Ranobe #2 : Des Light Novel pour la rentrée !

Ranobe est de retour pour son deuxième numéro et vous propose deux Light Novel à lire entre deux cours, ainsi qu’un petit tour d’horizon de plate-forme sur lesquelles vous allez pouvoir vous même poser vos écrits. Bonne rentrée à tous !

 

Les enfants de Gorre, du LN à la française.

Les enfants de Gorre

Couverture les enfants de Gorre – Tome 1

Après avoir passé plusieurs années loin du château familial dans le but d’être formé en tant que chevalier, Wilfrid revient dans une famille quelque peu éclatée, où il est le seul fils d’une autre femme ; son père est mourant, sa belle-mère ne semble pas en accord avec ses idées, ses frères et sœurs se comportent comme des enfants… Malgré tout, Wilfrid va devoir faire ses preuves, montrer que les enfants du clan Fenris sont encore dignes de Gorre.

Même si l’on entame la lecture du point de vue de l’aîné, nous nous rendons rapidement compte que la lecture sera divisée en trois points de vue : celui de Wilfrid, donc, celui de Gunnolf, un de ses frères cadets, et celui de Fanegan, jumeau du deuxième. Ce qui est intéressant dans cette histoire divisée et qu’ils ont chacun leur nuance, leur caractère et évolue à leur manière ; Wilfrid s’effaçant même de part sa banalité devant les personnalités bourrue de Gunnolf et délicate de Fanegan.

Les dessins, bien que très rares, illustrent parfaitement l’ouvrage. Navigavi a un coup de crayon détaillé, dans un beau style manga, et ne laisse aucun doute quant à l’identité des personnages.

La question que l’on pourrait se poser est : Est-ce vraiment du Light Novel ?

Comme dit dans le premier volet de Ranobe, un Light Novel est censé être lu rapidement par les japonais ; un peu de la lecture «pour attendre entre deux trains». Hors, les Enfants de Gorre est complexe de part ses enjeux politiques, son écriture utilisant parfois des termes où le dictionnaire posé sur la table de nuit ne sera pas de trop… Il y a effectivement quelques illustrations, une tous les trois chapitres en moyenne ; mais, avec ses 500 pages là où les LN japonais en ont entre 200 et 300, il laisse l’œuvre plus proche du roman illustré que du Light Novel.Enfants de gorre

Cela n’empêche pas d’apprécier cette bonne histoire de chevaliers et de fantasy. La connaissance plus que minutieuse de l’auteur, Sylvain Ferrieu, est appréciable et rend la lecture agréable, fluide même malgré des termes parfois compliqués. Un roman initiatique, où nos jeunes héros vont appréhender leur vie d’adulte, laissant leur enfance derrière eux dès qu’ils quittent le château. Des combats épiques, des événements mystérieux et des personnages inquiétants viennent leur faire obstacle et vous entraînent dans un monde très riche, mis en avant par des illustrations qui correspondent tout à fait à chaque situation. Et quel bonheur de voir qu’il s’agit seulement d’un premier tome !

Si vous aimez les romans d’aventures, de capes et d’épées avec un soupçon de fantasy, voire même de légendes arthuriennes – si vous reconnaissez certains personnages, ça n’est pas une coïncidence ! – foncez rejoindre les enfants de Gorre, chez Maho Editions !

 

L’alchimiste que l’on ne présente plus.

Couverture de l’ancienne édition du premier roman Fullmetal Alchemist, Terre de Pierre, chez Fleuve Noir

Après notre retour sur la saga et notre interview avec Kurokawa, nous voilà désormais avec les romans Fullmetal Alchemist !

Il faut dire que Kurokawa a vu les choses en grand pour la sortie de ses perfects editions en rééditant également les romans en double tomes. Les Light Novel Fullmetal Alchemist sont au nombre de six, sans compter les adaptations en romans des jeux vidéos. Nous allons ici vous parler du premier tome : Terre de Pierre.

Edward et Alphonse Elric sont toujours sur la piste de la pierre philosophale et arrive à Xenotime, une cité minière où plus aucune plante ne pousse depuis des années, et où les filons s’épuisent. La ville repose tous ses espoirs sur un dénommé Mugwar, mais aussi sur un duo de jeunes garçons arrivés il y a quelques mois : les (soi-disant) frères Elric !

Les six romans sont écrit par Makoto INOUE et supervisé et illustré par Hiromu ARAKAWA. Et, si cette histoire vous dit quelque chose, ça n’est pas un hasard : le premier LN Fullmetal Alchemist a été adapté dans l’anime premier du nom, épisodes 11 et 12.

A côté de son adaptation, l’histoire manuscrite fait un peu pâle figure et manque de dynamisme. Mais, INOUE retranscrit assez bien l’essence des personnages, vogue sur les mêmes blagues en rapport avec l’âge ou la taille de Edward et d’Al.

La bonne surprise, qui nous fera davantage sourire, sera la petite histoire en fin de tome : Le mystère du treizième entrepôt. Appelé à l’aide par ses subordonnés, le colonel Roy Mustang se retrouve a enquêter sur une histoire de fantôme dans les entrepôts de l’armée.

Adapté lui aussi, dans l’épisode 37, la version originale du LN se lit comme une bonne blague. On se retrouve à sourire, voire à rire parfois devant le comportement couard des militaires, face à un Mustang qui essaie de faire bonne figure pour rassurer ses troupes ; même si parfois il est prit au jeu et se fait peur tout seul…

INOUE fait la part des choses et retranscrit bien l’univers d’ARAKAWA en histoire écrite. On découvre des personnages intéressants et attachants (les «faux frères» de Xenotime par exemple), on retrouve d’autres personnages avec plaisir en plus du dessin de Hiromu Arakawa sur certaines pages.

Les six LN sont déjà disponibles aux éditions KuroPop pour vous faire patienter entre deux tomes de la perfect edition !

 

Lire du Light Novel, pourquoi pas. Mais en écrire ?

Le Light Novel est encore assez méconnu en France, mais son marché se développe petit à petit, jusqu’à même avoir des auteurs français qui se lancent dans l’aventure, comme nous l’avons vu plus haut avec les Enfants de Gorre chez Maho Editions (NDLR : que nous avons interviewé).

Vous aimez le format Light Novel mais vous, ce que vous souhaitez, ce serait en écrire ? Seulement, voilà, il n’est pas si facile de savoir où l’on peut poser ses écrits. Voici trois sites sur lesquels vous pouvez tenter votre chance.

 

Tout d’abord, il existe des sites comme Wattpad qui, bien que non spécialisé dans le manga ou le LN, donne une bonne visibilité sur les textes courts. Auteurs connus ou inconnus vous y attendent et le format court y est privilégié. Vous avez même la possibilité d’ajouter des images à vos écrits ; de quoi vous rapprochez le plus possible d’un LN comme au Japon.

https://www.wattpad.com/?locale=fr_FR

 

 

Vous avez également le site Mangadraft, plateforme de publication et de lecture en ligne qui favorise les auteurs indépendants. Le but étant que lecteurs et auteurs puissent interagir un maximum, à l’aide de commentaires, de votes, ou de soutien financier pour faire connaître les projets d’auteurs pour les premiers et donner des nouvelles sur l’avancée de leur écrits pour les seconds.

https://www.mangadraft.com/

 

Pour finir, les petits nouveaux sur le marché français du Light Novel, Maho Editions, ont ouvert leur propre plate-forme créative qui fait dans l’originalité. En effet, au lieu de simplement poser vos écrits sur leur site, ils vous proposent de passer d’abord par une sélection avant de vous aider à vous « matcher » avec un illustrateur et ainsi pouvoir créer de nouveaux Light Novel.

Cela s’appelle Yume et vous pouvez y accéder ici : https://beta.yume-arts.com/

 

N’hésitez pas à partager vos histoires, peut-être pourrons nous un jour chroniquer vos écrits dans un prochain numéro de Ranobe !

ZenMarket : le service d’achat qui vous livre directement du Japon !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *