Have A Nice Day! : Rendre le rêve et la romance au rock’n’roll

Après avoir présenté le groupe GEZAN et son festival Zenkankakusai, Journal du Japon a souhaité poursuivre son exploration de la scène alternative japonaise qui échappe généralement aux radars des médias internationaux. Quatre ans après avoir affirmé dans un précédent article que le groupe semblait « prêt à conquérir de nouveaux horizons […] faisant ainsi de celui-ci un des artistes à suivre pour l’avenir », il est temps de s’intéresser de nouveau au groupe d’électro-rock Have A Nice Day!.

N’ayant jamais cessé de faire danser Tokyo depuis une dizaine d’années, Have A Nice Day! s’est imposé comme un véritable stakhanoviste de la scène alternative de l’archipel en multipliant les albums et les concerts. Avec la sortie de leur dernier album DYSTOPIA ROMANCE 4.0 et la tournée intégralement tokyoïte NEO TOKYO OLYMPIA!!!, il va sans dire que le groupe a marqué la fin d’année 2019 et le début de 2020 par sa productivité. De même, alors que la crise de la COVID-19 a quasiment mis à l’arrêt l’ensemble de l’industrie culturelle japonaise, Have A Nice Day! s’est illustré avec quatre nouveaux morceaux et de nombreux concerts en ligne.

Have A Nice Day! – le 31 Janvier 2020 au Akihabara Club Goodman (Tokyo) – Jordan Lachaud

Divers faits d’armes depuis 2016

Comme décrit lors du précédent article, Have A Nice Day! se distingue par ses « envolées post-punk de synthétiseurs vrombissants » aux nombreux morceaux évoquant « la fureur d’une virée nocturne à la fois effrénée et mélancolique ». À l’instar du clip vidéo de Rock’n’Roll No Koibito, le groupe se singularise par une dichotomie entre le « romantisme exacerbé et désabusé » de ses morceaux et des performances scéniques qui « ressemblent davantage à des mouvements de foule ou à des bagarres générales qu’à des performances musicales ».

En 2016, le groupe sortait l’album Dystopia Romance 2.0 et dévoilait alors parmi les plus emblématiques morceaux de sa carrière, tels que Love Supreme, Faust ou encore F/A/C/E. En signant à cette occasion sur le label Virgin Babylon Records de MAEDA Katsuhiko – fondateur du projet musical world’s end girlfriend -, Have A Nice Day! entrait alors dans la cour des grands de la scène indépendante japonaise. Dans le même temps, le groupe apparaissait dans Moshpit de IWABUCHI Hiroki, un documentaire retraçant l’organisation d’une soirée underground gratuite au Ebisu LIQUIDROOM (1000 places) financée par un crowdfunding. Aux côtés de ses camarades de chahut NATURE DANGER GANG et Oyasumi Hologram, Have A Nice Day! s’élançait alors à l’assaut d’une salle de concert deux fois plus grande que celles où ils avaient l’habitude de se produire. À cette occasion, le groupe déclarait alors « si le magnifique moshpit créé par notre musique arrive à remplir cette salle, je suis sûr que ça va changer quelque chose à propos de Tokyo » et s’interrogeait « pouvons-nous rendre le rêve et la romance au rock’n’roll ? ».

En 2017, bien que toujours articulé autour du chanteur et leader ASAMI Hokuto et du batteur Chanshima, la formation de Have A Nice Day! a évolué après les départs du second chanteur Naito et de la claviériste Sawa. Le guitariste NAKAMURA Mutsuo du groupe tomodati et de la claviériste YUSA Haruna du groupe Koware Kake No Tape Recorders ont alors été recrutés en tant que support members pour les remplacer. Si la présence d’une guitare a eu pour principale conséquence de donner un aspect plus rock au groupe lors des concerts, l’essence de Have A Nice Day! n’a quasiment pas changé et les hymnes mélancoliques du groupe ont continué de côtoyer les nombreux moshpits de son public.

Cette nouvelle formation s’est avérée particulièrement prolifique entre 2016 et 2018, avec notamment les sorties de l’album The Manual (How to Sell My Shit), du single Fallin Down ou encore de l’album Dystopia Romance 3.0. Premier point d’orgue de cette période, le groupe a signé le morceau Fantastic Drag aux côtés d’ŌMORI Seiko, l’un des grands noms actuels de la scène alternative japonaise, qui par la suite a servi de musique originale pour le film THE END OF ANTHEM de HIGASHI Kanae. Le second point d’orgue étant l’organisation d’une seconde soirée underground à l’accès gratuit financée par un crowdfunding à la Zepp Diver City (2500 places).

Have A Nice Day! – le 29 Juillet 2019 au Shibuya Club Quattro (Tokyo) – Jordan Lachaud

Dystopia Romance 4.0

La première moitié de 2019 est notamment marquée en mars par la sortie de l’EP Enter the Void en édition limitée à 100 exemplaires vendus lors d’un concert au Shinjuku Loft. En mai, un malheureux accident dans ce même Shinjuku Loft amène Have A Nice Day! a établir des règles de bienséance pour le public avec notamment l’interdiction des slams et des crowd surfing. La culture du moshpit que Have A Nice Day! arbore ne s’est alors aucunement ternie, mais se tient désormais dans un esprit d’autant plus bienveillant et attentif à autrui.

Par la suite, ce n’est qu’en septembre 2019 que Have A Nice Day! retrouve pleinement sa cadence habituelle de concert avec le Smells Like Teenage Riot Tour, une tournée accompagnant la sortie des derniers singles en date Watashi Wo Hanasanaide, Bokura No Jidai et Smells Like Teenage Riot. Prenant place à Nagoya, Osaka, ainsi que Sendai, la tournée s’est terminée à Tokyo avec l’annonce que le groupe s’associerait avec le label avex – l’un des plus importants du Japon – pour la sortie de son album DYSTOPIA ROMANCE 4.0 en novembre de la même année. À la fois présent sur l’EP Enter the Void et sur ce nouvel album, le morceau Kill All Internet s’ouvre par les paroles « You got the money, I got the soul » semblant ironiquement faire écho au fait que Have A Nice Day! ait potentiellement vendu son âme à l’une des grosses majors de l’archipel.

Dans la continuité des albums précédents du groupe, DYSTOPIA ROMANCE 4.0 fait là encore preuve d’une grande contemporanéité au travers des thématiques abordées telles que les romances post-modernes, Internet ou encore le fait de vivre dans une ville telle que Tokyo. L’utilisation d’extraits de Paprika de KON Satoshi et de Serial Experiments Lain de NAKAMURA Ryūtarō pour les lyrics video des morceaux Escape ou Faust (ver.4.0) témoigne du fait que les sujets abordés par Have A Nice Day! résonnent particulièrement bien avec les questionnements de certains classiques de l’animation japonaise à propos des relations humaines et des avancées technologiques dans des mégalopoles capitalistes.

À l’image des paroles « Kill all youtubers ! Kill all Internet ! » de Kill All Internet ou encore « Internet est né pour te transmettre l’amour » de Midnight Timeline (ver.4.0), Have A Nice Day! a fait de Internet l’un de ses sujets principaux, sans pour autant en livrer une critique ou une apologie. Cette société interconnectée et composée de sur-informations existe et Have A Nice Day! chante simplement ce nouveau rapport au monde qu’une génération de personnes a simplement intégré à son mode de vie. Ce lien que le groupe entretient avec Internet se retrouve notamment dans le clip vidéo de Bokura No Jidai, réalisé à partir d’un appel à vidéo auprès des fans du groupe autour du thème « notre génération ».

DYSTOPIA ROMANCE 4.0 témoigne aussi par ses multiples collaborations que la musique de Have A Nice Day! et qu’une frange ultra-contemporaine de l’art japonais se sont développées sur des bases communes. Ainsi, il semble logique de retrouver le morceau Bokura No Jidai comme thème principal du film Chiwawa-chan de NINOMIYA Ken, un pastiche japonais de Spring Breakers de Harmony KORINE adapté du manga de OKAZAKI Kyōko. L’esthétique épurée des clips vidéos de Watashi Wo Hanasanaide et Night Rainbow évoque celle généralement proposée par les jeunes réalisateurs de l’archipel tels que MATSUI Daigo, ISHII Yūya ou encore ISHIBASHI Yuho.

Il est également possible de citer le clip vidéo de Ai Koso Subete qui a intégralement été réalisé à partir du travail de morookamanabu, photographe ayant suivi Have A Nice Day!, NATURE DANGER GANG et Oyasumi Hologram depuis leur début dans la scène underground tokyoïte. Quant à lui, le morceau Smells Like Teenage Riot, a notamment pu être entendu dans les publicités du jeu Final Fantasy XIV – CHOOSE YOUR LIFE – et est accompagné d’un vocaloid de la chanteuse FURUKAWA Miki du groupe Supercar.

Have A Nice Day! – le 17 Septembre 2019 au Shinjuku Loft (Tokyo) – Jordan Lachaud

NEO TOKYO OLYMPIA!!!

Originaire de Tokyo, Have A Nice Day! entretient un lien évident avec la capitale japonaise, aire urbaine la plus peuplée au monde, et s’y réfère régulièrement au travers des termes « Dystopia » et « Babylon ». Dans l’un des manifestes de l’album, ASAMI Hokuto explique que « à l’origine, les chansons de Have A Nice Day! ont été composées pour fonctionner dans des endroits stressants et avec un surplus d’informations comme Tokyo ». Ainsi, les paroles de DYSTOPIA ROMANCE 4.0 évoquent bien souvent la capitale et de sa mélancolie à l’instar de Love Supreme (v.4.0) avec « Sur le dancefloor de cette ville, parle-moi de ta solitude » ou de Ai Koso Subete  avec « Souhaits insatisfaits et pensées inaccessibles se ressemblent pour remplir les nuits tokyoïtes ».

Après avoir multiplié les concerts et les tournées à l’échelle nationale, Have A Nice Day! a décidé de se recentrer à nouveau sur Tokyo en accompagnant DYSTOPIA ROMANCE 4.0 d’une tournée intégralement tokyoïte entre novembre 2019 et février 2020. Intitulée NEO TOKYO OLYMPIA!!!, cette série de dix concerts a eu lieu dans dix salles différentes, réparties dans différents arrondissements de la capitale. De plus, Have A Nice Day! s’est affiché comme l’un des instigateurs de la vie musicale locale en partageant l’affiche des concerts avec d’autres groupes importants de la scène contemporaine indépendante japonaise tels que le groupe de métal Vampillia, les groupes de rock TENDOUJI et Totsuzen Shōnen, ou le groupe de progressive hardcore KURUUCREW.

Parmi les plus actifs de la capitale, Have A Nice Day! a multiplié les concerts en parallèle de cette tournée en étant invité à de nombreux événements témoignant ainsi de la montée en popularité du groupe. On peut notamment citer les passages sur Fuji TV dans l’émission Love Music ou l’anniversaire de radio DTM au Shinjuku Loft aux côtés de grands noms de la scène rock japonaise comme eastern youth ou MOROHA. De plus, Have A Nice Day! s’est produit en tant que première partie des groupes CHAI et GLIM SPANKY au Akasaka Blitz (environ 1500 places).

De la même manière, l’arrivée de la COVID-19 au Japon n’a pas empêché le groupe de maintenir son concert de fin de tournée le 27 février 2020 au Ebisu LIQUIDROOM, qui marquait le départ du batteur Chanshima, alors que la tendance était à l’annulation. À cette époque, les autorités japonaises n’avaient pas encore transmis de consignes claires et l’état d’urgence sanitaire à Tokyo n’avait pas encore été déclaré. Have A Nice Day! a alors tenu un concert de fin de tournée des plus singuliers où le port du masque et le lavage de mains régulier étaient obligatoires. Si l’ambiance dégagée s’est avérée des plus atypiques, l’évènement se déroula pour le mieux avec notamment l’invitation de la chanteuse YUKARI du groupe Limited Express (has gone?).

Have A Nice Day! – le 14 septembre 2019 au 246 Live House Gabu (Osaka) – Jordan Lachaud

Spring Breaks 2020 : Too Long Vacation

« En 2020, un long et sombre spring break dont nous ne pouvions voir la sortie est arrivé. Le paysage urbain était toujours là. Alors que les saisons changeaient, l’hiver et le printemps se sont terminés. Le monde a été emporté par des vagues d’émotions extravagantes. La souffrance est passée du faible vers le plus faible. Le summer of love s’estompe au loin. L’été arrivera-t-il dans ce pays plus touché par la peur que par le virus ? Nos nouvelles chansons sont nées quand il a été dit au monde que « Nous n’avons plus besoin de la musique ». C’est cela le rock’n’roll. Où est-ce que le monde se rend, où est-ce qu’il arrive ? Nous, les pêcheurs, sommes sûrs de vivre. Dans ce cas-là, allons voir. »SPRING BREAKS 2020

Avec l’arrivée de la COVID-19 au Japon et la mise en place de l’état d’urgence sanitaire à Tokyo, les différentes institutions culturelles ont été mises à l’arrêt et les artistes musicaux se sont vus dans l’impossibilité de se produire sur scène. Pour autant, nombreux ont été ceux à chercher des alternatives, à l’instar du Yatsui Festival qui a la suite d’un crowdfunding a organisé son édition 2020 en ligne. De même, Have A Nice Day! s’est tourné dans un premier temps vers les studios avec la sortie courant mai des singles Tunnel Wo Nukeru To, GET UP KIDS!!!, SPRING BREAKS 2020 et TOO LONG VACATION.

Accompagnant les sorties de chaque single d’une publication sur noteTunnel Wo Nukeru To, GET UP KIDS!!!, SPRING BREAKS 2020, TOO LONG VACATION – et en multipliant les lives Instagram, le chanteur ASAMI Hokuto a détaillé le sens de ces chansons dans ce contexte pandémique et ses conséquences au Japon : « En sortant dans la rue, frappé par la pluie froide du début du printemps, les gens montaient dans des métros clairsemés. Je ne voyais presque plus personne sans masque. Tout le monde était avec son smartphone et gardait ses distances avec les autres. Finalement, la dystopie est apparue. Le “FUCK BABYLON” est venu sous forme très insidieuse ».

En plus de ces nouveaux morceaux, Have A Nice Day! s’est associé avec le Shimokitazawa Flowers, salle de concert ayant dû annuler son inauguration en raison de la COVID-19, pour organiser des concerts en ligne, rappelant alors les « Don’t stop the music » des paroles de Heart Ni Hi Wo Tsukete et les « Never ending the party » de Party Ga Owaru.

Accompagné de GOTO du groupe DALLJUB STEP CLUB à la batterie, Have A Nice Day! a partagé ces événements intitulés INTERNET SCUM PARK avec d’autres noms de la scène indépendante japonaise comme SOKABE Keiichi du groupe de pop Sunny Day Service, la DJ Tentenko ou encore le rappeur SOCCERBOY.

En multipliant les concerts et les albums, Have A Nice Day! s’est affirmé comme l’un des groupes japonais les plus prolifiques de cette fin de décennie. La sortie de DYSTOPIA ROMANCE 4.0, la tournée NEO TOKYO OLYMPIA!!!, et l’activité du groupe durant la crise sanitaire de la COVID-19 sont venues confirmer que le groupe ne semble pas vouloir arrêter de faire danser Tokyo. Dans cette même dynamique, le groupe a d’ores et déjà annoncé la sortie d’un nouveau single LOCK DOWN le 10 juillet 2020.

De plus, grâce aux nombreuses captations vidéos disponibles sur les réseaux sociaux – notamment la chaîne Youtube de Your Feelings – et ses nombreux concerts en ligne, Have A Nice Day! s’avère être particulièrement facile à découvrir et suivre depuis l’international, au risque de se surprendre à imaginer les moshpits du groupe investir les salles de concert de l’Hexagone.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *