Le Japon raconté aux enfants – Partie 3

Au travers de deux articles déjà parus sur le site (ici et ), nous avons exploré ensemble la culture et les croyances japonaises, à travers des ouvrages et des documentaires destinés aux enfants.

Journal du Japon vous propose de clore cette série d’articles en découvrant des histoires originales, contées par des auteurs japonais, ou se déroulant au pays du Soleil Levant.

Le Japon raconté aux enfants - Partie 3

Mercredi, c’est raviolis ! de Makoto Tachibana et Setsuko Hasegawa

Mercredi, c’est raviolis ! de Makoto Tachibana et Setsuko Hasegawa

© L’école des loisirs

Ce petit album est l’occasion de découvrir les secrets de préparation de ce classique de la cuisine japonaise : le gyôza, sorte de ravioli qui peut se manger bouilli ou frit. 

C’est au travers des yeux d’un jeune garçon et de sa grande sœur que nous participons à cet atelier de cuisine. Le pronom employé, le “on”, implique les lecteurs dans le récit, et leur donne envie de prendre part à cette expérience. Le langage est simple et concret comme dans un livre de cuisine. Les graphismes sont réalistes tout en restant enfantins, et permettent de s’identifier aux personnages.

La recette est facilement réalisable chez soi, avec peu d’ingrédients, et la confection de la pâte peut être confiée aux enfants qui sont la cible de cette histoire. Il sera intéressant de relire l’album après avoir préparé les raviolis, afin de faire les même constatations que les personnages du livre. A découvrir dès l’âge de 4 ans !

 

La fête de la tomate de Satomi Ichikawa

La fête de la tomate de Satomi Ichikawa

© L’école des loisirs

L’auteure japonaise Satomi Ichikawa a paradoxalement écrit très peu d’ouvrages sur son pays d’origine. C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous découvrons ici l’histoire d’Hana, petite fille tout ce qu’il y a de plus japonais, mais à laquelle les enfants n’auront aucun mal à s’identifier. 

Nous suivons la petite Hana, de sa rencontre avec un pied de tomates cerises dans un supermarché, jusqu’à la récolte des fruits et la préparation d’un repas purement nippon. Bien sûr, Hana rencontrera des obstacles avant de pouvoir déguster les précieux fruits. Elle apprendra à cette occasion la patience et le goût de l’effort.

Le texte de l’album est étudié mais reste facile à comprendre pour de jeunes enfants. Les dialogues entre Hana et sa grand-mère nous permettent d’en apprendre plus sur la culture des fruits et des légumes. Les illustrations à l’aquarelle apportent de la douceur à cet ouvrage.

La conclusion de l’histoire, autour d’un pique-nique typiquement japonais fera voyager vos papilles et votre imaginaire… Pour des enfants à partir de 4 ans.

 

Le poisson rouge de Nanami de Yuichi Kasano

Le poisson rouge de Nanami de Yuichi Kasano

© L’école des loisirs

Cet album s’apparente à un ouvrage documentaire, même s’il prend la forme d’une histoire afin d’éveiller la curiosité des enfants.

On y découvre le périple de Léo, qui n’est autre qu’un… poisson rouge ! Cet album a pour vocation de faire découvrir aux enfants d’où viennent les poissons des animaleries, ou ceux que l’on peut gagner dans les fêtes foraines. 

Avec beaucoup de plaisir, nous suivons Léo dans les différentes étapes de sa vie, de sa naissance jusqu’au bocal de Nanami, qui l’a pêché lors d’un Matsuri (fête traditionnelle) d’été. 

Le petit poisson est attachant, comme un héros de récit. Le texte est assez simple pour être compris par de jeunes enfants. Un ouvrage original et intéressant, à lire dès 4 ans.

 

Les albums d’Allen Say

Allen Say est un auteur américain d’origine japonaise. Plusieurs de ses albums sont parus en France, et la plupart ont des thématiques japonaises. Voici une sélection de trois d’entre eux.

L’arbre aux oiseaux

L'arbre aux oiseaux d'Allen Say

© L’école des loisirs

Si vous êtes à la recherche d’un album de Noël original, ne cherchez pas plus loin ! Dans L’arbre aux oiseaux, vous ferez la connaissance d’un jeune garçon japonais qui a fait une bêtise, et se persuade que sa mère est très en colère contre lui. 

Tous ses actes semblent confirmer les craintes du petit garçon… Jusqu’à ce qu’il découvre les raisons de tant de mystères. Née aux Etats-Unis, cette jeune femme reste nostalgique du Noël de son enfance, et rêve de faire vivre à son fils la tradition occidentale de la décoration du sapin.

Ce bel album, magnifiquement illustré, donne un aperçu du quotidien d’un enfant japonais, de ses habitudes, et de certains objets qu’il utilise. Nous découvrons ainsi le bain dans un baquet en bois, un futon, les origami, un cerf volant… Et nous nous étonnons qu’un enfant ne connaisse pas Noël et son fameux sapin. Redécouvrir cette fête à travers son regard est une expérience surprenante. 

Le texte est beau et bien écrit, accessible pour des enfants un peu plus grands, à partir de 5 ou 6 ans.

Le bonhomme Kamishibaï

Le bonhomme Kamishibaï d'Allen Say

© L’école des loisirs

Voici une magnifique histoire pleine de nostalgie. Allen Say nous parle de son enfance en évoquant le souvenir du bonhomme Kamishibai, cet homme déambulant sur son vélo avec son propre théâtre portable.

Un vieil homme se remémore avec émotion ses jeunes années, celles où il exerçait la profession de conteur de rue. Son chevalet en bois bien ficelé à l’arrière de son vélo, aux  tiroirs remplis de bonbons, il enchantait le quotidien des enfants du quartier avec ses histoires pleines de suspens et de rebondissements. A l’évocation de ces souvenirs, l’homme décide alors de repartir en tournée…

A travers ce beau récit, nous découvrons le kamishibaï, cet objet que l’on peut qualifier d’ancêtre de la télévision, et toutes les émotions qu’il pouvait susciter auprès des enfants, en stimulant leur imaginaire et en leur permettant de s’évader de leur quotidien.
A lire à partir de 7 ans.

Le garçon qui aimait trop la sieste écrit par Dianne Snyder et illustré par Allen Say

Le garçon qui aimait trop la sieste de Dianne Snyder et Allen Say

© L’école des loisirs

Un conte moral, se déroulant dans le Japon traditionnel. Tarô, jeune garçon paresseux que rien ne saurait détourner de son activité préférée, la sieste, est la risée de son village et fait le désespoir de sa mère.

Jusqu’au jour où un riche marchand s’installe avec sa femme et sa fille dans la rue de notre héros. Celui ci conçoit alors un stratagème pour sortir sa famille de la nécessité…

Ce conte joue avec habileté sur la malice des personnages, afin de montrer qu’on n’arrive à rien sans un minimum de travail. Les illustrations d’Allen Say diffèrent de celles des ouvrages précédents, avec un graphisme plus rond et enfantin, pour une histoire légère et amusante. A lire à partir de 8 ans. 

 

Le Japon d’Anno de Mitsumasa Anno

Le Japon d'Anno de Mitsumasa Anno

© L’école des loisirs

Dans cet album sans texte, Mitsumasa Anno propose des illustrations en double-page de paysages de la campagne japonaise, le Japon de son enfance. 

Il s’agit à chaque fois de plans d’ensemble, dans lesquels la nature a la part belle, mais où l’homme n’est pas absent : paysans, artisan au travail, foule de jour de fête, enfants en pleine séance d’éducation physique, pêcheurs, marins…
Comme l’auteur le souligne lui-même, ces illustrations peuvent être associées à un mode de vie passé, mais également à un mode de vie plus écologique, proche de la nature, ainsi qu’à un mode de consommation raisonné vers lequel la société devrait tendre de plus en plus.

Les paysage de Mitsumasa Anno sont apaisants, et évoquent les décors des films du Studio Ghibli. Les illustrations sont réalistes mais donnent une agréable sensation de flottement. Les nombreux détails renouvellent constamment l’intérêt de l’ouvrage, et constituent une riche source d’inspiration pour se raconter une multitude  d’histoires. 

Un bel album, qui peut être apprécié à tous les âges.

 

Misako de Lisa Bresner et Batia Holton

Misako de Lisa Bresner et Batia Holton

© éditions MeMo

Nous évoquions dans notre précédent article un album écrit par Lisa Bresner, qui nous faisait découvrir différents termes japonais en remplaçant leur équivalent français dans le texte de l’histoire. Cet ouvrage est écrit sur le même principe.

Nous y suivons les péripéties de Misako, écolière japonaise vivant à Kyoto. Tous les matins depuis maintenant trois ans, elle se réveille au son des Guéta (claquettes en bois traditionnelles au Japon) portées par une personne qu’elle n’aperçoit jamais. Ce rituel lui permet de commencer sa journée avec sérénité. Mais un jour, le fameux GATA GATA ne retentit pas…
Misako va faire le vœu de retrouver cet inconnu, et devra pour cela traverser les cinq ponts principaux de Kyoto, croyance ancestrale pour voir ses souhaits exaucés. 

Cet album présente une histoire originale, qui nous fait découvrir de nombreuses onomatopées et expressions japonaises. Comme pour le précédent ouvrage, on retrouve à la fin du livre un lexique donnant une explication sur chaque terme employé.

Les illustrations évoquent les fameuses ukiyo-e, les estampes japonaises, par l’utilisation de contours marqués et d’aplats de couleurs.
Un album très agréable à lire, à partir de 7 ans. 

 

Le rêve d’Hinako de Caroline Laffon, Gwen le Gac et Kazuko Wakayama

Le rêve d’Hinako de Caroline Laffon, Gwen le Gac et Kazuko Wakayama

© Actes Sud Junior

Depuis que son père a changé de travail, il règne une drôle d’ambiance dans la famille d’Hinako… La petite fille a sans arrêt l’impression que ses parents lui cachent quelque chose, et ils n’ont plus de temps à lui consacrer. Heureusement, Hinako peut compter sur Ani-chan, son petit chien… jusqu’à ce qu’il disparaisse alors qu’elle s’était assoupie !
S’ensuit alors une promenade évanescente dans les rues de Tokyo, à la recherche du chien et au cours de laquelle la fillette rencontrera d’étranges créatures, sorties tout droit de l’imaginaire japonais.

Avec ce conte fantastique qui n’est pas sans rappeler Alice au Pays des Merveilles, les auteurs nous proposent de découvrir le Japon des croyances et des superstitions. Le mélange de photos et de dessins de motifs japonais donnent à cette histoire une atmosphère singulière et intrigante, qui intrigue et suscite la curiosité pour les sujets évoqués tout au long du périple d’Hinako.

Un album différent à découvrir à partir de 8 ans.

 

Un ticket pour Shitamachi de Tadayoshi Kajino

Un ticket pour Shitamachi de Tadayoshi Kajino

© Lirabelle

Un immense imagier pour s’inventer mille et une histoires. Dans cet album, Tadayoshi Kajino nous invite à monter à bord de son train, qui a tout d’une vraie petite ville japonaise.

Dans chaque wagon se trouve un petit morceau de ce qui fait l’identité des rues animées des villes nippones : bars, restaurants, izakaya (restaurants de tapas fréquentés par les salary men), commerces de bouche, boutiques, mais également bibliothèques et même un sento (bain public).

Peuplé d’une myriade de personnages, cet imagier nous laisse la liberté d’imaginer le destin de chacun d’entre eux, avec fantaisie. Les illustrations sont foisonnantes de détails ouvrant largement le champs des possibles.

Un superbe exercice de style, dans lequel chacun saura trouver son intérêt.

 

Ce qui arriva à monsieur et madame Kintaro de Muriel Bloch et Aurélia Fronty

Ce qui arriva à monsieur et madame Kintaro de Muriel Bloch et Aurélia Fronty

© Gallimard

Monsieur et Madame Kintaro sont un couple de pickpocket inséparable et terriblement paresseux. Le jour où le commissaire Ooka met aux activités de tous les voleurs d’Osaka, le couple décide de continuer à mener une vie bien au dessus de leur moyens. Or rapidement, ils se retrouvent à court de ressources, et doivent dès lors trouver un nouveau gagne pain.

Par l’intermédiaire d’un ami, ils apprennent l’existence d’une créature mythique, n’ayant qu’un seul œil au milieu du front… Les inséparables pickpocket décide de parcourir le monde à la recherche du cyclope, afin d’en faire un phénomène de foire de faire leur fortune…

Ce conte est assez surprenant car il présente des personnages pleins de défauts et au comportement rédhibitoire. Le lecteur finit cependant par s’attacher à eux et par éprouver de la curiosité quant à la réussite de leur entreprise.

Un ouvrage original, puisqu’il en plus de la version papier illustrée de l’histoire,  nous pouvons découvrir une version audio de l’histoire, enrichie de musique traditionnelle japonaise. Un moyen idéal se plonger dans une ambiance asiatique ! A découvrir à partir de 8 ans. 

 

Cette nouvelle sélection d’albums destinés aux enfants nous a permis de plonger dans un univers littéraire et tourné vers l’imaginaire. Au travers de ces différents récits, les enfants pourront se mettre à la place de leurs homologues japonais, et en apprendre encore sur leur mode de vie et leurs coutumes. 

Il existe une multitude de livre traitant du Japon, et nous sommes encore loin d’en avoir fait le tour ! Aussi, si certains ouvrages n’ont pas été évoqués ici, et vous semblent incontournables, pourquoi ne pas les partager avec nous en commentaire ? Ils pourraient faire l’objet d’un nouvel épisode, qui sait ?

Retrouvez tous les albums évoqués dans l’article sur les sites de leurs éditeurs : L’école des loisirs , Editions MeMo , Actes Sud Junior , Lirabelle , Gallimard Jeunesse

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *