques d’ailleurs, on vous laisse les découvrir !).

Ensuite, à vous de célébrer l’été au Japon en festivals. Retrouvez également notre première partie du dossier sur les festivals des chars, feux d’artifices et plus encore. Bref, vous l’aurez compris, il y en a pour tous les goûts et dans toutes les régions, de quoi bien s’occuper !

 

Cet article contient un ou plusieurs liens rémunérés, qui conduisent vers des offres conformes à notre charte de qualité et d’éthique.
Plus d’informations dans nos mentions légales.

Madeline Chollet

@mad_ctravel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *